Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Stavros XARHAKOS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11323
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Stavros XARHAKOS   Jeu 18 Fév - 14:02


Stavros Xarhakos est un musicien, un compositeur, qu'il m'est difficile de répertorier. Il a aussi bien sa place en "Musique du monde" qu'en "Autres styles musicaux" et en "Musique de film". C'est d'ailleurs dans cette rubrique que j'ai choisi d'éditer son topic car sa musique de film est sans doute ce que je connais encore le mieux dans son immense production. Ce qu'il faut savoir dans un premier temps c'est que Stavros Xarhakos est un Compositeur grec né en 1939, devenu par la suite l'un des plus célèbres musiciens grecs de son temps, du moins dans son pays natal où il occupe une place essentielle dans la musique grecque, le rébétiko, notamment. Il réalisa des études intenses et complètes au Conservatoire d'Athènes, La critique sera généreuse en éloges, et cela dès ses premières créations en 1961. Elle le considérera très vite comme l'un des plus importants compositeurs de chansons, le plaçant quasiment au même niveau que deux de ses plus célèbres compatriotes; Manos hadjidakis et Mikis Theodorakis, ce qui n'est quand même pas un moindre compliment. Le public rejoignit d'ailleurs la critique: depuis plus de 35 ans, ses oeuvres devenues des classiques font chanter le peuple grec dans le pays tout entier. Lors des derniers mois des années 1960, il se dirige vers la musique classique et approfondit sa technique : l'harmonie, la composition, la direction d'orchestre. Il séjourne longtemps à Paris où il reçoit l'enseignement de Nadia Boulanger et à New York où il étudie avec David Diamond à la "Julliard School of Music". Au début des années 70, il rencontre Leonard Bernstein dont il devient l'adjoint pendant plusieurs années, dirigeant lui-même de nombreux concerts avec le "New York Symphony Orchestra". Stavros Xarhakos s'inscrit parmi les artistes les plus prolixes. Il compose aussi bien des chansons grecques qui deviennent immédiatement des triomphes populaires, que des musiques de ballet, de théâtre, de cinéma et de télévision. Parallèlement, il ne cesse de diriger de nombreux orchestres dans le monde entier. En 1994, il est élu Docteur de l'Académie des Beaux Arts à l'université Adelphi de New York. En 1995, parmi ses autres activités, il fonde l'Orchestre National pour la Musique Grecque (KOeM), dont il devient directeur artistique. Il dirige des concerts et des enregistrements avec les plus éminents artistes. Il collabore par exemple avec la superbe mezzo Agnès Baltsa et la chanteuse Nana Mouskouri. Avec son orchestre (KOeM) il enregistre des disques et fait des tournées en Grèce et dans le monde: on l'applaudit aux USA, au Canada, en France, en Allemagne et aussi en Belgique. (Peut-être que Laudec a eu cette chance de l'applaudir dans une des salles de concert belges..Very Happy ) Depuis septembre 2000, Stavros Xarhakos est député grec européen au Parlement de Strasbourg et à la commission de Bruxelles.

L'instant musical:

https://www.youtube.com/watch?v=dL3DMqCrwZs
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3397
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Stavros XARHAKOS   Jeu 18 Fév - 14:10

Bel instant musical, grande douceur, bonnes vibrations
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11323
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Stavros XARHAKOS   Sam 20 Fév - 17:23

Les cd de Stavros Xarhakos ne courent pas les bacs et je n'en possède que quelques-uns, quatre au total, me semble-t-il. Parmi eux, il y en a un plutôt rare que je suis content d'avoir pris car il est fort possible qu'aujourd'hui il soit devenu introuvable. Il s'agit de la délicate composition que Xarhakos concocta pour le film Sweet Country, réalisé par Michalis Kakoyiannis. Ce que j'aime en particulier dans cette musique de film, c'est l'infinie douceur qui caractérise la plupart des extraits, certains pouvant être dominés par un fragile hautbois très mélancolique et quelques touches de clavecin, comme le tout premier. Les cordes semblent avoir été tissées dans la soie, parfois complétées par une pointe d'électronique. Si le premier extrait est empreint de nostalgie, d'autres sont plus mystérieux: le second morceau, par exemple, se démarque par un caractère plus étrange et un instrumentarium se limitant aux percussions et à l'électronique: c'est celui que l'on entend dans la bande-annonce ci-dessous. Parmi les moments un peu plus mouvementés, il y a une sorte de valse, mais une valse lente et, elle aussi, d'une infinie douceur par laquelle Stavros Xarhakos démontre un sens inné de la mélodie qui fait mouche, ce qui est déjà vrai dans le tout premier extrait du disque. Toutefois, la cerise sur le gâteau est le thème conclusif, céleste celui-là en plus de son infinie douceur.

L'argument:

Chili, début des années 70, Anna et Ben vivent isolés, leurs seuls vrais amis sont deux sœurs chiliennes, Eve et Monica. Lorsque Ben est abandonné à Santiago à la veille de la prise de pouvoir de 1973, Anna est livide... de plus Eve, l'ex-domestique de la femme d'Allende, a été arrêtée par les soldats du nouveau régime Pinochet et emprisonnée par des gens qui abusent d'elle sexuellement et émotionnellement. Elle est libérée, puis harcelée par l'un des soldats qui la maintenait prisonnière, Raoul, qui se fait passer pour son protecteur, mais souhaite, en fait, la violer. En attendant, Anna entretient une relation avec un journaliste canadien, Paul, qui enquête sur le coup d'état dans le but de faire un reportage. Anna et Ben organisent l'évasion d'Eve, qui se trouve dans un couvent pour la mettre en sécurité dans une ambassade.

Parmi les acteurs principaux; Jane Alexander, John Cullum, Carole Laure, Jean-Pierre Aumont, Pierre Vaneck, Franco Nero,Joanna Pettet, Randy Quaid et Irène Papas


Dernière édition par Icare le Sam 20 Fév - 17:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11323
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Stavros XARHAKOS   Sam 20 Fév - 17:35

Bande-annonce de SWEET COUNTRY de Michalis Kakoyiannis:

https://www.youtube.com/watch?v=LdxAhvCs2wA


A la vision de cette bande-annonce qui suppose un film politique assez mouvementé, je suis étonné par le caractère doux et retenu de la musique de Stavros Xarhakos, enfin pas celle que l'on entend dans la vidéo, mais celle du disque. J'aimerais voir le film pour comprendre de quelle manière elle est employée, sur quelles scènes en particulier elle intervient.
Revenir en haut Aller en bas
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
avatar

Nombre de messages : 2021
Age : 24
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Stavros XARHAKOS   Sam 20 Fév - 18:16

J'aime beaucoup aussi Varkarolla de Stavros Xarhakos.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11323
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Stavros XARHAKOS   Sam 20 Fév - 21:54

L'album Greece is...The Music of Stavros Xarhakos est sans doute le moins incontournable: trop de bouzouki, trop typique du folklore grec, du rébétiko instrumental dans la plus pure veine...trop pure...et pourtant, au centre de ces douze plages, il y a un morceau intitulé "Lola" qui me file le frisson à chaque redécouverte, au point que je suis capable de l'écouter plusieurs fois de suite, un thème magnifique qui me touche au coeur. A lui-seul, à l'époque, il a justifié cet achat et le justifie encore aujourd'hui. Je ne me lasse pas de cette "Lola" qui, à l'origine, est peut-être une musique de film d'un style romantique et mélancolique...Je n'en suis pas sûr mais c'est plus que probable. Bon, le reste n'est quand même pas déplaisant, une musique plutôt alerte, entraînante, une musique ensoleillée du matin. Oui, c'est le matin que j'aurais dû l'écouter. Very Happy

Version chantée dans une autre orchestration version film:

https://www.youtube.com/watch?v=rnl263gkz-M


Je préfère quand même la version instrumentale de mon album qui est en réalité une compilation, un "best of".

Version chantée album (album complet):

https://www.youtube.com/watch?v=aGg-iqN7og0


Il y a là aussi une version instrumentale qui me plait bien vers le milieu puis une autre à la fin, toutes deux encore différentes de la mienne.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11323
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Stavros XARHAKOS   Dim 21 Fév - 19:59

L'album de Stavros Xarhakos que j'ai réécouté ce soir est quand même plus intéressant que celui d'hier. Il s'agit aussi d'une compilation qui contient les suites de quatre musiques de films, dont Ta Kokkina Fanaria - The Red Lanterns (1963) et Kommentia - 1973, les seuls que j'ai réussi à traduire du grec et à identifier. Encore que de Kommentia, je ne sais rien du film, son genre, sa distribution, ni de celui qui l'a réalisé. Avec Ta Kokkina Fanaria, j'ai eu un peu plus de chance dans mes recherches, déjà parce que j'ai pu trouver son titre anglais, sans doute aussi parce qu'il s'agit d'un film qui a dépassé les frontières grecques. Ce drame qui fut réalisé en 1962 par Vasilis Georgiadis avec, parmi les acteurs principaux, Jenny Karezi et Giorgos Foundas. Dommage que mes recherches sur le cinéma grec de l'année 1973 ne m'aient pas permis d'en savoir plus sur ce fameux Kommentia qui a inspiré à Stavros Xarhakos quelques thèmes croustillants, notamment un que je pourrais écouter en boucle sans jamais m'en lasser. Pour les deux autres films représentés par deux suites sur le même cd, je n'ai pas réussi à décrypter les titres écrits en grec, ce qui me prive de toute information précieuse. En revanche, ça ne m'empêche pas d'apprécier la musique car il y a pas mal de bons moments sur cet album. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11323
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Stavros XARHAKOS   Lun 22 Fév - 18:50


Mon portrait de Stavros Xarhakos s'est terminé sur l'album From Greece with love qui rend hommage à la chanson grecque: <<L'essence de la musique consiste pour moi à extérioriser par des sons les sentiments et les situations, à les transformer en sonorités. La chanson grecque est un moyen d'expression harmonieux par excellence et avec une grande possibilité d'expression. En plus de cela, elle a développé des formes musicales: d'une part celles qui sont acceptées par une très grande partie de la population, parce qu'elles s'adressent peut-être directement à un grand public, et d'autre part des formes de pensée plus élaborées qui présupposent du public un certain acquis culturel. La chanson est aussi le miroir de cette diversité: elle peut n'être qu'atmosphère, un journal quotidien lyrique, mais aussi une critique des événements et des situations.>>

Stavros Xarhakos interprète avec Agnès Baltsa et le "Athen Experimental Orchestra" quatre de ses chansons dont la superbe Varkarolla/Barcarolle, une de Vasilis Tsitsanis, trois de Manos Hadjidakis dont la magnifique Omiro pedion tis gitonias/Dream of urban children et trois de Mikis Theodorakis dont la célèbre To Tréno févgi stis okto/The Train leaves at eight. Très beau disque et très belle voix de mezzo-soprane d'Agnès Baltsa.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Stavros XARHAKOS   

Revenir en haut Aller en bas
 
Stavros XARHAKOS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Musiques de films-
Sauter vers: