Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Loek DIKKER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11547
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Loek DIKKER   Mar 28 Juin - 17:35

J'ai découvert Loek Dikker dans les années 90, avec la partition symphonique d'excellente facture qu'il composa pour le film d'Eric Red, Body Parts (1990), une sorte de thriller psychologique et horrifique. C'est cette B.O. que j'ai réécoutée aujourd'hui, en clôture de mon cycle consacré à la musique de film. Le thème principal est particulièrement réussi et efficace, sans doute peut-on y déceler une influence de Bernard Herrmann. Les qualités ne se limitent pas au premier titre, elles se poursuivent sur toute la B.O. avec une utilisation ponctuelle de ce qui s'apparente à des ondes Martenot. Heureux de cette découverte, j'avais continué mon exploration de la musique de Loek Dikker avec deux autres compositions pour l'image, tout d'abord Nie wieder schlafen, un film de Pia Frankenberg, une B.O. constituée de parties instrumentales, certains titres étant interprétés par le "Waterland Studio Orchestra" sous la direction de Ernst van Tiel, deux autres l'étant par "The Waterland Sextet" et révélant des affinités évidentes avec le jazz, plus une autre partie constituée de cinq titres chantés par Greetje Bijma et Fay Lovsky, puis, ensuite, The Tigress - Die Tigerin, un film de Karin Howard. Concernant ces deux derniers opus, je ne peux pas dire que j'ai retrouvé l'intensité ni la force épique de Body Parts, il s'agit de films très différents, de toute façon, Nie wieder schlafen semble, par exemple, se rapprocher nettement de la comédie. Cependant, j'ai bien aimé ces musiques et il serait certainement temps de les réécouter. il y a tellement longtemps que je ne l'ai pas fait.


Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11547
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Loek DIKKER   Mar 28 Juin - 18:05

Eléments biographiques:

Loek Dikker est né à Amsterdam, le 28 février 1944 sous le nom de Louis Albert (Loek) Thicker. Il est pianiste, compositeur, arrangeur et chef d'orchestre néerlandais. Il a écrit de la musique pour des films , pour le théâtre , le ballet , la danse moderne. il a également travaillé sur des comédies musicales. Loek Dikker a débuté à 11 ans l'étude du piano. Après un concert à la télévision en 1959, Horace Silver et Sonny Rollins ont croisé sa route: il a alors été contaminé par le virus du jazz. En 1960 , il a créé son propre trio avec piano et donné son premier concert de jazz: jazz et poésie se produisirent avec Godfried Bomans . Il a joué plus tard dans les bandes de Hans Dulfer et Theo Loevendie . Il a également joué avec Oliver Nelson, Cannonball Adderley et aussi  avec Don Byas. Ca ne l'a pas empêché d'être très actif en tant que compositeur et pianiste. Avec son groupe de jazz Le "Waterland Ensemble" il effectua des tournées en Europe depuis les années soixante dans des clubs et des festivals. Avec cet ensemble il se produisit aussi aux USA et au Canada.

En tant que compositeur , Loek Dikker a oeuvré pour le cinéma, pour des productions scéniques comme le ballet, la danse moderne, le théâtre musical. Il composa aussi de la musique pour orchestre symphonique. Il a écrit sa première musique de film en 1981 sauf que je ne saurais donner un titre pour le moment. Ce fut le point de départ d'une carrière réussie en tant que compositeur pour le cinéma. La musique qu'il a composée pour "Le Quatrième Homme", un film réalisé par Paul Verhoeven en 1983, lui rapporta un prix. Suite à ça, il obtint une reconnaissance internationale. Depuis, Loek Dikker composa de la  musique symphonique pour 60 films dans plusieurs pays européens et également pour les productions hollywoodiennes. Les producteurs concernés comprennent: Joel Schumacher, Mark Levinson, Aaron Spelling, Frank Mancuso Jr. et Eric Fellner. Il a travaillé avec les réalisateurs Paul Verhoeven, Matthew Chapman, James Dearden: sur l' île de Pascali (également scénariste de "Fatal Attraction"), Eric Red, Richard Blank et Margarethe von Trotta (Rosenstrasse) sur des films mettant en vedette Johnny Depp, Ben Kingsley, Robert Redford, Eric Roberts, Beverley d'Angelo, Alicia Silverstone, Jeroen Krabbé, Maria Schrader, John Hurt et Helen Mirren. Loek a déménagé en Californie en 1994 pour travailler à Hollywood. Quand il est retourné en Europe quelques années plus tard, il a partagé ses activités professionnelles entre Amsterdam, Los Angeles et Berlin. En 2007, il a transcrit des œuvres pour piano de Ludwig van Beethoven pour orchestre symphonique, une commande de la chaîne allemande WDR , en coopération avec la maison de Beethoven à Bonn.

Loek Dikker continue à jouer des concerts de jazz au piano, avec son ensemble Waterland - comme le célèbre concert annuel Saint Nicolas au Bimhuis Amsterdam - à la fois la composition de musique de film et de la musique jazz. En Octobre 2009, sa collaboration avec l' écrivain Allard Schröder donna naissance à un travail pour deux sopranos et orchestre (Indian Summer), oeuvre qui a été créée au "Music Building" à Amsterdam. En tant que fondateur et président du "Muziekinstituut MultiMedia" (Mimm), il surdéveloppa et produisit divers événements de musiques de films pour orchestre en coopération avec le Festival International du Film de Rotterdam, pour lequel 17 compositeurs travaillèrent ensemble sur un seul projet.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11547
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Loek DIKKER   Mar 28 Juin - 18:08

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11547
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Loek DIKKER   Jeu 25 Aoû - 17:52


J'ai réécouté, aujourd'hui, la bande originale de Nie Wieder Schlafen qui mélange jazz et formes plus classiques. C'est globalement de la bonne musique et les chansons sont très réussies: la toute dernière, "Leaving All Behind", interprétée par Fay Lovsky est dans un style très allemand qui m'évoque sans détour la collaboration Fassbinder/Raben. Une chouette chanson. Mais le moment le plus délirant de la partition est très certainement l'excellent "Mambo El Calor" sur lequel se lâche avec brio la chanteuse charismatique Greetje Bijma. Le plus captivant et débridé mambo que je n'ai jamais entendu jusqu'ici. Dans la forme classique, le long morceau "The Graveyard" a de cette élégance que l'on peut retrouver dans certaines oeuvres de musique de chambre du grand répertoire. Il est d'un romantisme grave et porté par un thème mélodique de fort caractère, dans les cordes. A un moment donné, une trompette minimaliste y apportera quelques ponctuations solennelles, et cela avant que les cordes ne repartent dans une expression romantique plus passionnée encore. Il s'agit là du second point fort de cette B.O. avec le fameux "Mambo El Calor".
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Loek DIKKER   

Revenir en haut Aller en bas
 
Loek DIKKER
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Musiques de films-
Sauter vers: