Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Indes Galantes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Les Indes Galantes   Mar 5 Déc - 12:07

Les Indes Galantes est certainement l'œuvre scénique la plus connue de Jean-Philippe Rameau. Elle constitue également le sommet du genre de l'opéra-ballet, en un prologue et quatre entrées, sur un livret de Louis Fuzelier.

L'œuvre a été présentée en 1735 ; c'est la deuxième composition de Rameau pour la scène, après la tragédie lyrique Hippolyte et Aricie. Elle ne comportait alors que trois entrées, la dernière n'ayant été ajoutée qu'un peu plus tard. Cette structure à géométrie variable est permise par l'esprit de l'opéra-ballet, ou l'on ne parle pas d'actes, mais d'entrées, pour bien marquer que les différentes parties n'ont entre elles qu'une analogie thématique, et ne constituent en rien une intrigue suivie.
Le genre avait été inventé par André Campra (L'Europe Galante) et Rameau, malgré la pauvreté et les invraisemblances du livret, le porte à son apogée grâce à une musique admirable qui lui assura de très nombreuses représentations au cours du XVIIIe siècle. Alors que Campra racontait des histoires galantes dans différents pays européens, Rameau exploite la même veine à succès mais recherche un peu plus d'exotisme dans des Indes très approximatives qui se trouvent en fait en Turquie, en Perse, au Pérou ou chez les Indiens d'Amérique du Nord. L'intrigue ténue de ces petits drames sert surtout à introduire un « grand spectacle » ou les costumes somptueux, les décors, les machineries, et surtout la danse tiennent un rôle essentiel. Les Indes Galantes symbolisent l'époque insouciante, raffinée, vouée aux plaisirs et à la galanterie de Louis XV et de sa cour.

Cette œuvre majeure du répertoire lyrique français a été oubliée pendant plus d'un siècle et demi. C'est en 1925 que la 3e entrée (Les Incas du Pérou) a été reprise à l'Opéra-Comique et en 1957 que son intégralité a été remise en scène à l'opéra royal du Château de Versailles en présence de la reine d'Angleterre, en visite officielle en France.

Une grandiose ouverture à la française commence l'œuvre, dans la tradition Lullyste (début solennel en notes pointées, intermède fugué plus rapide, retour à la mélodie initiale).

Prologue

Personnages : Hébé, Bellone, l'Amour

Hébé, déesse de la jeunesse exhorte des troupes de jeunesse française, italienne, espagnole et polonaise à jouir des plaisirs de l'Amour. Danses gracieuses et jeux. Mais Bellone, la déesse de la guerre, paraît et enrôle les jeunes gens, leur promettant la gloire des combats. Hébé en appelle à Cupidon lui-même pour qu'il fasse valoir ses droits. Pour compenser le départ des jeunes européens, celui-ci va donc lancer ses trait « sur les plus éloignés rivages », ceux des Indes de pacotille ou les actes suivantes vont nous conduire. Le duo de l'Amour et d'Hébé :

« Traversez les plus vastes mers,
Volez, volez Amours, volez, volez ! »
est repris par le choeur final qui clôt le prologue.

1e entrée : le Turc généreux

Personnages : Osman, Emilie, Valère

Les « Indes » de la première entrée se situent chez les Turcs, quelque part au bord de la mer. Emilie est une chrétienne, faite prisonnière par des pirates et devenue l'esclave du pacha Osman, qui en est amoureux. Mais Emilie repousse ses avances : son cœur est à Valère, son amant qui la recherche depuis qu'ils ont été séparés. Alors qu'elle est dans les jardins d'Osman, près du rivage, une violente tempête se produit, qui jette à terre un navire et ses matelots. Ceux-ci sont capturés et réduits en esclavage. Parmi eux : Valère, qui vient à rencontrer Emilie. La joie des retrouvailles des deux amants est assombrie par le tragique de la situation. Osman paraît, tout est à craindre. Mais contre toute attente, ce dernier rend à Valère sa bien-aimée et leur donne à tous deux la liberté : il vient de reconnaître dans Valère celui qui, dans le passé, l'avait eu comme esclave et l'avait affranchi ; tous deux se répandent en louanges sur les vertus de l'autre. Danses et réjouissances concluent ce premier acte.

2e entrée : les Incas du Pérou

Personnages : Huascar, Phani, Don Carlos

Nous voici chez les Incas, dont le grand prêtre du Soleil, Huascar, convoite en secret la princesse Phani. Mais celle-ci est l'amante d'un officier espagnol, Don Carlos. Elle craint pour lui et le décide à s'éloigner car son peuple doit se rassembler pour la grande fête du Soleil. Survient Huascar, qui essaie de faire croire à Phani que les dieux commandent qu'elle l'épouse. Celle-ci n'est pas dupe, et Huascar laisse échapper sa jalousie contre les vainqueurs des Incas, mais les préparatifs de la fête interrompent leur entretien. La fête du soleil est le point culminant de l'entrée, et de tout l'opéra - ceci aussi bien sur le plan musical qu'au niveau de l'expression dramatique.

La première invocation de Huascar est teintée de la nostalgie des temps passés

« Soleil, on a détruit tes superbes asiles,
Il ne te reste plus de temple que nos cœurs. »
puis il traduit la gratitude des fidèles envers l'astre dispensateur de bienfaits, versets repris en choeur tout comme l'admirable air Clair flambeau du monde. Un troisième air du grand prêtre appelle le soleil a accepter la concurrence de l'amour dans les préoccupations de ses adorateurs. De nombreuses danses entrecoupent toute cette scène, mais voilà que le volcan se réveille jetant la terreur sur l'assemblée.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
zerlinette



Nombre de messages : 69
Age : 57
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: voici un extrait (dirigé par W.Christie)   Sam 10 Nov - 14:36

.....avec ceci j'ai réussi à initier mon ado à l'opéra!

Avouez que c'est génial! C'est la "danse du Grand Calumet de la Paix".
http://www.youtube.com/watch?v=T3OIdv9jrFY

Laughing Zerlinette
Revenir en haut Aller en bas
OSS 1970



Nombre de messages : 234
Age : 55
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Les Indes Galantes   Sam 10 Nov - 15:09

Je connais pas cet opera mais je crois que j'ai une suite pour orchestre tiré de cet ouvrage.

Autant cette suite m'a pas laissé un souvenir inoubliable autant je me passe régulièrement la suite pour orchestre tiré de l'opera Hyppolyte et Aricie (1733) de Jean Philippe Rameau. C'est un petit bijou, surtout l'acte II et la Ritournelle (premier mouvement de l'acte III).

J'ai une bonne version: La petite bande-Sigiswald Kuijken
Revenir en haut Aller en bas
http://ctifanblog.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Indes Galantes   Sam 10 Nov - 15:20

Je l'ai entendu (partiellement je crois) il y a fort longtemps sur France Musique, et je dois l'avoir en MP3 - à réécouter donc...
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15591
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Les Indes Galantes   Sam 10 Nov - 16:30

De Rameau (comme Lully), moi aussi je préfère de beaucoup les Suites tirées d'opéras que l'opéra lui-même, car je ne m'habitue pas au chant baroque... Embarassed

J'ai également en CD la Suite, assez conséquente (près de 45 minutes!) des Indes Galantes, chez HM.

http://www.amazon.fr/Indes-Galantes-suites-dorchestre/dp/B00004TVGG/ref=sr_1_9/171-5461667-5757808?ie=UTF8&s=music&qid=1194708505&sr=1-9
Revenir en haut Aller en bas
zerlinette



Nombre de messages : 69
Age : 57
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Les Indes Galantes   Sam 10 Nov - 16:33

Ces suites instrumentales doivent certainement être très jolies!

Je vais essayer d'en trouver un enregistrement.

Wink Zerlinette
Revenir en haut Aller en bas
OSS 1970



Nombre de messages : 234
Age : 55
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Les Indes Galantes   Sam 10 Nov - 16:50

joachim a écrit:
De Rameau (comme Lully), moi aussi je préfère de beaucoup les Suites tirées d'opéras que l'opéra lui-même, car je ne m'habitue pas au chant baroque... Embarassed

J'ai également en CD la Suite, assez conséquente (près de 45 minutes!) des Indes Galantes, chez HM.

http://www.amazon.fr/Indes-Galantes-suites-dorchestre/dp/B00004TVGG/ref=sr_1_9/171-5461667-5757808?ie=UTF8&s=music&qid=1194708505&sr=1-9

Oui j'ai cette version mais vraiment je conseille l'autre suite: Hyppolyte et Aricie
Revenir en haut Aller en bas
http://ctifanblog.blogspot.com/
Jean



Nombre de messages : 6300
Age : 73
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Les Indes Galantes   Dim 11 Nov - 10:08

Pour les amateurs de suites il y a aussi ce cd de Minkovski rassemblant tout un choix parmis différents opéras de Rameau, une sorte de compil en une symphonie imaginaire:

http://www.amazon.fr/Rameau-symphonie-imaginaire-Musiciens-Minkowski/dp/B00083FYQE/ref=sr_1_1?ie=UTF8&s=music&qid=1194771743&sr=1-1

Et pour ceux que les operas de Rameau ennuie et qui aime quand même sa musique...ses "grands mottets" sont parmis les plus beaux de cette période, avec une grande importance des choeurs.
De très interpétation de Niquet, Christie et Herreweghe
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Indes Galantes   Dim 11 Nov - 10:48

zerlinette a écrit:
.....avec ceci j'ai réussi à initier mon ado à l'opéra!

Avouez que c'est génial! C'est la "danse du Grand Calumet de la Paix".
http://www.youtube.com/watch?v=T3OIdv9jrFY

Laughing Zerlinette

Tu arriverais même à presque faire aimer l'opéra à Coco avec ça, alors tu vois Wink

Mais c'est surtout grâce au décor et aux costumes. Même si la choré manque singulièrement de finesse, j'ai passé un bon moment bien sympathique. Merci Zerlinette.

Coco
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Opéra   Dim 11 Nov - 11:22

zerlinette a écrit:
.....avec ceci j'ai réussi à initier mon ado à l'opéra!

Avouez que c'est génial! C'est la "danse du Grand Calumet de la Paix".
http://www.youtube.com/watch?v=T3OIdv9jrFY

Laughing Zerlinette
.

Merci à Zerlinette pour cette danse du calumet, rappel des saisons lyriques de mon adolescence, magnifique opéra de Jean Philippe Rameau
Revenir en haut Aller en bas
zerlinette



Nombre de messages : 69
Age : 57
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Les Indes Galantes   Dim 11 Nov - 13:01

C'est avec un grand plaisir! Il est toujours plus beau quand on le partage! Very Happy I love you Very Happy

Je vous ferai encore part de mes découvertes, promis!

A bientôt!

Wink Zerlinette
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Indes Galantes   Dim 11 Nov - 13:03

zerlinette a écrit:
C'est avec un grand plaisir! Il est toujours plus beau quand on le partage! Very Happy I love you Very Happy

Je vous ferai encore part de mes découvertes, promis!

A bientôt!

Wink Zerlinette

Merci Zerlinette, toujours heureuse de redécouvrir des musiques enfouies dans les souvenirs, même si ce n'est pas de Beethoven, c'est l'avantage d'être sur un forum de grands échanges. à bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Indes Galantes   Aujourd'hui à 20:13

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Indes Galantes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: L'opéra, les ballets et le chant-
Sauter vers: