Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Beat FURRER, né en 1954

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin


Nombre de messages : 10042
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Beat FURRER, né en 1954   Lun 19 Sep - 19:08

Aujourd'hui, à vrai dire, je ne savais pas trop quoi écouter. En général, je sais exactement ce que je vais écouter ou du moins le genre de musique que j'ai envie de me mettre dans les esgourdes. Je sais seulement que j'avais envie d'une rupture brutale avec tout ce que j'avais écouté précédemment, allant de la valse symphonique du Coppélia de Léo Delibes au lyrisme rhapsodique d'un Steve Margoshes. Disons le clairement; j'avais besoin de purifier mes oreilles de la bonne vieille musique tonale, de les dépoussiérer... Hehe... Icare avait le besoin indicible de s'encanailler à nouveau avec quelque-chose de très différent, de brutal, sans concession, quelque-chose qui me déchire les tripes! J'avais l'envie d'un chaos organisé, d'une musique atonale et dissonante dans une tension quasi-permanente. En parcourant ma cédéthèque de haut en bas et de bas en haut, je suis passé par la "case" allemande et je me suis subitement arrêté sur deux oeuvres et deux noms: Choc - Antiphonie pour grand ensemble de Matthias Pintscher et Nuun pour claviers et ensemble (1995/96) de Beat Furrer.

J'avais découvert Nuun de Beat Furrer au hasard d'une écoute de Fnac. En général, je n'aime pas me faire un avis sur une oeuvre contemporaine dans ces conditions-là, mais lorsque j'ai commencé à écouter Nuun, j'ai été totalement subjugué par le caractère fou-furieux de cette musique, d'une musique qui semble se définir dans un désordre sonore parfaitement ordonné, où chaque note tombe à point nommé, où le hasard est juste une illusion auditive. C'est un chaos qui s'organise dans une intensité constante pendant environ dix minutes avant de placer l'auditeur dans une situation d'attente, l'attente d'une nouvelle perturbation qui ne reviendra jamais de manière définitive. Les sons s'éparpilleront et se rarifieront jusqu'au dernier râle. Je m'aperçois que Nuun me plait toujours autant aujourd'hui, quelques vingt ans après, pour les mêmes raisons. J'aime son côté "bruits de gamelles" et "sans queue ni tête", histoire de reprendre à mon compte un terme cher à Joachim pour désigner ce qu'il n'aime pas dans le contemporain. Hehe  Effectivement, l'oeuvre pour claviers et ensemble de Beat Furrer a tous les "défauts" d'une musique moderne, atonale, folle-furieuse, soit-disant élitiste...et pourtant elle me fascine depuis toujours. Icare est en mode dissonant, ce soir.


Dernière édition par Icare le Lun 19 Sep - 22:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10042
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Beat FURRER, né en 1954   Lun 19 Sep - 19:47

Courte biographie:

Beat Furrer est un compositeur suisse qui est né à Schaffhausen le 6 décembre 1954. Jusque là j'ai toujours cru qu'il était allemand. Qu'est-ce que je peux être distrait, parfois! Hehe Il est toutefois allé à l'âge de 21 ans à Vienne, en Autriche, pour y faire des études de direction d'orchestre et de composition, sa sensibilité et son sens déjà mature de l'autocritique lui ayant bien fait sentir que ses modèles étaient encore trop présents et, par conséquent, avaient laissé des marques trop ostensibles dans les oeuvres qu'il avait écrites à cette époque. Pierre Boulez et Luigi Nono étaient les constantes qui l'avaient accompagné pendant toutes ses études. A Schaffhausen, il aura quand même étudié le piano, puis, à Vienne, comme je l'ai déjà écrit; la direction d'orchestre puis la composition avec Roman Haubenstock-Ramati. En 1984, il devient lauréat du Concours de composition « Jeune génération en Europe ». Il est l'un des fondateurs et le directeur artistique de l'ensemble "Klangforum Wien" depuis 1985. Il en devient le chef d'orchestre en 1992. Il enseigne la composition à l’École supérieure de musique et des arts de la scène de Graz depuis 1991. Il reçoit une Bourse Siemens en 1992, et est compositeur en résidence aux Semaines musicales de Lucerne en 1996. Dès 2006, il est professeur de composition invité à l'École supérieure de musique de Francfort. Il a reçu le Prix de musique de la Ville de Vienne en 2004 et est membre de l’Académie des arts de Berlin depuis 20051.. Il obtient le Lion d’or à la Biennale de Venise 2006 pour l’opéra FAMA.


Dernière édition par Icare le Lun 19 Sep - 22:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10042
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Beat FURRER, né en 1954   Lun 19 Sep - 19:55


Quelques oeuvres (Wikipédia)

1984 : Poemas pour mezzo-soprano, guitare, clavier et marimba
1985 : Trio pour flûte, saxophone et clarinette
1988 : Ultimi cori pour chœur et percussions
1990 : Studie - Übermalung pour grand orchestre
1990 : à un moment de terre perdu pour ensemble
1992 : Compose son premier opéra «Die Blinden», commande de l’Opéra d’État de Vienne pour le Festival "Wien Modern". Bourse Siemens.
1994 : création de «Narcissus» à l’Opéra de Graz dans le cadre du «Steirischer herbst».
1995/96 : Nuun pour claviers et ensemble
1997 : Presto con Fuoco pour flûte et clavier
1997 : Psalm, pour chœur de huit voix a cappella
1998 : Still pour ensemble instrumental
1999 : "aria" pour Soprano et 6 instruments. Texte de Günter Eich (1999).
2001 : sa pièce de théâtre musical « BEGEHREN » est créée à Graz
2003 : l’opéra «INVOCATION» est créé à Zurich
2004 : 3° Quatuor à cordes, Tage für neue Kammermusik, Arditti Quartett
2005 : l’opéra «FAMA» est créé au Festival de Donaueschingen. Lion d’Or à Venise.
2006 : Création mondiale de „PHAOS“ pour orchestre symphonique à Stuttgart
2007 : Création mondiale du Concerto pour piano et orchestre à la Radio WDR de Cologne
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10042
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Beat FURRER, né en 1954   Lun 19 Sep - 22:48

Âmes sensibles s'abstenir!  Ptdr

https://www.youtube.com/watch?v=kWehrFcsNWk


Ce compositeur n'est pas mal représenté sur Youtube mais peu de choses m'ont plu. Je n'ai pas rencontré la magie atonale de Nuun. Néanmoins, j'aime bien l'extrait que j'ai trouvé et édité ci-dessus. Disons que là on s'en rapproche.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15578
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Beat FURRER, né en 1954   Mar 20 Sep - 10:00

Icare a écrit:
Disons le clairement; j'avais besoin de purifier mes oreilles de la bonne vieille musique tonale, de les dépoussiérer... Hehe... Icare avait le besoin indicible de s'encanailler à nouveau avec quelque-chose de très différent, de brutal, sans concession, quelque-chose qui me déchire les tripes! J'avais l'envie d'un chaos organisé, d'une musique atonale et dissonante dans une tension quasi-permanente.

Pour t'encanailler, tu t'es bien encanaillé...

C'est pas possible d'aimer une musique pareille, j'ai pas tenu 30 secondes

Heureusement je fais en même temps, pour m'en remettre, la biographie de Jan Thomas Kuznik (1716-1786), c'est tout autre chose.... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10042
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Beat FURRER, né en 1954   Jeu 22 Sep - 12:28

Je reconnais qu'il ne fait pas dans la dentelle. Comme pour Peter Ruzicka et Matthias Pintscher, c'est un compositeur avec lequel je dois effectuer un tri. Plus question d'acheter en aveugle un disque. Parmi les oeuvres écoutées, une ou deux vont avoir un véritable effet sur moi, et il y a une intensité et un jaillissement sonore dans Nuun qui me captivent sincèrement alors que d'autres opus vont, au contraire, m'irriter ou m'épuiser. Nuun est donc l'oeuvre atonale chez Beat Furrer qui fait jusqu'à maintenant figure d'exception. C'est en cela où la musique peut s'avérer magique à mon esprit. Si chez Beat Furrer, c'est une oeuvre par-ci, un extrait par-là, qui peuvent me séduire et me fasciner, chez HK Gruber, par exemple, j'ai aimé tout ce que j'ai écouté de lui...Question de style aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10042
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Beat FURRER, né en 1954   Ven 23 Sep - 20:07


Passer de Schumann à Furrer, est-ce possible? Avec Icare tout est possible. Very Happy J'ai réécouté Still (1998), une oeuvre d'un peu moins de douze minutes interprétée par le "Klangforum Wien" sous la direction de Sylvain Cambreling. Elle est sur le même cd que Nuun qui avait jusqu'ici accaparé toute mon attention au point que je ne pensais pas être sensible au reste de l'album. J'avais négligé son Still qui, pourtant, possède la même verve atonale que Nuun, la même fougue, le même caractère corrosif et trépidant. De plus, il y a cette intensité quasi-permanente qui me tient en haleine jusqu'au bout, avec une entrée électrisante du piano. J'adhère! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Beat FURRER, né en 1954   Aujourd'hui à 20:46

Revenir en haut Aller en bas
 
Beat FURRER, né en 1954
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: