Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Nikolai KARETNIKOV (1930-1994)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin


Nombre de messages : 15570
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Nikolai KARETNIKOV (1930-1994)   Jeu 15 Sep - 20:24

Nikolaï Nikolajevitch Karetnikov (en russe : Николáй Николáeвич Каретников ; 30 juin 1930, Moscou – 9 octobre 1994, Moscou) est un compositeur russe faisant partie du groupe des non-conformistes de la musique soviétique.

Nikolaï Karetnikov naît dans une famille cultivée. Son père est acteur et sa grand mère soprano à l'opéra, Maria Adrianovna Deïcha-Sionitshaïa, compagne de Chaliapine pendant de longues années.

Karetnikov étudie à l'école centrale de musique pour enfants surdoués de 1942 à 1948. D'abord le violoncelle qui lui est une torture, puis le piano et la composition. Ensuite il se rend au conservatoire de Moscou de 1948 à 1953, jusqu'à son diplôme. Ses professeurs dès 1942 sont Vissarion Chebaline pour la composition, Tatiana Nikolaïeva pour le piano, Igor Sposobine et Viktor Tsukkerman en théorie. Il a également étudié en privé avec Philip Herschkowitz – un élève de Berg et Webern. Un tournant à lieu lors du passage de Glenn Gould à Moscou en 1957 : le pianiste canadien joue Schoenberg et Berg. Karetnikov devient un fervent partisan de la technique dodécaphonique. La même année, il se convertit à l'orthodoxie.

Ses ballets Vanina Vannini et Les Géologues sont joués au Théâtre Bolchoï sur une chorégraphie de Natalia Kasatkina et Vladimir Vassiliev. Cependant, les autorités trouvent la musique inacceptable. il est critiqué et interdit de représentation en Union soviétique pendant des décennies.

Sa Symphonie no 4 (1963) est interprétée pour la première fois à Prague en 1967 (juste avant l'invasion des chars soviétiques lors du Printemps de Prague). Son troisième ballet Le petit Zacharie, surnommé Cinabre est donné à l'opéra d'Hanovre (1971) en l'absence du compositeur, qui ne peut voyager à l'étranger. Son activité principale est d'écrire de la musique de scène pour le théâtre, le cinéma et la télévision.

Il se lie avec Maria Youdina, Heinrich Neuhaus, Galitch, Zeldovitch ou Alexandre Gabritchski.

Il continue à composer et publier ses ouvrages sérieux dans le secret. Il compose deux opéra : Till Eulenspiegel (1965–1985) et Le Mystère de l'apôtre Paul (1972–1987). Sans possibilité de jouer l'œuvre en public, il persuade l'orchestre de cinéma de Moscou de faire l'enregistrement privé, morceau par morceau au fil des ans. Lorsque la bande est terminée, les parties vocales sont ajoutées. C'est peut-être le seul exemple d'opéra samizdat. Finalement, Till Eulenspiegel est créé à l'opéra de Bielefeld en Allemagne dirigé par Geoffrey Moull en 1993. Le Mystère de l'apôtre Paul, est créé en concert le 4 août 1995 à Hanovre après la mort du compositeur. En 1994 la Symphonie no 4 est jouée en Angleterre.

Karetnikov est l'auteur d'une autobiographie intitulée Темы с вариациями (Thèmes avec variations), publiée en Russie en 1990, puis traduit en japonais (1996) et en français aux Éditions Horay (1990). Publié dans les revues, elle avait provoqué un scandale et ouvert le débat sur le sort de certains compositeurs étouffés par le régime. Avec Denisov, Goubaïdoulina et Schnittke, Karetnikov était le plus doué des compositeurs de son époque, évoluant dans une pression intolérable, transcrite dans leur musique.

En 1992, le réalisateur Vadim Zobin a réalisé un documentaire intitulé Profession compositeur avec un chef d'orchestre, Roman Matsov, qui travaillait la quatrième symphonie de Karetnikov.


Œuvres

Opéras

Till Eulenspiegel (Тиль Уленшпигель), opéra en deux actes, sur un livret de Pavel Lounguine et Nikolaï Karetnikov d'après le roman de Charles de Costers (1965-1985), op 26, création en 1993, Bielefeld, Allemagne.
Le Mystère de l'apôtre Paul, oratorio-opéra en un acte, livret de Semion Lounguine (1970-1987), op 28. Création en concert à Hanovre, le 4 août 1995.


Ballets

Vanina Vanini, ballet en un acte, livret de N. Kassatkina et V. Vassiliov d'après une nouvelle de Stendhal, op. 13 (1960 ; éd. 1974) Création au Bolchoï de Moscou 1962, sous la direction de Algis Juraïtis.
Les Géologues, ballet en 1 acte (1962) Création au Bolchoï, 1963.
Le petit Zacharie, surnommé Cinabre, ballet en trois actes d'après E.T.A. Hoffmann, op. 20 (1964-1967) Création à Hanovre en 1970, sous la direction de Hnas Herbert Yöris et une chorégraphie d'Yvonne Georgi. Donné au Ballet classique de Moscou en 1983.


Chœur

Julius Fuchik, oratorio pour solistes, choeur et orchestre (1953)
Cinq chants religieux pour chœur d'hommes et chœur mixte, op. 24 (1969)
Mélodie "du Vent" pour choeur et orchestre d'harmonie (1969)
Petite sérénade nocturne (1987)
Huit chants religieux à la mémoire de Boris Pasternak pour chœur d'hommes, op 24 (1969–1988)
- I. À la tonsure
- II. Du prophète Sophonie
- III. Prier pour le salut
- IV. Onction
- V. Dieu est avec nous
- VI. Matthieu
- VII. Louez le nom du Seigneur
- VIII. Notre Père
Six chants religieux pour chœurs d'hommes, op. 31 (1992)
- Prière de Saint Ephrem le Syrien
- La litanie
- La prière de Siméon
- Antiphon Béni
- Du prophète Isaïe
- Parole du Christ


Œuvres pour orchestre

Symphonie no 1 (1951)
Symphonie no 2 (1956)
Symphonie no 3, op. 10 (1959 ; éd. 1974) Création en 1970
Symphonie no 4, op. 17 (1963 ; éd. 1982)
Symphonie n° 5
Symphonie n° 6 (1990)
Poème dramatique (1958)
Concerto pour 32 instruments à vent, op. 19 (1965)
Symphonie de chambre pour 19 instruments, op. 21 (1968)
Concerto pour orchestre à cordes (1992)
Symphonie de chambre no 2 (1994, posthume)


Musique de chambre

10 pièces pour piano, composées pendant ses années d'école, op 1 (1943-1946)
5 pièces pour piano, op 2 - 5 pièces op 3
Scherzo pour piano, op 8 (1961)
Lento-Variations pour piano, op 11 (1960)
Sonate pour violon et piano, op. 16 (1961 ; éd. 1983)
Quatuor à cordes avec une prière et une méditation, op. 18 (1963)
Little Night Music, Quatuor pour flûte, clarinette, violon et violoncelle, op 22 (1969)
Pièce de concert pour piano, op 23 (1970)
Deux pièces pour piano, op. 25 (1974) Création américaine au Carnegie Hall, le 26 février 1990 par Vladimir Feltsman
De Cholem Aleikhem, suite de concert pour orchestre de chambre, op 27 (1985)
Quintette avec piano, op 29 (1991)


Musique de scène, télévision et films

Musique de scène pour le théâtre : une quarantaine de partitions notamment pour King Lear, Un homme pour l'éternité, Macbeth, etc.
Musique de film : environ 60, comprend "Run", "A Rotten Tale", "First Russians", etc.
Musique pour la radio et la télévision


https://www.youtube.com/watch?v=cSpeeTpWv28
Revenir en haut Aller en bas
 
Nikolai KARETNIKOV (1930-1994)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: