Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Anthony COLLINS (1893-1963)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin


Nombre de messages : 15852
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Anthony COLLINS (1893-1963)   Dim 13 Mar - 5:48

Anthony (Vincent Benedictus) Collins est un compositeur et chef d'orchestre anglais, né le 3 septembre 1893 à Hastings (Sussex de l'Est, Angleterre), mort le 11 décembre 1963 à Los Angeles (Californie).

Anthony Vincent Benedictus Collins est né à Hastings, East Sussex en 1893. À l'âge de dix-sept ans, il a commencé à jouer comme violoniste à l'Orchestre Municipal d'Hastings. Il a ensuite servi quatre ans dans l' armée.
Au début des années 1920, Anthony Collins étudie la composition (avec Gustav Holst) et le violon à la Royal Academy of Music de Londres. De 1926 à 1936, il est premier alto de l'orchestre symphonique de Londres, qu'il dirige pour la première fois en 1938, dans la 1re symphonie d'Edward Elgar.  Pour le reste de sa carrière ses activités ont été à peu près également réparties entre chef d'orchestre (opéra au début, puis musique symphonique) et compositeur. Il est allé aux États-Unis en 1939, où sa carrière dans les films a commencé, il écrit des musiques de films pour la RKO à Hollywood.

Il laisse plusieurs témoignages discographiques comme chef d'orchestre (notamment de la musique d'Elgar), mais reste surtout connu pour son intégrale des symphonies de Jean Sibelius, réalisée chez Decca de 1952 à 1955.

Pour le cinéma, il compose les musiques de vingt-six films britanniques ou américains, le premier étant La Reine Victoria d'Herbert Wilcox (avec Anna Neagle dans le rôle-titre et Anton Walbrook), sorti en 1937. Il collabore à plusieurs reprises avec Herbert Wilcox (souvent sur des films ayant Anna Neagle, épouse du réalisateur, comme vedette), notamment pour son premier film américain sorti en 1939, Edith Cavell (avec l'actrice dans le rôle-titre et George Sanders), ou encore pour Odette, agent S 23 (1950, avec également Trevor Howard et Marius Goring).

Son deuxième film américain est Le Premier Rebelle de William A. Seiter (1939, avec Claire Trevor et John Wayne). Un autre de ses films notables est Le Paradis des mauvais garçons de Josef von Sternberg (1952, avec Robert Mitchum et Jane Russell).

Sa dernière composition originale au cinéma est pour le film mexicain Les Aventures de Robinson Crusoé de Luis Buñuel (avec Dan O'Herlihy dans le rôle-titre), sorti en 1954.

Trois de ses films américains — dont Edith Cavell pré-cité — lui valent au début des années 1940 autant de nominations à l'Oscar de la meilleure musique de film.

Comme compositeur "classique", on lui doit entre autres des pièces de musique légère, deux concertos pour violon, deux symphonies pour cordes, de la musique de chambre, des mélodies et quatre opéras brefs.

Installé aux États-Unis, Anthony Collins meurt à Los Angeles en 1963.


Oeuvres

1932 : The Lay of Rosabelle, cantate pour baryton, chœurs et orchestre
1938 : Eira, suite pour orchestre
1939 : Louis XV Silhouettes, suite pour orchestre
1940 : Symphonie n° 1 pour cordes
1942 : Elegy for Edward Elgar, basé sur les esquisses de la 3ème symphonie d'Elgar
1943 : Threnody for a Soldier Killed in Action, hommage à Michael Heming, jeune compositeur tué au combat
1944 : Romney Marsh pour alto et orchestre
1950 : Symphonie n° 2 pour cordes ;
1950 : The Song of Odette, poème symphonique (d'après la musique du film Odette, agent S 23 pré-cité)
1952 : Vanity Fair, pièce pour orchestre
1956 : Festival Royal Overture pour orchestre

"Shorts opéras"

Perseus and Andromeda
Catherine Parr
The Blue Harlequin
Kanawa


Musiques de film

1937 : La Reine Victoria (Victoria the Great) d'Herbert Wilcox
1937 : The Rat de Jack Raymond
1938 : Soixante années de gloire (Sixty Glorious Years) d'Herbert Wilcox
1938 : A Royal Divorce de Jack Raymond
1938 : Marigold de Thomas Bentley
1939 : Edith Cavell (Nurse Edith Cavell) d'Herbert Wilcox
1939 : Le Premier Rebelle (Allegheny Uprising) de William A. Seiter
1940 : Irène (Irene) d'Herbert Wilcox
1940 : Tom Brown étudiant (Tom Brown's School Days) de Robert Stevenson
1940 : Swiss Family Robinson d'Edward Ludwig
1941 : Mardi gras (Sunny) d'Herbert Wilcox
1941 : Uncle unexperted de Peter Godfrey
1943 : The Nazis Strike de Frank Capra
1943 : Appointment in Berlin de Alfred E. Green
1943 : Around the World d'Allan Dwan
1943 : Destroyer de William A. Seiter
1943 : Et la vie recommence (Forever and a Day) d'Edmund Goulding et autres
1945 : I Live in Grosvenor Square d'Herbert Wilcox
1946 : Picadilly Incident d'Herbert Wilcox
1947 : The Fabulous Texan (en) d'Edward Ludwig
1947 : Mésalliance (The Courtneys of Curzon Street) d'Herbert Wilcox
1950 : Odette, agent S 23 (Odette) d'Herbert Wilcox
1951 : Tunder in God's Country de George Blair
1951 : The Lady with a Lamp d'Herbert Wilcox
1952 : Derby Day d'Herbert Wilcox
1952 : Le Paradis des mauvais garçons (Macao) de Josef von Sternberg
1952 : L'Affaire Manderson (Trent's Last Case) d'Herbert Wilcox
1953 : Tropique du désir (Laughing Anne) d'Herbert Wilcox
1954 : Les Aventures de Robinson Crusoé (Robinson Crusoe) de Luis Buñuel




https://www.youtube.com/watch?v=TmRrw5TDVqc
Revenir en haut Aller en bas
 
Anthony COLLINS (1893-1963)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: