Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Mort Schuman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16549
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Mort Schuman   Ven 21 Oct - 9:44

Mortimer Shuman, dit Mort Shuman, est un compositeur, chanteur et acteur américain, d'expression anglaise et française, né le 12 novembre 1936 à Brooklyn et mort le 2 novembre 1991 à Londres.

Né à Brooklyn, il étudie au New York Conservatory. Acteur, mais surtout compositeur, il commence à écrire des chansons à 18 ans.

De 1958 à 1965, Mort Shuman fait équipe avec Doc Pomus : le premier compose les musiques et le second écrit les paroles, pour des chansons destinées à des artistes pop-rock et qui sont des succès. Ce tandem parolier-compositeur devient célèbre et reconnu, écrivant notamment A Teenager in Love pour le groupe Dion and the Belmonts en 1959, Sweets for My Sweet pour le groupe The Drifters en 1961, ainsi que A Mess Of Blues, Viva Las Vegas, His Latest Flame (Marie's the Name) et Suspicion pour Elvis Presley (cette dernière chanson est, notamment, adaptée en français par Pierre Saka sous le titre Obsession, pour les Chats Sauvages, en 1964). Installés au Brill Building, sur Broadway, ils composent ensemble plus de 500 chansons.

Mort Shuman déménage en Angleterre en 1965, puis en France en 1966, où il collabore avec les parolières Vline- Buggy. Dans les années 1960, il devient une référence écrivant et/ou collaborant (entre autres), aux titres My Baby et Get It While You Can pour l'album Pearl de Janis Joplin ; Andy Williams et The Small Faces. Il rencontre Jacques Brel et, quelque temps après, adapte en anglais Amsterdam, qu'interprète Scott Walker en 1967 (David Bowie la reprendra en 1973).

Séduit par l'Europe, Mort Shuman s'installe à Paris ; sa comédie musicale Jacques Brel Is Alive and Well and Living in Paris est alors jouée à l'Olympia. Eddy Mitchell, avec qui il se lie très vite d'amitié, est l'un des tout premiers, si ce n'est le premier (dès 1962 avec Les Chaussettes noires), à adapter et chanter Shuman. En 1964 et 1965 notamment, ils écrivent plusieurs chansons ensemble.

En tant qu'interprète, les chansons de Mort Shuman sont souvent des succès, notamment grâce à sa collaboration avec Étienne Roda-Gil, jusque-là parolier attitré de Julien Clerc. Dans les années 1970, il enchaîne en particulier Le Lac Majeur, Un été de porcelaine, Papa Tango Charlie, Sorrow et Imagine.

Le 1er octobre 1974, Mort Shuman épouse Élisabeth Moreau, avec qui il a composé des chansons (La Lampe, My Name Is Mortimer, Comme avant, Le Nègre blanc) à Villiers-Saint-Benoît en Bourgogne. Il épousera Maria-Pia en secondes noces.

Mort Shuman continue la composition, écrivant, notamment, quelques titres pour Eddy Mitchell, Michel Sardou et Johnny Hallyday ainsi que Mike Brant. Très affecté par la disparition de Jacques Brel en octobre 1978, il ralentit sa production musicale, mais surtout, il renonce définitivement à la scène et s'installe à Londres en 1982. Il revient épisodiquement en France, surtout pour séjourner dans sa villa de Caudéran en Gironde. Après 1982, Mort Shuman n'apparaitra plus dans les émissions de variétés Françaises.

En 1991, il enregistre en duo avec Eddy Mitchell Vraiment bien ; diffusé en 45 tours, ce titre est le dernier enregistré par Mort Shuman.

Il meurt à 54 ans le 3 novembre 1991 dans un hôpital de Londres des suites d'un cancer du foie, laissant son épouse Maria-Pia Vezia et leurs trois filles, Barbara, Maria-Pia et Eva-Maria. Il est inhumé au cimetière des Pins-Francs à Caudéran. Johnny Hallyday, présent à ses obsèques, dépose sur sa tombe une cassette avec l'enregistrement de Dans un an ou un jour, sa dernière composition qu'il n'a pu écouter, la maladie l'ayant emporté avant la sortie de l'album Ça ne change pas un homme.


Musiques de film

1971 : Le Roman d'un voleur de chevaux (Romance of a Horsethief) d'Abraham Polonsky
1976 : À nous les petites Anglaises de Michel Lang
1976 : Sex O'Clock USA de François Reichenbach
1977 : Plus ça va, moins ça va de Michel Vianey
1978 : L'Hôtel de la plage de Michel Lang
1980 : Psy de Philippe de Broca
1984 : Histoire d'O, numéro 2, chanson never will you know d'Eric Rochat
1986 : Cent francs l'amour de Jacques Richard

Comédies musicales

1968 : Jacques Brel is alive and well and living in Paris.
1983 : Ma ville.

Autour de 700 chansons dont 500 avec son partenaire Jerome "Doc" Pomus (décédé en mars 1991, quelques mois avant Schuman).

https://www.youtube.com/watch?v=zdLG-dljYao

Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3393
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Mort Schuman   Ven 21 Oct - 17:27

Re-plongée dans ma jeunesse, émotion garantie et découverte en même temps parce que si je connais la musique, je ne savais pas qui chantait cela à l'époque , je me contentais d'écouter Laughing
Revenir en haut Aller en bas
 
Mort Schuman
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Musiques de films-
Sauter vers: