Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Hans Rott (1858-1884)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin


Nombre de messages : 15842
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Hans Rott (1858-1884)   Lun 4 Déc - 19:31

Hans Rott est un compositeur autrichien, né le 1er août 1858 et mort le 25 juin 1884

Compositeur méconnu souvent comparé à Anton Bruckner et Gustav Mahler, son existence tragique autant que sa belle symphonie en mi majeur ne peuvent manquer d’impressionner.

Pendant ses études musicales au Conservatoire de Vienne, il partage la chambre de Gustav Mahler notamment. De 1874 à 1877, il étudie l'orgue avec Anton Bruckner qui l'estime beaucoup. Outre l'influence de Bruckner, Rott découvre l'œuvre de Richard Wagner au festival de Bayreuth de 1876.

Au conservatoire, Hans Rott compose intensément avant de composer une symphonie en mi majeur (1878-80) qui impressionne par sa maîtrise orchestrale et ses qualités mélodiques autant que par ses citations wagnériennes à peine dissimulées.

Bien qu’encouragé par Bruckner, Rott échoue à faire jouer la symphonie en mi majeur par Hans Richter, puis la soumet au jugement de Johannes Brahms, Eduard Hanslick et Karl Goldmark afin de pouvoir bénéficier d’une bourse d’Etat. Nouvel échec car Brahms voit dans la symphonie autant de « belles choses que d’éléments banals ou dépourvus de sens ».

Dès lors la santé mentale de Rott se détériore rapidement, et le drame se produit dans un train qui mène le jeune compositeur à Mulhouse où l’attend une place de chef de chœur. Indisposé par un voyageur qui allume son cigare, Rott le menace de son revolver puis affirme – ça ne s’invente pas – que « Brahms a rempli le train de dynamite » ! Aussitôt interné à l’hôpital psychiatrique de Vienne, il décède de la tuberculose quatre ans plus tard, après plusieurs tentatives de suicides et sans avoir écrit une seule note de musique.

Pendant près de cent ans, le nom et l’œuvre de Rott tombent dans l’oubli, avant la (re)découverte de la symphonie en mi majeur dans les archives de la Bibliothèque nationale autrichienne à la fin des années 1980.

À propos de Rott, Mahler aurait déclaré :

"Ce que la musique a perdu avec lui est incommensurable : son génie s'envole tellement haut, déjà dans sa première symphonie, qu'il a écrite lorsqu'il était un jeune homme de vingt ans et qui fait de lui - le mot n'est pas trop fort - le fondateur de la symphonie nouvelle, comme je la comprends. Mais ce qu'il voulait n'est pas encore atteint véritablement. C'est comme si quelqu'un lançait quelque chose de toutes ses forces mais, parce qu’il est encore maladroit, n’atteint pas vraiment son but. Mais je sais où il voulait arriver. Oui, il est si proche de ce qui m’est le plus personnel que lui et moi apparaissons comme deux fruits du même arbre, issus du même sol, nourris du même air. J’aurais pu retirer énormément de lui et peut-être aurions nous, ensemble, d’une certaine manière exploité à fond le contenu de ces temps nouveaux qui étaient en train d’éclore pour la musique."

(d'après Wikipedia.fr)


Œuvres

Elles sont toutes composées pendant les années de formation au Conservatoire :

une symphonie en la bémol majeur pour orchestre à cordes (1874-75)
trois préludes : Orchester Vorspiel (1876), Ein Vorspiel aus Julius Caesar (1877), Pastoral Vorspiel (1880)
une suite pour orchestre en si bémol (1877), une autre Suite inachevée en mi majeur (v. 1880)
Hamlet ouverture (1876)
un quatuor à cordes en ut mineur (1879/80)
une symphonie en mi majeur (1878-80)
Basée sur d’imposants chorals brucknériens, cette symphonie possède un souffle et une emphase qui l'ont fait comparer à la première symphonie de Mahler (notamment son troisième mouvement), pourtant postérieure.
Les interprétations très différentes de Dennis Russell Davies/Orchestre de la Radio de Vienne (solennel) et Sebastian Weigle/Orchestre de la Radio de Munich (dynamique) sont toutes deux recommandables.


Dernière édition par joachim le Lun 17 Sep - 10:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15842
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Hans Rott (1858-1884)   Lun 4 Déc - 19:33

Je tenais à créer ce post car j'ai réécouté aujourd'hui mon CD de la symphonie en mi majeur.
Ceux qui aiment Mahler, et notamment la première symphonie ne peuvent que l'apprécier.
Revenir en haut Aller en bas
Stadler
Admin


Nombre de messages : 4188
Age : 47
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Hans Rott (1858-1884)   Lun 4 Déc - 20:50

Cher Joachim,

Ce nom me disait vaguement quelque chose mais impossible d'être plus précis.

J'ai trouvé un extrait de sa symphonie en Mi majeur sur le site d'Abeille Musique avec un très intéressant complément biographique et une analyse de la symphonie.

http://www.abeillemusique.com/produit.php?cle=9400

Est-ce le même CD ?

Bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
joachim
Admin


Nombre de messages : 15842
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Hans Rott (1858-1884)   Mar 5 Déc - 17:38

Non, j'ai celui-ci :

http://www.arkivmusic.com/classical/Drilldown?name_id1=10399&name_role1=1&comp_id=9161&bcorder=15&name_id=21499&name_role=3




Dernière édition par joachim le Lun 17 Sep - 10:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15842
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Hans Rott (1858-1884)   Lun 24 Mar - 15:07

Voici son site officiel, où l'on trouve le catalogue des oeuvres, qui est loin de se limiter à la symphonie en mi majeur Wink

http://www.hans-rott.de/indexe.htm
Revenir en haut Aller en bas
Jean



Nombre de messages : 6390
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Hans Rott (1858-1884)   Lun 24 Mar - 16:53

j'ai le même cd que toi Joachim....bonne idée de l'avoir remis sur le tapis car je l'avais quelque peu oublié...pas vraiment embalmlé par la ^première écoute....pourtant j'aime beaucoup Malher!!..mais ce n'était peut être pas le bon jour pour elle est moi! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15842
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Hans Rott (1858-1884)   Mar 24 Mar - 12:19

J'ai trouvé un article intéressant sur la psychologie de Hans Rott :

http://www.hans-rott.de/vdhf.htm

Dans ma recherche effrénée d'oeuvres de Rott, j'ai trouvé un enregistrement d'une symphonie pour orchestre à cordes en la majeur avec le quatuor à cordes en ut mineur. Là je suis plutôt déçu. La symphonie, très courte (15 minutes) ne tient pas la route quand on la compare par exemple avec les symphonies pour cordes de jeunesse de Mendelssohn. Le quatuor à cordes me semble mieux, mais n'a rien d'extraordinaire.


Par contre, je viens de me procurer un nouveau CD de la symphonie en mi majeur :

http://www.amazon.fr/s/ref=nb_ss_m?__mk_fr_FR=%C5M%C5Z%D5%D1&url=search-alias%3Dpopular&field-keywords=rott+vorspiel&x=15&y=18



C'est mon troisième enregistrement de cette symphonie, et il me semble que c'est le meilleur (à mon très humble avis, évidemment). Le Pastoral Vorspiel qui complète le CD est très intéressant également.
Revenir en haut Aller en bas
shanessean



Nombre de messages : 842
Age : 80
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Hans Rott (1858-1884)   Sam 4 Fév - 17:47

Lu à propos de Hans Rott et Mahler:

La symphonie en mi majeur:
Commentaire accompagnant cette symphonie en mi majeur:
Basée sur d’imposants chorals brucknériens, cette symphonie possède un souffle et une emphase qui l'ont fait comparer à la première symphonie de Mahler (notamment son troisième mouvement), pourtant postérieure.

Je trouve cette symphonie merveilleuse même si, comme on le dit, elle pique des idées à gauche et à droite. Pour moi c'est le résultat qui compte.
Je vais écouter le Pastorales Vorspiel cela doit être de la même veine.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr/
joachim
Admin


Nombre de messages : 15842
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Hans Rott (1858-1884)   Lun 17 Sep - 10:13

Le CD dont parlait Stadler, plus haut :





Plus j'écoute cette symphonie (composée à l'âge de 20 ans, je le rappelle), et plus je l'aime !

Hans Rott aurait été un grand compositeur. Dommage qu'il ait eu un tel destin.


Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15842
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Hans Rott (1858-1884)   Mar 14 Mai - 17:16

N'est ce pas un chef d'oeuvre ? Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
laudec



Nombre de messages : 3063
Age : 64
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Hans Rott (1858-1884)   Mar 14 Mai - 21:20

oui, vraiment !, quel perte, quel dommage de mourir si jeune . Seule consolation, son œuvre qui restera au-delà du temps .
Revenir en haut Aller en bas
Jean



Nombre de messages : 6390
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Hans Rott (1858-1884)   Mer 15 Mai - 11:03

je l'avais réécoutée après ta première présentation Joachim ....je ne devais pas être dans un bon jour lors de ma première écoute Embarassed ...Je la trouve maintenant superbe!!

NB: Brahms, immense compositeur que j'admire a perdu maintes occasions de "la fermer" !! ...et de porter des jugements (sur des collègues, ou futurs collègues) qui ne l'honorent vraiment pas! No
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10452
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Hans Rott (1858-1884)   Mer 15 Mai - 16:33


Qu'à-t-il dit de cette symphonie, le grand Brahms?
Revenir en haut Aller en bas
Jean



Nombre de messages : 6390
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Hans Rott (1858-1884)   Mer 15 Mai - 19:04

Nouvel échec car Brahms voit dans la symphonie autant de « belles choses que d’éléments banals ou dépourvus de sens ».

NB Je ne me considère pas spécialement chauvin...mais je le trouve très mesquin et prétentieux lorsque son "secrétaire" ou "serviteur" (?) vint lui annoncer la visite de Henry Busser (je ne suis plus très sur du compositeur, en visite,??) en précisant "compositeur français" . Brahms lui répondit:"Il n'y a pas de compositeur français!!"
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10452
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Hans Rott (1858-1884)   Mer 15 Mai - 19:42


Bah! C'est parce qu'il n'a pas écouté la musique de Debussy et Berlioz.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15842
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Hans Rott (1858-1884)   Mar 9 Déc - 18:52

Un autre enregistrement de cette symphonie en mi majeur, par Paavo Järvi. Elle semble avoir la cote, maintenant, avec pas mal d'enregistrements, et c'est très bien. Plus je l'écoute et plus elle me plaît

Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15842
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Hans Rott (1858-1884)   Ven 13 Jan - 11:04

Le lien youtube ci-dessus est caduc, en voici un autre :

https://www.youtube.com/watch?v=EDe48ez9UkY



Direction Catherine Rückwardt

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hans Rott (1858-1884)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hans Rott (1858-1884)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: