Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Ferdinand HUMMEL (1855-1928)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin


Nombre de messages : 15578
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Ferdinand HUMMEL (1855-1928)   Sam 19 Nov - 19:50

Sans lien de parenté avec Johann Nepomuk Hummel.

Ferdinand Hummel (né le 6 Septembre 1855 à Berlin - mort le 24 Avril 1928 à Berlin), était un harpiste, pianiste, chef  d' orchestre et compositeur allemand.

Hummel a commencé comme un enfant prodige, et son père, qui était un joueur de flûte dans l'orchestre royal à Berlin, a pris soin de sa formation musicale de son premier fils, l'instruisant à la fois au piano et à la harpe à partir de ses quatre ans (certains disent sept) intégrant le King Wilhelm von Preussen Stipendium, afin qu'il puisse étudier avec Antonio Zamara à la Gesellschaft der Musikfreunde de Vienne.

Dans les années 1864 à 1867, le garçon a parcouru avec son père l'Allemagne du Sud et du Nord, le Danemark, la Suède, la Norvège et la Russie, où il a été salué comme un grand virtuose de la harpe. Grâce à une subvention royale, il est parti étudier à la Nouvelle Académie de Musique de Berlin (Institut Theodor Kullak) en 1868-1875 et plus tard à la Haute Ecole Royale pour la musique et la composition, avec Woldemar Bargiel et Friedrich Kiel comme professeurs principaux.

Après ses études, il est entré comme harpiste à l'Orchestre B. Bilse, qui deviendra plus tard l'Orchestre Philharmonique de Berlin. En 1892, Hummel est nommé chef de la musique de scène au Théâtre royal de Berlin, où il devient directeur de 1897 à 1917.

En tant que compositeur, Hummel était très productif en écriture d'opéras, musique de chambre, morceaux de piano et œuvres chorales. Aujourd'hui, sa musique est presque oubliée, malgré que ses opéras aient un certain intérêt, car ils forment un équivalent allemand au style Veriste italien de Puccini, Mascagni et Leoncavallo.

La liste de ses opéras comprend: Mara op. 61 (1893), Angla op. 60 (1894), Ein treuer Schelm op. 64 (Un Fripon fidèle) (1894), Assarpai op. 65 (1898), Sophie von Brabant (Sophie de Brabant) (1899). Die Beichte op. 69 (La Confession) (1900), Die Gefilde der seligen (Le Domaine des Saints) (1917) et Jenseits des Stroms (De l'autre côté de la rivière) (1922).

Outre les compositions musicales mentionnées précédemment, Hummel a composé la musique pour les comédies Das heilige Lachen (Le Saint-Rire) et Sakuntala - tous deux en 1903. En outre, il composa une symphonie en ré majeur op. 105, un concerto pour piano en si bémol majeur op. 35, un quintette pour piano op. 47, quatre sonates pour violoncelle, une sonate pour cor op. 117 et autres œuvres mineures.


Orchestre

Concerto pour piano et orchestre en si bémol majeur, op 35 (v. 1884)
Symphonie en ré majeur, op 105 (pub. 1909)


Musique de chambre

Sonate n° 1 pour violoncelle et piano, op 2 (1877)
Sonate n° 2 pour violoncelle et piano, op 9 (1877)
Sonate n° 3 pour violoncelle et piano, op 12 (1879)
Quatuor pour piano et cordes, op 19 (1879)
Duo pour cor et piano, op 20 (1880)
Fantaisie-Impromptu pour harpe, op 23 (1881)
Sonate pour violon et piano, op 24 (1881)
Fantaisie pour violoncelle et piano, op 31 (1883)
Au printemps, 4 pièces pour piano 4 mains, violon et violoncelle, op 37 (1884)
Sonate n° 4 pour violoncelle (ou alto) et piano, op 38 (1885)
Lenz-Dance (Danses de printemps), 6 pièces pour piano 4 mains, violon et violoncelle, op 39 (1886)
5 pièces pour piano, op 43
Quintette pour piano et cordes, op 47 (1887)
3 Pièces de Fantaisie pour violoncelle (ou alto ou cor) et harmonium (ou piano, op 56 (1891)
Sonate pour cor ou alto) et piano, op 117 (1914)
Autre pièces pour piano et pour harpe


Musique chorale

Waldwanderung : für vierstimmigen Männerchor mit Begleitung von 4 Hörnern, op. 48
Alleluia pour choeur d'hommes et piano, op 73
Columbus pour choeur et orchestre
Choeurs et Mélodies


Mélodrames

Die Mette von Marienburg pour récitant et piano, op 114
Heldentod pour récitant et piano, op 138 (1921)
Der Tanz, pour récitant et piano, op 141 (1921)
Nis Randers pour récitant et piano, op 142 (1921)


Opéras

Le Rire Sacré (1892)
Angla, op 60 (1894)
Mara, op 61 (1893)
Ein Treuer Schelm, op 64 (1894)
Assarpal, op 65 (1898)
Die Beichte, op 69 (1899)
Sophie von Brabant (1899)
Die Gefilde der Selingen (1917)
Jenseits des Stroms (1922)


https://www.youtube.com/watch?v=K_WDu5rcAsM
Revenir en haut Aller en bas
 
Ferdinand HUMMEL (1855-1928)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: