Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Toots Thielemans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10561
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Toots Thielemans   Lun 22 Aoû - 22:36

J'ai eu l'impression que Laudec a voulu en réalité ouvrir (en même temps) un topic sur cette grande figure du jazz et non seulement réagir à son décès. Reconnaissons que Toots Thielemans, connu de beaucoup de mélomanes dans le monde, le mérite bien. Bel canto ayant placé l'annonce de son décès et l'hommage dans le bon fil, ce qui était logique, il me parut logique aussi je de créer ce topic. Very Happy Je pense qu'à un moment ou un autre nous aurons tous un petit mot à dire sur cet harmoniciste de talent, une vidéo à présenter....Je commencerai donc scolairement par une biographie inspirée par Wikipédia:

             Le baron - j'ignorais qu'il était baron - Jean-Baptiste Frédéric Isidore Thielemans dit Toots Thielemans était un harmoniciste et guitariste, parfois même siffleur de jazz belge, né à Bruxelles le 29 avril 1922 et mort le 22 août 2016 dans la même ville. Ses parents tenaient un café au 241 de la rue Haute, au cœur du quartier populaire bruxellois des Marolles où joue régulièrement un accordéoniste. Un client du café fait remarquer son intérêt pour l'instrument à son père qui lui offre, à trois ans, un premier accordéon. Il joue les tubes de l'époque, beaucoup de musette, la Tonkinoise ou l'Internationale et remporte ses premiers succès populaires. Personne n'est musicien chez les Thielemans. Très bon élève, Jean-Baptiste fera une année en mathématiques à l'université libre de Bruxelles. En 1939, il achète son premier harmonica après avoir vu un film policier. Le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale provoque la fermeture des universités et l’empêche de poursuivre ses études. C’est pendant l’occupation qu’il se prend d'une forte passion pour le jazz, il découvre Louis Armstrong. Il apprend la guitare en écoutant les disques où Django Reinhardt, son premier modèle qu'il découvre en rémission d'une pneumonie : un ami lui prête sa guitare, et quand il vient la rechercher, au lieu de la reprendre, constatant les progrès de Jean, il la lui offre. Il apprend donc la guitare avec un professeur espagnol. À la Libération, il est engagé dans de petites formations. On le surnomme « Toots » d’après les musiciens Toots Mondello et Toots Camarata dont les journaux parlent à l’époque, son nom Jean-Baptiste Thielemans n’étant pas jugé assez « swing » (comprenez : commercial, le swing étant une musique à connotation commerciale dans le milieu). En 1947, il effectue un premier voyage en touriste aux États-Unis, où il rêve de faire carrière ; il y rencontre Lennie Tristano et Hank Jones. Sa première percée internationale a lieu en 1950, année où il rejoint Benny Goodman pour une tournée : à Londres, lors d’une représentation, il est contraint de jouer de la guitare à cause d’une action syndicale. En 1951 il fait une tournée en Belgique avec le chanteur et guitariste Bobbejaan Schoepen. En novembre 1951, Toots émigre vers les États-Unis. En attendant sa carte syndicale, il travaille six mois pour la Sabena à New York. Ses premiers engagements seront comme membre du groupe All-Stars de Charlie Parker à Philadelphie et du George Shearing Quintet, à la guitare, entre autres1. On le retrouve sur scène lors des tournées mondiales de Roy Elridge et Zoots Sims, et il en profite pour faire quelques dates en solo. Roy Elridge lui offre ses premières expériences avec Lena Horne et Chico Hamilton. Il compose Bluesette en fin 1962, composition qui deviendra un standard et lui vaudra une renommée internationale. Il développe un nouveau son en sifflant et jouant de la guitare en même temps. Il est soliste à l'harmonica pour des musiques de film : Midnight Cowboy, The Getaway, Sugarland Express, Cinderella Liberty, Turks Fruit, Jean de Florette entre autres, et a également joué pour l’émission de télévision , rue Sésame.

Joueur de jazz, il devient la référence incontestable de l’harmonica, il a interprété des œuvres de Henry Mancini, du Tin Pan Alley (époque Al Jolson-Buddy DeSylva), de Hoagy Carmichael, il a joué avec Charlie Parker, Charlie Haden, Ella Fitzgerald, David Sanborn, Quincy Jones, Billy Eckstine, Bill Evans, Jaco Pastorius, Natalie Cole, Pat Metheny, Paul Simon, Billy Joel, Oscar Peterson, Nick Cave, Frank Sinatra, Ray Charles, Larry Schneider, Alain Soler, entre autres. Le roi Albert II lui a conféré le titre nobiliaire de baron. Il fut nommé pour le titre Belg der Belgen (« le plus grand Belge ») en 2005 et finira vingtième dans la version flamande et quarante-quatrième dans la version francophone. Le 23 janvier 2010, il rejoint Philip Catherine sur scène dans l'église de Liberchies en Belgique à l'occasion du concert du centième anniversaire de la naissance de Django Reinhardt dans cette même commune. Le 12 mars 2014, il annonce mettre un terme à sa carrière musicale. Toots Thielemans décéde de mort naturelle le 22 août 2016.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10561
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Toots Thielemans   Lun 22 Aoû - 22:46


Rencontre entre deux monstres sacrés du jazz:

https://www.youtube.com/watch?v=IA36Anlf1bw
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5673
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Toots Thielemans   Lun 22 Aoû - 23:13

Icare a écrit:
J'ai eu l'impression que Laudec a voulu en réalité ouvrir (en même temps) un topic sur cette grande figure du jazz et non seulement réagir à son décès.
Le baron - j'ignorais qu'il était baron - J

Merci pour la biographie !

Toots Thielemans a été anobli en 2001 par le roi Albert II.
Chaque année, en Belgique, le roi anoblit une vingtaine de personnes d'horizons fort différents ; c'est une 'récompense' honorifique qui n'est pas transmissible à la génération suivante (sauf quelques cas exeptionnels).
Elle est accordée à des chefs d'entreprise, des artistes (José Van Dam est également baron), des sportifs ...
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
laudec

avatar

Nombre de messages : 3108
Age : 64
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Toots Thielemans   Mer 24 Aoû - 1:13

Icare a écrit:
J'ai eu l'impression que Laudec a voulu en réalité ouvrir (en même temps) un topic sur cette grande figure du jazz et non seulement réagir à son décès.

Bien vu Icare, c'est ce que je voulais faire et je te remercie d'avoir fait cette présentation bien méritée de Toots Thielemans ainsi que ce rappel de sa rencontre avec Quincy Jones dont tu avais déjà parlé précédemment.

Toots Thielemans a passé les premières années de sa vie dans les Marolles (quartier le plus pauvre de Bruxelles à cette époque) et a ensuite grandi à Molenbeek où ses parents étaient commerçants.
Il dit avoir eu de nombreux maîtres en jazz mais le plus important fut Louis Armstrong et quelle belle complicité entre ces deux hommes à la sensibilité à fleur de peau et qui savaient si bien la partager avec leur public, comme dans "What a wonderfull World ", ici, à Liège à 92 ans.


https://youtu.be/Prxevl_neFY

Son maître à penser était Boris Vian et son livre de chevet "L'écume des jours ", lui qui souffrait d'asthme depuis sa plus tendre enfance.
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3108
Age : 64
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Toots Thielemans   Lun 29 Aoû - 19:45


Toots Thielemans n'était pas seulement harmoniciste, guitariste et siffleur génial mais encore compositeur.
Qui ne connaît sa Bluesette composée en 1962 qui a été interprétée par les grands du jazz comme Charlie Parker, Ray Charles, Jimmy Smiths, Bill Evans. et bien d'autres encore.


https://youtu.be/Oi4G6UmYK9U

Il a joué pour cinq films : Midnight Cowboy, Guet-apens, Turkish Délices, Sugarland Express et Jean de Florette
et les génériques de : 1, rue Sésame, Bill Cosby Show, Sanford ans Son et Witse .


Quincy Jones, l'ami de longue date de Toots a posté un mot avant de monter sur scène : "Le concert de ce soir est pour toi, mon ami, Tu laisseras un vide éternel dans mon âme"
Thomas Dutronc dit de lui  "il tutoyait déjà les anges, des étoiles dans les yeux, dans son jeu"

Merci Toots !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Toots Thielemans   

Revenir en haut Aller en bas
 
Toots Thielemans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Autres styles musicaux-
Sauter vers: