Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Cecil Frances ALEXANDER (1818-1895)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16654
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Cecil Frances ALEXANDER (1818-1895)   Ven 29 Avr - 13:12

Cecil Frances Humphreys Alexander (née à Dublin en avril 1818 - morte à Derry, le 12 Octobre 1895) était une poétesse anglo-irlandaise et compositrice de cantiques.



Fille de John Humphrey et Frances Elizabeth Reed, elle a montré un talent inné pour la poésie à un âge précoce. Cependant, on ne connaît pas sa formation de base ni musicale. En elle a 1848 publié Hymns for Little Children, une collection qui comprenait certains des hymnes qui sont devenus connus plus tard, comme Once in Royal David's City", "All Things Bright and Beautiful" et "There is a Green Hill Far Away"." Ces poèmes sont venus aux oreilles de Charles Gounod qui a décidé avec enthousiasme à les mettre en musique.
En octobre 1850, à Strabane, elle a épousé le pasteur anglican William Alexander, qui devint plus tard l'évêque de la ville de Derry et archevêque d'Armagh. Cecil Frances a continué à écrire des hymnes (environ une centaine) et de travailler dans la communauté religieuse de Derry, où il a vécu dans la résidence de l'évêque, près de la cathédrale St Columba. C'est dans cette ville qu'elle est morte en octobre 1895.

Elle a été impliquée dans le travail caritatif pour une grande partie de sa vie. L'argent de ses premières publications avait aidé à construire l'Institution pour les sourds-muets de Derry, qui a été fondée en 1846 à Strabane. Les bénéfices de Hymns for Little Children ont également été donnés à cette école. Elle a été impliquée avec lAccueil des infirmières de Derry, et a ainsi travaillé pour développer un service d'infirmières de district. Elle était un visiteur infatigable aux pauvres et aux malades".

Son œuvre religieuse subséquente (environ 400 hymnes) a été fortement influencée par ses contacts avec le Mouvement d'Oxford et en particulier avec John Keble, qui a édité une de ses anthologies. Dans les années 1840, elle était déjà connue comme un auteur d' hymnes et ses compositions ont été bientôt incluses dans l' hymnaire de l'Eglise d'Irlande. Elle a également contribué à écrire des poèmes lyriques, des poèmes narratifs, et des traductions de la poésie française pour le Dublin University Magazine sous divers pseudonymes.

En 1913, après la mort de son mari en 1911, un vitrail de James Powell and Sons en sa mémoire a été installé dans le vestibule nord de la cathédrale de St Columb, financé par souscription publique.Les trois lumières de les fenêtres se réfèrent à trois de ses hymnes et montrent des scènes correspondantes: “Once in Royal David's City”, “There is a green hill far away”, et “The Golden Gates Are Lifted Up”.

Hymnes

All Things Bright and Beau­ti­ful
Angels Stand Around Thy Throne, The
Dear Lord, This Thy Serv­ant’s Day
Do No Sin­ful Act­ion
Christ Has Ascend­ed Up Again
Eternal Gates Lift Up Their Heads, The
The Gold­en Gates Are Lift­ed Up
Every Morn­ing the Red Sun
For All Thy Saints, a No­ble Throng
Forgive Them, O My Fa­ther
Forsaken Once, and Thrice De­nied
From Out the Cloud of Am­ber Light
He Is Com­ing, He Is Com­ing
He Is Risen
His Are the Thou­sand Spark­ling Rills
How Good Is the Almighty God
In Nazareth in Olden Times
In the Rich Man’s Garden
It Was Early in the Morn­ing
Jesus Calls Us
O Love Most Patient, Give Me Grace
Once in Royal Da­vid’s City
Roseate Hues of Early Dawn, The
Saints of God Are Ho­ly Men, The
Saw You Never, in the Twilight?
So Be It, Lord; the Pray­ers are Prayed
Souls in Death and Darkness Lying
Spirit of God, That Moved of Old
St. Patrick’s Breastplate
Still Bright and Blue Doth Jordan Flow
There Is a Green Hill Far Away
There Is One Way
Up in Heaven
We Are But Little Children Weak
O Lord, the Ho­ly Innocents
We Are Little Christ­ian Children
We Were Washed in Ho­ly Water
When Christ Came Down on Earth of Old
O Son of God, in Glory Crowned
When of Old the Jewish Mothers
When Wound­ed Sore the Strick­en Heart
Within the Church­yard, Side by Side


Ecrits

Verses from the Ho­ly Scrip­tures, 1846
Hymns for Lit­tle Child­ren, 1848
Narrative Hymns for Vill­age Schools, 1853
Po­ems on Sub­jects in the Old Test­a­ment, 1854 & 1857
Hymns De­scrip­tive and De­vo­tion­al, 1858
The Le­gend of the Gold­en Pray­er, 1859




https://www.youtube.com/watch?v=qhuMf8T-9N0
Revenir en haut Aller en bas
 
Cecil Frances ALEXANDER (1818-1895)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: