Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Interprètes: polyvalents ou spécialisés?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Jean

avatar

Nombre de messages : 6568
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Interprètes: polyvalents ou spécialisés?   Jeu 12 Mai - 18:22


Anouchka a écrit: Cela m'interpelle d'ailleurs, par une simple curiosité, sur le fait qu'un artiste puisse se cantonner à un certain répertoire. Pourquoi par exemple, Bartoli n'explore-t-elle pas d'autres opéras ? Pourquoi Fleming privilégie-t-elle aussi le sien ?
J'ai une petite idée de la réponse..., j'aimerais bien ton avis.
Il y a une Patricia Petibon qui s'en tire pas mal, je trouve.............. Very Happy (flamboyante et complètement éclectique !). Very Happy


En effet  Sophie Daneman est restée dans le domaine baroque...comme d'autres aussi se cantonnent dans un répertoire limité...Les raisons en sont surement diverses selon les chanteurs; probablement que la plus logique est une question de voix qui correspond plus à un type de musique...
On voit mal par exemple Emma Kirkby , avec sa voix sans vibrato, (style qu'elle a sans doute cultivé) dépasser le baroque dans son répertoire...
Maria Callas , intouchable icône des chanteuses modernes, après quelques tentatives dans sa jeunesse (Wagner, Mozart) en est restée au répertoire assez restreint du Bel Canto...
Flemming, fait partie de ses chanteuses idéales pour le répertoire Mozart, Strauss et quelques autres (elle a aussi fait des Haendel) comme Kiri Te Kanawa, Elisabeth Schwarzkoff ...
Quant à  Bartoli elle fait moins d'opéra...mais ne l'abandonne pas!...et son répertoire est plutôt large ..tout comme sa curiosité pour faire découvrir des compositeurs oubliés
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2683
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Interprètes: polyvalents ou spécialisés?   Jeu 12 Mai - 19:37

Cela me semble aussi un peu compliqué, car cela dépend des rôles que l'on propose..., ou que nos grands chanteurs ont envie de chanter...
Kaufmann disait qu'il avait été tenté par les "Passions" de Bach, mais qu'il ne s'en sentait pas encore capable...(vocalement et pour tenir la distance..), Bartoli n'a pas de propositions autres que sur le répertoire baroque d'opéra, semble-t-il..(à part ses récitals très beaux sur les "rares compositeurs", bien d'accord). Fleming s'en sort bien puisque sa voix , soprano lyrique, a gardé un côté colorature qui lui permet d'être exceptionnelle sur une large palette (n'oublions pas la Traviata d'anthologie qu'elle nous a livrée !). Et ce, malgré désormais "l'âge" de sa voix, ce qui est un peu cruel, mais une réalité pour les cordes vocales...
On s'éloigne de Haendel, mais je puis, humble avis, avoir l'intuition que Patricia Petibon peut faire TOUT sur Haendel, si elle le veut.... ! (et autres opéras baroques si elle ne choisit pas le contemporain, pour lequel elle semble très douée -comédienne autant que chanteuse-.). Elle aussi nous livre de belle découvertes !
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6568
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Interprètes: polyvalents ou spécialisés?   Jeu 12 Mai - 20:26

qui peut croire que Jonas Kaufmann serait insuffisant vocalement et ne tiendrait pas la distance pour les passions de Bach??confused ...qu'il ne sente pas cette musique et pas sur d'y être excellent , peut être ...
Quant à Bartoli elle fait largement partie des ceux , sans doute pas nombreux, qui n'attend guère les propositions et qui fait ce qu'elle a envie Wink ...
elle ne fait pas que du baroque loin de là...son plus récent opéra: la Norma, après la Somnanbule de Bellini
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11300
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Interprètes: polyvalents ou spécialisés?   Jeu 12 Mai - 20:45



Le sujet est intéressant et n'a visiblement pas encore été traité ici sur un fil à part. Alors allez-y, lâchez-vous mes amis! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2683
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Interprètes: polyvalents ou spécialisés?   Ven 13 Mai - 21:47

Je fais assez court car je reviens de la chorale.. Merci Icare d'avoir créé ce fil, car il y a de quoi dire, quand même..
Jean a écrit:
qui peut croire que Jonas Kaufmann serait insuffisant vocalement et ne tiendrait pas la distance pour les passions de Bach??confused
Evidemment !!!! Very Happy  C'est lui qui a dit (source : interview dans Classica de l'an dernier), qu'il ne "se sentait pas du tout prêt" vocalement, sans doute parce que chanter une Passion de Bach c'est un boulot ENORME, et qu'il n'en n'a pas le temps... son agenda est plein jusqu'en 2018 !!
Je reviendrai sur les autres bel-cantistes plus tard, Jean.
Et j'enregistre en ce moment "Madame Butterfly", opéra que j'adore, mais qui est vocalement assez casse-gu... Je ne connaîs aucun des chanteurs.... J'irai écouter ça plus tard.
A suivre.... Very Happy
P.S. : Et pour répondre très simplement au titre de ce fil, je dirais... qu'il sont de plus en plus polyvalents. La "spécialisation" sclérose quand même pas mal, ensuite les rôles ne sont plus là pour vous attendre. Piège que justement, Petibon a évité au bon moment -elle est à son summum-, et Dessay qui a bien fait de quitter les rôles périlleux -surtout étant donné les dernières expériences endurées sur le plan opéra- : C'est très beau, la façon dont elle a "rebondi", mot que je déteste, mais qui signifie.. , une réaction personnelle positive et réussie, à une situation donnée... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6568
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Interprètes: polyvalents ou spécialisés?   Ven 13 Mai - 23:13

Les choix ou évolutions du répertoires dépendent aussi de l'évolution des voix ...qui ...évoluent pas forcément de la même façon selon les chanteurs...Dessay l'a souvent dit: elle avait au départ une voix colorature soprano qui lui imposait la plupart de temps les rôles qui ne la passionnaient pas (bien qu'elle savait y mettre de la passion)...Elle aurait voulu pouvoir chanter des rôles de soprano dramatique...ce qu'elle n'a jamais été même si sa voix s'est un peu... alourdie ....Et puis sa première passion étant le théâtre...

Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2683
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Interprètes: polyvalents ou spécialisés?   Sam 14 Mai - 18:04

C'est tout-à-fait vrai à mon avis aussi , concernant Natalie. Et puis, les rôles des sopranos LEGER colorature sont destinés à certaines (jeunes) héroïnes, et... maintenant les metteurs en scènes etc..sont exigeants... (et la "concurrence" est bien présente..).  Elle n'a plus l'agilité vocale et cristalline d'une Petibon, ni le physique de certains rôles :  Injuste, mais vrai. D'autre part, elle a eu une grave maladie des cordes vocales (polypes) pendant plusieurs mois.
Cela dit, et bravo à elle, je l'ai entendue dans sa toute dernière grande prestation pour l'opéra, au Met de New York, Lucia di Lamermoor, dont j'ai parlé sur ce forum je pense (j'ai vu cela il y a quelques mois) : C'était en direct sur Mezzo. J'en avais le coeur serré pour elle, surtout avec Fleming qui est venue l'interviewer à l'entr'acte (mais c'est normal, au Met il font toujours ça. La dernière fois que j'ai vu ça, c'était Didonato qui interviewait sa collègue Fleming pendant "la veuve joyeuse" version anglais (j'en ai parlé Jean pendant ton absence).
Eh bien, Natalie Dessay sur Lucia, a été tout simplement extraordinaire, aussi bien dans son jeu "pathétique" que sur le plan vocal, j'en avais les larmes aux yeux.
Maintenant, après la période "Michel Legrand", elle va se tourner vers les opérettes, je crois, et TANT MIEUX . Je rêve justement de l'entendre sur "La veuve joyeuse" ou etc.. etc.., surtout avec le jeu fabuleux de comédienne qui est le sien !

Comment ton timbre a-t-il évolué Jean ? Vers baryton-basse ou carrément basse ? Le mien est resté colorature, mais désormais soprano lyrique colorature (et non plus soprano léger colorature), car certaines vocalises (tu vois à qui je fais référence !!), me deviennent trop périlleuses... (même si on reste entre amateurs et qu'on chante pour soi-même ou juste pour le fun entre copains)... Ah, vieillir...
Quand tu penses que certaines jeunes basses magnifiques sont obligées de se grimer pour chanter Wotan, ou Don Juan ou etc.. etc... ! Ecueil que certains arrivent à contourner, on en parlera plus tard. Mais je renouvelle ma question sur ta voix, ça m'intéresse vraiment... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6568
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Interprètes: polyvalents ou spécialisés?   Sam 14 Mai - 22:40

Ma voix n'a pas tellement changé...mais je n'ai pas une carrière de chanteur d'opéra derrière moi Wink ..et puis je pense que les voix graves bougent moins que les voix plus aigües...,?
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2683
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Interprètes: polyvalents ou spécialisés?   Dim 15 Mai - 1:28

Je ne sais pas trop, en fait...!  Les barytons-ténors évoluent souvent vers barytons-basses, mais ils sont plutôt polyvalents sur plusieurs registres, d'après ce que j'ai pu constater... (mes copains des différentes chorales, et opéra : genre, Don Giovanni pouvant être chanté par des timbres plus ou moins graves). Les "vraies basses" sont très rares !! , je viens d'en entendre une sur une aria de Mozart avec contrebasse, que je ne connaissais pas du tout !!! (il est tard, j'en parlerai demain, c'est une "perle").
Tu as raison, le timbre des voix de femmes vieillit plus vite ! , hélas, l'injustice .... (mais on se rattrape autrement, quand même !... polyvalence, et enseignement, et....).
Je viens de voir un petit bout du "Madame Butterfly" enregistré jeudi sur Mezzo...:  Hélas, on a craqué au bout d'une demi-heure, à cause des interprètes justement : pas trop crédibles sur le plan des voix (humble avis, même si le maestro a "visiblement" fait baisser la musique de Puccini d'un ton), ni DU TOUT du physique (eh oui, quand même..., il y a des limites...!), malgré une superbe mise en scène du Met type japonais, sobre et avec lumières et costumes magnifiques ( , c'est rare, sauf justement au Met qui fait beaucoup d'efforts sur ce plan à côté de certaines de nos ..... françaises. Dommage.). La, je me pose la question, franchement : Désormais, peut-on chanter un rôle sans en avoir du tout le physique (et pas trop la voix ? , humble avis). Doit-on alors devenir "polyvalent" ? Je pense que OUI, mais on en reparlera !
Il y a dans ces carrières, beaucoup de travail, de souffrance, d'ambition, de luttes, et... ensuite, de renoncement.
Cela doit être très difficile. C'est là ou justement, la polyvalence s'installe ou devrait s'installer. On ne peut pas être une Madame Butterfly de 50 ans bien enrobée, ça ne peut pas marcher. Une telle mezzo devrait se tourner vers des récitals, je pense...
Le renoncement pour une choriste telle que je l'ai été n'est pas trop difficile, car les oeuvres restent à ma portée (Vivaldi, Schubert, Mozart, Fauré). Mais.. , il y a une acceptation de ses cordes vocales qui n'ont plus vingt ans.
Il y a aussi beaucoup une question de "souffle", d'ampleur vocale. Je me pose la question : Comment quelqu'un de bien enveloppé, peut-il avoir beaucoup de souffle ? (je n'ai jamais pu avoir la réponse.. !). Cela voudrait dire = grande cage thoracique, en dépit du surpoids ?
Ma conclusion tardive ce soir, serait que... , c'est comme la danse, les arts martiaux..., tout ce qui est "physique" (Dieu sait si le chant l'est)... : post quarantaine, ça devient bien plus difficile à tous points de vue...
Devenir polyvalent, c'est souvent ensuite devenir soliste sur des oeuvres particulières (genre oratorios), faire des récitals..., ou accepter des rôles beaucoup moins brillants.. Bref, c'est dur !  La polyvalence permet de jongler... avec sa carrière.
C'est déjà le cas avec un Jaroussky !!! (et justement, à cause de sa voix très haute et du registre qui a fait sa carrière, mais désormais début de reconversion : il commence des master class , la direction de son ensemble, etc...). .
On en revient à ce que tu as dit : Les voix graves vieillissent moins vite. Kaufmann, il a encore bien du temps devant lui, sa voix a déjà maturé et le fera encore, mais son timbre lui permettra d'aborder d'autres rôles (et il va garder le physique, lui, je le sens... Laughing ).
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6568
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Interprètes: polyvalents ou spécialisés?   Dim 15 Mai - 10:44

Je pense que les"généralisations " trop systématiques ...ne reflètent pas la réalité!

Je ne me souviens pas d'avoir vu Montserrat Caballé , même dans son jeune âge, autre que plutôt bien "enveloppée"...Cà ne l'a pas empêché de faire une carrière que beaucoup pourraient lui envier, autant sur scène qu'au disque...Et coté souffle elle faisait l'étonnment et l'admiration de beaucoup avec son long filé , d'une pureté inégalée (ce qui nécessite, me semble t'il un souffle d'une maîtrise exceptionnelle...Elle s'est bien "spécialisée" dans le répertoire Bel Canto (ce qui ne l'a pas empéchée d'enregistrer une "Fiordiligi" très réussie, avec Colin Davis

La, encore jeune, mezzo canadienne Marie Nicole Lemieux a le même "profil physique" que Caballé..Cà ne l'empêche pas (heureusement!) de faire une grande carrière dans des répertoire fort divers...

Je n'ai pas d'avis tranché sur les causes de la détérioration de la voix de la Callas...(elle avait à peine 40 ans, l'âge où la plupart sont en pleine forme vocale et alors qu'elle a laissé une réputation de professionnelle "sachante" et exigeante, d'abord pour elle-même! )...J'ai souvent lu qu'une des causes de ce fait était sa cure d'amaigrissement drastique....

C'est sûr que si le physique...et la voix n'y est pas , difficile d'apprécier une représentation!

Mais un physique et pas la voix du rôle ce n'est pas mieux ...une superbe voix sans le physique adéquat au rôle , çà passe quand même mieux pour un opéra non?

"Il y a dans ces carrières, beaucoup de travail, de souffrance, d'ambition, de luttes, et... ensuite, de renoncement."

Terrriiiible!!..elles devraient lorgner du coté des carrières de "technicienne de surface" ou de caissière de super marché...c'est tellement plus cool! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2683
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Interprètes: polyvalents ou spécialisés?   Dim 15 Mai - 20:42

Ou chanter pour les gens qui les aiment, et qu'elles aiment...., et leurs "fans" ! Caballé a donné des récitals il y a encore peu de temps ! (avant un accident cardiaque je crois).
Je savais que tu allais me parler de Caballé, et moi je puis te dire que Placido Domingo, dans certains rôles, je n'y croyais pas (visuellement). Alors je ne faisais qu'écouter... (et ça devenait grandiose).
Je suis désolée, je suis d'une génération peut-être attachée au "physique du théâtre" Embarassed ..., et au "crédible physiquement sur le plan de l'opéra"...., et je ne suis bien sûr pas la seule ! Sinon, pourquoi crois-tu que la génération de nos artistes de 40-50 ans (hommes comme femmes), "cultivent" le physique (à tous points de vue, muscu pour les hommes -Kaufmann en tête qui décrète qu'il a quelques kilos à perdre-, liftings et surveillance de la ligne pour les femmes....). Je trouve que cela n'interfère pas sur leur souffle, justement. Et que l'ampleur de la cage thoracique n'a rien à voir avec le surpoids. Il suffit d'entendre une Petibon vocaliser de façon invraisemblable, avec ce qu'on appelle "une voix de poitrine",et quand on voit sa grande minceur, on comprend bien que son souffle, il est dans la technique et un grand travail.
Eh oui, je suis désolée pour cette "Madame Butterfly" dans laquelle je n'ai pu "entrer". Tant pis. Je ne citerai pas les interprètes, que d'ailleurs je ne connaissais pas (c'était sur Mezzo jeudi dernier).
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6568
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Interprètes: polyvalents ou spécialisés?   Dim 15 Mai - 23:19

Franchement ai-je dit que je me foutais du physique des chanteurs?...et qu'il fallait être en surpoids pour avoir du souffle!!!!!!!!! Ptdr Tu te demandais si on pouvait avoir du souffle en étant gros!!...Je t'ai donné deux exemples le confirmant , il y en a certainement d'autres...et çà n'enlève rien à Petitbon !

Et le surpoids n'est, de loin, pas toujours une question de négligence et d'âge!!...alors si la voix est là...ils ont le droits de vivre leur art (acquis avec beaucoup d'effort comme tu le dis)..non!!
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2683
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Interprètes: polyvalents ou spécialisés?   Dim 15 Mai - 23:43

Mais oui..... Cool...
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5927
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Interprètes: polyvalents ou spécialisés?   Lun 16 Mai - 23:32

Le souffle est aussi une question de travail ... j'ai entendu un interview de José Van Dam à ce sujet et je pense bien me rappeler qu'il disait que le placement de la voix et le souffle était essentiellement question de travail, comme tout ce qui concerne l'art en général d'ailleurs. Les prédispositions sont nécessaires mais le travail encore bien plus comme la façon de mener carrière ... et de faire les bons choix.
Je suis souvent interloquée par nombre d'artistes venant de l'Est avec une voix "gigantesque" et qui, par faute d'un bon placement de la voix et du souffle, arrive à un résultat peu intéressant à l'oreille.
Pour ce qui est du choix de l'interprète quant à sa carrière ... cela doit dépendre d'une multiplicité d'éléments !
A mon avis, le contexte économique fait que pas mal de chanteurs acceptent des rôles sans nécessairement les aimer ou même en être capables.
Je ne sais d'où vient l'erreur ou le mauvais choix mais je viens d'entendre à Liège dans le rôle du père Germont (Traviata - Verdi) un baryton qui venait d'y interpréter très honorablement Papageno (Die Zauberflöte - Mozart). Il a défendu correctement le rôle mais il n'est pas et ne sera jamais sans doute un "baryton verdien" et je m'inquiète de le voir figurer dans la distribution du Don Giovanni de la saison prochaine, pour le rôle-titre !
Comme disait Jean plus avant ... je pense que peu de chanteurs, comme Bartoli, peuvent faire le choix d'une carrière selon leurs goûts ou leurs désirs.
Il y a aussi l'évolution de la voix dû à l'âge, l'expérience et encore une fois le travail ! Je viens d'entendre Jodie Devos dans un concert "Mozart" dirigé par Alarcon ; elle a interprété un air d'Idoménée qu'elle aurait été bien incapable de chanter il y a deux ans, lors du Concours Reine Elisabeth de chant.
Quant à l'âge en adéquation avec celui du rôle ... c'est un idéal mais pas toujours facile à atteindre ! Quelle chanteuse à ses jeunes débuts est capable d'interpréter Butterfly (Puccini) ? Je l'ai vu une fois sur scène et c'était fabuleux mais c'est très rare.
La rareté de la voix doit aussi conditionner certains choix : un contre-ténor aura beau aimer chanter du Verdi, il ne trouvera pas vraiment réponse à sa demande. Il y a aussi très peu de mezzos en comparaison aux sopranos ... elles sont donc aussi distribuées un peu n'importe comment !
Au final, je dirais que polyvalence ou spécialisation est avant tout question d'intelligence de carrière et d'une grande capacité de travail mais aussi des dispositions du chanteur et des circonstances de carrière.
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2683
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Interprètes: polyvalents ou spécialisés?   Mar 17 Mai - 21:35

Bel Canto a écrit:
A mon avis, le contexte économique fait que pas mal de chanteurs acceptent des rôles sans nécessairement les aimer ou même en être capables.
Je pense que c'est vrai, et dommage pour beaucoup..., hélas avec tous les efforts qu'ils font...., et la façon dont ils se battent pour leurs contrats, parfois sans être sûrs de quoi que ce soit : leur cachet, la mise en scène, etc... C'est une vraie vocation, presque un sacerdoce !
Je suis complètement d'accord avec tout ce que tu dis.
Bel Canto a écrit:
Quelle chanteuse à ses jeunes débuts est capable d'interpréter Butterfly (Puccini) ? Je l'ai vu une fois sur scène et c'était fabuleux mais c'est très rare.
: Rarissime..., il y a eu une version récente avec une jeune soprano japonaise, mais je ne l'ai pas entendue. Connaîs-tu ? (j'ai vu que YT donnait quelques extraits).
En ce qui concerne "Madame Butterfly", ce qui est difficile, c'est justement cette adéquation entre l'intrigue (tellement voulue par Puccini, il s'est battu longtemps pour avoir les droits sur la pièce !), et les interprètes.. J'ai fait un petit compte-rendu ailleurs, mais tu vois, très simplement,  si LES VOIX avaient eu la beauté que j'en attendais, j'aurais fait l'impasse sur le reste. Or, le rôle-titre ,est normalement interprété par une soprano. Et là, la voix était carrément dans la limite mezzo. Donc, pour moi , il y avait un hiatus, d'autant plus que l'orchestre avait vraiment baissé d'un ton.... C'est tout ce que j'exprimais : "ou, comment, on "rentre" dans un opéra, ou pas..". C'est une alchimie, tout cela,qui fait que finalement, on aime, ou pas....  C'est d'ailleurs ce qui rend l'opéra passionnant !!
Quant à l'histoire du surpoids, de "l'âge" des interprètes, je m'en fiche, on peut effectivement "transcender" tout ça ! Si les voix sont belles, l'orchestre à LEUR ECOUTE (pas toujours le cas) etc... J'ai vu des "Aïda" avec des interprètes qui n'avaient vraiment pas du tout "l'apparence" de ce que nous pouvons avoir dans notre imaginaire, mais c'était tellement beau sur le plan vocal et orchestral, que c'était génial !
Je vais parler de tout ça avec Emmanuelle lundi soir, super ! ( Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6568
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Interprètes: polyvalents ou spécialisés?   Mar 17 Mai - 23:12

"C'est une vraie vocation, presque un sacerdoce !"

Tu me feras toujours rire ...

Mais à vous lire, à part les rares exceptions des quelques grandes stars du chant (et encore , elles n'échappent pas toujours aux conseils plus ou moins bienveillants ou récriminations des "aficionados" !!), la plupart des chanteurs ont ...un "petit poids" à la place du cerveau et sont les derniers à savoir faire des choix, à chanter ce qui leur convient, en dépit des conseils que ne manquent pas de leur donner leurs profs quand ils s'initient à leur futur " vocation sacerdotale" ...
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2683
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Interprètes: polyvalents ou spécialisés?   Mer 18 Mai - 0:14

Jean a écrit:
un "petit poids" à la place du cerveau et sont les derniers à savoir faire des choix

Je suppose que c'est de l'humour, tu voulais sans doute dire "petit pois" . Je trouve que tu es , peut-être, un peu sévère ? C'est dur pour eux, ils peuvent être manipulés, vouloir enfin signer des contrats, voler de leurs propres ailes, et ils ne savent pas toujours faire les bons choix. Les aide-t-on vraiment ? Les ArtsFlorissants, oui, ils accompagnent ensuite leurs voix émergentes, dans leur début de carrière. J'en parle, parce que je connaîs un peu. Pour les autres jeunes chanteurs, tu as des exemples, toi ?


Jean a écrit:
Tu me feras toujours rire  ...

Super !! Ca vaut mieux que le contraire, et l'adverbe "toujours" est très porteur d'espoir. Merci, j'adore !  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6568
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Interprètes: polyvalents ou spécialisés?   Mer 18 Mai - 1:24

un "lapsus" ...qui arrive à point! Ptdr ...Bien sûr que je voulais écrire petit pois!

Sévère?? ...un rien caricatural peut être...Certes tout peu arriver, ils ne disposent pas d'une "aura" protectrice les rendant imperméables à toute erreur!..C'est la généralisation qui me gène!

mais franchement dans quel domaine ne peut on pas être manipulé? ...les chanteurs seraient-ils plus "débiles" que la moyenne des gens pour se faire tous "manipuler"?..Manipulés par qui??...des "programmeurs" de spectacles ou des "agents"? ceux ci n'y connaitraient donc rien en chant ou chercheraient à "casser" des débutants?...
est-ce un si grave défaut de "voler de ses propres ailes"?...ce qui n'empêche pas d'ailleurs de savoir suivre les "bons courants ascendant!...
Combien de fois ai-je lu dans des interview de chanteurs, qu'ils étaient suivis par leur profs très longtemps, ne serait-ce que pour un contrôle de leur voix (dans la mesure où on ne s'entant pas du tout comme celui qui est face à nous!)...
Beaucoup de maison d'opéra ont une "troupe" (?) de jeunes, genre école prolongeant les prix de conservatoire...comme à Lyon par exemple...
Tous n'arrivent pas , pour toutes sortes de raisons diverses à devenir des "stars" , mais tiennent fort bien leur place...Une Béatrice Uria-Monzon, par exemple est une formidable mezzo qui a été largement ignorée des maisons de disques et dont la grande notoriété émerge que récemment (elle a quand même 53 ans!)
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5927
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Interprètes: polyvalents ou spécialisés?   Mer 18 Mai - 10:41

Jean a écrit:

Mais à vous lire, à part les rares exceptions des quelques grandes stars du chant (et encore , elles n'échappent pas toujours aux conseils plus ou moins bienveillants ou récriminations des "aficionados" !!), la plupart des chanteurs ont ...un "petit pois" à la place du cerveau et sont les derniers à savoir faire des choix, à chanter ce qui leur convient, en dépit des conseils que ne manquent pas de leur donner leurs profs quand ils s'initient à leur futur " vocation sacerdotale" ...

Il ne me semblait pas avoir été aussi "catégorique" dans mon post mais je te confirme quand même constater de plus en plus de mauvais choix de rôle.
Dans l'exemple que je cite, je persiste à croire qu'il n'est pas possible d'interpréter au mieux de chaque rôle, sur deux années, Papageno, Germont Père et Don Giovanni ... et je ne parle pas de jeunes chanteurs bien trop tôt programmés dans des rôles qu'ils ne devraient affronter que bien plus tard dans leur carrière.
A qui la faute ?  Je n'en sais rien mais je viens de consulter de nombreux programmes d'opéras de province et, même s'il faut souligner les gros efforts faits par la plupart des directeurs devant composer avec peu, cela sent les coupes de budget à plein le nez ! Je crois donc bien que le côté économique influence la carrière d'un chanteur et les choix de distribution des directeurs.
Par exemple, à Liège pour l'an prochain, on retrouve plusieurs fois des membres de la troupe et des invités permanents promus aux rôles principaux alors que jusqu'à présent, ils interprétaient des rôles secondaires.

Ceci dit, un mauvais choix ne porte pas toujours préjudice ... je me rappelle de Karayan "remontant les bretelles" à Sumi Jo qui affrontait La Reine de la Nuit en étant toute jeune, cela ne l'a pas empêchée de devenir une grande colorature !
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Jean

avatar

Nombre de messages : 6568
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Interprètes: polyvalents ou spécialisés?   Mer 18 Mai - 11:13

Ben oui...les "conseilleurs" ne sont pas exempt de se planter...même s'ils sont super qualifiés...

Les rôles de Papageno et Don Giovanni sont ils si..."antinomiques"?....de nombreux barytons réputés ont enregistré les deux!!??...
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5927
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Interprètes: polyvalents ou spécialisés?   Mer 18 Mai - 12:05

Jean a écrit:
Ben oui...les "conseilleurs" ne sont pas exempt de se planter...même s'ils sont super qualifiés...

Les rôles de Papageno et Don Giovanni sont ils si..."antinomiques"?....de nombreux barytons réputés ont enregistré les deux!!??...

Je n'ai pas ta connaissance en la matière et je ne m'avancerai pas en cela mais je juge par ce que j'entends et par une oreille et un oeil qui ont fini à s'habituer au fil des ans sans pour autant avoir des connaissances du métier.
Pour ce qui est de l'interprète programmé à Liège dans le Papageno et le Don Giovanni, je suis presque certaine qu'il ne possède pas les graves de Don Giovanni et encore moins, sa "carrure scénique" et, personnellement, j'aime bien que le chanteur aille de paire avec l'acteur.  Cassi est un baryton qui s'épanouit pleinement dans des rôles "légers" et je le verrais mieux en Leperello qu'en Don Giovanni, côté présence scénique.  Dans son interprétation de Germont Père, les 2 aspects lui manquaient : il n'a pas du tout les couleurs du baryton verdien et il était totalement scotché au maestro, paralysé par une prise de rôle qui ne lui convient pas.  C'est un chanteur très sympathique et que j'aime beaucoup, je croise les doigts pour son Don Giovanni, mis en scène par Jaco Van Dormael, cela devrait aider ! Wink

PS : cela m'intéresse que tu me cites les chanteurs ayant enregistré à la fois Papageno et Don Giovanni, j'irai écouter cela pour mieux me faire une idée des deux rôles - merci Mains
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Jean

avatar

Nombre de messages : 6568
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Interprètes: polyvalents ou spécialisés?   Mer 18 Mai - 13:11

oh je ne prétends nullement avoir un avis ou des connaissances imparables...et question opéra, j'ai pratiquement "décroché" depuis trop longtemps pour être très au courant...

NB: Même Josè Van Dam, loin d'être débutant , a enregistré Sarastro avec Karajan, alors qu'il n'a vraiment pas les graves de ce rôle pour basse profonde.. Wink

ceux qui me viennent spontanément
Dietrich Fischer-Dieskau a enregistré Leporello et Don Giovanni...Bryn Terfel également , José Van Dam (je ne suis pas certain qu'il ait enregistré Papageno...mais joué sur scène )
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5927
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Interprètes: polyvalents ou spécialisés?   Mer 18 Mai - 13:50

Merci pour les renseignements ...

Pour Fischer Diskau, cela ne m'étonne pas ... il était un peu "hors catégorie" ! Very Happy

Van Dam en Sarastro, je l'ai vu à la TV : s'il n'avait pas vraiment les moyens du rôle, il avait au moins la carrure ! Wink
Par contre, de mémoire, je dirais qu'il a peu ou pas interprété Don Giovanni mais plutôt Leperello ... pareil pour le Conte des Noces qu'il a peu chanté en regard du Figaro.
Il a aussi interprété le Père Germont mais sans vraiment convaincre non plus sinon que par son interprétation du rôle ... les barytons verdiens sont vraiment particuliers !
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Jean

avatar

Nombre de messages : 6568
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Interprètes: polyvalents ou spécialisés?   Mer 18 Mai - 17:10

oh je ne le trouve pas ridicule en Sarastro! je voulais seulement faire remarquer que les plus grands (par la beauté de leur voix, de leur interprétation et aussi de la conduite de leur carrière à tout point de vue et qui sont les mieux placés pour donner des conseils)...font des ...exceptions à ce qu'on peut appeler des rôles qui leur conviennent tout à fait...Je suis a peu près sur qu'il a chanté Don Giovanni...même si beaucoup moins que Leporello...et les deux rôles (Leporello et Don Giovanni) me paraissent encore plus interchangeable vocalement que Papageno et Don Giovanni
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2683
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Interprètes: polyvalents ou spécialisés?   Mer 18 Mai - 22:44

Je vous lirai "à fond" un peu plus tard, chers amis, car vous avez été très prolixes (merci).

On parle "d'inter-changeabilité", certainement, les exemples sont nombreux effectivement. Et ceux que vous citez l'ont fait (enfin bon , ils étaient aussi très exceptionnels dans le déploiement de leur registre de graves et leur possibilité de grimper aux aigus , sans faille). Mais n'oublions pas aussi que les voix des ténors maturent, et vieillissent aussi, et que tel chanteur qui chantait Papageno va chanter Zarastro, peut-être , dix ans plus tard -même combat avec Don José et Escamillo, d'ailleurs.
Kaufmann -oui, encore lui-, disait qu'il allait sans doute voir sa voix muter vers la cinquantaine, et qu'il pourrait ainsi chanter "les grandes basses", et justement, Jean, pour y revenir, qu'il se sentirait "mieux" ) ce moment-là, sans doute, avec sa voix pour chanter les Passions de Bach en soliste baryton-basse.
C'est un monde compliqué, n'est-ce-pas, que celui de la voix ?
Et toi Jean, quels rôles as-tu chantés ? Tu ne me l'as toujours pas dit -sauf pour Bach, la Passion selon St-Matthieu, si je ne me trompe pas-. Wink


Dernière édition par Anouchka le Mer 18 Mai - 23:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Interprètes: polyvalents ou spécialisés?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Interprètes: polyvalents ou spécialisés?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Communauté :: Discussions sur la musique-
Sauter vers: