Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Raimon de MIRAVAL (v. 1135/1160-1220)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16383
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Raimon de MIRAVAL (v. 1135/1160-1220)   Sam 4 Juin - 13:39

Raimon de Miraval (né entre 1135 et 1160 à Carcassonne - mort vers 1220 à Lerida), était un troubadour  (actif entre 1180-1220) et, selon son vida, était un "un pauvre chevalier original de Carcassonne  qui possédait moins un quart du château Miraval ". [Favori de Raymond VI, Raimon a également été associé plus tard à Pierre II d'Aragon et à Alphonse VIII de Castille. Son pseudonyme  était Audiart.

On sait peu de choses de sa vie : petit seigneur du Carcassès, il fut dépossédé de son fief et vécut ensuite auprès de plusieurs seigneurs languedociens, après avoir répudié sa femme Gaudairenca parce qu'elle aussi composait des chansons, et que c'était décidément trop de deux poètes pour trouver accueil dans un château ; il conçut pour la châtelaine de Cabaret, Loba ("la Louve") de Pennautier, une passion malheureuse ; il fut aussi captif d'amour de Brunessen, femme du baron Peire Rogier de Clermont-Ferrand, et d'Azalaïs de Boissézon, épouse de Bernard de Lombers, dont il chanta si bien les vertus et la beauté que, sur son témoignage, le roi Pierre d'Aragon s'éprit d'elle et vint lui faire la cour ; ensuite il résida à la cour du comte Raimond VI de Toulouse, à qui, tant il l'aimait, il donnait le surnom féminin d'Audiartz.
Toutes ces cours d'amour furent emportées dans la fumée des bûchers de la croisade contre les Albigeois et, après la défaite de Muret (1213), Raimon de Miraval trouva refuge à la cour du roi Pierre d'Aragon et mourut à Lerida en Catalogne. Des très nombreuses chansons d'amour qu'il composa, il ne nous reste qu'environ 45 pièces.


Qui bona chansso cossira
Si-m fos de mon chantar parven
Puois de mon chantar disetz
Res contr'Amor non es guirens
De trobar ai tot saber
A penas sai don m'apreing
Ben aia-l cortes essiens
Chansoneta farai, Vencut
Dels quatre mestiers valens
S'a dreg fos chantars grazitz
Be m'agrada-l bels tems d'estiu
Era m'agr'ops que m'aizis
Tot quan fatz de be ni dic
S'ieu en chantar soven
Anquer non a guaire
Cel qui de chantar s'entremet
Si tot s'es ma domn'esquiva
Amors me fai chantar et esbaudir
Tuich cill que vant demandan
Ben sai que per aventura
Pueis onguan no-m valc estius
Chans, quan non es qui l'entenda
Tals vai mon chan enqueren
D'Amor es totz mos cossiriers
Lonc temps ai agutz cossiriers
Entre dos volers sui pensius
Er ab la forsa dels freys
Selh, cui joys tanh ni chantar sap
Tal chansoneta faray
Anc non attendiei de chantar
Anc trobars clus ni braus
Cel que no vol auzir chanssos
Ben aia-l messagiers
Un sonet m'es belh qu'espanda
Aissi cum es genser pascors
Contr'amor vau durs et enbroncs
Bel m'es q'ieu chant e coindei
Aras no m'en puosc plus tardar
A Dieu me coman, Bajona
Bajona, per sirventes
Forniers, per mos enseignamens
Grans mestiers m'es razonamens
Tostems enseing e mostri al mieu dan
Miraval, tenzon grazida
Aissi-m te amors franc
Trop aun chauzit mei hueill en luec onriu
Vai, Hugonet, ses bistensa
Del rei d'Aragon conssir
Dona, la genser c'om demanda
Er avem n'Ait de Borbo
Bertran, si fossetz tant gignos




https://www.youtube.com/watch?v=wM5wsk8hKr8
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3325
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Raimon de MIRAVAL (v. 1135/1160-1220)   Dim 5 Juin - 20:16

Toute l'ambiance du Moyen-Age que j'aime tant
Revenir en haut Aller en bas
 
Raimon de MIRAVAL (v. 1135/1160-1220)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: