Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Gaziza ZHUBANOVA (1927-1993)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16198
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Gaziza ZHUBANOVA (1927-1993)   Jeu 25 Fév - 9:49

Gaziza Akhmetovna Zhubanova (Kazakh : Ғазиза Жұбанова; Russe : Газиза Ахметовна Жубанова, née le 2 Décembre 1927, décédée le 13 Décembre 1993) est la première femme compositeur du Kazakhstan.



Gaziza Zhubanova est née le 2 Décembre 1927 (selon d'autres sources en 1928) dans un village du district de la région d'Akhtobe, Aktyubinsk dans le Kazakhstan. Elle était la fille de Akhmet Zhubanov, un musicien de formation universitaire, et a grandi dans un environnement musical. Zhubanova a fréquenté l'école de Alma-Ata, et diplômée avec les honneurs.

En 1945 Gaziza Zhubanova commencé à étudier au Collège de musique Gnessine à Moscou. Après y avoir terminé ses études, elle a étudié la composition avec Youri Chaporine, au Conservatoire de Mosco. Après avoir été diplômée en 1954, elle a entrepris des études supplémentaires dans la composition, puis en 1957 a commencé une carrière de compositeur.

En 1954, elle a participé à la septième réunion plénière de l'Union kazakhe des compositeurs. Gaziza Zhubanova a été présidente de l'Union des compositeurs Kazakh (1962-1968), membre du conseil de l'Union des compositeurs d'URSS depuis 1962 et membre du Parti Communiste Kazakh en 1966. A ce titre elle fut délégué au 23ème Congrès du Parti Communiste d'URSS. Elle travaillait souvent avec la Compagnie Kazakhe de Chant et Danse.
En 1988 elle a été élue membre du Fonds soviétique de la Charité. Elle a été présidente du département de la société kazakhe "URSS - Italie". Pendant de nombreuses années, elle a été membre du conseil d'administration du Comité des femmes soviétiques.

En 1958 elle est enseignante au Conservatoire kazakh et a instruit toute une pléiade de compositeurs devenus célèbres au Kazakhstan, tels que Almas Serkebayev, Tolegen Mukhamedzhanov, Kuat Shildebayev Adil Bestybaev, Aktoty Rayymkulova Babe Daldenbaev, Alibi Mambetov, Azat Zhaksylykov.

La contribution de G. Zhubanova dans la culture kazakhe moderne est énorme. Zhubanova était également connue comme journaliste scientifique. Elle est l'auteur de nombreux essais et articles sur la culture, sur les méthodes et techniques d'enseignement des compositeurs, reflètant les problèmes sociaux dans les œuvres musicales. Elle a participé avec ses publications sur les colloques internationaux de l'Union soviétique, l'Italie, le Japon et d'autres pays. La créativité multiforme du compositeur apporta la culture nationale kazakhe à l'échelle mondiale.

Gaziza Zhubanova est décédée le 13 Décembre 1993, à Alma-Ata. Elle a été enterrée dans le cimetière Kensayskom.


Oeuvres

Gaziza Zhubanova utilise des sujets et des images de l'histoire et du folklore du Kazakhstan. Elle a composé sous différentes formes, y compris piano, violon, voix, chœur, quatuor à cordes et des chansons populaires, ainsi que de la musique de films. Un total de: 3 opéras, 4 ballets, 3 symphonies, 3 concertos, 6 oratorios, 5 cantates, plus de 30 œuvres de musique de chambre, des chansons et des œuvres chorales, de la musique pour le théâtre et des films, des chansons folkloriques.

Melodie (Мелодия) en ut dièse mineur pour alto et piano (1950)
Quatuor à cordes 'poème lyrique" (1952)
Aksak Kulan, poème symphonique (1953-54)
Tung saryn, En plein essor dans la nuit, opéra (1956)
Concerto pour violon et orchestre (1957)
Nuit lumineuse dans l'Oural, cantate (texte de Khamit Ergaliev) (1957)
Musique de scène pour Sur les rives de l'Irtych (scénario de S. Kusainov) (1959)
Crépuscule dans la steppe, oratorio (1960)
Ballade de Mukhtar Auezov, cantate (1963)
Утро Темиртау, tableau symphonique (1964)
Une légende de l'oiseau blanc, ballet (1965)
Hiroshima, ballet (1965)
Ouverture de fête (1968)
Lénine, oratorio (1969)
Lénine est avec nous, cantate (1970)
Ode au Parti communiste (1971)
Symphonie "Zhiger" (Energie), à la mémoire de son père (1971)
Poème héroïque (1972)
Енлик-Кебек (Enlik-Québec), opéra (1975)
La Lettre de Lénine aux pêcheurs de la mer d'Aral (1978)
Deuxième symphonie (1983)
Karagoz, ballet (1987)
Kurmangazy, radio-opéra (1987)




https://www.youtube.com/watch?v=rMrRSj1fMEA
Revenir en haut Aller en bas
 
Gaziza ZHUBANOVA (1927-1993)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: