Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Andrzej KORZYNSKI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11479
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Andrzej KORZYNSKI   Sam 27 Aoû - 19:00


Eléments biographiques:

Le compositeur, pianiste, organiste et arrangeur Andrzej Korzynski est né à Varsovie le 2 mars 1940. A 23 ans, il obtint ses diplômes de composition et de direction au Conservatoire National de Musique. Son oeuvre de diplôme fut un micro-opéra pour la radio intitulé The Key. Ce premier contact ténu avec le monde radiophonique mena, en 1961, à l'engagement professionnel de Korzynski à la Radio Polonaise où, pendant près de huit ans, il anima le Studio "Rythme" pour les jeunes, réalisant le magazine musical quotidien qui réussit à lancer la plupart des chansons et des groupes de rock polonais. Même si certains groupes interprétaient des compositions de Korzynski, lui-même prit avec calme la montée de sa popularité, s'intéressant plutôt au domaine des instruments électroniques, surtout aux sonorités futuristes trouvées (à la fin des années 60) dans les possibilités apparemment illimitées du synthétiseur. Avant qu'il puisse mettre ses capacités à l'épreuve en créant de nouveaux sons (ce qu'il devait faire pendant qu'il travaillait avec l'ensemble instrumental Arp Life entre 1973 et 1978), il retourna à son rêve de jeunesse d'écrire un véritable opéra, cette fois avec son ancien camarade d'études, devenu un éminent réalisateur, Andrzej Zulawski. Leur collaboration commença avec deux films pour la télévision: Pavoncello et The song of Triumphant love. Zulawski émit les commentaires suivants:

____<<La musique d'Andrzej Korzynski fut une partie importante de ces films parce que son but était d'attirer le spectateur, de l'engager dans l'action, au coeur même de l'action; la musique devait donc être entendue, être présente. Et Korzynski sait exactement comment saisir l'atmosphère créée par l'image et interpréter cette atmosphère de façon personnelle. C'est fantastique comme il y réussit, guidé par son intuition -- sans surveiller le chronomètre ou mesurer la longueur des séquences du film. Il sait exactement ce qui doit être joué, où et pourquoi cela doit être joué.>>

Dariusz Michalski.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11479
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Andrzej KORZYNSKI   Sam 27 Aoû - 22:28

Ce qu'il faut savoir de l'approche de Andrzej Korzynski c'est qu'elle découle d'un créateur totalement décomplexé et prend des directions esthétiques que tout oppose: c'est selon ce que le film lui inspire ou ce que le réalisateur souhaite entendre. Man of Marble de Andrzej Wajda l'invite à écrire une musique pop légère, pourrait-on dire d'une vulgarité divertissante, avec voix: c'est "tarte", suranné, et à lire les commentaires de Wajda, on a la nette impression que c'est ce qu'il souhaitait. En voici le générique-début dans toute sa splendeur kitch!  Hehe  ici Est-ce ça un plaisir coupable? très certainement. J'assume. Puis, musicien éclectique qui ne saurait s'enfermer dans un style unique, il peut adopter avec beaucoup de finesse une écriture classique dite plus légitime comme il le fit pour Andrzej Zulawski, sur son film The Silver Globe. Malheureusement, il nous en livre qu'une petite poignée de minutes en fin de compilation, guère plus de six minutes d'une musique exquise: à quand une édition plus complète ou au moins une suite plus consistante? Cependant, c'est peut-être ce que je préfère d'Andrzej Korzynski avec ce qu'il composa pour le film de Wajda, The Birchwood, une partition très sérieuse aussi mais un peu différente, développant une atmosphère bucolique et, par conséquent, très poétique. Là aussi, il nous est fournis sur cd qu'une maigre suite de 7'35". Sur Man of Iron - L'homme de fer, autre film politique de Andrzej Wajda, réalisé quatre ans après Man of Marble -il en est la continuation - Korzynski offre une partition très différente, abandonne le parti-pris d'une musique légère et surannée pour des lamenti "très cordes" et émotionnels, portés par de très belles mélodies. Il changera totalement de direction avec Chamanka de Zulawski, sortira le jeu abrupt et un peu grossier, il est vrai, de l'électronique pur-jus et des grosses percussions. Ce serait presque un pensum à mon oreille s"il n'y avait pas un morceau avec soprano et choeur qui arrache tout sur son passage. Bref, Korzynski, c'est tout un monde où le "vulgaire" peut côtoyer le "raffiné".
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11479
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Andrzej KORZYNSKI   Jeu 11 Mai - 19:27

Andrzej Wajda, un grand cinéaste à redécouvrir ou à découvrir pour ceux qui ne connaissent pas. J'avais adoré "Chronique des Evénements amoureux (1986) et Korczak (1990) sur de somptueuses musiques de Wojciech Kilar, et, aujourd'hui, je me suis remis les deux partitions entre pop et forme classique composées par Andrzej Korzynski pour L'Homme de Fer (1981) et l'Homme de Marbre (1977), malheureusement sans avoir encore découvert ces deux films dont les sujets abordés demeurent très intéressants. C'est d'autant plus dommage que le cinéma polonais m'intéresse depuis longtemps. Qu'attends-je donc pour me faire plaisir? Laughing J'aimerais aussi voir The Birchwood - Brzezina (1970) pour lequel Andrzej Korzynski a composé sa plus belle musique, puis pourquoi pas Hunting Flies - Polowanie na muchy (1969)...et biensûr L'homme du Peuple - Walesa:

https://www.youtube.com/watch?v=f502eGt_4WY
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Andrzej KORZYNSKI   

Revenir en haut Aller en bas
 
Andrzej KORZYNSKI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Musiques de films-
Sauter vers: