Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Viktorin Brixi (1716-1803)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16214
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Viktorin Brixi (1716-1803)   Mar 2 Aoû - 12:04

Viktorín Ignác Brixi (né à Plzeň, le 26 juin 1716 - mort à Poděbrady, le 30 mars 1803) est un organiste et compositeur tchèque. Il fait partie de la vaste famille Brixi - Benda de Bohême du nord.

Il a reçu son éducation musicale de base de son oncle Viktorin Zádolský, qui était le curé de Skalsko.
Plus tard, il a étudié à Čelákovice avec l'organiste Josef Hojer, et a terminé ses études au Piarist Gymnasium à Kosmonosy, où il est entré dans le registre de 1731 avec la remarque: "‘In musica et literis pari pasu ambulant". Son talent musical était déjà évident pendant son temps au gymnasium. Il a pris part à des jeux d'école comme acteur et chanteur, et composé de la musique pour plusieurs d'entre eux.
Après un court séjour à Liberec, il est devenu un maître d'école à Poděbrady et a été plus tard, un organiste et maître de chapelle de l'église. Selon sa note autobiographique écrite pour Künstler-Lexikon de Dlabač, il lui a été offert un poste à la cour impériale de Vienne par le mari de Marie-Thérèse, François de Lorraine, qui l'avait entendu jouer à Poděbrady, et a reçu une offre similaire de la cour prussienne par son demi-frère Franz Benda, qui était à ce moment-là au service de Frédéric le Grand. Le refus de Brixi  de quitter son pays natal était exceptionnel parmi ses contemporains tchèques, et il est resté à Poděbrady jusqu'à sa mort.

Il fut le père de Matěje (1752-1806) et Jana Baptisty Brixi (1782-?).

Les œuvres de Brixi sont typiques de la musique composée par les cantors et organistes tchèques pour les chefs de choeur du village. Comme ceux de František Xaver Brixi, elles sont enracinées dans le style napolitain, mais en comparaison, elles sont plus simples et moins ambitieuses. Son utilisation des idiomes folkloriques se produit principalement dans sa musique de Noël. Sa Missa pastorales en ré est à l'église St Gilet de Nymburk; ses autres œuvres comprennent cantates, offertoires, arias, un oratorio latin, Jephta  écrit en 1769 et une sonate pour piano.
Revenir en haut Aller en bas
 
Viktorin Brixi (1716-1803)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: