Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

  Discussions autour du violoncelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
laudec

avatar

Nombre de messages : 3162
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Discussions autour du violoncelle   Jeu 8 Déc - 23:24

Kristian a écrit:
Prokofiev: Sonate for violoncelle et piano Op. 119 - Mstislav Rostropovich & Sviatoslav Richter

Beaucoup de gravité dans cette très belle pièce de Prokofiev, si magistralement interprétée aussi, cela tombait bien juste après les trios si légers et joyeux (piano, flûte, violoncelle) de Hummel que je venais d'écouter :

https://youtu.be/Br8H6c1tRjE

Ce matin j'avais entendu la "Schindler's list" de John Williams par Maxim Beitan - cello, Matteo Sarti - piano :ici

Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2323
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Discussions autour du violoncelle   Jeu 8 Déc - 23:37

Re-merci à vous tous, et j'attends pour revenir sur ce fil , vous lire et vous écouter mieux, que mes concerts soient terminés.
Kristian a écrit:
Prokofiev: Sonate for violoncelle et piano Op. 119 - Mstislav Rostropovich & Sviatoslav Richter

C'est un petit diamant. Prokofiev fait partie de mes compositeurs préférés, et évidemment Rostropovitch est un extraordinaire interprète. Là, non, on ne perd pas 20 mn, on les savoure.
Le violoncelle parle à mon âme, moi aussi, comme l'alto, et souvent bien sûr le piano. Il y a toujours un son qui pleure dans le violoncelle, comme dans notre moi.
Revenir en haut Aller en bas
Kristian

avatar

Nombre de messages : 199
Age : 74
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Discussions autour du violoncelle   Ven 9 Déc - 11:16

Anouchka a écrit:
Le violoncelle parle à mon âme, moi aussi, comme l'alto

Exactement Mains  . L'alto est proche du violoncelle (ne mériterait-il pas un fil, lui aussi ?)

C'est pourquoi j'aime tant la symphonie concertante K 364 pour violon et alto de Mozart   . A mon avis, c'est à partir de cette œuvre que Mozart est devenu totalement divin (il l'était déjà avant, mais plus épisodiquement). Quel dommage qu'il n'ait pas composé pour le violoncelle, ne serait-ce qu'un petit concerto de rien du tout...

Pour moi, le violoncelle est un instrument exceptionnel qui a des qualités miraculeuses : il me met immédiatement en contact avec ce qu'il y a de plus profond en moi – mon âme, sans aucun doute, Anouchka (mais ne risquons-nos pas de nous trouver un peu isolés sur ce point ?).   Very Happy  Very Happy  Very Happy

De surcroît, il a chez moi la qualité quasi miraculeuse de neutraliser une bonne partie de mes réticences. C'est ainsi que j'ai pu écouter la sonate de Prokofiev que j'ai découverte grâce à ce fil (je vais sans doute faire d'autres découvertes, je ne manquerai pas de vous en faire part). J'ai l'impression que le violoncelle atténue ce que, sans lui, je ressentirais comme des « aspérités », et qui me fait éviter certains compositeurs avec lesquels je ne me trouve pas à « parité vibratoire » – ceci n'est pas un jugement de valeur, c'est une question d'alchimie de la sensibilité. Eh bien, en quelque sorte, le violoncelle a cette merveilleuse capacité de me « désensibiliser ». Peut-être devrais-je insister...


Dernière édition par Kristian le Ven 9 Déc - 12:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10638
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Discussions autour du violoncelle   Ven 9 Déc - 12:16

joachim a écrit:
Icare a écrit:


Bah là, tu m'inquiètes, Joachim, tu es entrain de me dire que je n'entendrai probablement rien d'aussi bien dans les huit concertos qu'il me reste à découvrir. Ptdr  

Diable, j'aurais mieux fait de me taire Laughing

Rassure-toi, Joachim, la musique a toujours son lot de surprises, puis, il y a peut-être longtemps que tu n'es pas revenu sur Luigi Boccherini et ses concertos pour violoncelle. Sinon, comment ne pas mentionner le second mouvement (Largo) du Concerto for Cello, 2 Oboes, 2 Horns and Strings in E flat N°12 - il n'y a pas d'autres références sur celui-là - ? Jean, tu devrais le réécouter car il est très développé et vraiment émouvant. Je suis d'accord que le violoncelle possède un charisme extraordinaire et j'ai prévu d'ouvrir aussi un fil autour de l'alto, puis un autre autour de la contrebasse qui est également un instrument à la sonorité exceptionnelle; la guitare et la harpe ont déjà le leur. Mais revenons à Boccherini et ses concertos pour violoncelle. Sur les quatre écoutés, ce matin, totale découverte en ce qui me concerne, les N°12, N°8 G 478, N°6 G 475, N°10 G 483, se joignent au violoncelle d'Enrico Bronzi, deux hautbois et deux cors. La très bonne idée, c'est l'apport des deux hautbois car voilà un autre instrument que j'aime énormément et qui mériterait bien son fil. Il fait un malheur chez J. S. Bach, notamment dans ses cantates, un peu moins chez Boccherini, mais quand même, lorsqu'il pointe le bout de son nez et qu'il s'associe au violoncelle, le charme opère. C'est particulièrement vrai dans l'Andante Lentarello du N°10 G 483, autre mouvement lent superbe que Joachim a omis de mentionner. Et toc! Hehe

Comme vous l'aurez sûrement remarqué, je suis davantage réceptif aux mouvements centraux, mais, comme il faut toujours une exception pour confirmer la règle, j'aime beaucoup le jeu du violoncelle dans l'Allegro con Spirito (premier mouvement) du N°8 G 478. Il s'y passe quelque-chose qui m'a aimanté, a accroché mon oreille. Je n'aime pas trop les musiques où je me dis que je pourrais lire un livre en même temps ou éplucher des oignons sans avoir l'impression de rater un truc. c'est malheuresement ce qui ressort avec le troisième mouvement du même concerto, trop long, bavard, mécanique, qui coule trop de source. J'aime être aimanté. J'aime, le plus souvent, les musiques qui vont mobiliser toute ma concentration, qui vont "cérébraliser" mon écoute. Plus globalement, cette seconde série de quatre concertos m'a davantage intéressé que les quatre premiers écoutés. Je suis donc content.Very Happy  Je vois que dans les quatre derniers qu'il me reste à découvrir, soit des hautbois, soit des trompettes, soit des flûtes et encore des cors se joindront au soliste. Affaire à suivre...


Dernière édition par Icare le Sam 7 Jan - 22:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kristian

avatar

Nombre de messages : 199
Age : 74
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Discussions autour du violoncelle   Ven 9 Déc - 14:26

Et là, voyez-vous, vous pouvez même, comme moi, verser une larme :

https://www.youtube.com/watch?v=NxzP1XPCGJE

Nº 5 de las Bachianas Brasileiras de Heitor Villa-Lobos, interpretadas por
Amal Brahim Djelloul (soprano) Gautier Capuçon (cello) Orchestre Du Violon Sur Le Sable (Les films Jack Febus)

Snif !
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3162
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Discussions autour du violoncelle   Ven 9 Déc - 15:26

Superbe voix et musique Est ce que "Bachianas" a quelque chose à voir avec le grand Jean-Sébastien ?
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10638
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Discussions autour du violoncelle   Ven 9 Déc - 15:39

laudec a écrit:
Superbe voix et musique   Est ce que "Bachianas" a quelque chose à voir avec le grand Jean-Sébastien ?

Oui, écoute bien la construction mélodique de la N°5. Ha! Kristian, tu mentionnes l'un de mes compositeurs préférés parmi les Modernes. Moi aussi, je pleure sur la N°5! Dans un avenir plus ou moins proche, je vais vous parler de ses concertos pour violoncelle.
Revenir en haut Aller en bas
Kristian

avatar

Nombre de messages : 199
Age : 74
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Discussions autour du violoncelle   Ven 9 Déc - 15:52

laudec a écrit:
Est ce que "Bachianas" a quelque chose à voir avec le grand Jean-Sébastien ?

Voir ci-dessous :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bachianas_brasileiras  
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10638
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Sumera   Ven 9 Déc - 16:40

Lepo Sumera est un compositeur que j'avais découvert par son Concerto pour piano et orchestre dont j'avais dit le plus grand bien sur le fil approprié, le plaçant en bonne position dans ma liste préférentielle. Lorsque j'aime à ce point une oeuvre d'un compositeur que je ne connaissais pas jusque là, l'idée d'approfondir et de découvrir d'autres opus s'imposent naturellement à moi. En général, j'ai plutôt bien aimé ce que j'ai découvert de lui, notamment parmi son oeuvre vocale. Le Concerto pour violoncelle et orchestre, composé entre 1998 & 1999 et interprété par David Geringas, l'"Estonian National Symphony Orchestra", sous la direction de Paavo Järvi, est, avec sa Symphonie n°6 (2000) et Musica Profana (1997), l'oeuvre que je ne connais pas encore suffisamment, que je n'avais pas encore suffisamment écoutée jusqu'à aujourd'hui. Ce cycle m'en a donné l'occasion, je l'ai même réécoutée à deux reprises. Je ne dirais pas que le Concerto pour violoncelle me produit le même effet génial que celui pour piano dont l'emprise sur moi fut directe et immédiate. Il y a des oeuvres comme ça, puis il y en a d'autres qui s'apprivoisent. C'est le cas du Concerto pour violoncelle, plus alambiqué, mais avec de très bons passages, aussi bien dans le premier que dans le second et troisième mouvements. J'en aime l'épilogue, juste après une démonstration rigoureuse du soliste sans l'orchestre. Plus globalement, c'était aussi vrai  pour le Concerto pour piano, il a selon moi un caractère cinématographique ou musico-cinématographique, un parfum de polar. Sur ce point, il me renvoie au Concerto pour violoncelle du compositeur britannique Geoffrey Burgon dont une réécoute s'impose désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10638
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Burgon   Ven 9 Déc - 18:27

Dans le concerto de Geoffrey Burgon, on est aussitôt frappé par la forte présence du violoncelle (Josephine Knight), et cela dès les premières mesures. C'est encore plus flagrant que dans le concerto de Lepo Sumera que j'ai écouté quelques heures auparavant. Le caractère cinématographique y est moins subjectif, plus appuyé, par un violoncelle charismatique qui a biensûr le rôle du personnage principal, du héros romantique. Le Concerto pour violoncelle et orchestre de Geoffrey Burgon, on peut effectivement le voir comme une allusion au cinéma, à un cinéma dramatique, plus ou moins proche du thriller ou du drame policier, parfaitement voulu par le compositeur lorsqu'il écrit: <<Le soliste comme le protagoniste d'un film noir pourchassé dans de sombres ruelles par une nuit froide et pluvieuse...>> Il ne s'apparente pas à une construction classique habituelle mais obéit à des contraintes filmiques que le compositeur s'est imposées lui-même, faisant partie du processus créatif de l'oeuvre, avec ses moments d'attente, de suspens, ses changements de rythmes et d'ambiances, des gestes musicaux pas toujours extravertis mais aussi introvertis, relatant la solitude d'un héros pétri de paranoïa qui se bat pour sa survie...La fin n'est pas aussi hollywoodienne comme on pourrait s'y attendre: elle est mieux que ça, plus suspendue, apaisée, superbe même, pas nécessairement optimiste...Le héros meurt-il ou échappe-t-il à ses poursuivants...?...je ne suis pas sûr que l'oeuvre de Burgon donne la réponse...et on s'en fiche car l'émotion est là, dans cette agonie faussement suggérée.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16042
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Discussions autour du violoncelle   Ven 9 Déc - 20:01

Et toujours ces contemporains chers à Icare Hehe

Au sujet de Villa Lobos, Kristian nous a présenté la magnifique Bachiana Brasileira n° 5 pour soprano et 8 violoncelles, qui est sans doute la plus célèbre des neuf, et peut-être même de toute l'oeuvre immense de Villa Lobos (autour de 1000 morceaux). On en trouve les paroles (en portugais), si intéressés : http://www.samba-choro.com.br/s-c/tribuna/samba-choro.0308/0555.html

La Bachiana n° 1 est aussi pour 8 violoncelles (pouvant être multipliés en ensemble de violoncelles) ; elle comporte une magnifique Modinha (2ème mouvement).

https://www.youtube.com/watch?v=2iGWapZ6Rm8

Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2323
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Discussions autour du violoncelle   Ven 9 Déc - 20:24

Animez bien le fil, les copains ! Je viendrai le lire en détail après mon dernier concert du 15 décembre !
(En attendant, ce soir (petit aparté), je me suis enregistré "la fille du régiment" de Donizetti avec Natalie Dessay, parce que je ne l'ai pas vue depuis longtemps !)
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10638
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Discussions autour du violoncelle   Ven 9 Déc - 20:28

joachim a écrit:
Et toujours ces contemporains chers à Icare Hehe

Et ce n'est pas fini, car, contrairement au piano, beaucoup des oeuvres pour violoncelle(s) que je possède dans ma cédéthèque ont été composées au Vingtième siècle. Very Happy Toutefois, tu noteras, que, quelques commentaires plus haut, je m'arrête sur la seconde série de quatre concertos de BOCCHERINI qui, soit dit en passant, m'a plus emballé que les quatre premiers. Tu devrais être content.
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3162
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Discussions autour du violoncelle   Ven 9 Déc - 22:20

Icare a écrit:
je m'arrête sur la seconde série de quatre concertos de BOCCHERINI qui, soit dit en passant, m'a plus emballé que les quatre premiers.

Je découvre un concerto pour violoncelles de Boccherini (que je ne connaissais pas) , celui en Si bémol majeur, je ne sais où il se situe dans ta liste Icare, mais c'est de la très belle musique pour moi, quelle douceur dans le mouvement lent et puis l'envolée joyeuse et jubilatoire.
https://youtu.be/IUSnRLPbZGk
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10638
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Nordgren   Ven 9 Déc - 22:51

En attendant de découvrir la troisième et dernière série de quatre concertos pour violoncelle de Luigi boccherini, j'ai décidé de persévérer dans le contemporain avec deux oeuvres que je n'avais pas réécoutés depuis des lustres. Pour cela, je suis revenu chez les Nordiques avec le compositeur finlandais Pehr Henrik Nordgren. Il a au moins composé trois concertos pour violoncelle. Je ne connais toujours pas le second, mais j'ai en ma possession les N°1 & 3, tous deux pour la même formation instrumentale; violoncelle et orchestre à cordes, le premier par Erkki Rautio, l'"Ostrobothnian Chamber Orchestra", dirigé par Juha Kangas et le troisième par les mêmes interprètes à l'exception du soliste; Marko Ylönen. Je ne peux pas dire que j'ai été très emballé par le Concerto n°1 (1980). Le premier mouvement, "Prélude I - Adagio, est très statique, mais je me suis dit qu'il s'agit d'un prélude et que le meilleur reste à venir. Le second mouvement, "Prélude II - Allegro" part effectivement sur une dynamique très contrastée, sauf que l'accroche ne dépasse pas vraiment l'effet de surprise. L'Hymne final qui se développe pendant treize minutes sur le rythme de l'Andante ne me parle pas davantage. Rigueur et virtuosité n'y font rien. Tant pis!

Là où tout change, c'est avec le Concerto n°3 pour violoncelle et orchestre à cordes, Op.82 (1992). On passe du "pas terrible" au formidable, à l'excellent. Le concerto se divise en quatre mouvements, tous réussis, chacun à leur manière. L'"Allegretto" du second mouvement me captive tellement que je pourrais l'écouter en boucle: tout ce que j'aime dans la musique contemporaine! Sur ce concerto, Nordgren s'est surpassé. L'"Adagio" du troisième mouvement est particulièrement beau et poignant dans le genre tourmenté et dramatique, une superbe prolongation du premier mouvement. Le violoncelle de Marko Ylönen a une allure incroyable, une présence magnétique, tout l'inverse du premier concerto. Là où il me fut le plus impressionnant est dans le "Moderato-Allegretto" (dernier mouvement). Un coup de maître et une oeuvre qui me rappelle pourquoi je ne me détournerai jamais du contemporain.


Dernière édition par Icare le Ven 9 Déc - 23:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10638
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Discussions autour du violoncelle   Ven 9 Déc - 23:10

laudec a écrit:
Icare a écrit:
je m'arrête sur la seconde série de quatre concertos de BOCCHERINI qui, soit dit en passant, m'a plus emballé que les quatre premiers.


Je découvre un concerto pour violoncelles de Boccherini  (que je ne connaissais pas) , celui en Si bémol majeur, je ne sais où il se situe dans ta liste Icare, mais c'est de la très belle musique pour moi, quelle douceur dans le mouvement lent et puis l'envolée joyeuse et jubilatoire.
https://youtu.be/IUSnRLPbZGk

Mais il me semble que mes commentaires étaient plutôt positifs dans l'ensemble, plus mitigés avec les quatre premiers concertos que j'ai écoutés, plus enthousiaste avec les quatre suivants, mais j'avoue ne pas toujours jubiler sur les mouvements dits rapides que j'ai tendance à trouver trop bavards et peu émouvants. L'expression de la joie m'est nettement plus parlante dans ses Quintettes pour guitare. On verra avec la dernière série de quatre qu'il me reste à découvrir. Et oui, que veux-tu, j'ai mes exigences aussi et il ne suffit pas qu'une oeuvre soit de forme classique pour qu'elle m'impressionne. Il faut qu'il y ait cette transcendance, ce petit quelque-chose en plus.


Dernière édition par Icare le Ven 9 Déc - 23:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6433
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Discussions autour du violoncelle   Ven 9 Déc - 23:20

j'espère que tu croiseras le cto pour violoncelle de Katchaturian...je l'ai réécouté il y a quelques semaines; pour moi un des tout grand concerto pour violoncelle, plus "torturé" que celui pour violon
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10638
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Discussions autour du violoncelle   Ven 9 Déc - 23:30

Jean a écrit:
j'espère que tu croiseras le cto pour violoncelle de Katchaturian...je l'ai réécouté il y a quelques semaines; pour moi un des tout grand concerto pour violoncelle, plus "torturé" que celui pour violon

Oui, oui, il est dans mon colimateur. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3162
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Discussions autour du violoncelle   Sam 10 Déc - 9:09

Icare a écrit:
Mais il me semble que mes commentaires étaient plutôt positifs dans l'ensemble, plus mitigés avec les quatre premiers concertos que j'ai écoutés, plus enthousiaste avec les quatre suivants,

C'est bien grâce à ces commentaires positifs que j'ai cherché à écouter ce compositeur, je me posais juste la question si le concerto que j'avais écouté était l'un de ceux dont tu parlais parce que je ne m'en sors pas trop dans les numérotations Hehe mais peu importe les numéros, je ne veux pas savoir à tout prix Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Kristian

avatar

Nombre de messages : 199
Age : 74
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Discussions autour du violoncelle   Sam 10 Déc - 12:41

laudec a écrit:
Icare a écrit:
je me posais juste la question si le concerto que j'avais écouté était l'un de ceux dont tu parlais [/color]

Exactement, Laudec, merci d'avoir posé la question   . Lequel, faut-il vraiment écouter ? C'est aussi cela, l'aspect pédagogique des forums... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10638
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Discussions autour du violoncelle   Sam 10 Déc - 15:13

Côté "citation", ce n'est pas encore ça. On ne sait plus qui a écrit quoi. Hehe Ceci-dit, en lisant mes deux commentaires sur ce sujet, vous pouvez avoir déjà une idée car j'émets quelques indices. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Kristian

avatar

Nombre de messages : 199
Age : 74
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Discussions autour du violoncelle   Sam 10 Déc - 16:27

Icare a écrit:
Côté "citation", ce n'est pas encore ça. On ne sait plus qui a écrit quoi. Hehe  

Oh, toutes mes excuses, Icare,  Mains  , pour une fois que je ne vérifie pas avant d'envoyer... Je me couvre la tête de cendres.... sans, nanmoins, aller jusque là : .   Laughing  Laughing  Laughing

J'ai écouté dix minutes d'un concerto de Boccherini (au hasard), et elles ne m'ont pas vraiment satisfait. Pas mal, mais sans plus. Comme je ne suis qu'un amateur de musique, j'ai largement assez de tous les chefs-dœuvre que je connais pour me soigner le cœur au quotidien    . En tout cas, ce que j'ai entendu aujourd'hui n'est pas à la hauteur   .  Je vais examiner tes recommandations de plus près pour pouvoir porter un jugement documenté.

Merci en tout cas de cet énorme travail de débroussaillage, il est précieux pour les dilettantes comme moi !!! Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10638
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Rawsthorne   Sam 10 Déc - 17:57

Je n'arrive pas à me contenter des chefs-d'oeuvre qui jonchent ma cédéthèque. D'ailleurs, que devons-nous entendre par chef-d'oeuvre? Une oeuvre qui atteind la perfection absolue serait la définition la plus sensée, la plus froidement objective...?... Une oeuvre qui nous émeut au plus haut point serait, au contraire, la définition la plus hasardeuse, la plus chaudement subjective... Hehe...?...Et pourtant, est-ce qu'une oeuvre qui nous émeut au plus haut point est forcément un chef-d'oeuvre et est-ce qu'une oeuvre dont on peut dire objectivement qu'elle atteint la perfection absolue va systématiquement nous émouvoir au plus haut point? Par expérience, je sais qu'un chef-d'oeuvre peut me laisser froid et une oeuvre de plus modeste envergure peut me bouleverser, même pour des raisons purement musicales. Et puisque l'on parle de chefs-d'oeuvre, je considère comme tel le Concerto pour violoncelle et orchestre symphonique d'Alan Rawsthorne que je viens de réécouter aujourd'hui, par Alexander Baillie, le "Royal Scottish National Orchestra", sous la direction de David Lloyd-Jones. Voilà ce que j'avais écrit antérieurement à son sujet:

<<Le Concerto pour violoncelle et orchestre d'Alan Rawsthorne est assez captivant dans sa globalité. J'aime son côté impressionniste mais ce qui m'intrigue et me fascine c'est son second mouvement, magnifique celui-là, qui s'articule autour d'un motif récurrent qu'il me semble avoir entendu ailleurs, peut-être dans une musique de film de Bernard Herrmann écrite pour Hitchcock. Il est possible que je me trompe car je connais ce concerto, composé entre 1964 et 1965, depuis longtemps, une bonne dizaine d'années au minimum, et il se peut que je ne connaisse ce motif de quelques notes que dans cette oeuvre, imprégné dans ma mémoire telle une entité musicale. Il me fait tellement penser au romantisme tourmenté d'Herrmann...Quoi qu'il en soit, ce concerto pour violoncelle à grande teneur dramatique comme le démontre le troisième mouvement Allegro-vivace, m'a une énième fois captivé, là est l'essentiel.>>

Dans l'absolu, ce concerto est dans un style néo-classique, quasi-hollywoodien - terme de béophile Hehe - qui ne correspond pas à ce que je préfère en musique. Par exemple, le Concerto pour violoncelle n°3 de Nordgren, mentionné plus haut, est beaucoup plus en adéquation avec mes goûts, mais celui de Rawsthorne m'est tellement parfait, qu'il suscite chez moi une grande admiration. Puis, il y a le fantastique second mouvement avec son motif "cinématique" qui m'est totalement irrésistible. J'ai aussi réécouté, d'Alan Rawsthorne, sa Sonate pour violoncelle et piano par Peter Adams et Yoshiko Endo. Ce fut une belle surprise pour une oeuvre que j'ai honteusement négligée, au même titre que celle d'Einar Englund qui s'est révélée captivante à mon oreille. Il y a toujours des oeuvres que l'on néglige plus que d'autres sans qu'il y ait forcément une raison valable. La Sonate du compositeur britannique est de très bonne facture. J'ai même réécouté l'Adagio central deux fois de suite! Il confirme le talent de mélodiste de Rawsthorne, subtil mélodiste, dois-je préciser.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10638
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Discussions autour du violoncelle   Sam 10 Déc - 22:53

Je viens d'écouter pour la première fois la troisième et dernière série de quatre concertos pour violoncelle de Luigi Boccherini, toujours par Enrico Bronzi (violoncelle et direction) et l'"Accademia i Filarmonici di Verona": Concerto for Cello, 2 Oboes, 2 Horns and Strings in E flat N°5 G 474, Concerto for Cello, 2 Trumpets, 2 Oboes and Strings in C N°11 G 573, Concerto for Cello, 2 Flutes and Strings in C N°7 G 476, Concerto for Cello, 2 Horns and Strings in C N°4 G 481. Comme pour les précédents concertos, la musique communique de l'énergie et du vivant, met en valeur le violoncelle qui est un personnage à part entière. Voilà quand même une musique qui participe non sans une certaine élégance et saveur à faire vivre et respirer cet instrument, ce qui est biensûr un peu le rôle de la forme concertante:  exalter les possibilités expressives de l'instrument et la grande maîtrise du soliste lui insufflant âme, coeur et poumons. Au-delà de cette réalité non négligeable, je n'ai pas saisi au vol beaucoup de moments réellement saisissants. Néanmoins, mon attention s'est prioritairement figée sur le N°7 G 476 parce qu'il combine habilement les deux flûtes avec le jeu du violoncelle, une combinaison heureuse qu'il exploite avec générosité sur les trois mouvements. Ce n'est pas le cas des deux trompettes qui apparaissent assez furtivement sur le troisième mouvement du N°11 G 573 ou encore les deux hautbois qui ne me semblent pas très employés dans le N°5 G 474. Dans le N°7 G 476, les deux flûtes confèrent au concerto un caractère enchanteur, ce qui n'est pas pour me déplaire et devrait logiquement attiser la curiosité de Laudec. Un autre moment saisissant se situe à l'intérieur du premier mouvement du N°4 G 481, par un jeu rapide et lancinant du violoncelle. Il se peut que ce soit un détail pour d'autres, mais, sur moi, l'effet fut aussi magique qu'impossible à définir.
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3162
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Discussions autour du violoncelle   Sam 10 Déc - 23:27

J'ai trouvé l'intégrale des concertos pour violoncelle de Boccherini sur YT ici !, C'est ainsi que j'ai pu écouter celui avec flûtes et cordes qui a en effet titillé ma curiosité Wink et j'ai passé un très bon moment en cette musicale compagnie. J'ai été très étonnée quand dans le premier mouvement c'est le rire qui est venu me surprendre, je ne me rappelle pas d'un autre moment où la musique ait déclenché cette réaction chez moi, bien agréable en tout cas. Le deuxième mouvement parfois un peu long mais si joli et doux à d'autre moments puis le tout relevé par le troisième mouvement plein de joie et encore quelques moments drôles aussi Laughing .
Je m'en vais écouter la suite des trois heures de concertos mais peut-être pas tout ce soir Hehe
Il y a encore un autre enregistrement de tous les concertos pour violoncelle de Boccherini qui dure presque 5 heures
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Discussions autour du violoncelle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Discussions autour du violoncelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Communauté :: Discussions sur la musique-
Sauter vers: