Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Frédéric Chopin (1810-1849)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Mar 27 Avr - 21:33

Je ne sais pas quand elle est sortie. De plus, c'est le "vieux" coffret que j'ai vu, pas les nouveaux. Cela dit, la boite a changé mais pas le contenu donc... Sur amazon les critiques sont majoritairement positives: http://www.amazon.fr/Chopin-LIntégrale-Frédéric/dp/B000JJRAZ0
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Mar 27 Avr - 22:10

Snoopy a écrit:
Sur amazon les critiques sont majoritairement positives

Oui, c'est même assez tentant.
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5750
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Mar 27 Avr - 22:55

Une analyse sur carnet sur sol
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Mar 27 Avr - 23:15

Très intéressant, je vais lire tout ça. Merci! Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Mar 27 Avr - 23:27

Je lirai tout cela demain, mais je me demande s'il n'est pas plus astucieux d'acheter l'intégrale d'un brillant interprète, car celle d'un compositeur peut effectivement contenir des interprétations plus ou moins bonnes.
La démarche n'est bien évidemment pas la même mais on n'est sûr de ne pas être déçu.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Mer 28 Avr - 0:12

nikki a écrit:
Je lirai tout cela demain, mais je me demande s'il n'est pas plus astucieux d'acheter l'intégrale d'un brillant interprète,

Le problème est que c'est assez rare qu'un seul interprete fasse toute une intégrale de l'oeuvre d'un compositeur
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Mer 28 Avr - 0:39

Snoopy a écrit:
Le problème est que c'est assez rare qu'un seul interprete fasse toute une intégrale de l'oeuvre d'un compositeur

Oui, c'est pour ça que je disais que la démarche n'était pas la même. Et d'ailleurs une intégrale pareille ne doit pas exister je pense.
Mais par exemple j'ai acheté l'intégrale de David Oistrack chez Brilliant sortie à l'occasion du 100e anniversaire, eh bien je ne suis pas déçue (pour le moment) car j'ai pas encore tout écouté.
La seule déception que je pourrais avoir, c'est la qualité des enregistrements, mais je n'ai pas encore eu ce cas, on verra bien.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6499
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Mer 28 Avr - 9:47

Je crois (?) que l'intégrale Brilliants intègre aussi un certain nombre de cd (presque la moitié en fait!) d'enregistrements réputés (de Rubinstein entre autres) qui sont donc des doublons par rapport à l'intégrale (le coffret brilliants annonce 30 cds..;alors que d'autres -EMI -DGG- la propose en 16 ou 17 cd)

Des intégrales par un seul pianiste existent....en tout cas au moins une: celle d'Abdel Ramane EL Bacha (plutôt bien accueillie) chez Forlane (intégrant aussi les très belles mélodies avec Eva Podles...très belle voix de mezzo!)
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Mer 28 Avr - 9:51

Cela dit vu le prix désiroire ( 40 euros ) ça vaut le coup de prendre le risque. C'est le prix de deux CD "normaux". J'ai le coffret Dvorak et Beethoven je les trouve très bien par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Jean

avatar

Nombre de messages : 6499
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Mer 28 Avr - 9:56

En effet !! pour les amoureux de Chopin les doublons ne sont qu'un plus !...pour pas plus cher!
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16213
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Jeu 5 Aoû - 16:32




En cette année du bicentenaire, je pensais que Marainville, le village natal de Nicolas Chopin allait restaurer sa maison natale. Que nenni, cette maison a été détruite en 1990 par un agriculteur désireux de construire un hangar


Rappelons que le père de Chopin, Nicolas, était né à Marainville sur Madon (à quelques kilomètres au sud de Nancy, juste à la limite entre la Meurthe et Moselle et les Vosges) le 15 avril 1771. Remarqué par l'intendant du château appartenant à un comte polonais, Michal Pac (n'oublions pas que Stanislas Lezszynski, gendre de Louis XV, était souverain de Lorraine jusqu'à sa mort en 1766), celui-ci lui a donné une bonne éducation. Lorsque le comte a vendu son château, Nicolas l' a suivi en Pologne en 1787 (il avait donc 16 ans), contre l'avis de ses parents. Ceci explique la coupure entre les Chopin de Pologne et ceux de France. Entré dans l'enseignement comme professeur de français, il devint éducateur et rencontra ainsi sa femme, qui devint la mère de Frédéric.
Remarquons que les liens étaient tellement coupés que Frédéric Chopin, qui a vécu en France la moitié de sa vie, n'a jamais rencontré un seul membre de sa famille française.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: ... de Chopin à Gainsbourg   Lun 23 Aoû - 15:54

Je ne pense pas que cela ait été discuté ici et je peux ainsi justifier ma profane intervention :)

En écoutant quelques mazurkas (que j'étudie en ce moment, ô joie, ô douleur) je suis tombée sur l'interprétation d'Horowitz de la Mazurka Op.17 No.4 de Chopin.

Je me suis alors souvenue du goût de Serge Gainsbourg pour le compositeur, et de ses emprunts ; cette mazurka pour "Melody Nelson" (même si c'est très subtil, je l'entends - je ne pense pas me tromper) ; le prélude en E mineur Op.28 N.4 pour "Jane B." ; l'étude "Tristesse" Op. 10 no. 3 pour "Lemon Incest".

Gainsbourg a aussi emprunté à Dvorak, et peut-être d'autres mais je ne les connais pas (encore).

Ou comment un inclassable interprète français m'a fait découvrir Chopin :)

Qu'en pensez-vous, admirateurs de Chopin ? Est-ce un pillage sacrilège ou un hommage joliment rendu ?
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10817
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Lun 23 Aoû - 16:18

NinaMiller a écrit:
Je ne pense pas que cela ait été discuté ici et je peux ainsi justifier ma profane intervention :)

En écoutant quelques mazurkas (que j'étudie en ce moment, ô joie, ô douleur) je suis tombée sur l'interprétation d'Horowitz de la Mazurka Op.17 No.4 de Chopin.

Je me suis alors souvenue du goût de Serge Gainsbourg pour le compositeur, et de ses emprunts ; cette mazurka pour "Melody Nelson" (même si c'est très subtil, je l'entends - je ne pense pas me tromper) ; le prélude en E mineur Op.28 N.4 pour "Jane B." ; l'étude "Tristesse" Op. 10 no. 3 pour "Lemon Incest".

Gainsbourg a aussi emprunté à Dvorak, et peut-être d'autres mais je ne les connais pas (encore).

Ou comment un inclassable interprète français m'a fait découvrir Chopin :)

Qu'en pensez-vous, admirateurs de Chopin ? Est-ce un pillage sacrilège ou un hommage joliment rendu ?

Je ne suis pas un grand admirateur de Chopin,personnellement,ni de Gainsbourg,toujours est-il que si Gainsbourg a emprunté à
Chopin,c'était pour faire quelque chose de différent. C'est bien qu'un compositeur même de variété soit le propre auteur de ses
mélodies,mais je n'ai rien contre un emprunt si toutefois il en ressort quelque chose de différent et d'intéressant. Reprendre une
musique,c'est aussi lui rendre hommage à partir du moment où Gainsbourg y mit sa propre empreinte,en fit une déclinaison plutôt
personnelle et inventive. Si on est d'accord avec cette idée,il n'y a pas de pillage sacrilège.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Lun 23 Aoû - 16:27

Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Lun 23 Aoû - 16:31

Snoopy a écrit:
http://musiqueclassique.forumpro.fr/discussions-sur-la-musique-f9/chanteurs-de-variete-inspires-par-des-themes-classiques-t1803.htm?highlight=vari%E9t%E9

Merci Snoopy !

Je dois avoir un problème avec la fonction "rechecher", j'ai tapé Gainsbourg (même en recherche avancée) et n'ai eu aucun résultat :/
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Lun 23 Aoû - 16:34

La fonction "rechercher" n'est malheureusement pas très fiable. De plus, il faut chercher soit dans les titres, soit dans le contenu. Donc c'est pas facile, moi même j'ai galéré pour retrouver ce topic.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16213
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Ven 22 Avr - 9:32

On oublie souvent que Chopin, ce n'est pas que du piano seul. Outre de la musique pour piano et orchestre et 19 mélodies pour voix et piano, il a composé quatre oeuvres de musique de chambre (plus un cinquième qui serait apocryphe).

Le grand Trio pour piano, violon, violoncelle opus 8, la Polonaise brillante pour violoncelle et piano op 3 (tous deux oeuvres de jeunesse) et la Sonate pour violoncelle et piano op 65 (une de ses dernières oeuvres) sont réunis sur ce CD remarquablement interprété par les trois protagonistes.

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10817
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Ven 15 Juil - 18:35

Les belles mélodies et belles mélopées de son premier concerto pour piano et orchestre. Je l'ai savouré de la première à la dernière note. je l'adore mon cycle sur le piano et,ce soir,normalement,je m'attaque à celui de BUSONI sauf que celui-là ce sera une découverte et non une redécouverte. Ah! la découverte d'une oeuvre,pénétrer son intimité,embrasser sa tessiture sonore,si la séduction est immédiate,c'est comme déshabiller une femme pour la première fois,c'est en savourer chaque seconde,chaque son,chaque respiration,chaque courbe,un plaisir que l'on voudrait le plus long possible,où le temps s'arrête,où plus rien n'existe autour de moi,juste elle et moi...euh...la musique et moi...
Revenir en haut Aller en bas
Kool



Nombre de messages : 226
Age : 62
Date d'inscription : 17/05/2011

MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Ven 15 Juil - 18:39

Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Lun 18 Juin - 12:56

J'ai réécouté les concertos pour piano que je n'aimais pas trop. Pour le premier, c'est toujours pas top, mais je commence à tomber sous le charme du second I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
vizZ

avatar

Nombre de messages : 729
Age : 29
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Lun 18 Juin - 13:26

De manière générale je préfère ceux de Kalkbrenner à Chopin. Je ne sais pas pourquoi mais je trouve que le mix piano-orchestre prend mieux.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16213
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Lun 18 Juin - 17:58

Snoopy a écrit:
J'ai réécouté les concertos pour piano que je n'aimais pas trop. Pour le premier, c'est toujours pas top, mais je commence à tomber sous le charme du second I love you

Pas le top pour le premier (l'op 11 ?) qui en réalité est le second à cause de l'éditeur (l'autre c'est l'op 21). Pas possible confused Il est pourtant bien supérieur, rempli de passion dans le premier mouvement : c'est là que le terme "concerto" (combat entre piano et orchestre) prend toute sa définition.

Personnellement c'est l'un des tous premiers concertos qui ont ma préfèrence (avant les trois premiers de Beethoven par exemple). Seuls les grands Mozart le dépassent, pour moi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Lun 18 Juin - 19:28

Oui, je parle bien de l'opus 21. J'apprécie vraiment le romantisme du second mouvement I love you

Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10817
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Dim 5 Mai - 23:17

J'ai écouté les PRELUDES Op.28 toujours par Christoph Eschenbach, il y a des beaux moments, quelques petites perles, mais pas de Nirvana, cette fois, idem avec les KINDERSZEMEN Op.15 de Robert Schumann qui, en dehors du premier extrait, ne m'ont pas laissé une très grande impression. Agréable sans plus. Il faut dire que j'avais encore, incrusté dans mon âme et ma chair, le fantastique troisième mouvement de la SONATE N°29 de Beethoven. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10817
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   Lun 23 Déc - 9:33

Icare a écrit:
J'ai écouté les PRELUDES Op.28 toujours par Christoph Eschenbach, il y a des beaux moments, quelques petites perles, mais pas de Nirvana, cette fois, idem avec les KINDERSZEMEN Op.15 de Robert Schumann qui, en dehors du premier extrait, ne m'ont pas laissé une très grande impression. Agréable sans plus. Il faut dire que j'avais encore, incrusté dans mon âme et ma chair, le fantastique troisième mouvement de la SONATE N°29 de Beethoven. Very Happy

Les Préludes Op;28 & 45 passent de mieux en mieux. J'ai vraiment éprouvé un certain plaisir à les réécouter, à m'enivrer de leur substance romantique et poétique et le tout sous les doigts éclairés et inspirés d'Eschenbach.     
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Frédéric Chopin (1810-1849)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Frédéric Chopin (1810-1849)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: