Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Roque BANOS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10996
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Roque BANOS   Mar 31 Mai - 18:09

Introduction musicale (dans le genre qui décoiffe et que j'adore!)

https://www.youtube.com/watch?v=f2ufy1BCNJE


Dernière édition par Icare le Jeu 2 Juin - 18:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10996
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Roque BANOS   Mar 31 Mai - 18:29


Eléments biographiques:

Roque Baños López est un compositeur espagnol qui se consacre essentiellement à la musique pour l'image, devenant ainsi aux côtés d'Alberto Iglesias et Bernardo Bonezzi une des principales figures de la composition pour le Septième Art. Il naquit en 1968 à Jumilla , une municipalité dans la région espagnole de Murcie. Roque Baños sort diplômé du "Boston Berklee College of Music" en 1995 et a alors marqué de son empreinte musicale deux films espagnols de langue anglaise. Il a reçu de nombreux prix pour son travail de composition, y compris le "Prix Goya" (prix espagnol) de la meilleure bande originale en 2008 et en 2009. Il fut très tôt impliqué dans la musique, son père étant saxophoniste, lui-même détenteur d'un diplôme de saxophone de base au Haut Conservatoire de musique de Murcie; tout démontre que le fils suit les traces de son père et va même au-delà. En 1986, Baños se déplaça à Madrid où il s'inscrivit au "Conservatorio Superior" et poursuivit ses études musicales. Il obtint ainsi un diplôme professionnel pour le saxophone, le piano, l'harmonie , le contrepoint , la composition , l'instrumentation et la direction d'orchestre . En 1993 , il a reçu une subvention du ministère de la Culture pour étudier au prestigieux "Berklee College of Music". Ce fut pendant cette intense période d'études qu'il développera ses aspirations pour composer des musiques de films et du jazz.
Bien que Roque Baños développa initialement ses compétences en tant que musicien de concert, il décida rapidement de se concentrer sur la composition. Son approche de la musique de film est due à ses études au "Berklee College of Music de Boston" aux Etats-Unis. Là, il a étudié la composition musicale avec David Spear et la direction d' orchestre avec Gregory Frigo , spécialisé dans la composition des musiques de films et jazz, remportant plusieurs prix, dont le "Share Prix Robert" pour avoir montré le niveau dramatique le plus élevé dans le domaine de la musique de film. Il a obtenu le "Summa Cum Laude" dans les branches de la musique de film et de la composition de jazz. De retour en Espagne, après une brève période dans la scène du court métrage, il a commencé à composer pour l'écran grâce à l'acteur Gabino Diego . Depuis lors , il a composé de nombreuses œuvres musico-cinématographiques, se partageant une belle part du marché avec son talentueux compatriote Alberto Iglesias . En 2008, il reçut le "Prix Goya" de la meilleure musique pour la bande originale de "Las 13 rosas".
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10996
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Roque BANOS   Mar 31 Mai - 23:02

Roque Banos fait, selon moi, partie des meilleurs compositeurs espagnols de musiques de films aux côtés d'Alberto Iglesias, ce dernier étant devenu assez vite le compositeur attitré d'Almodovar après Alberto Bonezzi, autre très bon compositeur espagnol qui, hélas, nous a quitté prématurément, et aussi aux côtés de Carles Cases et Pascal Gaigne qui, lui, est d'origine française. Lorsque l'on écoute ses musiques de films, des titres tels que No somos nadie dont l'introduction m'évoque John Williams, El Corazon del Guerrero dont l'esprit et la forme peuvent assez aisément évoquer Conan le Barbare de Basil Poledouris ou encore Alatriste, quoique déjà plus personnel, on observe vite les influences hollywoodiennes ainsi que celles de symphonistes russes comme Prokofiev, Moussorgsky ou Stravinsky. En même temps, quand on se penche sur son parcours, on se rend compte que son passage à Boston, aux Etats-Unis, jouera un rôle significatif dans son inspiration créatrice. Si je ne suis pas systématiquement adepte de ses charges symphoniques pro-hollywoodiennes - j'admets, par exemple, que El Corazon del Guerrero, surtout dans sa seconde partie, me saoule un peu - je suis souvent conquis par sa musique, d'abord par des idées thématiques solides et prenantes, mais aussi par des choeurs souvent somptueux et des formes expressives saisissantes. Dans  L'Alatriste, vers la fin, le jeu compressant de la grosse percussion et de la trompette solo est une très belle réussite, et lorsque les choeurs entrent en scène, cette suite pour le concert touche à l'exquis. Goya en Burdeos pour orchestre et choeur est une oeuvre extrêmement sombre et dramatique; passionnante, emprunte de "contemporanité/modernité" comme peut l'être sa Suite Evil Dead postée en introduction du topic. No somos nadie, également pour choeur et orchestre, dans une esthétique moins recherchée que les deux titres précédents, n'en demeure pas moins très émouvant, Banos s'avérant très efficace dans ce registre. La Sinfonia de Aragon, quant à elle, en dehors des choeurs, invite aussi de manière assez insolite la voix solo sur un air de flamenco encré dans un "symphonisme" dramatique et envoûtant. Beaucoup d'espanité émane de cette oeuvre, une de mes préférées du compositeur.

Le style musical de Roque Banos s'exprime dans un symphonique le plus souvent extraverti et puissant, priviligiant des formes épiques, avec une recherche évidente du grandiose. Sa force est qu'il maîtrise parfaitement les grands ensembles vocaux et instrumentaux qui sont mis à sa disposition. Sur ce point en tout cas, son approche se détache de celle d'Alberto Iglesias qui m'apparaît plus "artisanale" et m'intéresse pourtant davantage, utilisant généralement des formations instrumentales plus chambristes ou moins étoffées, affectionnant de son côté des ambiances plus intimistes, moins viriles et, d'une certaine façon, plus "féminines", dans une subtilité plus proche de ma sensibilité. Biensûr, Iglesias met en musique un cinéma très différent de celui de son compatriote et il existe sûrement chez Banos des approches plus chambristes et moins exacerbées, mais la carte de l'épique et du grandiose, c'est quand même ce qui ressort de son oeuvre et forge sa réputation. Très bon compositeur dans ce domaine, en tout cas. Le cinéma espagnol, mais pas seulement, est décidément gâté!
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10996
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Roque BANOS   Mer 26 Avr - 21:12

Je n'ai pas trouvé sur Youtube la suite pour choeur et orchestre tirée de GOYA A BORDEAUX mais ceci:

https://www.youtube.com/watch?v=itKv4tMCRME


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Roque BANOS   

Revenir en haut Aller en bas
 
Roque BANOS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Musiques de films-
Sauter vers: