Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Chargeur sans fil – Samsung – ...
Voir le deal
4.99 €

 

 Mario MIGLIARDI

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14358
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Mario MIGLIARDI Empty
MessageSujet: Mario MIGLIARDI   Mario MIGLIARDI EmptyVen 11 Nov 2016 - 18:07

Mélange d'éléments personnels et d'éléments biographiques trouvés sur Wikipedia et ailleurs:


Les années 60/70 étaient une époque où certains compositeurs audacieux pouvaient expérimenter des champs sonores inexplorés lorsque le grand ou petit écran en offrait l'opportunité et que réalisateurs/producteurs avaient les oreilles moins frileuses qu'aujourd'hui. Pouvaient-ils être enclin aux mêmes audaces. Pour la série fantastique A come Andromeda (1972) réalisée par Vittorio Cottafavi, le compositeur si peu connu du grand public, Mario Migliardi a composé une musique en grande partie expérimentale, bien qu'elle soit appuyée malgré tout par quelques thèmes mélodiques, dont le thème principal. Il invite ainsi la voix soliste de la grande Edda Dell'Orso et le choeur atypique "I Cantori Moderni di Alessandroni", une voix et un ensemble rendus célèbres par Ennio Morricone. D'ailleurs, soit dit en passant, la science-fiction suscita également chez ce dernier (Morricone) son goût pour l'expérimental et la musique atonale, comme le démontre son travail sur la version italienne de Space:1999 (1975-76), B.O. de 70 minutes entièrement atonale à l'exception du dernier titre que je vais réécouter ce soir en clôture de mon cycle sur la musique de film. Mais, pour en revenir à Mario Migliardi, il fut un compositeur et chef d'orchestre italien né à Alexandrie, le 31 mai 1919, et mort le 8 août 2000, à Rome. Il fut très actif dans la composition de bandes sonores durant la période relativement courte de 1961 à 1972 .Pianiste, organiste ( Hammond ) et chef d' orchestre, il a toujours été à la pointe de l'avant-garde de la musique pop. Il a également fait quelques expériences dans la radio diffusion de la musique électronique . Dès 1955 , il fit partie du "Sextet Bleu" de la RAI , dirigé par Alberto Semprini , où il joua de l'orgue Hammond . En 1956 , le IVème Festival de la chanson napolitaine, plus exactement du 21 au 23 mars, il a dirigé l'Orchestre "Full Moon" qui se composa uniquement de voix masculines et féminines à la place des instruments de musique traditionnels (un style importé par Ray Conniff). L'autre orchestre a été dirigé par Luigi Vinci.

En 1958 , il est revenu avec le Sextet bleu, toujours à l'orgue Hammond, pour l'exécution de la chanson "Dans le bleu peint de bleu" chanté par Domenico Modugno . En 1962 , il a participé au 10ème Festival de la chanson napolitaine avec d' autres chefs d' orchestre célèbres: Eduardo Alfieri , Gino Conte , Carlo Esposito, Marcello De Martino , Luciano maraviglia , Gino Mix , doux Piero et Luigi Vinci. Le ballet Cavalleria rusticana mis en musique par Mario Migliardi et spécialement pour la télévision, a été le lauréat du Prix italien TV en 1963. Il fut, en 1972, l'auteur de la bande originale assez expérimentale de la série télévisée A come Andromeda diffusée par la RAI, une partition intéressante qui existe en cd et qui me donne très envie de visionner cette série fantastique. La bibliothèque de bandes, composée de plus de 600 bandes, contenant de la musique expérimentale, partitions, musique pour des pièces radiophoniques et des spectacles de la Rai, est conservé dans le musée MICS Rome. J'ignore tout de son activité de musicien au-delà de 1972, comme si elle s'était arrêtée cette année-là...?...


Dernière édition par Icare le Sam 12 Nov 2016 - 14:21, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14358
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Mario MIGLIARDI Empty
MessageSujet: Re: Mario MIGLIARDI   Mario MIGLIARDI EmptyVen 11 Nov 2016 - 18:16

L'instant musical:

https://www.youtube.com/watch?v=wXVWxImrAhE


Dernière édition par Icare le Mar 3 Nov 2020 - 10:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14358
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Mario MIGLIARDI Empty
MessageSujet: Re: Mario MIGLIARDI   Mario MIGLIARDI EmptyVen 11 Nov 2016 - 18:19

Filmographie (Wikipedia):

La Bibbia secondo Pierino, regia di Edouard Hofman (1958)
Il pianeta degli uomini spenti, regia di Antonio Margheriti (1961)
Thaurus figlio di Attila, regia di Roberto Bianchi Montero (1962)
Il chirurgo opera, regia di Francesco Pasinetti, Pietro Lamperti (1964)
La sfinge sorride, regia di Duccio Tessari (1964)
Le dolcezze del peccato, regia di Franz Antel (1968)
Der Turm der verbotenen Liebe, (1968)
Pensiero d'amore, regia di Mario Amendola (1969)
Matalo!, regia di Cesare Canevaari (1970)
Il cavaliere inesistente, regia di Pino Zac (1971)
Prega il morto e ammazza il vivo, regia di Giuseppe Vari (1971)
Il venditore di morte, regia di Enzo Gicca Ralli (1971)
Frammenti d'amore, regia di Massimo Antonelli (1972)
A come Andromeda, (1972), sceneggiato Rai, regia di Vittorio Cottafavi, con Luigi Vannucchi e Paola Pitagora
Povero Cristo, regia di Pier Carpi (1975)
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14358
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Mario MIGLIARDI Empty
MessageSujet: Re: Mario MIGLIARDI   Mario MIGLIARDI EmptyMar 3 Nov 2020 - 11:05

https://www.youtube.com/watch?v=jB1p1goR06Y


<<Les événements humains, politiques, militaires, scientifiques et d'espionnage sont la toile de fond du premier contact avec une intelligence extraterrestre établie par des êtres humains et qui conduira les protagonistes directs à affronter une réalité inattendue, exposant leurs consciences et leurs faiblesses.>>

C'est la trame de A come Andromeda, cette mini-série télévisée de 1972 réalisée par Vittorio Cottafavi, réalisateur italien né le 30 janvier 1914 et mort le 14 décembre 1998. Cette mini-série est classée science-fiction, thriller et horreur, sans doute en fonction des différents épisodes qui sont très détaillés dans le WIKIPEDIA ITALIEN, ici traduit en français pour celles et ceux qui passeraient sur ce topic et que ça intéresserait. Ce n'est évidemment pas tout le monde qui connait cette mini-série italienne, moi-même n'en avais jamais entendu parler avant de m'intéresser à la partition de Mario Migliardi qui, par chance, a bénéficié d'une réédition cd bien remplie. C'est en même temps l'unique "défaut" du disque car je dois bien reconnaître que, même à mon niveau d'acceptation, la magie finit par s'émousser sur la longueur. 73 minutes, c'est souvent trop long pour une bande originale même si bien sûr les contre-exemples existent. Toujours est-il que je n'écoute désormais plus jamais cette B.O. en entier. J'ai repéré tous les morceaux qui me paraissent les plus incontournables, réalisant ainsi, grâce à mon programmateur, ma propre sélection, une sélection de 43 minutes au total à laquelle j'apporte quelques variantes d'une écoute à l'autre, je peux même dire 45 minutes car j'ai oublié de retenir un petit extrait que j'aime bien. Dans un sens, j'aurais préféré qu'ils ne mettent que 45 minutes de cette bande-son et qu'il la couple avec une trentaine de minutes d'une autre de ses musiques de films et d'un autre côté je peux confectionner ma propre sélection parmi tout ce qu'ils ont mis.

Mario Migliardi fait partie de ces compositeurs italiens que je connais encore très mal, au même titre que Giorgio Zinzi, Gianni Marchetti ou encore Ivan Vandor, ne les connais uniquement que par le biais d'une seule bande originale. Mario Migliardi a visiblement composé de la musique easy listening, pop, jazz-funk, jazz-rock, rock-prog, expérimentale, Psychédélique. J'en écoute en ce moment et il y a des morceaux sympathiques, néanmoins, si ce n'est pas mal en musique de fond, ce n'est pas ce qui va forcément me donner envie de l'approfondir. Je préfère des approches musicales comme celle que me propose son A come Andromeda. La partition se compose de deux parties distinctes qui évidemment se mélangent entre elles; une partie mélodique dans la plus pure veine de ce que l'on pouvait entendre sur le cinéma italien des années 1970, avec ses solos de voix féminine, ce petit clavecin aux accents baroques, ainsi de suite..., et une deuxième partie atonale et expérimentale, certains moments pouvant créer une situation futuriste, bien dans l'esprit d'un film de science-fiction. Certains de ces climats sonores avec ses turbulences et ses passages plus statiques et austères créent une ambiance assez envoûtante qui malgré tout finit par s'émousser sur la durée, d'où l'importance pour moi de la sélection.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Mario MIGLIARDI Empty
MessageSujet: Re: Mario MIGLIARDI   Mario MIGLIARDI Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mario MIGLIARDI
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Jazz & Musiques de films-
Sauter vers: