Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Alessandro CADARIO, né en 1979

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11537
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Alessandro CADARIO, né en 1979   Ven 13 Mai - 12:29

Eléments biographiques:

Alessandro Cadario est un chef-d'orchestre et compositeur italien né en 1979. Il est chef invité et directeur de l'Après-midi de musique de Milan, à partir de la saison 2016/2017. Chef d' orchestre avec un geste raffiné et expressif, il se distingue par sa présence charismatique et ses interprétations réfléchies et convaincantes, tant dans le répertoire symphonique que dans l'opéra. Alessandro Cadario a terminé ses études de direction avec mention au Conservatoire Giuseppe Verdi de Milan, puis les a perfectionné avec deux certificats du mérite à l'Accademia Musicale Chigiana à Sienne, avec Gianluigi Gelmetti. Il est également titulaire du diplôme de violon, diplôme en direction chorale et de composition, avec les plus grands honneurs. Après avoir remporté le Concours international de Conduite "Peter Maag", il a finalement attiré l'attention des professionnels, en 2014, à l'occasion de ses débuts à la Société du Milan Quartet et, en 2015, sous la direction du Pollicino de Hans Werner Henze, au Maggio Musicale Fiorentino et avec un concert de la saison de concert du Teatro Petruzzelli de Bari, par lequel a été particulièrement apprécié l'interprétation de Rossini ( "Stabat Mater: avec Cadario est un grand Rossini" , titre la Gazzetta del Mezzogiorno ). Aussi en 2015, il fait ses débuts au Teatro alla Scala de Milan à l'occasion du Festival des orchestres internationaux, ainsi qu'à l'Opéra National et du Ballet de l' Albanie. Il a dirigé de grands orchestres dont l'Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, l'Orchestre Philharmonique du Phénix, l'Orchestre et le Chœur du Teatro Petruzzelli de Bari, l'Orchestre Haydn de Bolzano et Trento, l'Orchestre et le Chœur du Teatro Lirico Cagliari, le Concerto Budapest, l'Orchestre de l'Après-midi musical de Milan, l'Orchestre di Padova e del Veneto et l'Orchestre du festival de Sofia. Il a également collaboré avec des solistes tels que Mario Brunello, Vittorio Grigolo, Alessandro Carbonare et Rainer Honeck. Parmi ses futurs engagements, il fera ses débuts avec l'orchestre du Teatro Comunale di Bologna et avec l'orchestre du Teatro Massimo de Palerme. En plus du répertoire classique, Alessandro Cadario montre un vif intérêt pour la musique contemporaine qu'il interprète avec dévouement, compte tenu de sa double nature comme chef d' orchestre et compositeur. Ses compositions ont été présentées en première mondiale au Lincoln Center de New York, à l'Opéra de Darmstadt et au National Concert Hall de Taipei. Il a collaboré à la préparation de FuturOrchestra, Lombarda Youth Orchestra et l'Orchestre du Système national des Orchestres et chœurs de jeunes en Italie, un projet fortement soutenu par le Maestro Claudio Abbado.

Pour le moment, il est davantage connu en tant que chef d'orchestre ou chef de choeurs et voilà d'ailleurs un entretien sur ce sujet ici. Personnellement, je vais découvrir Alessandro Cadario par sa seconde nature, c'est-à-dire le compositeur et au travers d'une oeuvre qui s'intitule La Rosa de los Vientos pour choeur d'hommes et percussion. Pour être honnête, ce n'est pas cette oeuvre en particulier qui a suscité ma curiosité et conditionné cet achat, c'est le fait qu'elle est couplée avec une création d'un compositeur que j'apprécie de plus en plus; il se nomme Enjott Schneider et l'oeuvre qui m'est jusqu'à ce jour inédite s'intitule The Fire of Innocence in the Darkness of the World pour contre-ténor, 2 ténors, 2 basses, choeur d'hommes et orgue. Se rajoute à ces deux compositions, l'oeuvre d'un compositeur qui m'est encore complètement inconnu; Alejandro D. Consolacion II, visiblement de la même génération qu'Alessandro Cadario et dont il va me falloir faire la biographie et ouvrir un topic afin de livrer tôt ou tard mes impressions sur sa Misa Firenze pour choeur d'hommes et orgue.

Petit discours du compositeur en Italien (pour ceux qui comprennent)

https://www.youtube.com/watch?v=HfXQfChfj_g
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11537
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alessandro CADARIO, né en 1979   Mer 13 Juil - 23:37


Je viens d'écouter pour la première fois La Rosa de los Vientos pour choeur d'hommes et percussion et c'est plutôt pas mal. C'est une oeuvre qui s'écoute bien, avec une préférence pour le premier extrait "Norte", par sa cadence très dynamique et obsessionnelle. Voix solistes, choeur et percussions s'y donnent à coeur-joie. Après, c'est moins haletant, moins captivant, mais je ne m'ennuie pas pour autant. L'oeuvre est d'une durée de 18 minutes environ et se constitue de neuf parties. Par moments, j'aime bien ce qu'il fait ressortir du choeur; comme une sorte de sifflement étrange, vaguement fantastique ou légèrement mystérieux.
Revenir en haut Aller en bas
 
Alessandro CADARIO, né en 1979
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: