Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Frédéric Chopin (1810-1849)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
avatar

Nombre de messages : 2020
Age : 24
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Lun 23 Déc - 23:38

Pour moi, la musique de Chopin restera toujours une des plus belles de la musique classique. Pas toutes bien sûr, mais beaucoup sont vraiment sublimes, elles changent la vie, :) Un des plus grands maîtres de la musique romantique.  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
shanessean

avatar

Nombre de messages : 842
Age : 80
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Mer 25 Déc - 13:11

d'accord avec toi Pianoline. Ce 2e concerto mis par Snoopy est magnifique....
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr/
laudec

avatar

Nombre de messages : 3287
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Dim 26 Jan - 18:56

Tellement beau ces deux concertos de Frédéric Chopin. Je viens d'acheter le cd de ces deux concertos, le premier par Tamas Vasary et le Berliner Philharmoniker avec Jerzy Semkow et le second par Ivo Pogorelich et le Chicago Symphony Orchestra et Claudio Abbado,( paix à son âme), des perles, surtout les deuxièmes mouvement à chaque fois transcendants. J'en ai profité pour réécouter Ingrid Fliter présentée ici, tout aussi sublime, avec l'image en plus, émouvant   
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16299
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Dim 26 Jan - 19:01

J'adore les concertos de Chopin, surtout le premier mouvement du premier concerto, je ne saurais dire au juste ce qu'il me procure, une sorte de transe, des "fourmillements". Ce premier concerto de Chopin est l'un de mes favoris  Very Happy  J'aime bien aussi le second, mais moins...
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2505
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Lun 25 Mai - 1:28

J'ai écouté hier sur Mezzo le concerto 2 de Chopin par Nelson Goerner (46 ans, pianiste argentin très charismatique, au jeu précis et inspiré), à l'un des récents Festivals de Lausanne. Ensuite il a joué le fameux prélude de "la goutte d'eau " (le 15 de mémoire).... Et j'ai ré-écouté le  concerto 1 aujourd'hui... (Dinu LIpatti, moi aussi c'est le concerto que je préfère.).
Alors aujourd'hui, j'ai plongé dans une biographie de Chopin, courte mais très précise. J'avais oublié à quel point il fut gravement malade toute sa vie, hélas, combien sa liaison avec Sand fut chaotique ! (mais Solange , la fille de cette dernière, fut présente toujours comme amie, dont lors de son agonie). Il est mort bien trop jeune, 39 ans en octobre 1849, mais célèbre, adulé de son vivant, aimé des femmes et du public....
Les historiens se perdent en conjectures sur sa mort : tuberculose ou pas ? L'autre hypothèse serait une maladie génétique complexe. La certitude viendrait de prélèvements ADN sur son coeur, qui est à Varsovie , à sa demande (dans une urne scellée en l'Eglise de Sainte Croix, son corps est enterré au Père Lachaise). Les ayant-droits se refusent à cette analyse, ils ont bien raison... Mais quel intérêt ? On s'en moque, c'est sa musique qui compte avant tout, ne croyez-vous pas ?
J'ai lu qu'il était le compositeur le plus aimé au monde, après Mozart...
Joachim disait que le premier mouvement du premier concerto lui donnait des "fourmillements", perso, ce sont des frissons, tellement je trouve cela admirablement beau et émouvant. Regarder les mains d'un pianiste sur du Chopin, c'est invraisemblable d'émotion. .. 
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16299
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Ven 24 Juil - 9:38

Un intéressant article en anglais - mais Anouchka parle anglais... comme un anglais - qui nous parle des photographies de Chopin. Il y a notamment la célèbre de 1849, quelques mois avant sa mort, mais aussi une autre de 1847...

http://jackgibbons.blogspot.com.br/2010/03/chopins-photograph.html
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3287
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Ven 24 Juil - 10:17

Très intéressant, en effet, cet article et la découverte du pianiste et compositeur Jack Gibbons !
et l'émotion à chaque fois de redécouvrir la musique de Frédéric Chopin
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2505
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Sam 25 Juil - 1:11

Ah oui, passionnant ! Merci, Joachim... C'était vraiment un bel homme, mais bien sûr à l'allure très tourmentée, comme lui, comme sa musique...
(vous saviez qu'il piquait très souvent des colères incroyables, très violentes ?).
Le numéro de Classica de ce mois met en couverture un très beau tableau impressionniste, pour nous présenter Chopin dans les festivals d'été (titre : "Un été avec CHOPIN, au coeur du romantisme"...).  et pourquoi les pianistes l'aiment tant. Je ne peux tout résumer ce soir, mais c'est émouvant... Les grands virtuoses (plusieurs témoignent), expliquent qu'ils le jouent à l'instinct, plongés dans son monde, et sans parfois le comprendre (ou sans chercher d'ailleurs !!!, cela est parfois préférable...  Wink). Les témoignages de Nelson Freire le génial, et de Lang-Lang, sont particulièrement sensibles, directs, beaux.
Je considére Chopin personnellement comme "le poète absolu du piano". (Et cela sans oublier les autres..). . A part les "Valses", et une ou deux Sonates, j'ai toujours eu beaucoup de difficultés à le jouer (= beaucoup, beaucoup de boulot, des doigtés de folie !).
Chopin avait , avec son instrument, un "pouvoir magique" !!   (Comme Paganini avec son violon du diable !).
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2505
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Mer 29 Juil - 0:39

Je suis ravie et un peu "hallucinée".. Merci grand Frédéric Chopin 

Je commence les cours de piano avec mes deux tout petits jumeaux. Ils sont assidus, attentifs, très intéressés. Sur ma chaîne, en CD "morceaux choisis", il y avait le Prélude 2 de Chopin (excusez-moi du peu !!, mais j'ai un peu expliqué l'oeuvre), et d'autres pièces pour piano plus faciles d'écoute , dont du jazz d'ailleurs.
En totale liberté, sans moi, ILS ONT REMIS LE PRELUDE 2 DE CHOPIN, en me disant adorablement "que c'était tellement merveilleux".... 
Je fonds ! 
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2505
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Mer 29 Juil - 0:46

P.S. : 

Prélude 2 - la mineur
Dès les premières mesures, ambiance lugubre crée par la main gauche seule avec toutes ses dissonances, nous plongeant dans un monde de sonorités bien étrange et l'arrivée de la main droite qui psalmodie plus qu'elle ne chante, ne change rien à cette sensation.


(source : site "l'ANALYSE")


NB : Je ne suis pas complètement d'accord, mais on verra plus tard ( Very Happy)
Revenir en haut Aller en bas
StylusPhantasticus

avatar

Nombre de messages : 184
Age : 17
Date d'inscription : 22/05/2015

MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Ven 3 Fév - 21:25



Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2505
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Mar 7 Fév - 0:18

Merci beaucoup pour cet extrait ! que j'irai écouter demain avec plaisir, car ce soir il est bien tard, et je sors de quatre jours de grosse sinusite qui m'a éloignée un peu de notre forum...
Je parlais justement il y a dix minutes sur un autre forum, de Chopin, car le pianiste français David Fray vient de sortir un CD chez Erato, consacré à Chopin, en particulier des nocturnes, et des mazurkas.
David Fray, pianiste a écrit:
"Pour moi, la musique de Chopin est très fragile, vaporeuse. Comme un monde un peu impalpable. C’est tellement fluide et évanescent, vous avez l’impression que cela peut disparaître à tout moment. Ce qui la rend si touchante réside dans sa qualité éphémère"
(il a plutôt dit qu'écrit, d'ailleurs, c'était dans une interview).
J'évoquais la grande amitié qui unissait Chopin et Liszt, si différents l'un de l'autre, s'admirant mutuellement pour leurs qualités réciproques, Liszt la sensibilité et la précision extrême des compositions de Chopin, et ce dernier l'éblouissante virtuosité et la fougue créatrice de son ami.
Je les aime autant l'un que l'autre ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2505
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Mar 7 Fév - 22:45

StylusPhantasticus : Merci beaucoup pour cet envoi, Kiss .
Cette étude opus 25, n° 12, n'est pas très souvent jouée, je la connaissais par mes Cd de Chopin. Oh, comme j'aimerais savoir la jouer... (bien hors de ma portée désormais). La fluidité du flux océanique est très présente, c'est magnifiquement descriptif...
On lui a attribué ce nom "ultérieurement", comme très souvent chez Chopin et Beethoven...Wink. Qui donna ces surnoms, d'ailleurs..?

« L'océan ».
Cette pièce clôt à la fois l'opus 25 de Chopin et l'ensemble opus 10 + opus 25, en cela qu'elle peut être vue comme l'étude « symétrique » à l'opus 10 no 1. En effet, il s'agit du même ton (ut), transposé au mode mineur, et la technique employée est similaire, à ceci près que, cette fois-ci, ce sont les deux mains qui tracent, sur l'étendue du clavier, de lourds arpèges (comparables aux vagues de l'océan, d'où le surnom) à opposer avec ceux, légers et aériens, de l'opus 10.


Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3287
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Mar 7 Fév - 23:24

Très belle pièce pour moi aussi, les vagues qui déferlent... même la partition dessine des vagues. Elle est magnifique cette partition visuellement parlant, plus encore qu'aux vagues elle me fait penser aux orgues Hehe
Revenir en haut Aller en bas
ysov

avatar

Nombre de messages : 438
Age : 55
Date d'inscription : 16/09/2011

MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Lun 13 Fév - 21:48

Chapeau bas, un génie! (Robert Schumann)

Ses sonates, ses scherzis, ballades, quelque préludes, sont des monuments d'innovations. Même son langage
fut innovateur, au point d'avoir influencé une multitude de compositeur après lui. Même le grand Liszt a une
dette envers lui.

Le meilleur interprète bien-sûr selon mon avis, est le brésilien mort trop jeune hélas, Antonio Barbosa.







Pour vous en donner un aperçu, écoutez la deuxième sonates sous ses doigts:




Ou bien les Scherzos sous ses doigts. C'est du Chopin ensoleillé, mâle, passionné non retenu, rien de poitrinaire sous ses doigts. Hehe
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10958
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Lun 13 Fév - 22:28

Je ne connaissais pas du tout cet interprète. Tu le conseilles uniquement chez Chopin? Peut-être que Jean connais...?...Que fait-il que tu préfères ses interprétations? Le toucher? le tempo choisi?


Dernière édition par Icare le Lun 13 Fév - 23:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ysov

avatar

Nombre de messages : 438
Age : 55
Date d'inscription : 16/09/2011

MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Lun 13 Fév - 22:34

Tout. Le tempo, son toucher, sa verve, mais aussi sa délicatesse, ses nuances, ses contrastes, enfin, pour moi.

Il est aussi excellent dans Liszt et Beethoven. De plus, ses enregistrements avec la violoniste Wanda Vilkomisrka
dans du Bartok, Szymanovski c'est à se procurer. Aussi ses enregistrements de quelques Debussy, Villa Lobos valent
le détour. Il est mort hélas à 50 ans en 1993. Ne pas oublier qu'il fut un des rares élèves d'Horowitz et un de ses préférés.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6510
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Mar 14 Fév - 7:49

Ben non aucun souvenir d'en avoir entendu parlé ou d'avoir lu quelque chose à son sujet Embarassed ...Certainement moins connu dans nos contrées qu'au Canada ou en Amérique?

Il avait mon âge... et à 50 ans j'avais déjà un long parcours de discophile passionné...
En consultant deux sites de ventes de cd on ne trouve de lui qu'un enregistrement des mazurkas de Chopin
Revenir en haut Aller en bas
ysov

avatar

Nombre de messages : 438
Age : 55
Date d'inscription : 16/09/2011

MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Mar 14 Fév - 12:03

Bonjour Jean.

Probablement qu'il fut effectivement beaucoup plus connu aux Amériques qu'en Europe, malgré que beaucoup de ses
enregistrements furent originellement par Philips, repris ensuite par le label Connoisseur Society.

En effet, l'album le plus facile à trouver en cd sont ses Mazurkas. Mais récemment, les valses sont également disponibles
en achat en téléchargement avec ITune.

Mon premier vinyle de lui fut acheté en 1981, contenant les 4 scherzos et ce fut un choc, tellement de passion. Depuis
j'ai tout acheté incluant même les albums pour piano et violon, avec l'excellente violoniste Wanda Wilkomirska.

Nul doute qu'un jour tous ses enregistrements seront de nouveau réédités en numérique, ne serait-ce en téléchargement.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2505
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Mer 15 Fév - 20:18

Je suis désolée aussi de dire que je ne connaîs pas ce pianiste.. Embarassed , et pourtant je m'intéresse aux pianistes depuis toujours (discographie bien sûr, concerts musicaux).
Sur Chopin, j'aime beaucoup Dinu Lipatti qui reste mon préféré, par son toucher admirable, doux, sensuel, à mon avis "tout Chopin" quoi. Ensuite il y a tous ceux que nous connaissons, bien sûr Horowitz reste un "maître". En ce moment, sur les chaînes musicales on entend beaucoup Kissin, qui est probablement "le pianiste" de sa génération, à mon avis.
Et puis David Fray, comme je l'ai sans doute dit plus haut, vient de sortir un disque paraît-il magnifique dédié à Chopin.
Chopin est extrêmement difficile à jouer. Plus que Liszt (on peut se permettre des petites erreurs de doigtés..), plus que Schubert, plus que Beethoven, où l'on peut se "rattraper aux branches" en ayant plus de champ libre pour son interprétation.
Rien n'est laissé au hasard, et tout est très fragile, chez Chopin......, évanescent comme le disait David Fray.  Wink  (d'ailleurs idem pour Mozart où toutes notes, tempi , changements de mode, etc.. sont écrits sans droit à l'erreur).

https://www.youtube.com/watch?v=KZGi49Bnghs

https://www.youtube.com/watch?v=e0VhKERbhkE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Frédéric Chopin (1810-1849)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: