Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Julius Meytuss (1903-1997)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
vincent.piot



Nombre de messages : 303
Age : 40
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Julius Meytuss (1903-1997)   Dim 25 Sep - 10:30


Julius Sergeievitch Meytuss, né le 28 Janvier 1903 à Elisavetgrad et décédé le 2 Avril 1997 à Kiev. Compositeur Ukrainien, considéré comme le fondateur de l'opéra soviétique d'Ukraine. Son style au début était moderniste, plus tard il utilise des idiomes néo-romantique plus traditionnels.

Né dans une juive famille, il est diplômé en 1919 de l'École de musique de piano de G. V. Neuhaus. Il est ensuite diplômé de l'Institut de Musique et de Théâtre de Kharkov, classe de composition en 1931. Pendant la Grande Guerre patriotique, il a été évacué vers le Turkménistan, où il écrit le premier opéra turkmène. Membre du PCUS depuis 1954.

Il est l'auteur de dix-huit opéras, d’œuvres symphoniques, de pièces vocales et de musiques pour films.

Il reçoit le Prix Staline du second degré en 1951 pour l'opéra "La Jeune Garde".


Catalogue de ses œuvres :

Operas :

La tranchée • (1939)
Abadan • (1943)
Leili et Medzhun • (1946)
La jeune Garde • (1947)
Aube sur la Dvina • (1954)
Le bonheur volé • (1958)
Cosaques Ukrainiens • (1960)
Makhtumkouli • (1961)
Fille du Vent • (1964)
Freres Oulianov (Les) • (1966)
Anna Karenine • (1970)
Iaroslav le Sage • (1971)
Richard Sorge • (1976)
Mariana Piena • (1977)
Ivan le Terrible • (1980)
Maria Volkonskaia • (1988)
Antoine et Cléopâtre • (1993)

Œuvres vocales :

Le Serment • (1941) • Cantate profane : pour solistes, chœur et orchestre.
Cantat Les mots de Lénine • (1951)
5 chansons folkloriques ukrainiennes. (1934) version pour voix haute et orchestre (1937) pour chœur et Orchestre. (1939)
Poème "Dorosh Moliboga" (ff. Dm. Kedrina, 1967-1968) pour baryton, chœur et orchestre.

Œuvres symphoniques :

Symphonie 'Turkmène' • (1946)  
Suite n°1 pour Orchestre : sur des thèmes folkloriques ukrainiens • (1927)
Suite n°2 pour Orchestre : "Barrage sur le Dniepr" • (1929)
Suite n°3 pour Orchestre : sur la libération de l'Ukraine occidentale • (1939)
Suite n°4 pour Orchestre : pour le XXVème anniversaire de la Révolution d'octobre • (1942)
Suite n°5 pour Orchestre : sur des thèmes folkloriques ukrainiens • (1944)
Poème "Chemins de la gloire" (1945)
Poème symphonique "Památce Ajdogdy Tachirova" (1948)
Ouverture sur l'unification de l'Ukraine à la Russie (1954)

Musique de Chambre :

Variations sur un thème ukrainien pour violon et flûte (1930)
Trois pièces pour violon et flûte (1956)
Dans les Carpates, pour flûte (1973)


Voici un extrait de la suite n°2 :



https://www.youtube.com/watch?v=OW-BxoJvpkk

Ouverture de l'opéra "La Jeune Garde"

https://www.youtube.com/watch?v=TAaB8eaAM5o

Trois pièces pour violon et piano :

https://www.youtube.com/watch?v=Z9mrOuJVrEo

Extrait de l'Opéra le Bonheur volé :

https://www.youtube.com/watch?v=mlSzouDmxBc


Dernière édition par vincent.piot le Mar 27 Sep - 10:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
vincent.piot



Nombre de messages : 303
Age : 40
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Re: Julius Meytuss (1903-1997)   Dim 25 Sep - 14:18

Deux autres extraits de l'opéra "Bonheur volé" que j'aime particulièrement :



https://www.youtube.com/watch?v=a3BvAOWOa6U

https://www.youtube.com/watch?v=mlSzouDmxBc

Revenir en haut Aller en bas
vincent.piot



Nombre de messages : 303
Age : 40
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Re: Julius Meytuss (1903-1997)   Lun 26 Sep - 14:53

Pour la petite histoire, j'ai découvert Julius Meytuss il y a bien une douzaine d'années. Je faisais une recherche sur Mossolov et j'étais tombé sur un enregistrement des fonderies d'acier datant de 1931 enregistré d'un vieux 78 tours sur lequel la face B contenait l'oeuvre que j'ai mise plus haut, extraite de la suite n°2 pour orchestre, et qui était signalé comme étant la symphonie "Dnieprostroï".
Cette oeuvre très courte était dans la même optique que les fonderies d'acier, à savoir décrire une situation ouvrière, ici la construction d'un barrage, avec des "bruits" ajoutés à l'orchestre. Même si cette oeuvre n'a pas l'ampleur des fonderies d'acier, dû à un orchestre bien plus limité, elle est tout de même le symbole de ce constructivisme musical des années 20 en Union Soviétique.
Il est à noter la rapidité avec laquelle cette oeuvre est arrivée chez nous, puisque dès 1931 l'orchestre de Paris sous la baguette de Julius Ehrlich l'enregistrait. Dommage qu'un seul des mouvements ait été enregistré et que depuis 1931, aucun autre enregistrement ne soit venu enrichir la discographie de cette oeuvre extrêmement rare.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15578
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Julius Meytuss (1903-1997)   Lun 26 Sep - 20:03

En somme c'est le même cas qu'avec les Fonderies d'Acier de Mossolov : on ne trouve qu'un mouvement de la suite.

Pour le barrage, je me demande s'il s'agit du même sujet que le barrage de Mossolov.

Pour le premier extrait (mouvement du Barrage), c'est ce qu'on peut appeler une musique concrète...
Revenir en haut Aller en bas
vincent.piot



Nombre de messages : 303
Age : 40
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Re: Julius Meytuss (1903-1997)   Lun 26 Sep - 20:32

Je suis d'accord avec toi sur le fait que cette musique soit "concrète".

Pour le barrage de Mossolov, est ce le même ? Bonne question Wink Je n'arrive pas à trouver la réponse...

Pour revenir à Meytuss, sa période avant gardiste s'est vite arrêtée pour adopter une musique plus conforme au dogme musical soviétique.
Revenir en haut Aller en bas
vincent.piot



Nombre de messages : 303
Age : 40
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Re: Julius Meytuss (1903-1997)   Lun 26 Sep - 21:24

Présentation de l'Opéra "Le bonheur volé"

Cet opéra a été composé à la fin des années 1950 sur un livret inspiré du drame majeur de l'écrivain ukrainien Ivan Franko et écrit par le poète Maksym Rylsky. L'opéra a été créé le 10 Septembre 1960 à l' Opéra de Lviv.

A noter que le bonheur volé avait déjà été adapté en opéra dans les années 1924-1925 par le compositeur tchèque Vladimir Ambros.

Personnages :

Mykola Zadorožného : ténor
Anna : soprano
Mykhailo Hurman : baryton
Oleksa Babycat : baryton
Nasta : mezzo-soprano
Fojt : basse
La première femme : soprano
La seconde femme : mezzo-soprano
varlet : baryton
Krčmář : ténor
Les villageois : chœur

Histoire :

L'histoire se déroule dans un petit village de montagne en Galicie.

Acte 1 :

Scène 1 - La maison des Zadorožného : Dans la maison paysanne de Mykola Zadorožného, sont réunis des voisins pour une discussion. Anna accueille les voisins, mais non sans soucis, car il est déjà tard et son mari n'est pas revenu du travail dans les bois. Au moment de partir, une voisine apprend à Anna que Mykhailo Hurman vient de réapparaitre au village. Anna avait été la fiancée de Mykhailo Hurman, mais il avait disparu et tout le monde l'avait considéré comme mort à la guerre. Cette nouvelle entraine des émotions contradictoires chez Anna, qui est heureuse que l'homme qu'elle aimait soit vivant, mais elle est aussi désespérée, parce que dans l'intervalle, elle s'est mariée.

Mykola revient enfin, tout ensanglanté. Il a été attrapé par un huissier local dans l'abattage des bois de la forêt locale et s'est fait tabassé. L'homme se plaint amèrement de l'injustice qui lui est arrivé, mais ses plaintes n'intéressent pas Anna, car elle pense toujours à Mykhailo.

Tout à coup la porte de la maison s'ouvre et entre Mykhailo Hurman dans l'uniforme de la police. Il est arrivé dans le bureau du village et a demandé un logement. Il est surpris de rencontrer Anna, mais les deux parviennent à ne pas marquer leur émotion. Au lieu de cela, Mykhailo demande à Mykola l'origine du sang sur ses vêtements. Ce dernier répond que c'était au travail dans la forêt.

Lorsque Mykola quitte la pièce pour préparer les repas, Mykhailo et Anna peuvent enfin parler librement. Mykhailo critique Anna pour être mariée. Elle lui apprend que ce sont ses frères qui l'ont forcée à épouser un homme pauvre et de faible volonté, afin qu'ils puissent récupérer l'héritage. Ils ont également propager de fausses nouvelles à propos de la mort de Mykhailo. Mykola revienty alors.

Scène 2  - La maison des Zadorožného : c'est la matinée et Mykola et Anna font face aux tâches ménagères. Anna raconte qu'elle a eu des rêves agités, Mykola interpréte cela comme un signe négatif qui prédit des difficultés, mais il tente d'apaiser sa femme.
Le préfet des gendarmes, accompagnés des voisins, entrent alors dans la maison. Fojt accuse Mykola d'avoir égorgé la nuit dernière dans une taverne en bordure de route à proximité la famille de l'aubergiste. La preuve étant les vêtements sanglants de Mykola, et qu'au moment critique, il se déplaçait sans témoins près de la scène du crime. Mykolas est alors Arrêté. Anna ne sait comment se comporter. Mykhailo retourne à la maison d'Anna et la réconforte et lui déclare à nouveau son amour.

Acte 2 :

Au café du village : Il y a une fête au village avec des animations et de la danse. Depuis l'arrestation de Mykola, un an a passé et personne dans le village n'a de nouvelles  exactes de lui, mais tout le monde peut voir comment Anna et se donne en spectacle public avec le policier Hurman. L'infidélité d'Anna cause de l'agitation entre voisins. Anna danse gaillardement avec Mykhailo, ce qui énerve les villageois.

La danse ne dure pas longtemps. La musique et le chant sont tout à coup réduits au silence quand apparaît un rapatrié inattendu : mal rasé, maigre et maussade, c'est Mykola. Mykhailo explique qu'il a réussi à trouver les vrais coupables de l'assassinat dans la taverne et a obtenu la libérationde Mykola. Ce dernier ne répond pas aux questions, et Anna regarde et tourne ses pas vers la maison. Anna a un moment d'hésitation, puis timidement suit son mari, poursuivi par les visages haineux des villageois.

Acte 3 :

Scène 1 - La maison des Zadorožného : Depuis son retour de prison, une semaine apassée. Anna essaie de faire les corvées du ménage, mais elle ne pense qu'à Mykhailo, qui l'aime toujours passionnément. Lorsque Mykhailo apparaît soudainement à la porte, elle tombe immédiatement dans ses bras. Tout en l'embrassant, il aperçoit Mykola. Mykola les laisse et demande à sa femme de ne pas lui faire honte.

Mykhailo revient avec du schnaps et fait boire Mykola. Enfin ivre, Mykola est jeté hors de sa propre maison et laisse Mikhailo avec Anne dans la chambre.

Scène 2 - La maison des Zadorožného : Mykola quant à lui, va voir les voisins et boit à un "bonheur perdu". Les voisins curieux de ses tracas assistent à l'arrivée du policier Hurman avec Anna. Mykhailo agit comme maître de la maison.

Mykola s’énerve contre le gendarme, mais ce dernier prétend que Mykola lui a volé Anna et que ce n'est que justice qu'il la récupère. Ses paroles provoquent une escarmouche dans laquelle Mykola tue Mykhailo avec une hache. Mykhailo tout en mourant remercie Mykola, car la vie sans Anna était une souffrance pour lui.

> Bon, j'espère ne pas avoir fait d'erreurs de compréhension dans mon adaptation de la traduction google pourrie du synopsis en tchèque  Embarassed  


Dernière édition par vincent.piot le Mar 27 Sep - 15:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15578
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Julius Meytuss (1903-1997)   Mar 27 Sep - 15:18

Bonne traduction ! Mains

Je suppose que la région où se passe l'action n'est pas la Galice (en Espagne) mais la Galicie, partagée actuellement entre la Pologne et l'Ukraine. Les noms n'ont rien d'espagnol ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
vincent.piot



Nombre de messages : 303
Age : 40
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Re: Julius Meytuss (1903-1997)   Mar 27 Sep - 15:33

Oui, c'est bien la Galicie Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Julius Meytuss (1903-1997)   Aujourd'hui à 20:48

Revenir en haut Aller en bas
 
Julius Meytuss (1903-1997)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: