Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Joseph PONIATOWSKI (1816-1873)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin


Nombre de messages : 15856
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Joseph PONIATOWSKI (1816-1873)   Ven 19 Aoû - 12:28

Joseph Poniatowski, fait prince Poniatowski de Monterotondo en 1847 par le grand-duc de Toscane, né à Rome le 20 février 1816, mort à Londres le 3 juillet 1873, est un musicien et artiste lyrique, mais aussi diplomate et homme politique, naturalisé français sous le Second Empire.

Joseph Poniatowski est le fils naturel (reconnu en 1822) de Stanislas Poniatowski (fils de Kazimierz, frère du roi de Pologne Stanislas II) et de Cassandra Luci. (il porta d'abord le nom de sa mère : Giuseppe Michele Saverio Francesco Giovanni Luci) Joseph Poniatowski avait épousé Matilda Perotti (1814-1875) à Florence en 1834 et eurent un fils, Stanislaus August Friedrich Józef Telemach (1835-1908).

Il a étudié à Rome, puis à Florence avec C. Zanetti et F. Ceccherini. À l'âge de 17 ans, il a gagné un prix en mathématiques, mais se consacre à la composition, et fait aussi sa première apparition en tant que chanteur dans les théâtres de Florence, Lucca, Bologne et Gênes, la plupart du temps dans des œuvres de Rossini et Donizetti ; sa carrière musicale se poursuit en 1838 comme ténor dans son premier opéra Giovanni di Procida au théâtre Standish à Florence. Pendant dix ans, à Pise, Lucques, Rome, Venise et bien sûr Florence, ses opéras sont accueillis certains avec un vif succès, d'autres étant des fiascos complets aux dires même de l'auteur.

En 1848, après la révolution française de février, il est nommé par le grand-duc de Toscane Léopold II, ministre plénipotentiaire à Paris. Il renonce un temps à composer, se consacrant pleinement à ses activités diplomatiques. Naturalisé français après avoir démissionné de ses obligations, il est nommé sénateur par Napoléon III et siège au palais du Luxembourg. Reprenant ses activités lyriques, il fait jouer son Pierre de Médicis, opéra en 4 actes et 7 tableaux, livret de Jules-Henri Vernoy de Saint-Georges et Pacini, à l'opéra de Paris le 9 mars 1860. Puis viennent, toujours en collaboration avec Saint-Georges, Au travers du Mur et L'Aventurier au Théâtre Lyrique ou La contessina au Théâtre Italien.

À la suite de la guerre de 1870 et la chute de l'empire, il doit quitter la France avec l'empereur et rejoint l'Angleterre où il fait entendre son dernier opéra Gelmina au Covent Garden de Londres en 1872. Après la mort de Napoléon III, le 9 janvier 1873, se préparant à partir pour le "Nouveau Monde", il meurt subitement le 3 juillet suivant à cinquante-sept ans et est inhumé près de l'empereur à Chislehurst au sud-est de Londres.

L'homme politique français Michel Poniatowski (1922-2002) fut son arrière petit-fils.


Œuvres principales : Ses opéras sont marqués par l'inventivité mélodique et une orchestration efficace. Un critique de Varsovie a écrit qu'il chantait comme Rubini et composé comme Donizetti (Kurier Warszawski, le 3 Mars 1844). Sa ballade The Yeoman’s Wedding Song est restée populaire en Angleterre pendant une longue période.


Opéras

Giovanni da Procida, (perdu) opera seria en 3 actes, 25 novembre 1838, Florence
Don Desiderio, dramma giocoso, d'après Giovanni Giraud, 26 décembre 1840, Pise
Ruy Blas, (perdu) tragédie lyrique d'après Victor Hugo, 2 septembre 1843, Lucques
Bonifazio dei Geremei, grand opéra en 3 actes, livret de Poniatowski lui-même, 28 novembre 1844, Rome
La sposa d'Abido, opéra en 3 actes, d'après Lord Byron, 28 février 1845, Venise
Malek Adhel, mélodrame en 3 actes, livret de Domenico Bancalari, 20 juin 1846, Gênes
Esmeralda, drame lyrique, livret de Francesco Guidi, 26 juin 1847, Florence
I Lambertazzi, révision de Bonifazio dei Geremei, 1848, Florence
Pierre de Médicis, opéra en 4 actes et 7 tableaux, livret de Saint-Georges et Émilien Pacini, Paris, 9 mars 1860
Au travers du mur, opéra-comique en 1 acte, livret de Saint-Georges, Paris, Théâtre-Lyrique, 9 mai 1861
L'Aventurier, opéra-comique en 4 actes, livret de Saint-Georges, Théâtre-Lyrique, 26 janvier 1865
La contessina, opéra-seria en 3 actes, livret de Saint-Georges et Jules Adenis, texte italien d'Achille de Lauzières, Paris, Théâtre Italien, 28 avril 1868
Gelmina, livret de Francesco Rizelli, 4 juin 1872, Covent Garden, Londres


Autres

Messe solennelle, 4vv, vs (Paris, 1867);
Mass, F, London, 27 June 1873, vs (London, n.d.);
The Yeoman’s Wedding Song, ballad (London, n.d.);
Circé, scène dramatique (Paris, n.d.);
Femme du contrabandier, scène (Paris, n.d.);
Hochzeitsmorgen: Kling, Klang, wie schön der Sang, 1v, pf (Leipzig, n.d.);
Love’s Oracle, 1v, pf (London, n.d.);
Ma cinquantaine, 1v, pf (Paris, n.d.);
Il était là, mélodie (Paris, 1863);
8 mélodies, 1v, pf (Paris, 1858);
Stabat mater, frag., Pn;
Boléro, pf (Paris, 1863)

Il a écrit Le progrès de la musique dramatique, livre théorique, 1859, Paris


C'est tout ce qu'on trouve sur youtube !



https://www.youtube.com/watch?v=UDMIEGOOiHw
Revenir en haut Aller en bas
 
Joseph PONIATOWSKI (1816-1873)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: