Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Johann TRIER (1716-1790)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16485
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Johann TRIER (1716-1790)   Jeu 18 Aoû - 17:00

Johann Trier est un compositeur allemand, né le 2 septembre 1716 à Themar, Thuringe, et mort probablement le 4 ou le 5 janvier 1790 ( il fut enterré le 6) à Zittau en Saxe.

Il s'inscrivit à l'Université de Leipzig le 2 Juin 1741. Au cours des années suivantes, il étudia probablement avec JS Bach et au milieu des années 1740 il était devenu un participant de premier plan dans plusieurs sociétés musicales de Leipzig.

Le 1er mai 1746 Johann Trier avait pris la direction du collegium musicum, anciennement dirigé par Georg Philipp Telemann et JS Bach ; il est probablement resté dans cette position jusqu'à 1747. Bien qu'il ait échoué dans sa tentative de succéder à JS Bach à la Thomaskantor en 1750, Trier a été choisi à l'unanimité en 1753 entre neuf candidats (y compris Carl Philipp Emanuel Bach et Wilhelm Friedemann Bach) pour la position importante de directeur musical et organiste de la Johanniskirche à Zittau, qu'il tint de 1754 jusqu'à sa mort. Deux de ses élèves, JG Schicht et JG Schneider (l'aîné), ont atteint une certaine notoriété.

Johann Trier a été estimé au cours de sa durée de vie principalement comme "l'un de nos plus grands maîtres de l'orgue" (Gerber). Cependant, il était aussi le compositeur d'une variété de Polonaises et préludes pour clavecin et orgue, et d'au moins deux cycles de cantates pour l'année liturgique. Ses œuvres pour orgue et pour l'église sont dans le style polyphonique baroque tardif.


Cantates : la plupart sont perdues, sauf :

Auf Geister, zeigt die frohen Triebe, voix et instruments (1786)
O Freudenfest, o Tag voller Wonne, voix et instruments
Jesus ward aufgehoben, pour l'Ascension, voix et instruments
Drei sind, die da zeugen, voix et instruments

44 cantates sacrées pour soli, choeur et instruments qui se trouvaient dans la bibliothèque universitaire de  Königsberg sont perdues
2 cycles de cantates pour l'année liturgique (mentionnées par Gerber) sont également perdues


Musique instrumentale

Musiques occasionnelles, dont 2 Abendmusiken pour trompettes, timbales et instruments (1747 et 1748)
Serenata hach geschehener Erb-Huldigung de la bibliothèque universitaire de Königsberg (perdu)
3 petits préludes et polonaise pour clavier
Präludium auf drei Orgeln in der hl. Christnacht, 1755 (perdus ?)
Un autre prélude en la mineur (perdu ?)
7 petites polonaises
Revenir en haut Aller en bas
 
Johann TRIER (1716-1790)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: