Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Lucija GARUTA (1902-1977)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin


Nombre de messages : 15592
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Lucija GARUTA (1902-1977)   Ven 7 Oct - 10:44

Lūcija Garūta (Riga, 14 mai 1902 - 15 février 1977) est une pianiste, compositrice et poète lettone. Elle fut "Travailleur émérite de la RSS de Lettonie en 1962.

Lūcija Garūta est née à Riga en 1902. De 1919 à 1925 elle étudia à l'Académie de musique de Lettonie avec comme professeur Jāzeps Vītols pour le piano et d'autres professeurs comme Jānis Mediņš, Jēkabs Mediņš ou Jēkabs Kārkliņš.

Après avoir obtenu son diplôme elle travailla à la radio de Riga de 1925 à 1926. En 1926 elle enseigna le piano et la théorie musicale à l'école de musique de Jāzepa Mediņa. En 1926 elle étudia avec Alfred Cortot, Isidor Philipp et Paul Le Flem, et en 1928 elle étudia la composition avec Paul Dukas à l'École normale de musique de Paris. En 1926 elle fit ses débuts à Paris et ensuite devint une compositrice active, faisant des concerts avec les chanteurs Milda Brehmane-Štengele, Ādolfs Kaktiņš et Mariss Vētra, le violoniste Rūdolfs Miķelsons ou le violoncelliste Atis Teihmanis.

En 1940 Garūta commença à enseigner la composition et la théorie musicale à l'Académie de musique de Lettonie, où elle fut élue professeur en 1960.

La maladie mit fin à sa carrière d'interprète mais elle continua à enseigner.

Lūcija Garūta meurt en 1977 et est enterrée au cimetière de la Forêt à Rīga.


Sa cantate de 1943 Dievs, Tava zeme deg! (Mon Dieu! Votre pays brûle!) fait partie du canon de la culture musicale lettone, et est reconnue comme une des plus importantes musiques lettones. On entend dans l'enregistrement de la création de la cantate le 15 mars 1944 durant la Seconde Guerre mondiale les bruits de la bataille en dehors de la cathédrale de Riga. Les paroles ont été écrites par Andrejs Eglītis lors d'un concours intitulé "Prière lettone à Dieu". La première fut dirigée par Teodors Reiters avec la compositrice jouant à l'orgue de la cathédrale. La cantate fut interdite pendant le contrôle soviétique de la Lettonie.


Œuvres

Elégie pour violoncelle (1922)
La Prière, pour violon (1923)
Sonate pour piano (1924)
Sonate pour violon et piano (1927)
Moment dramatique pour violon (1931)
Légende pour orchestre symphonique (1932)
Méditation pour orchestre symphonique (1934)
Variations symphoniques "Ma Patrie" (1935)
L'Oiseau argenté, opéra (1938, révisé 1960)
Dievs, tava zeme deg! (Mon Dieu, votre pays brûle), cantate pour ténor, baryton, chœurs et orgue (1943)
Trio pour piano, violon, violoncelle (1948)
Concerto pour piano en fa dièse mineur (1952)
Le Cheval d'Or, conte symphonique (1959)
Il vole, cantate (1961)
Vivre, oratorio (1966)
Méditation pour orgue (1970)
Autour de 200 mélodies, dont la moitié sur des poèmes d'elle-même
Chansons folkloriques lettonnes pour piano, voix solistes ou choeurs
3 cycles de variations pour piano (1921, 1933, 1951)
Pièces pour piano (Préludes, dont mi majeur et ut dièse mineur, et arrangements de chants folkloriques)



https://www.youtube.com/watch?v=I0iaMpJ8-iI

Revenir en haut Aller en bas
 
Lucija GARUTA (1902-1977)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: