Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Marcel RUBIN (1905-1995)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16313
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Marcel RUBIN (1905-1995)   Jeu 29 Sep - 20:06

Marcel Rubin (né le 7 juillet 1905 à Vienne; mort le 12 mai 1995 à Vienne) est un compositeur autrichien, chef d'orchestre, critique de musique, administrateur d'associations de musique.

Marcel Rubin a suivi un cours en harmonie avec Richard Stöhr à l'Académie de musique de Vienne, où il a étudié le contrepoint avec Franz Schmidt et le piano avec Richard Robert. En 1925-1927, il a pris des leçons privées de composition avec Darius Milhaud à Paris. Il a également étudié le droit à l'Université de Vienne et a obtenu un doctorat pour ces deux disciplines, Dr phil. 1933 et Dr iur. 1934.

Puis Rubin a travaillé dans un cabinet d'avocats tout en dirigeant en 1936 avec Friedrich Wildgans une série renommée de concerts de "musique contemporaine".

Le jour de l' "Anschluss" de l'Autriche en 1938, Rubin a été contraint d'émigrer en tant que juif. D'abord, il a fui à Paris avec sa sœur. En septembre 1939, il a été interné comme "étranger ennemi". Plus tard, il a été déplacé vers le camp de détention de Meslay-du-Maine, et en février 1940 vers le camp de Damigny près d'Alençon. Là, il compose la musique pour le "Dachau-Lied" de Jura Soyfer, plus connu aujourd'hui dans la version de Herbert Zipper  qu'il ne connaissait pas. Avant la chute de la France, le camp qui était géré par les britanniques, a été fermé et les internés libérés. À l'automne 1940, Rubin a réussi à arriver à Marseille avec sa famille. Là, il est devenu membre du Parti communiste d'Autriche (KPÖ), et le restera jusqu'en 1969, quand il a démissionné en signe de protestation contre la répression du Printemps de Prague.

En 1942, Rubin réussit à fuir vers le Mexique. À Mexico, il a été répétiteur de chœur à l'Opéra, où avait fui aussi l'autrichien Karl Alwin engagé comme chef d'orchestre. En tant que chef du "chœur des Allemands libres" (Chor der freien Deutschen), il a fait exécuter quelques-unes de ses propres œuvres. Il a été membre du conseil d'administration du "Heine-Club" fondé par des émigrants.

En février 1947, il revient en Autriche. Il a vécu comme compositeur indépendant et gagnait sa vie comme critique de musique pour le "Österreichische Tagebuch" et jusqu'en 1969 pour la "Volksstimme". De 1948 à 1965, il a travaillé comme secrétaire honoraire de l'Association des compositeurs autrichiens. Il a fondé en 1949 avec des personnes aux vues similaires la ÖGZM (Österreichische Gesellschaft für Zeitgenössische Musik, Société autrichienne pour la musique contemporaine). À partir de 1957, il a occupé diverses fonctions dans l'AKM (société autrichienne des auteurs), dont il est devenu le président de 1975 à 1984. Il a occupé ce poste de 1974 à 1978 à la CISAC.

Le 2 juin 1995, Rubin a été enterré au cimetière central de Vienne (Ehrenhain Gruppe 40, no 170).


Œuvres

Son œuvre comprend un opéra Kleider machen Leute, dix symphonies, sept concertos, de la musique de chambre et des lieder. Son style non conventionnel s'inspire de celui du Groupe des Six et en particulier de Milhaud. Les rythmes et l'instrumentation sont influencés par Igor Stravinsky et Dmitri Chostakovitch.

Un catalogue peut être trouvé dans les références en ligne.

Musique pour la scène

Die Stadt (ballet, E. Canetti, d'après M. Gorki), 1933, rev. 1980
Kleider machen Leute (opéra comique, prologue, 4 actes, Rubin, d'après G. Keller), 1966-9, Vienne, 1973, suite orchestrale, 1973
Der Schneider im Himmel, conte de fées en musique, 1981


Symphonies

no 1 en si bémol majeur, 1927-8, rev. 1957
no 2, 1937, rev. 1974
no 3, 1939, rev. 1962
no 4 Dies irae, 1943-4, rev. 1972
no 5, 1964-5
no 6, 1973-4, rev. 1983
no 7, 1976-7
no 8, 1980
no 9, 1984 (d'après A. Silesius)
no 10 Hommage à Chartres, 1986


Autres œuvres orchestrales

Ballade, 1948
Musik zu einer Nestroy-Posse, 1958
Rondo-Burleske, 1960
3 Komodianten, 1963
Sinfonietta, cordes, 1965-6
Sonatine, 1965
Concerto pour contrebasse, 1970
Pastorale, cordes, 1970
Concerto pour trompette, 1971-2
Concerto pour basson, 1976
Variationen uber einen Bach-Choral, 1978
Hymnen an die Nacht, 1982 (d'après Novalis)
Triptychon, 1984
Concerto pour piano, 1992
Concertino, violoncelle, orchestre de chambre, 1993-4
Sinfonia concertante, violon, trompette, basson, orchestre de chambre, 1993
Concerto pour flûte et cordes, 1994


Musique de chambre et instruments seuls

Quatuor à cordes no 1, 1926, rev. 1961
Sonatine, hautbois, piano, 1927
Trio à cordes, 1927, rev. 1962
Sonate, violoncelle, piano, 1928
Divertimento, trio avec piano, 1966-7
Serenade, quintette à vent, 1971
Sonate, violon, piano, 1974
Concertino, 12 violoncelles, 1975
Variationen uber ein franzosisches Revolutionslied, clarinette, basson, cor, trompette, trombone, percussion, quatuor à cordes, contrebasse, 1976
Petite serenade, guitare, 1977
Variationen uber ein Schubert-Thema, clarinette, basson, cor, quatuor à cordes, contrebasse, 1979
4 Impressionen, 8 violoncelles, 1981 (d'après A. Rimbaud)
Der Schneider im Himmel (J.L.C. et W. Grimm), récitant, quintette à vent, quatuor à cordes, contrebasse, 1981
Quatuor à cordes no 2, 1981
Quintette avec clarinette, 1985
Quatuor à cordes no 3, 1989-90
Quatuor à cordes no 4, 1990
Quatuor à cordes no 5, 1990-91
Quatuor à cordes no 6, 1991
Duo, violon, violoncelle, 1994
Serenade, quintette avec piano, 1994


Musique pour clavier

Sonate no 1, piano, 1925, rev. 1974
Sonate no 2, piano, 1926-7
Sonate no 3, piano, 1928
Tageszeiten, 4 pièces, piano, 1955
Variationen uber einen Bach-Choral, orgue, 1980
Klaviermusik 94, piano, 1994
Sonate no 4, piano, 1994


Musique chorale

Die Albigenser (N. Lenau), récitant, A, T, B, chœur, orchestre, 1957--61
O ihr Menschen (Ein Heiligenstadter Psalm) (oratorio, L. van Beethoven, Bible), baryton, chœur, orchestre/orchestre de chambre, 1977
Auferstehung (oratorio, Bible, A. Silesius, M. Claudius), S, A, T, B, chœur, orchestre, orgue, 1986
Licht uber Damaskus (oratorio, Bible, P. Gerhardt, C.F.D. Schubart, R.M. Rilke), S, A, T, B, chœur, orchestre, orgue, 1987-8
4 Lieder aus Des Knaben Wunderhorn, chœur, 1991


Musique vocale

6 chansons (C. Marot), voix aigües, piano, 1927
5 Gedichte (G. Apollinaire), baryton, piano, 1928
4 Gedichte (A. Rimbaud), voix aigües, piano, 1936
Gegenwart (J.W. von Goethe), 6 lieder, voix aigües, piano, 1938 (orchestration, 1970)
Chanson satirique sur la Légion étrangère (Meslay-Du-Maine)
4 Gedichte (Ballades de François Villon), baryton, piano, 1939-40, rev. 1966 (Meslay-Du-Maine) : 1. Au point du jour - 2. Je meurs de soif - 3. La ballade des pendus - 4. Au retour)
Lieder von unterwegs (Jura Soyfer, Ondra Lysohorsky), 3 lieder, voix médium, piano, 1940 (Damigny) : 1. Winter (Soyfer, 20-23 mars 1940) - 2. Wenn der Himmel grau word (Soyfer, 12-19 avril 1940) - 3. Dem Morgen entgegen (Lysohorsky, 17-18 avril 1940)
Dachau - Lied (Soyfer) (Damigny)
3 Marienlieder nach Des Knaben Wunderhorn, voix aigües, piano, 1940, rev. 1971 (Paris)
5 Gedichte (Goethe), baryton, piano, 1941 (Paris)
In den Bergen (C.F. Meyer), voix aigües, piano, 1956
Dorfbilder (A. Grun), 6 lieder, voix medium, piano, 1957
Nocturnes (Josefa Luitpold), 7 lieder, baryton/basse, piano, 1962 : 1.Hier lent sin Mensch - 3.Erlebnis - 4.Ich have Licht gemacht - 5.Erinnerung - 6.Schwarze Madonna
Licht ist Liebe (C. Morgenstern), 7 lieder, baryton, (flûte, Quatuor à cordes)/piano, 1979
5 Gedichte (F. Holderlin), B-Bar, piano, 1984
Nachtgedanken (Li Bai [Le Tai-Po]), voix medium, piano, 1987
7 Gedichte (H. Hesse), voix medium, piano, 1990
4 Gedichte (Lenau), baryton, piano, 1991
Die 13 Monate (E. Kastner), voix medium, flûte, clarinette basse, violon, alto, violoncelle, 1991-2
Mein Gluck (F. Nietzsche), 4 lieder, voix aigüe, piano, 1993
7 Gedichte (Silesius), S, A, T, B, quatuor à cordes, 1994


https://www.youtube.com/watch?v=yZ2cXtJ5IOA

Revenir en haut Aller en bas
 
Marcel RUBIN (1905-1995)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: