Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Matthias PINTSCHER (né en 1971)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin


Nombre de messages : 15578
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Matthias PINTSCHER (né en 1971)   Ven 26 Aoû - 11:53

Matthias Pintscher (né le 29 janvier 1971 à Marl) est un compositeur et chef d'orchestre allemand. Violoniste de formation, il a également étudié la direction d'orchestre.

Pintscher a commencé à étudier la musique auprès de Giselher Klebe en 1988 au sein du conservatoire de Detmold. En 1990 il fait la connaissance de Hans Werner Henze, qui l'invite en 1991 puis en 1992 à son atelier d'été à Montepulciano, en Italie. Par la suite, il a étudié auprès du compositeur et flûtiste allemand Manfred Trojahn. De 2000 à 2002, il bénéficié d'une bourse pour jeunes compositeurs, le Daniel R. Lewis Young Composer Fellowship, auprès de l'orchestre de Cleveland.

En octobre 2010 Pintscher devient le premier artiste associé de l'orchestre symphonique écossais de la BBC. Au mois de juin 2012, l'Ensemble InterContemporain annonce qu'il sera son prochain directeur musical, pour une durée reconductible de trois ans, 2013-2014 étant la première saison placée sous son autorité.

Lors de la saison 2014-2015, Pintscher commence une résidence de trois ans auprès de la radio danoise ; il est par ailleurs artiste en résidence auprès de l'orchestre philharmonique de Cologne.

Il est professeur de composition à la Juilliard School, à New York.



Œuvres

Piano

Monumento I (1991)
Tableau / Miroir (1992)
Nacht. Mondschein (1994)
on a clear day (2004)
whirling tissus of light (2013)


Musique de chambre

Deuxième quatuor à cordes (1990)
Partita pour violoncelle seul (1991)
Hommage à Giovanni Paisiello pour violon (1991, revu et corrigé en 1995)
Quatrième quatuor à cordes "Ritratto di Gesualdo" (1992)
Sieben Bagatellen mit Apotheose der Glasharmonika pour clarinette basse (1993, revu et corrigé en 2001) ou pour clarinette (1994, revu et corrigé en 2001)
Départ (Monumento III) pour ensemble (1993, revu et corrigé en 1995)
dernier espace avec introspecteur pour accordéon et violoncelle (1994)
Figura II / Frammento pour quatuor à cordes (1997)
Figura I pour accordéon et quatuor à cordes (1998)
in nomine pour alto seul (1999)
Figura IV / Passaggio pour quatuor à cordes (1999)
Figura III pour accordéon (2000)
Figura V / Assonanza pour violoncelle (2000)
Janusgesicht pour violon et violoncelle (2001)
Study I for Treatise on the Veil pour violon et violoncelle (2004)
Study II for Treatise on the Veil pour violon, alto et violoncelle (2006)


Œuvres orchestrales

Invocazioni (1991)
Devant une neige (Monumento II) (1993)
Dunkles Feld - Berückung (1993, revu et corrigé en 1998)
Choc (Monumento IV) (1996)
Five orchestrel Pieces (1997)
sur “Départ” (2000)
with lilies white (2001-2002)
Towards Osiris (2005)
Verzeichnete Spur (2006)
Osiris (2008)
Mar'eh (2011)
Ex Nihilo (2011)
idylle (2014)


Concertos

La Metamorfosi di Narciso pour violoncelle et ensemble (1992)
tenebrae pour alto, petit ensemble et musique électronique (2000-2001)
en sourdine pour violon et orchestre (2003)
Reflections on Narcissus pour violoncelle et orchestre (2005)
Transir pour flûte et orchestre de chambre (2006)
Sonic Eclipse pour trompette seule, cor d'harmonie seul et ensemble (2009-2010)
Chute d'étoiles, hommage à Anselm Kiefer, pour deux trompettes et orchestre (2012)


Théâtre

Gesprungene Glocken (1993-4, revu et corrigé en 2000)
L’Espace dernier (2002-2003)
Thomas Chatterton, opéra (1994-1998)


Œuvres vocales

Gesprungene Glocken pour soprano et orchestre (1996)
a twilight's song pour soprano et sept instruments (1997)
Music from “Thomas Chatterton” pour baryton et orchestre (1998)
Monumento V pour huit voix, trois violoncelles et ensemble (1998)
Hérodiade Fragmente pour soprano et orchestre (1999)
Lieder und Schneebilder pour soprano et piano (2000)
Vers quelque part ... - façons de partir pour chœur féminin et percussion (2000) ou pour chœur féminin, percussion, trois violoncelles et musique électronique (2001)
She-Cholat Ahavah Ani (Shir ha-Shirim V) pour chœur mixte a cappella (2008)


Le genre de musique que je déteste Evil or Very Mad



https://www.youtube.com/watch?v=rKRxaHMPrUc


Chute d'étoiles

https://www.youtube.com/watch?v=b_PjibX8A6o

Et on applaudit une musique pareille Rolling Eyes à moins que ce soit les musiciens, je comprendrais mieux Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10042
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Matthias PINTSCHER (né en 1971)   Ven 26 Aoû - 13:09

Je n'ai qu'un disque réunissant trois oeuvres de Matthias Pintscher (pas celles que tu présentes). Je pensais même avoir déjà ouvert un topic ici à son sujet. Je reconnais que c'est une musique un peu trop rude pour moi et Chute d'étoiles que je ne connaissais pas jusqu'ici me rappelle cette rudesse qui a fait que c'est un compositeur que je n'ai pas souhaité approfondir. J'essaierai malgré tout de réécouter mon disque qui, il est vrai, a un peu pris la poussière. Laughing Toutefois, ce compositeur semble assez côté par des mélomanes qui s'intéressent à la musique contemporaine. Il faut reconnaître aussi qu'au-delà d'un style qui m'est trop rude pour me satisfaire complètement, il y a une cohérence, une structure, une élaboration intelligible. Cette musique ne m'est pas imbitable et je comprends qu'elle puisse être applaudie en concert par des auditeurs qui y sont plus réceptifs que nous. Personnellement, je ne pense pas que j'irai, un jour, à un concert de Matthias Pintscher de ma propre initiative. Cela s'explique prioritairement par le fait que je me rends très rarement à des concerts, alors si je dois en faire un, autant que ce soit pour un compositeur et une oeuvre qui me captivent davantage. Maintenant, ceci étant dit, à quoi bon s'étonner des applaudissements à la fin de Chute d'étoiles; depuis le temps que tu fréquentes les forums, Joachim, tu aurais dû t'apercevoir qu'il y a des gens qui ont des goûts musicaux très différents des tiens....puis aussi des miens, bien évidemment!
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10042
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Matthias PINTSCHER (né en 1971)   Lun 19 Sep - 19:32

Dans le même esprit que Nuun de Beat Furrer, je me suis remis Choc - Antiphonie pour grand ensemble de Matthias Pintscher. Cette oeuvre me fascine quasiment autant que celle de Furrer, même si ce ne fut pas aussi spontané, immédiat. Là aussi, il y a une espèce de fureur et une intensité presque excessive qui me plaisent beaucoup, mais c'est probablement plus en dents de scie que dans Nuun. Toujours est-il que l'on vogue au sein d'un tumulte sonore sans concession. Cette musique exprime un chaos que j'aime ressentir parfois dans la musique, un sentiment d'apocalypse, au point que je me fais la même réflexion qu'avec Nuun de Beat Furrer: est-ce que ce type d'expression musicale d'un atonalisme décomplexé et exacerbé exalte le pessimiste qui sommeille en moi? Est-elle l'anticipation artistique d'une civilisation qui se fissure de toute part, d'un séisme à dimension humaine? Lorsqu'un tremblement de terre déchire la chair terrestre ou lorsque la peur ou la colère dévaste ma paix intérieure, c'est une musique atonale et folle-furieuse que j'entends rugir au fond de mon être, avant un silence qui risque d'être plus terrifiant encore. Aujourd'hui, le "Choc Pintscher" a eu lieu. Il est clair que ce genre de musique éruptive correspond intimement à une partie de moi, à une rage intérieure, un séisme interne.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10042
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Matthias PINTSCHER (né en 1971)   Ven 23 Sep - 20:17

Passer de Beat Furrer à Matthias Pintscher ne demande évidemment pas un grand écart. Avec Fünf Orchesterstücke par le "Rundfunk-Sinfonieorchester Berlin" sous la direction du compositeur, Je replonge allègrement dans une musique atonale bouillonnante et éruptive avec ses moments d'accalmie qui place l'auditeur dans une situation d'attente. L'oeuvre se divise en cinq mouvements. C'est sans concession mais superbement orchestré. Rigoureux et vigoureux, complexe et illuminé, étrange et mystérieux: vers la fin, un cor solo s'élève parmi le relatif silence de l'orchestre. Somptueux. D'un chaos parfaitement organisé, s'élève la beauté éphémère d'une lueur énigmatique. Et bien, du coup, je me rends compte que j'aime mieux que je le pensais.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10042
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Matthias PINTSCHER (né en 1971)   Ven 23 Sep - 22:24

Icare a écrit:
Et bien, du coup, je me rends compte que j'aime mieux que je le pensais.

Je continue à m'encanailler et je dois être dans l'humeur idéale pour apprécier ce type de musique car je me suis surpris d'aimer autant Musik aus Thomas Chatterton pour baryton et orchestre. C'est peut-être l'oeuvre de Matthias Pintscher qui m'a le plus touché, plus que Choc et Fünf Orchesterstückes lors de cette redécouverte. J'en adore toute la partie orchestrale et la prestation du baryton Urban Malmberg m'a carrément bouleversé à un moment donné.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Matthias PINTSCHER (né en 1971)   Aujourd'hui à 20:50

Revenir en haut Aller en bas
 
Matthias PINTSCHER (né en 1971)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: