Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 L'école française de clavecin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: L'école française de clavecin.   Lun 4 Déc - 21:46

La France a connu pendant la période baroque (XVIIe et XVIIIe siècles) une véritable floraison de compositeurs pour le clavecin : l'École française de clavecin.

On peut, schématiquement, diviser cette période en deux parties :

Débuts de la musique de clavecin en France (1640-1710)

La première, jusque vers 1710, est la période des pionniers, qui mettent au point le style français (style brisé ou luthé) et la structure de la suite classique. Dès cette époque est attestée l'importance particulière que les musiciens français accordent à l'ornementation : il est fréquent que les compositeurs insèrent en début de leurs ouvrages imprimés une « table des ornements » décrivant de façon plus ou moins explicite la façon dont ils devraient être interprétés. François Couperin, la grande figure du clavecin, précisera même plus tard qu'une interprétation des ornements différente de celle qu'il préconise dans ses partitions trahit la pensée du compositeur.

Relèvent de cette première esthétique, dans un ordre grossièrement chronologique :

Jacques Champion de Chambonnières, considéré comme le « père » de l'école française

2 livres édités en 1670 (pièces composées bien antérieurement)

Louis Couperin

entre 1650 et 1661 : environ 130 pièces restées en manuscrit

Nicolas Lebègue

1677 - 1er livre de pièces groupées en suites
1687 - 2e livre de suites

Jean-Henri d'Anglebert

1689 - recueil de pièces pour le clavecin avec des transcriptions d'œuvres de Lully et quelques pièces d'orgue

Jean-Nicolas Geoffroy

avant 1694 : 255 pièces, groupées en suites dans tous les tons, restées en manuscrit

Louis Marchand

1699 : 1er livre (1 suite)
1702 : 2e livre (1 suite)
vers 1715 : livre (1 suite) (découvert en 2003)

Charles Dieupart

1701 (?) : 6 suites avec ouverture à la française

Gaspard Le Roux

1705 : 7 suites

Élisabeth Jacquet de la Guerre

1687 : 1er livre de suites
1707 : 2e livre de suites

Louis-Nicolas Clérambault

1704 : 1er livre (2 suites)

On doit ici citer l'allemand Johann Jakob Froberger, présent à Paris vers 1650 et dont l'influence semble déterminante dans la mise au point de la forme classique de la suite (allemande, courante, sarabande, gigue).
Une source très importante, notamment pour Louis Couperin, est le Manuscrit Bauyn.

Beaucoup de ces artistes pratiquent la forme, archaïsante à partir de 1700, du prélude non mesuré hérité des luthistes, ainsi que certaines danses en désuétude (branle de basque, canarie, pavane, gaillarde ...)

Seconde période (1710-1789)

La seconde période, à partir des années 1710, voit le renouvellement des formes et du style, sous les impulsions complémentaires de François Couperin et Jean-Philippe Rameau. Si le premier se révèle comme le grand poète de l'instrument, le second introduit un jeu brillant, évoquant parfois Scarlatti, dans la tradition française : leurs suivants, tel Daquin, puiseront aux deux sources.

Cette période se caractérise par l'éclatement progressif de la « suite » (forme que Couperin et certains de ses émules intitulent « ordre »), la place grandissante accordée aux pièces de caractère ou imitatives, l'influence de la virtuosité à l'italienne, la multiplication des recueils.
A la fin de la période, la manière commence à évoluer vers le style galant et l'utilisation de la basse d'Alberti. Cette tendance se ressent nettement dans le dernier livre de Duphly. Mais celui-ci est le dernier musicien à consacrer l'intégralité de son œuvre au clavecin qui subit le remplacment par le piano : sa mort en 1789, comme Armand-Louis Couperin apparaît comme le symbole - fortuit ... - d'une époque révolue.

Pendant cette période sont actifs (liste non exhaustive) :

François Couperin

1713 : 1er livre - Ordres 1 à 5
1716 : 8 préludes et allemande de L'Art de toucher le clavecin
1717 : 2e livre - ordres 6 à 12
1722 : 3e livre - ordres 13 à 19
1730 : 4e livre - ordres 20 à 27

Nicolas Siret

1709 (?) : 1er livre (dédié à Francois Couperin)
1719 : 2e livre

Jean-Philippe Rameau

1706 : 1er livre
1724 : 2e livre
1728 : 3e livre
1741 : cinq pièces de clavecin en concert
1747 : La Dauphine (pièce isolée)

Jean-François Dandrieu

1705 : trois livres de clavecin dits « de jeunesse »
1724 : « 1er livre »
1728 : 2e livre
1734 : 3e livre

Louis-Antoine Dornel

1731 : 6 suites

Le Bret

vers 1730-1740 : deux suites
François d'Agincourt
1733 : recueil de 4 « ordres »

Durocher

1733 : 1er livre

Pierre Février

1734 : 1er livre
vers 1740 : 2e livre

Michel Corrette

1734 : 1er livre
1749 à 1769 : Les Amusements du Parnasse - méthode de clavecin (6 livres)

Louis-Claude Daquin

1735 : 1er livre - 4 suites

Jean-Odéo Demars

1735 : 1er livre - 4 suites

Joseph Bodin de Boismortier

1735 : Quatre suites de pièces de clavecin - opus 59

Bernard de Bury

1737 : 1er livre - 4 suites

Josse Boutmy

1738-1750 : 3 livres

Charles-Alexandre Jollage

1738 : « 1er livre »

Philippe-François Véras

1740 : « 1er livre »

Jean-Joseph Cassanéa de Mondonville

1740 : Pièces de clavecin en sonates avec accompagnement de violon op.3
1748 : Pièces de clavecin avec voix ou violon op.5

Pierre-Claude Foucquet

vers 1740-1750 : 3 livres

Célestin Harst

1745 : « 1er livre »

Joseph Nicolas Pancrace Royer

1746 : « 1er livre »

Jean-Baptiste Antoine Forqueray

1747 : Pièces de clavecin, transcrites de pièces pour viole de son père et de lui-même

Friedrich Wilhelm Marpurg ou Marpourg, allemand en séjour en France
vers 1748 : « 1er livre »

Claude Balbastre

1748 : 1er livre
1759 : 2e livre

Pierre-Jean Lambert

1749 : Pièces de clavecin

Armand-Louis Couperin

1751 : Pièces de clavecin

Christophe Moyreau

1753 : 6 livres

Jacques Duphly

1744 : 1er livre
1748 : 2e livre
1756 : 3e livre
1768 : 4e livre

Charles Noblet

1757 : « Nouvelles suittes de pièces de clavecin et trois sonates, avec accompagnement de violon »

Simon Simon

1761 : 1er livre
1770 : 2e livre
1770 : 3e livre

Jean-Frédéric Edelmann (1749-1794)

Recueils de Pièces de Clavecin vers 1770

Josse-François-Joseph Benaut (vers 1743-1794)

1773 : Premier (et unique) livre (pour le clavecin ou le piano-forte)
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
 
L'école française de clavecin.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Histoire de la musique-
Sauter vers: