Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Quddus KUZHAMYAROV (Khojamiarov) (1918-1994)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16485
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Quddus KUZHAMYAROV (Khojamiarov) (1918-1994)   Jeu 25 Fév - 15:34

Quddus Khodjamiarovitch Khojamyarov (aussi translittéré comme Kuddus Kuzhamyarov ou Koudous Koujamiarov ; Russe : Куддус Ходжамьярович Кужамьяров) (né le 12 mai 1918- mort le 8 avril 1994) était un compositeur Ouïghour du Kazakhstan. Il a été nommé Artiste du peuple de l'URSS.

Il est surtout connu pour ses mélodies muqam, composant souvent en 12 muqams. Ses compositions notables incluent Nazugum (1956), considéré comme le premier opéra ouïghour, Zolotyegorye (Les Montagnes dorées) (1960) et sa symphonie du Taklamakan (1984).



Kuzhamyarov est né le 21 mai 1918, dans le village moderne de Kaynazar du district d'Enbekchikazakh, région d'Almaty, Kazakhstan. Son père est mort quand il avait seulement 3 mois. Dès son jeune âge, il a été distingué par la discipline, l'engagement, l'absence de frivolité et faiblesses communes aux jeunes. Il ne fume pas, ni ne boit, et était innocent des tentations de la vie. Kuzhamyarov a été admis à l'école de musique et d'art dramatique à Alma-Ata, malgré le fait qu'il n'ait pas encore 16 ans. En 1933-1939, il est allé au collège pour étudier le violon, puis le piano, et il a commencé à composer de la musique. Il a passé les examens pour la faculté de composition du Conservatoire de Moscou. Cependant, en raison de la Seconde Guerre mondiale, il a dû reporter ses études et a été enrôlé dans l'armée rouge. En 1943, il rejoint le Parti communiste.

Après sa démobilisation, il est retourné à Alma-Ata, et en 1951 il est diplômé du Conservatoire d'Alma-Ata, comme élève du professeur Evgueni Brusilovsky, qui a cité Kuzhamyarov comme un musicien très important ouïghour. Il a finalement quitté Alma-Ata et a assisté au Conservatoire de Moscou dans la classe du professeur V. Shebalin en 1953. Il a enseigné dans les années 1957-1967 et est devenu recteur du Conservatoire d'État d'Alma-Ata en 1968, ayant reçu le titre de professeur 1965.

Il est crédité de la création du premier opéra ouïgour, Nazugum (1956), Zolotyegorye (Les Montagnes dorées) (1960) et le ballet "Chin Tomur " (1967). L'originalité de l'écriture de l'auteur, est indiquée dans la recherche de l'identité nationale, incarnée dans un programme du poème symphonique "Rizvana" (1950), pour lequel il a reçu le Prix Staline du troisième degré en 1951. Il a composé de nombreuses oeuvres de chambre, instrumentales et œuvres chorales, des chansons et des ballades, et de la musique pour les productions dramatiques. Fortement intéressé par l'histoire de la région Xinjiang, il a également écrit la symphonie du Taklamakan qui selon lui est "une expression de l'irrigation et la culture du désert", sa disparition par tempête de sable, puis "une préfiguration de l'avenir, dans lequel le passé florissant reviendra".

Il a été membre de l' Union des compositeurs du Kazakhstan et de 1955 à 1959 en a été son président. Dans les années 1959-1966, il a été membre de la commission de Lénine et du Prix d'Etat d'URSS dans la littérature et l'art. Il a participé à des festivals internationaux à Téhéran en 1961 et Bagdad en 1964. Il a été élu membre du Parti communiste de la République socialiste soviétique kazakhe (1961-1967)

Vers la fin de sa vie, il a composé un "album pour enfants" composé de 15 pièces pour piano basé sur ses souvenirs d'enfance, et d'autres ouvrages lyriques. En 1992, il a enseigné dans le collège d'art à Urumqi, Chine sur la musique Muqum.

Il est mort à Alma-Ata le 8 avril 1994 (ou 10 avril 1994 selon d'autres sources) et est enterré au cimetière Kansayskom.


Oeuvres principales :


Orchestre

Rizvana, poème symphonique (1950)
Danses symphoniques (1952)
Chant de la Liberté, poème symphonique (1954)
Suite n° 1 (1955)
La Drapeau Rouge, ouverture (1959)
Suite n° 2 (1967)
Suite n° 3 (1969)
Symphonie n° 1 "A la mémoire d'Abdullah Rozybakiev" (1971)
Images symphoniques "Meshrep" (1972)
Concerto pour trompette et orchestre (1973)
Symphonie n° 2 (1974)
Symphonie n° 3 (1981)
Symphonie n° 4 "Takla-Makan" (1984)


Musique de chambre

Violon et piano : Danse (1947), Danse ouïgour (1948), Berceuse et danse (1967), Deux Pièces (1973)
Violoncelle et piano : Elégie (1938), Andante (1949), Méditation, monologue et narration (1969)
Trois Pièces pour alto et piano (1976)
Trio à cordes sur des thèmes folkloriques ouïgour (1948)
Sonate pour violon et piano (1949)
Quatuor à cordes "Dans son kolkhoze natal", sur des thèmes folkloriques ouïgour (1950)


Piano

Album pour enfants" (15 pièces pour piano), six petits Préludes (1937), Ballade (1937), Nocturne (1937), Clair de lune(1937), Romances sans paroles (1938), Marche funèbre(1938)," la jeunesse collective agricole "(1938)," chanson sans paroles "(1939), Waltz (1939), la danse (1939), la danse (1939), Prelude (1939), Deux Nocturnes (1939), Prelude-poème (1947), Nocturne (1947), Prelude (1947), Nocturne (1948), "Le printemps arrive" (1955), "printemps chanson" (1955), "Rayon de soleil" (1955), "La Dernière neige» (1964), "Rain" (1964), Quatre pièces (1977)


Opéras et ballets

Nazougoum, opéra (1956)
Zolotyegorye (Les Montagnes dorées), opéra (1960)
Tchintimour, ballet (1965)
Sadyr Palvan, opéra (1975)


Cantates et assimilés

Suite "Vierge fleurie", pour solistes, choeurs et instruments folkloriques ouïgours (1949)
Soirée dans une ferme ouïgour pour choeurs et orchestre (1957)
La Route de l'Amitié pour choeurs et orchestre (1958)
Le Parti de Lenine pour choeurs et orchestre (1962)
Le Poème "Douma de l'Ala-Tau" pour choeur et orchestre (1968)
Les fleurs des Sept Rivières, oratorio pour soli, choeur et orchestre (texte de Moldagaliev) (1970)
Patrie, cantate pour soli, choeur et orchestre (1986)


Orchestre d'instruments folkloriques kazakhs

Poème de fête (1952)
Lyrique chinoise (1953)
Danses ouïgours (1956)
Margulev (1967)
Danse Kazakh (1972)
Airs ouïghours (1973)


Divers

Romances pour voix et piano
Musique pour des productions de théâtre dramatique
Harmonisations de chants folkloriques




Quelle belle symphonie !  



https://www.youtube.com/watch?v=phI74i4yses

https://www.youtube.com/watch?v=eWUbWOPacAQ
Revenir en haut Aller en bas
 
Quddus KUZHAMYAROV (Khojamiarov) (1918-1994)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: