Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Emanuel LEPLIN (1917-1972)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 15978
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Emanuel LEPLIN (1917-1972)   Ven 18 Mar - 11:01

Emanuel Leplin (1917-1972) était un compositeur, chef d'orchestre et peintre actif principalement dans la seconde moitié du 20e siècle. Il est né à San Francisco, et a rejoint l' Orchestre symphonique de San Francisco comme altiste en 1941, pour la conduite de deux de ses propres œuvres, en 1941 et 1947. En 1954, il a contracté la polio, et par la suite, a été incapable de tenir un pinceau ou de composer, mais réussissait néanmoins à utiliser les trois premiers doigts de sa main droite, seuls épargnés par la maladie.

Leplin était le seul enfant des juifs russes immigrés Dora et James Leplin. Il a commencé l'étude du violon à l'âge de huit ans et a commencé à composer à l'âge de 16 ans. Quand il eut 14 ans, son père James a été interné au Napa State Hospital, un asile pour les personnes ayant une maladie mentale grave. Son diagnostic était trouble dépressif majeur. Dora Leplin, une couturière, alors appelée "Manny", a élevé son fils elle-même.

Daniel Koshland Sr., fondateur de Levi Strauss & Co., a payé pour que Leplin puisse bénéficier de leçons de violon avec Kathleen Parlow, un ancien enfant prodige canadien devenu virtuose. D' autres philanthropes de San Francisco ont parrainé Leplin, dont la Ruth Haas Lilienthal, une société affiliée de Levi Strauss & Co., et Agnes Albert, vice-président de l'Association symphonique de San Francisco. Après Parlow, Leplin a étudié avec Naoum Blinder, premier violon de l'orchestre symphonique.

Ensuite Leplin est entré au Conservatoire de San Francisco et à l'Université de Californie, Berkeley, Département de musique, où il a étudié avec EG Strickland et Albert Elkus. Il a étudié la composition pendant deux étés avec Roger Sessions, en 1936 et 1937. En 1939, il a remporté le George Ladd Prix de Paris competition, gagnant une bourse de deux ans pour étudier à Paris. A la place d'étude avec la populaire Nadia Boulanger, il a choisi Darius Milhaud.

Leplin a étudié la direction d'abord dans le Sud de la France, puis à Hancock, Maine, dans les écoles de Pierre Monteux, le chef d'orchestre de l'Orchestre symphonique de San Francisco. Il a étudié le violon avec le compositeur et violoniste roumain George Enesco, et avec Yvonne Astruc, dont le salon de Paris était un lieu de concerts de chambre.

Leplin a passé les années 1943-46 dans l'armée des États-Unis. À son retour de Paris, Leplin a formé son propre quatuor à cordes, dirigé un quintette à vent, et a rejoint l'Orchestre symphonique comme altiste à la demande de Monteux, et il a commencé à composer des œuvres pour orchestre, ainsi que les huiles de peinture de San Francisco, ses gratte-ciel, les musées, et les ponts, et le Japanese Tea Garden. Il a également peint des scènes de Monterey Harbor et de Carmel Valley.

En 1947, l'Orchestre symphonique de San Francisco a fait une tournée transcontinentale, effectuant 56 concerts en 57 jours. A cette occasion la pièce pour orchestre de Leplin, Comédy, a été choisie pour être une œuvre en vedette de cette tournée. (Comedy devait être la deuxième partie d'une œuvre en quatre parties intitulé The Drama. La première partie, Prologue, a été écrite en 1960 et a été créée par le Fresno Philharmonic, dirigé par Paul Vermel. Tragedy et Epilogue ont jamais été écrites).

Leplin dirigea un concert pour la Fédération américaine des musiciens à San Francisco le 26 Août 1949, avec ses propres œuvres ainsi que celles de Schubert, Beethoven et Bartók. Leplin a écrit quatre autres œuvres orchestrales dans les années 1940: Galaxy, pour deux violoncelles solo et orchestre (1942), Cosmos pour violon et orchestre (1947), musique de scène pour Iphegenia de Sophocle, et Birdland (1948).

En 1953, Leplin a fondé le San Jose Junior Symphony, maintenant appelé le San Jose Youth Symphony et en 1953 et 1954 , il a dirigé les trois premières représentations de l' Orchestre de Chambre de San Francisco. Les dimanches d'été, Leplin a joué avec l'orchestre de San Francisco à Stern Grove.

À l'automne 1954, Leplin a contracté la poliomyélite lors d'une épidémie dans la baie de San Francisco. Il a passé huit mois dans un "negative pressure ventilator" (un poumon d'acier). Alors qu'il était dans l'hôpital de San Francisco, le California Symphony Orchestra, dirigé par Murray Graitzer, ainsi que les membres de SFS, on effectué un concert bénéfice pour lui. Darius Milhaud fut invité à diriger, en dépit de son arthrite, dans deux de ses propres pièces, Mediterranean Overture et Air pour alto et orchestre, qu'il dédia à Leplin. Parallèlement, une exposition de seize de ses peintures (faites en tenant le pinceau entre ses dents) a été réalisée au California Palace of the Legion of Honor Museum.

Comme il lui avait été épargné la paralysie du pouce et des deux premiers doigts de sa main droite, cela a permis à Leplin de tenir un crayon et revenir à la composition. Alors que sa femme Anita enseignait l'école élémentaire dans le Belmont, Leplin a passé plusieurs heures de chaque jour à la composition, écrivant sur une planchette qui reposait sur les bras de son fauteuil roulant. En 1960, l'Orchestre symphonique de San Francisco a réalisé la première de ses nouvelles œuvres orchestrales, Landscapes et Skyscrapers. Il affiche également deux de ses tableaux dans le hall de l' Opéra. L'article de fond dans la section "This World" du San Francisco Chronicle (1 mai 1960) a été intitulé "La première mondiale de compositions et de toiles de Leplin," et a prit des photos des deux tableaux. Le chef d' orchestre était Enrique Jorda, qui a également dirigé la Symphony No One, commandée par Agnes Albert en janvier 1962. La Symphony No Two a été créée en janvier 1966 dirigée par Josef Krips.

Leplin est devenu le rédacteur en chef d'un bulletin d'information publié pour les personnes, autour de la Bay Area, qui étaient devenues paralysées par la polio, appelé The Spokesman—Voice of the Handicapped (Le porte-parole - voix des personnes à mobilité réduite). Leplin y a inséré des griffonnages, et a écrit des colonnes politiques pour la défense des droits des personnes handicapées.

Plus tard, sa Music for Festive Services est créée en 1965 en présence de Darius Milhaud, puis en octobre 1972 son Divertimento pour orchestre de chambre (intitulé Firecracker).

Emanuel Leplin meurt le 2 décembre 1972 des suite d'un accident. Son Elegy for Albert Elkus est interprété en hommage la semaine suivante dirigée par Seiji Ozawa.

Des oeuvres n'ont pas été interprétées de son vivant, parmi lesquelles une Symphonie n° 3, un concerto pour violon, 5 quatuors à cordes et autres pièces de musique de chambre, ainsi que les vingt premières pages d'un concerto pour piano inachevé.

Son fils Rocky Leplin est également compositeur, principalement de quelque 600 chansons, de deux comédies musicales (The Purpose of the Moon and Railroad Bill the Hobo), et écrivain de romans.



https://www.youtube.com/watch?v=z79Xxizhihk
Revenir en haut Aller en bas
 
Emanuel LEPLIN (1917-1972)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: