Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Alexandre BATTA (1816-1902)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin


Nombre de messages : 15735
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Alexandre BATTA (1816-1902)   Lun 15 Aoû - 12:29

Alexandre Batta, de son nom de naissance Alexander Battalaan (né à Maastricht, le 9 Juillet 1816 - mort à Versailles, le 8 Octobre 1902) était un compositeur et violoncelliste néerlandais ayant vécu en France.


Alexandre Batta a reçu ses premières leçons de musique de son père, chef de chœur, ainsi que ses frères Laurent et Joseph.
Lorsque Alexander eut cinq ans, la famille a déménagé à Bruxelles, où son père avait trouvé un emploi. Il assista à un concert du violoncelliste Nicolas-Joseph Platel et à partir de là, son seul désir fut de devenir un violoncelliste. Son père consentit et il finit par devenir un élève d'Alexandre Platel lui-même, prenant aussi des leçons de Adrien François Servais. En 1834, il obtint un "premier prix" et un an plus tard il s'installe à Paris. Il fit rapidement des connaissances y compris des compositeurs tels que Berlioz, Meyerbeer, Rossini, Gounod, Donizetti, Liszt et Bellini, des écrivains comme Balzac, Eugène Sue et les Dumas, père et fils, ainsi que les artistes Meissonier, Delacroix, Corot, Ten Kate et Rochussen.
Ses concerts de musique de chambre donnés en collaboration avec Liszt résonnairent dans la mémoire musicale collective de Paris pendant des décennies et Batta fut un invité bienvenu dans les grands salons parisiens, y compris ceux de Mme. Girardin et de l'éminent avocat et parlementaire Pierre Antoine Berryer.
Alors que son ami Servais a consciemment contribué de manière significative au développement de la technique de virtuosité dans ses compositions, il semblerait que Batta est devenu de plus en plus captivé par les qualités vocales du violoncelle, et à cet égard, inspiré par le ténor Giovanni Battista Rubini, il joua dans le Théâtre-Italien.

Berlioz ("son violoncelle exhalait de véritables sons de voix humaine, et l’émotion était générale…") et de Balzac ("quand Batta peint l’amour et en rappelle les rêveries les plus éthérées aux femmes attendries…") ont vanté la qualité de son ton et ses cantilènes. Les œuvres de Batta pour violoncelle et piano, y compris de nombreuses transcriptions et paraphrases d'opéra, sont le reflet de la culture des salons parisiens de 1835-1900.


Oeuvres

Duo sur Robert le Diable by J.Benedict and A. Batta (1840)
Fantaisie sur Lucie de Lamermoor de G. Donizetti (1841)
Una furtiva lagrima. Romance de l’Élisire d’Amore de Donizetti (1843)
Résignation. Méditation pour Violon, Violoncelle, Piano ou Orgue-Mélodium opus 52 (1858)
Souvenirs de Gluck. Morceau de Concert (1861)

Élégie composée par E.W. Ernst Œuvre 10 transcribed by Alex. Batta [c. 1840]
Souvenir. Chant [c. 1843/1844]
Adieu donc belle France. Romance de Marie Stuart [c. 1845/1846]
Souvenir de Dom Sébastien. Elégie opus 48 (1847)
Fantaisie sur des Motifs de l’Opéra I Puritani (1850)
6 Lieder de Fr. Schubert transcribed by A. Batta [1854/1855]
Songe d’enfant. Rêverie composed for piano by Madame Clémentine Batta. Transcribed and arranged by Alexandre Batta (1858)
Il Trovatore. Opéra de Verdi. Fantaisie [c. 1862]
La Reine de Saba. Rêverie Arabe [c. 1866]
Oh! Dites-lui. Romance de Madame la princesse Kotschoubey. Transcribed by Alexandre Batta
(1875)
Souvenirs du Béarn. Chants des montagnes [?]
Passiflore. Souvenir d’autrefois [?]
Réminiscences de La Juive [?]
2 mélodies dans la collection "La Mélodie, Album de chant du Monde Musical, romances, mélodies, ballades etc." : Je me souviens, et Ne devinez-vous pas sur les poésies de Eugène, marquis de Lonlay.
Revenir en haut Aller en bas
 
Alexandre BATTA (1816-1902)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: