Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Manuel Manrique de Lara (1863-1929)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin


Nombre de messages : 15592
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Manuel Manrique de Lara (1863-1929)   Lun 10 Oct - 18:19

Manuel Manrique de Lara (Cartagena, Murcia, 1863 - St. Blasien, Fribourg  (état de Bade-Wurtemberg, Allemagne), 1929) était un compositeur et musicologue espagnol, ainsi qu'un militaire.

Il a rejoint le corps d'Infanterie de marine, et a obtenu le rang d'officier à 16 ans. Puis à 20 ans il a commencé à apprendre la musique sous la direction de Ruperto Chapi (dont il a été le seul élève) et a étudié le folklore du Maghreb et de l'Europe de l'Est. Il a contribué à diffuser en Espagne l'opéra  wagnérien. En 1898 il a volontairement cherché une place sur un bateau pour prendre part à la guerre contre les États-Unis. Sur le cuirassé Pelayo, il a été chargé de la commande de la batterie de canon à tir rapide sur le pont, place qu'il occupai pendant le temps d'expédition jusqu'à la fin de la guerre, puis il revint à Madrid. Il composa une opérette en trois actes, le citoyen Simon sur les paroles de Lustonó et Palomero, créé en décembre 1900. Après il entreprend la composition d'un drame lyrique, un poème dont il est l'auteur de la légende d' El Cid. Plusieurs fragments lyriques de ce travail ont été réalisés par l'Orchestre symphonique dirigé par Arbós.

Au cours des années 1920 à 1922, il a participé à des opérations sur le territoire de Larache dans la zone du protectorat espagnol au Maroc, par le bataillon et régiment expéditionnaire de son arme, et le 10 d'Octobre 1925 il a atteint le degré le plus élevé de sa carrière, général de division et inspecteur général du corps des marines. Après la guerre en Europe, le Conseil de la Société des Nations  l'a nommé, en Janvier 1923, président de la Commission mixte pour échanger des sujets Grecs et Turcs, à la suite du Traité de Lausanne, et en Décembre 1924 il a été nommé président du Conseil pour protéger la minorité albanaise en Grèce.

Il a pris ses fonctions de l'Académie des Beaux-Arts de San Fernando le 27 mai 1917.

Attaqué d'une maladie grave qui l' a forcé à se réfugier dans un sanatorium, il est mort à Saint-Blasio  (Baden) à la suite d'une opération.


Oeuvres

Bien qu'il ait composé de la musique symphonique et de chambre, c'est la musique pour la scène qui est mise en évidence. Son premier travail important est une trilogie symphonique fortement influencée par Richard Wagner, intitulée "L'Orestie" (constitué d'Agamemnon, Les Choéphores et Les Euménidas) et dédié à son maître Ruperto Chapi. L'œuvre a été créée par Thomas Breton en 1890, et a été bien accueillie, bien que controversée non seulement dans son essence musicale, mais dans son inspiration littéraire.

Il convient également de mentionner la zarzuela Citoyen Simon, en 1900, et la trilogie cidiana  formé par Rodrigo y Jimena, El Cerco de Zamora (basé sur le siège de Zamora) et Mio Cid, publié à Madrid 1906-1911).

Une Symphonie en mi mineur (1892), écrite dans le style ancien, composé de quatre mouvements, fut exécutée en 1915, par les concerts de la Sociedad Nacional de Música. En 1895 il termine un quatuor à cordes en mi bémol majeur en trois mouvements, du même style que la symphonie.


Symphonie en mi mineur

https://www.youtube.com/watch?v=K_5AJf1Msl4




La Orestiada, trilogie symphonique

https://www.youtube.com/watch?v=0Z-Q8NoLq1A
Revenir en haut Aller en bas
 
Manuel Manrique de Lara (1863-1929)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: