Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Giovanni Andrea FIORONI (1716-1778)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16718
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Giovanni Andrea FIORONI (1716-1778)   Sam 16 Avr - 16:18

Giovanni Andrea Fioroni (ou parfois Fiorini, Florono) est un compositeur Italien, maître de chapelle et organiste né à Pavie en 1716 et mort à Milan le 19 décembre 1778.

Il a composé nombre d'opéras (perdus), d'oratorios et quelques 300 œuvres vocales sacrées dans le style contrapuntique dont beaucoup avec de grands effectifs de chœurs.


Fondé sur son certificat de décès, la date de sa naissance serait 1715, ou 1716 selon un document daté de 1726. Il a étudié avec Leonardo Leo à Naples pendant une quinzaine d'années.

Jusqu'au 10 juin 1747 il est maître de chapelle à Côme, puis il se rend à la Cathédrale de Milan après examens d'une œuvre "in stile antico sopra canti fermi ambrosiani". Le jury était composé de Giovanni Battista Martini et Giacomo Antonio Perti. Fioroni sortit favori "per sapere e studio" (par savoir et étude). Il a occupé ce poste du 16 décembre 1747 jusqu'à sa mort. En outre, il a été nommé maître de chapelle à Saint-Marc (1762), San Alessandro (1775) et Santa Maria della Visitazione (1775), où il succède à Giovanni Battista Sammartini en tant qu'organiste et professeur (1775).

Hautement considéré par ses contemporains, dont Charles Burney, La Borde, Manfredini, on dispose de huit lettres entre Florimo et Giovanni Battista Martini. Parmi ses élèves figurent Alessandro Rolla, Quirino Gasparini et Tommaso Marchesi, Carlo Monza, Agostino Quaglia et le castrat Luigi Marchesi, entre autres.

Leopold et Wolfgang Amadeus Mozart ont rencontré Fioroni au début de 1770. Le père le décrit dans une lettre (22 décembre 1770) comme  "le meilleur et le plus respecté Kapellmeister de cette ville, sur qui tous se reposent".

Et en effet, son influence était devenue considérable, tant hors qu'à Milan. Il participe à divers jury pour des postes de maître de chapelle d'églises italiennes et le 24 novembre 1765, il est accepté comme membre de l'Accademia Filarmonica de Bologne.

Il meurt à Milan en décembre 1778.

Après sa mort, de nombreuses copies de ses œuvres suggèrent qu'il a continué à être joué par son successeur, Francesco Bianchi, jusque dans les années 1790.


La musique sacrée de Fioroni se caractérise par ses effectifs dévolus au vaste ensemble de chœur de la cathédrale de Milan et une écriture en mode contrapuntique formé de lignes mélodiques simple et double, souvent étroitement liées au texte. Les autres œuvres destinées à d'autres églises sont d'une facture plus libre.

Sa musique instrumentale, essentiellement composée avant son engagement à Milan est originale et prouve une bonne connaissance des instruments.


Œuvres principales

Requiem avec Benedictus, à 4 voix
Requiem with Benedictus, à 8 voix
Requiem en fa majeur, à 8 voix et cordes
In sole surgenti, (Inno per un giorno di festa) à 2 voix, basse et orgue
La Didone abbandonata (1735)
Angelus Domini, motet à 5 voix


Oeuvres complètes d'après le Grove


opéras, oratorios, cantates (tous perdus)

Il padrone e l’agricoltore della vigna evangelica (orat), Milan, S Dalmazio, 1750,
La Didone abbandonata (op, P. Metastasio), Milan, Ducale, carn. 1755,
Cantata per musica, nella pubblica accademia del Pontificio Collegio Gallio per l’assunzione al vescovado di Como di Monsignor Giambattista Mugiasca, lib only (Como, 1766)
Cantate nel solenne ottavario che si solenniza, Milan, S Maria, 17–24 April 1768,
Passione di Gesù Cristo Signore Nostro (orat), Milan, S Fedele, 9 March 1770, lib and 1 aria, S, orch,
Se mai alma (cant. sacra), A, orch;
Veni o sponse chare (aria), A, orch:
Piango mia cara e peno, 2 S, bc;
Se il padre cadente rimira (aria), B, orch:


Musique religieuse

Ingressae et responsoria missarum pro quibuscumque anni festivitatibus (Milan, 1766)

Messes:
2 for 2vv, orch,
3 for 4vv, org;
11 for 8vv, org;
requiem, 8vv;
1 for 8vv,
Missa pro defunctis,
requiem, Ky,

Mouvements de messe
4 Ky for 4vv, orch;
1 Ky for 8vv, org;
1 Ky for 3vv, E;
3 Ky for 4vv, orch,
1 Ky for 5vv,
3 Gl for 4vv, orch;
4 Gl for 8vv, org,
1 Gl for 4vv, 1753,
1 Gl for 4vv,
18 Gl for 8vv, org;
5 Gl for 4vv,
2 Gl for 8vv,
1 Gl for 5vv,
7 Gl for 4vv, orch,
3 Gl for 5vv,
2 Gl for 8vv,
2 Cr for 4vv,
2 Cr for 8vv,
6 Cr for 8vv;
1 Cr for 8vv,
3 Cr for 4vv, orch,
1 Cr for 3vv,
1 Cr for 4vv, orch,
1 Cr for 8vv,

Ingressae:
36 for 4vv;
5 for 4vv;
1 for 5vv:

Post epistolam:
1 for 4vv;
2 for 5vv

Offertoires:
8 for 4vv;
14 for 5vv;
2 for 6vv;
3 for 8vv;
1 for 5vv:
2 for 4vv,
1 for 4vv, orch,
2 for 4vv, orch,

Antiennes:
5 for 1v;
3 for 2vv;
8 for 4vv;
1 for 5vv;
2 for 8vv;
1 for 4vv:

Hymnes:
22 for 4vv;
1 for 5vv;
20 for 8vv;
5 for 4vv:
1 for 4vv,
1 for 8vv,

Psaumes:
2 for S, org;
3 for 3vv;
2 for 4vv;
35 for 8vv;
2 for 3vv, 6 for 4vv, 5 for 8vv:
1 for 3vv,
1 for 3vv,
2 for 2vv,
3 for 1v, 9 for 4vv, 4 for 5vv, 1 for 8vv,

Motets:
13 for 1v;
38 for 2vv;
1 for 3vv;
14 for 8vv;
1 for 1v, 6 for 2vv, 1 for 4vv, 1 for 8vv:
1 for 1v,
1 for 1v,
2 for 2vv,
1 for 1v,
1 for 8vv, 1 for 4vv:
1 for 2vv,

Canticles:
12 Mag for 8vv, 4 Mag for 4vv, 1 Mag for 8vv:
2 Mag for 4vv, 1 Mag for 5vv, 1 Mag for 8vv:
1 Mag for 4vv,

Canticles for extreme unction, 2vv;
21 songs,

Responsories for lessons of 3 nocturns:
1 for 8vv;
1 for 4vv, 3 for 8vv:
1 for 8vv,

Vesper music:
Pars hyemalis [winter vespers], 8vv, c1750, begun by Baliani;
Pars aestiva [summer vespers], 8vv, 1752;
Vesperae primae pontificales, 8vv;
vespers, 4vv

Lucernari:
4 for 4vv; 1 for 5vv;
group of Lucernari, hymns and posthymns, 4vv:
8 Lits, 4vv, 1
2
3

Pater noster:
1 for 4vv;
1 for 5vv;
8 for 8vv,

autres Salve regina, pss, hymns, motets:


Musique Instrumentale:

Trio, G, vn, vc, hpd,
trio, B , vn, vc, hpd,
Sinfonia, 2 ob, 2 hn, 2 vn, va, vc, b,
Conc., hpd,
2 Sonate, D, E , hpd,
2 sonate, F, C, hpd,
Sonata, org, 1743,
sonata a traversiere solo e basso in R major,
Andante, E




https://www.youtube.com/watch?v=GUo1vIARfDs
Revenir en haut Aller en bas
 
Giovanni Andrea FIORONI (1716-1778)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: