Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-15%
Le deal à ne pas rater :
Manette Xbox sans fil Pulse Red
50.99 € 59.99 €
Voir le deal

 

 Xiaogang YE (né en 1955)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22504
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Xiaogang YE (né en 1955) Empty
MessageSujet: Xiaogang YE (né en 1955)   Xiaogang YE (né en 1955) Empty2016-09-01, 12:13

Ye Xiaogang (en chinois simplifié : 叶小纲; traditionnelle chinoise : 葉小綱; pinyin : Yè Xiǎogāng, né le 23 Septembre 1955) est l' un des compositeurs les plus actifs et les plus célèbres de la musique classique contemporaine chinoise

Ye est né à Shanghai en 1955. Dès ses 4 ans il a étudié la musique avec son père. Pendant la Révolution Culturelle son père a été persécuté et a même tenté de se suicider en 1967 puis a été obligé de cultiver la terre dans un village. Ye a dû aussi travailler dans ce village, puis dans un usine de la ville jusqu'en 1977. Plus tard, il a étudié au Conservatoire central de musique de Pékin de 1978 à 1983, avec le compositeur Du Mingxin. Il a ensuite étudié à l' Eastman School of Music (Rochester) à partir de 1987. Ses professeurs comprennent Alexander Goehr.

Il enseigne au Conservatoire central de musique, où il est Président adjoint et vice-doyen du département de composition.

Il partage sa résidence entre Pékin et Exton (Pennsylvanie).

Son Starry Sky (un concerto pour piano) a été créé lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques d'été de 2008 à Pékin. Lors de la cérémonie, la pièce a été interprétée par le pianiste Lang Lang, qui a été accompagné par l'Orchestre Philharmonique de Chine, conduit par Yu Long.
À l'été 2006, Ye a pris part à la première édition de "Composer Alive!" projet de correspondance transpacifique avec Accessible Contemporary Music (A.C.M.) à Chicago, Illinois. Ce projet consistait à ce que Ye compose un morceau, Datura, et l' envoi de ses fragments, lorsqu'ils ils ont été achevés à Chicago, par voie électronique. Ils ont ensuite été lus par l'ensemble de la performance de l'A.C.M. et affichés par Internet pour l'approbation de Ye. Le projet a culminé avec le voyage de Ye aux États-Unis pour la première représentation de l'œuvre achevée.

Ye a composé un grand nombre d'œuvres dans une variété de genres, y compris des pièces symphoniques, de chambre, de danse dramatique et d'opéra, ainsi que de la musique de film et de télévision. Ses œuvres importantes incluent Horizon, The Last Paradise, The Song of the Earth, Twilight of the Himalayas, Scent of Green Mango, Mount E'mei, Lamura Cuo, Symphony No. 4 'Songs from the Steppe', Symphony No. 5 'Lu Xun', Symphony No. 7 ‘The Heroes’, The Backyard of the Village, Cantonese Suite, Springs in the Forest, Nine Horses, Yangzhuoyong Cuo, The Macau Bride, et Song of Farewell.

Ye est également un compositeur à succès de musique de film. Il a composé pour plus de 30 films et séries télévisées chinois importants et a remporté le Golden Rooster Award à trois reprises ainsi que deux autres prestigieux prix de musique de film pour ses efforts dans ce domaine. Bien que Ye ne considère pas la musique de film comme un élément central de sa production, il a accordé à son travail une exposition sans précédent en Chine, ce qui lui a valu le titre honorifique d'"Homme de Chine" en 2005. Depuis 1995, l'éditeur de renommée mondiale Schott a publié et a servi d'agent pour les travaux de Ye.


Oeuvres principales

Poem of China, pour violoncelle et piano, op. 15 (1981)
San die, pour zheng et flûte, op. 7a (1986)
Horizon, Symphonie n° 2 pour soprano, baryton et orchestre op 20 (1984-85)
Great Wall Symphony (symphonie de la Grande Muraille) (2002)
Spring Symphony (1998)
Springs in the Forest (Sources dans la forêt), pour zheng, op. 6 (2001)
Scent of green Mango (parfum de mangue verte), op. 42 (1998/2014)
Symphony no. 3 "Chu" op 46 (2004/2007)
The last Paradise pour violon et orchestre, op 24 (1993)
Enchanted Bamboo (Le bambou magique) pour piano et quatuor à cordes, op. 18 (1989-90)
Therenody pour quintette avec piano (1990)
Tripdus
Ballade pour piano op 25 (1987)
Shenzhen Story, ballet moderne, op. 29 (1999)
Le Silence du Bouddha Shakyamuni, pour shakuhachi (flûte en bambou) et orchestre op 29 (2001)
Macau Bride (la mariée de Macao) pour mezzo-soprano, chœur et orchestre, ballet op 34 (2001)
Mountain Ghost, pour mezzo soprano et orchestre, op. 35 (2000)
Dalai VI
Concerto of life pour piano et orchestre (suite de la musique de film), op. 23c (2000)
Winter I pour orchestre op 28 (1992)
Winter III pour orchestre, op. 37 (2000)
Pipa Concerto, op. 31 (2001)
Violin Concerto n° 1, op. 16 (1983)
Nine Horses (neuf chevaux pour dix musiciens), op. 19 (1993)
Le flux et le reflux pour orchestre (2002)
Rise of the Great Powers (2006)
Ling Nan Suite (2005)
Chant de la terre, les vers des poètes anciens chinois pour soprano, baryton et orchestre, basé sur G. Mahler op 47  (2004)
Coucher de soleil sur le Tibet, pour ténor, cor solo et orchestre, op. 41 (2002)
Coucher de soleil sur l'Himalaya pour ténor, soprano garçon, zheng, chœur et orchestre, op. 68 (2012/13)
Namucuo (le lac Namtso) pour piano, op 53 (2006)
Ma lointaine Nanjing pour violoncelle et orchestre, op. 49 (2006)
Grand Theater Overture, pour orgue et orchestre, op. 43 (2007)
Cantonese Suite pour orchestre, op. 51 (2005)
Elegy of Peace pour chœur et orchestre, op. 55 (2007)
Datura pour flûte, violon, violoncelle et piano, op. 57 (2006)
La bannière colorée de Sutra pour violon, violoncelle et piano, op. 58 (2006)
Décembre Chrysanthemum pour flûte et piano, op. 52 (2006)
Piano Trio op 59 (2008)
Tianjin Suite pour orchestre, op. 61 (2015)
4 Poems of Lingnan (Quatre poèmes de Lingnan), pour ténor et orchestre, op 62 (2011)
Seven Episodes of Lin An, pour soprano, ténor, baryton et orchestre, op. 63 (2011)
Basong Cuo for zheng and 5 players, op. 65 (2012)
The Song of Sorrow and Gratification, pour baryton basse et orchestre, op. 67 (2012)
Twilight of the Himalaya, cantate pour ténor, choeur et orchestre op 68 (2013)
Lamura Cuo pour violon et orchestre, op 69 (2014)
Images de Sichuan, suite de musique de scène, pour orchestre, op. 70 (2013/14)
The Silence of Mount Minsham, pour orchestre à cordes, op. 73 (2015)
Mount E'mei, pour violon, percussions et orchestre, op. 74 (2015-16)
Gardenia, pour pipa et quatuor à cordes, op. 78 (2017)
Symphony n° 4 "Songs from the Steppe", pour solistes et orchestre, op. 80 (2016/17)
Symphony n° 5 "Lu Xun" pour solistes, récitant et orchestre, op. 81 (2017)
The Sea and Sky, poème symphonique, op. 86 (2018)
The Memories of Mount Jing Gang, pour alto et orchestre, op. 87 (2019)
Du Fu's Thatched Cottage, pour soprano, ténor, baryton et orchestre, op. 88 (2017)
The Backyard of the Village, pour orchestre, op. 89 (2019)
The Faint Ginkgo, pour orchestre, op. 92 (2019)
Tian'anmen, pour soprano, ténor et orchestre, op. 93 (2020)
Lingnan Suite pour orchestre, op. 96 (2020)

La Grande Muraille Symphony (2002) se compose de neuf mouvements, avec des parties vocales et traditionnels instruments de musique et des airs folkloriques chinois y sont utilisés. Ye a composé la bande originale du documentaire La Montée des grandes puissances (2006).


Pipa Concerto

https://www.youtube.com/watch?v=m2NlGgtaNZM




Le bambou enchanté

https://www.youtube.com/watch?v=Fq_JanZ5Wp0
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22504
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Xiaogang YE (né en 1955) Empty
MessageSujet: Re: Xiaogang YE (né en 1955)   Xiaogang YE (né en 1955) Empty2021-07-05, 11:57

Mount E'mei, op. 74 (2015)



https://www.youtube.com/watch?v=CYdHd9Sv4cg&list=OLAK5uy_lVAZsfZEcfjkavmQiyn1VmSFvuvZNtqiU


Mount E'mei pour violon, percussions et orchestre, op. 74 (2015-16)

Cette œuvre a été co-commandée par l'Orchestre symphonique de Pékin et l'Orchestre philharmonique du Sichuan. Il a été créé à Pékin en octobre 2016 dans le cadre de Sichuan Tone Picture . La pièce Sichuan Image avait déjà été interprétée par l'Orchestre philharmonique du Sichuan et a été très appréciée. En tant que volume d'accompagnement de cet ouvrage, Sichuan Tone Pictureprésente les sentiments humanistes, les coutumes folkloriques et les paysages modernisés de la province du Sichuan sous un autre angle. Le mont E'mei est un paysage géographique important au sein du Sichuan. Pendant des milliers d'années, c'est une montagne culturelle célèbre et un site bouddhiste sacré. Elle est connue comme la « plus belle montagne du monde » pour son paysage escarpé et ses falaises abruptes. Il a par la suite attiré d'innombrables touristes du monde entier. Pour écrire cette œuvre, le compositeur a parcouru la quasi-totalité du Sichuan, et il lui a fallu un an pour composer et réviser l'œuvre.

Le mont E'mei est un important berceau de la civilisation chinoise. Cette œuvre décrit et fait l'éloge du grand spectacle de la montagne, et révèle ses liens humains cachés et son histoire profondément enracinée à travers l'utilisation des mélodies évocatrices du violon et des accents percussifs. Si le violon solo introduit le « côté tranquille » du concerto avec sa note longue et soutenue, tenue comme un souffle, alors la percussion solo lui confère un autre « côté mouvant » à travers des rythmes riches et des couleurs variées. Ils illustrent respectivement la conception artistique statique et dynamique de l'œuvre. Pendant ce temps, le compositeur utilise de nombreux instruments de musique chinois et des changements d'harmonie pour permettre aux sons de créer une image multidimensionnelle. Grâce à cela, une expérience auditive incroyable et fantastique est livrée au public.

Source : https://www.naxos.com/mainsite/blurbs_reviews.asp?
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26337
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Xiaogang YE (né en 1955) Empty
MessageSujet: Re: Xiaogang YE (né en 1955)   Xiaogang YE (né en 1955) Empty2021-07-05, 17:14

Un peu trop moderne pour moi mais ça se laisse écouter quand même...une fois Xiaogang YE (né en 1955) 231625
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22504
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Xiaogang YE (né en 1955) Empty
MessageSujet: Re: Xiaogang YE (né en 1955)   Xiaogang YE (né en 1955) Empty2021-07-05, 19:06

Snoopy a écrit:
Un peu trop moderne pour moi mais ça se laisse écouter quand même...une fois Xiaogang YE (né en 1955) 231625

Bien d'accord Wink  Trop de percussions...

Je préfère de beaucoup The Silence of Mount Minshan



https://www.youtube.com/watch?v=e4sUrU0HTF0

Le silence du mont Minshan pour cordes, op. 73 (2015)

Le Silence du mont Minshan fait partie des pièces de la série de Ye sur le Sichuan. Le mont Minshan, une montagne plissée du Sichuan, serpente sur plus de 700 kilomètres du nord au sud, ainsi dit le dicton, les «mille milles du mont Minshan».

Le mont Minshan est primordial dans la provenance de la civilisation Shu. Wang Xizhi, l'un des plus grands calligraphes de l'histoire chinoise, a décrit le mont Minshan en ces termes : « Il y a du givre et de la neige en été, et le mont Minshan est presque le même que le mont Kunlun. Avec cette pièce, le compositeur décrit la beauté du calme et du silence du grand mont Minshan dans le givre et la neige, ressentis dans le cœur du compositeur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Xiaogang YE (né en 1955) Empty
MessageSujet: Re: Xiaogang YE (né en 1955)   Xiaogang YE (né en 1955) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Xiaogang YE (né en 1955)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: