Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Forfait Sosh Série limitée : 40 Go pour ...
Voir le deal
9.99 €

 

 Johan Samuel ENDLER (1694-1762)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22478
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Johan Samuel ENDLER (1694-1762) Empty
MessageSujet: Johan Samuel ENDLER (1694-1762)   Johan Samuel ENDLER (1694-1762) Empty2016-04-23, 11:21

Johann Samuel Endler (Olbernhau, le 26 Juillet 1694 - Darmstadt, le 23 Avril 1762) était un compositeur allemand.

Son père, du même nom de Johann Samuel Endler, organiste et maître d'école à Olbernhau, fut son premier professeur. On croit que plus tard  il est entré à la Thomasschule de Leipzig bien qu'aucun document ne le certifie. En 1716, il est inscrit à l'Université de Leipzig et en 1720 il est l'organiste de Neukirche.
Entre 1721 et 1723, il a dirigé le Collegium Musicum de Fasch. A Leipzig, il rencontra Graupner, avec qui il partage une amitié étroite. En ce sens, Graupner lui a offert, en 1723, une carrière à Darmstadt que Endler a accepté en occupant une place de violoniste et chanteur. Il se marie le 31 janvier 1732 avec Johannetta Eleonora née Nieß qui lui donnera deux filles.
Autour de 1740, il a été promu comme Konzertmeister et en 1744 a été nommé vice-Kapellmeister sous la direction du même Graupner. Quand il est mort en 1760, Endler l'a remplacé comme Kapellmeister, qu'il a occupé jusqu'en avril 1762, l'année de sa mort.


Oeuvres

Musique instrumentale

30 sinfonias, dont 20 en ré majeur, 1 en ré mineur, 1 en ut mineur, 4 en mi bémol majeur, 2 en fa majeur, 1 en mi mineur, 1 en sol majeur
7 ouvertures-suites, v. 1750 : 4 en ré majeur, 1 en ut mineur, 1 en mi bémol majeur, 1 en sol majeur (1755)
environ 10 marches;
partita en ut majeur pour clavecin (v. 1731)
2 pieces, sol majeur, 1755, et sol majeur, 1759;
5 riddle canons à 3-5 voix, 1740


Musique religieuse

Da die Zeit erfüllet war (J.C. Lichtenberg), cantate du 8ème dimanche après la Trinité, pour ténor, choeur, cordes et basse continue, 1729;
Ihr Lieben glaubet nicht einen jeglichen (Lichtenberg), cantate de Noël pour choeur et orchestre, 1729;
Jesus stirbt! Ach, soll ich leben (G.C. Lehms), cantate du Vendredi Saint, pour choeur et orchestre, 1713.


Musique vocale

Der Nachtwächter, cantate profane, 1746, perdu
Der Raritätenmann (J.A. Buchner), cantate profane pour basse et orchestre, 1747

Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26307
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Johan Samuel ENDLER (1694-1762) Empty
MessageSujet: Re: Johan Samuel ENDLER (1694-1762)   Johan Samuel ENDLER (1694-1762) Empty2020-05-16, 13:28

Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22478
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Johan Samuel ENDLER (1694-1762) Empty
MessageSujet: Re: Johan Samuel ENDLER (1694-1762)   Johan Samuel ENDLER (1694-1762) Empty2021-07-27, 12:57

Johann Samuel Endler (Olbernhau, 26 juillet 1694 - Darmstadt, 23 avril 1762) est un compositeur allemand.

Son père était organiste et maître d'école à Olbernhau. Aucun document concernant la scolarité d'Endler n'est connu, mais de nombreuses circonstances, y compris ses liens avec Christoph Graupner, suggèrent qu'il a fréquenté la Thomasschule de Leipzig. Il s'y inscrit à l'université en 1716. Des documents d'archives concernant la Neukirche montrent qu'Endler, encore étudiant, s'y substitue comme organiste et directeur de la musique d'église en 1720.

De 1721 à 1723, il dirige le collegium musicum de Fasch. Alors que Graupner était à Leipzig en rapport avec sa candidature au poste de Thomaskantor, il offrit évidemment à Endler un poste à Darmstadt, et ce dernier fut installé à la cour en 1723 comme chanteur alto et violoniste. Il est promu Konzertmeister avant 1740 puis (avant 1744) vice-Kapellmeister sous Graupner.
Après la mort de Graupner en 1760, Endler a succédé à son poste, qu'il a occupé jusqu'à sa propre mort deux ans plus tard.

Trois cantates de l'église primitive et une cantate profane (la satire politique Der Raritätenmann, écrite en 1747 pour la célébration de l'anniversaire du landgrave Ludwig VIII) survivent ; une autre cantate profane, Der Nachtwächter (1746), a été perdue.
Les œuvres existantes restantes d'Endler sont orchestrales. Les deux tiers des sinfonias ont été écrites pour des festivités spéciales et jouées pour la première fois entre 1748 et 1761 au château de chasse préféré du landgrave, Kranichstein. Souvent richement orchestrés, ils exploitent habilement le groupe particulièrement nombreux de cuivres et vents virtuoses de la cour. Ils consistent en un mouvement Allegro moderne suivi d'une suite de jusqu'à six autres mouvements avec danse, tempo et, occasionnellement, des titres de personnages. Des éléments concertants sont apparents, sauf dans les premiers mouvements. Les ouvertures sont similaires, sauf que le premier mouvement est sous la forme d'une ouverture française, l'unité tonale est maintenue tout au long du cycle et une plus grande sélection de mouvements de danse est trouvée. Les manuscrits autographes des compositions d'Endler, ainsi que ses excellentes copies d'autres œuvres du XVIIIe siècle, se trouvent à la Hessisische Landes- und Hochschulbibliothek, Darmstadt.



Sa Sinfonia Nr. 24 in D-Dur für 2 Trompeten, Pauken, Streicher und B.C



https://www.youtube.com/watch?v=27TeXKrX8FE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Johan Samuel ENDLER (1694-1762) Empty
MessageSujet: Re: Johan Samuel ENDLER (1694-1762)   Johan Samuel ENDLER (1694-1762) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Johan Samuel ENDLER (1694-1762)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: