Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

  Paul CHIHARA, né en 1938

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11477
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Paul CHIHARA, né en 1938   Jeu 7 Juil - 17:40


Eléments biographiques

Paul Chihara Seiko est un compositeur américain né le 9 juillet 1938, à Seattle, Washington. En tant que Japonais américain, il a passé trois années de son enfance avec sa famille dans un camp d'internement dans Minidoka, Idaho. Chihara a reçu un baccalauréat et une maîtrise en littérature anglaise de l' Université de Washington et de l' Université de Cornell. Il a reçu un DMA en 1965 de Cornell, a étudié avec Robert Palmer. Il a également étudié la composition avec Nadia Boulanger à Paris et Ernst Pepping à Berlin - Ouest, puis avec Gunther Schuller à Tanglewood . Il fut le premier compositeur en résidence du "Los Angeles Chamber Orchestra" dirigé par Neville Marriner et a fait plus récemment partie de la faculté de musique de l' UCLA où il était le chef du programme de médias visuels. En 2015, Paul Chihara oeuvre dans ​​la faculté de l' Université de New York en tant que spécialiste de musique de film.


Son oeuvre de concert comprend des symphonies, des concertos, de la musique de chambre, des compositions chorales et des ballets, autant de créations qui rencontrèrent un grand succès, que ce soit au niveau national qu'international. Ses travaux portent généralement sur ​​l'évolution et l' expression des couleurs très contrastées , les textures et les niveaux émotionnels qui sont souvent radicalement juxtaposés les uns aux autres. Ses œuvres ont été commandées par la Fondation Guggenheim , le "Roger Wagner Chorale" , la Fondation Naumberg, et le "National Endowment for the Arts" . Il a également reçu des commandes du "Boston Symphony Orchestra" et du "London Symphony" , ainsi que du "Los Angeles Philharmonic" et l' Orchestre de Cleveland . Il a été compositeur en résidence avec le Ballet de San Francisco pendant dix ans. Tempest et Shinju sont parmi ses partitions de ballet les plus connues.

Sa musique reflète un intérêt pour une grande variété de styles musicaux, et montre souvent l'influence de la musique et de la culture asiatique. Il incorpore parfois des citations et emprunts stylistiques de standards de jazz, des chansons folkloriques et du répertoire classique. Il a composé la musique dans une variété de formes, y compris des ballets, des comédies musicales, des symphonies, chorale et de la musique de chambre. Son lien étroit avec la musique pour des formes dramatiques se prolonge dans le cinéma et la télévision, pour laquelle il a écrit près de 100 opus. Sa première musique de film a été réalisée pour "Death Race 2000" (1975) de Roger Corman. En plein élan créateur, il a décidé de quitter le milieu universitaire pour poursuivre une vie en tant que compositeur. Sa sortie du milieu universitaire et sa rencontre avec le cinéma ont également provoqué un changement d'approche dans sa musique de concert. Ce fut à ce moment-là qu'il avait pris ses distances avec la série des douze tons librement chromatiques qu'il avait employée jusqu'à maintenant afin d'adopter un style plus tonal. Il a travaillé avec des réalisateurs tels que Sidney Lumet , Louis Malle , Michael Ritchie , et Arthur Penn . Ses autres crédits dans le domaine de la musique de film incluent "The Bad News Bears Go to Japon" (1978), "Prince de la Ville" (1981), "The Survivors" (1983), "Crackers" (1984), "Impulse" (1984), "The Morning After" (1986), "The Time Killing" (1987), "crossing Delancey" (1988) et "Penn & Teller Get Killed" (1989). Ses travaux pour le petit écran incluent "The Dark Secret of Harvest Home" , "Dr. Strange" , "Brave New World" et le thème principal ainsi que le pilote de "Manimal" , entre autres...Il a également composé le score pour Shogun: The Musical , sur la base de James Clavell . Parmi les étudiants remarquables de Paul Chihara, figurent James Horner , Christopher Brady , Matthew Tommasini , Sean Friar , Jeff Kryka , Joseph Trapanese , Jennifer Fagre et Cynthia Tse Kimberlin .
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11477
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Paul CHIHARA, né en 1938   Jeu 7 Juil - 17:43

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11477
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Paul CHIHARA, né en 1938   Jeu 7 Juil - 18:16


Je connais le compositeur Paul Chihara au travers de trois oeuvres; Forever Escher (1993-94) pour quatuor de saxophones et quatuor à cordes, Shinju - Ballet en un acte (1973) pour orchestre avec voix et Wind Song, concerto pour violoncelle et orchestre (1971). Dans un premier temps, je fus surtout marqué par la musique de ballet Shinju, ce qui est finalement logique lorsque l'on connaît mes goûts, notamment l'intérêt que je porte à l'oeuvre de Toru Takemitsu même la plus avant-gardiste. Il y a de ça dans Shinju, un audacieux mélange d'élements musicaux nippons et occidentaux pour un résultat parfaitement encré dans l'atonalisme. Il y a quelques passages que j'ai même trouvé jubilatoires. L'emploi d'une flûte put me faire penser au shakuhachi mais je ne pense pas que ça en soit un. il emploie aussi la voix grave de Suenobu Togi sur certains passages, une référence évidente au Gagaku.

Avec son concerto pour violoncelle Wind Song, je reste dans la même période, c'est-à-dire les années 70. La première fois que je l'avais écouté je me souviens l'avoir trouvé terne. Depuis, ma première impression a un peu évolué vers le positif, encore que...Disons qu'il y a un passage rythmique qui m'a bien plu mais que j'aurais voulu plus développé. S'il avait pu s'étaler un peu plus longtemps sur le violoncelle de Jeffrey Solow lorsque celui-ci hache le temps dans de grands coups nerveux, j'aurais davantage accroché. Aulieu de ça, le concerto se termine bizarrement, en queue de poisson. Avec Forever Escher pour quatre saxophones et quatuor à cordes, je change d'époque et fais un saut dans les années 90. Cette oeuvre est déjà bien plus dans l'esprit du Love Music pour violon, clarinette klezmer et orchestre que j'ai posté plus haut et qui, soit dit en passant, me plait beaucoup. Là aussi, je me rappelle que ma première impression de Forever Escher n'était pas fameuse. Aujourd'hui, il me semble l'avoir appréciée à sa juste valeur: pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11477
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Paul CHIHARA, né en 1938   Mer 22 Fév - 21:09

Tout un disque dédié à l'alto par un compositeur américain qui, jusqu'ici, m'avait surtout intéressé par sa musique de ballet Shinju, ne pouvait que titiller ma curiosité. Elles ne sont pas si nombreuses les oeuvres pour alto et, d'ailleurs, il me faudra bien, un jour, créer un cycle autour de cet instrument...j'y pense, j'y pense...Paul Chihara a composé pour cet instrument un Concerto piccolo pour quatre altos seuls, un Concerto pour alto et orchestre, Redwood pour alto et percussion et Sonate pour alto et piano. Le principal altiste est Paul Coletti. J'ai déjà accordé à ces oeuvres une première écoute et, dans l'ensemble, c'est plutôt attachant et facile à suivre. Il s'agit d'une musique tonale et animée. Le concerto pour alto et orchestre est ce qui m'a le plus captivé, mais le caractère chambriste du Concerto piccolo a quelque-chose de singulier. Un quatuor de quatre altos, ce n'est pas si courant. l'atmosphère y est accueillante. J'ai déjà envie d'y revenir, de l'écouter une seconde fois en une même journée. Je m'en vais donc réécouter tout ça! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11477
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Paul CHIHARA, né en 1938   Mer 22 Fév - 22:49

Le Concerto piccolo pour quatre altos est interprété par Paul Coletti, Ben Ullery, Gina Coletti et Zach Dellinger, le Concerto pour alto et orchestre est interprété par Paul Coletti, "The Colburn Orchestra", sous la direction de Yehuda Gilad, Redwood pour alto et percussion, par Paul Coletti et Jack Van Geem et la Sonate pour alto et piano par Paul Coletti et Vivian Fan. Le cd se termine par une conversation en Anglais entre Paul Chihara et David Starobin.

C'est un achat que je ne regrette pas car ce fut pour moi l'occasion de compléter mes connaissances dans l'oeuvre de Paul Chihara. Dans l'ensemble, ça s'écoute bien, c'est plutôt pas mal. C'est surtout grâce au Concerto pour alto et orchestre que je trouve vraiment très bien, ce que je préfère. La Sonate, quant à elle, s'écoute bien mais n'est quand même pas transcendante. Cette seconde écoute ne m'a pas révélé quelque-chose qui m'avait échappé à la première. Idem pour le Concerto piccolo même si ce quatuor d'alto me plait bien, m'est sympathique. Disons qu'il ne va guère au-delà d'une oeuvre agréable à écouter. Finalement, outre le concerto pour alto et orchestre, c'est Redwood qui m'intéresse le plus, plus que la sonate et le "Piccolo"...A la réflexion, je serais assez sensible en ce moment aux oeuvres qui mettent en valeur les percussions, ayant été précédemment très emballé par le Domino pour piano préparé et percussions de Jean-Louis Robert.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11477
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Paul CHIHARA, né en 1938   Ven 3 Nov - 18:21

Les nouvelles écoutes ont parfois quelque-chose de surprenant...Je pourrais même dire souvent si j'en crois mon expérience personnelle. Question d'humeur qui fera que je vais, par exemple, préférer l'austérité d'une oeuvre à la chaleur mélodique et harmonieuse d'une autre ou inversement. Je viens de réécouter les oeuvres pour alto de Paul Chihara et l'essentiel est qu'elles constituent un album qui m'est de plus en plus plaisant et attachant. Le point immuable de mon ressenti est qu'il porte toujours la même éloge envers le Concerto pour alto et orchestre par Paul Coletti, "The Colburn Orchestra", le tout dirigé par Yehuda Gilad. C'est sans aucun doute l'oeuvre du cd, celle qui me fascine le plus par une écriture orchestrale élaborée autour d'un alto enchanteur. Ce n'est pas mon concerto pour alto contemporain de chevet car celui, par exemple, d'Alfred Schnittke me remue davantage les viscères, mais tout de même, il a ses qualités qui le rendent fort appréciable. Cette fois-ci, la chaleur amicale de la Sonate pour violon et piano par Paul Coletti & Vivian Fan m'a mieux retenu que Redwood pour alto et percussions par Paul Coletti & Jack Van Greem. Ca ne fait pas de la Sonate une oeuvre plus géniale qu'elle ne l'est en réalité. La froide analyse ne m'intéresse pas et je parle ici uniquement de ce que je ressens. Je n'y vois rien de plus qu'une pièce harmonieuse et agréable qui m'a plus parlé, ce coup-ci, que l'austérité de l'alto promenant sa solitude parmi le doux tumulte des percussions. Le Concerto Piccolo par Paul Coletti/Ben Ullery/Gina Coletti/Zach Dellinger, comme la Sonate, m'a mieux diverti que lors des deux précédentes écoutes, au-delà de la singularité que peut représenter une telle formation instrumentale.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Paul CHIHARA, né en 1938   

Revenir en haut Aller en bas
 
Paul CHIHARA, né en 1938
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: