Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 George DALARAS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11549
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: George DALARAS   Jeu 18 Fév - 0:12

Introduction musicale:

https://www.youtube.com/watch?v=T1G0siH6FbQ





Eléments biographiques (source Wikipedia):

Georges Dalaras, né le 29 septembre 1949 dans le quartier populaire de Nea Kokkinia au Pirée, est un chanteur et musicien grec très connu dans son pays. Il est l’une des grandes figures de la scène musicale contemporaine grecque et depuis 2006, Ambassadeur de bonne volonté auprès du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés. Il est le fils de Loukás Dalàras, un compositeur, chanteur et joueur de bouzouki réputé dans le monde du rebetiko. Dès l’âge de 15 ans, le jeune Georges Dalaras fait ses premières apparitions en public, en tant que chanteur et guitariste. En 1967, il enregistre sa première chanson « Prosmoni (Attente) » sur disque 45 tours. Sa première chanson fait l'objet d'une première censure par la junte militaire qui vient de prendre le pouvoir. Sur son premier disque, sorti en 1969, figurent des chansons de divers compositeurs. Parmi ceux-ci, Stavros Kouyioumtzis qui écrira pour Georges Dalaras de nombreuses chansons qui les rendront aussi célèbres l’un que l’autre. ses collaborations étroites avec des compositeurs tels que Apostolos Kaldaras, Manos Loïzos et les célèbres poètes et paroliers Lefteris Papadopoulos et Manos Elefteriou, contribuent nettement à sa popularité croissante de chanteur. C’est en 1971 que Dalaras reprend, en version grecque, le succès populaire de Georges Moustaki Le Métèque, une chanson qui figure toujours à son répertoire. L'année 1972 voit la parution de l’album « Mikra Asia » consacré à la chanson grecque d’Asie Mineure toujours vivante dans les quartiers où se sont installés les réfugiés grecs. Les « 18 chansons de la patrie amère », sur des poèmes de Yánnis Rítsos mis en musique par Mikis Theodorakis, sont enregistrées en 1974 juste après la chute de la junte militaire. En 1975, Georges Dalaras enregistre un album entièrement consacré au rebetiko « 50 années de rebetiko ». Ce nouvel album contribue non seulement à faire revivre un genre de musique sur le déclin mais aussi à faire découvrir aux jeunes générations, un moment important de la culture musicale grecque. La présentation de l’œuvre du compositeur crétois Yiannis Markopoulos, Balade dans le monde (musique crétoise) dans une boîte de nuit d’Athènes, marquera la fin des apparitions du chanteur dans des locaux où le public vient non seulement pour écouter de la musique mais aussi pour manger et boire.

Mis à part la quinzaine de nouveaux albums solo enregistrés, ces années sont surtout marquées par les grands concerts. C’est en effet pendant cette décennie que Georges Dalaras parvient à introduire la chanson grecque dans les théâtres et les salles de spectacles, au lieu des boîtes de nuit.1983 est une année phare puisqu’il donne, en janvier au théâtre Orfeas, un concert important qui sera suivi par deux concerts mémorables au stade olympique d’Athènes au mois de septembre. Des concerts de ce genre, dans un stade bondé où s’entassent quelque 160 000 spectateurs, sont d’une conception tout à fait nouvelle pour le monde de la musique et de la chanson grecque de cette époque. Sa participation à divers festivals internationaux (Cuba (1981), festival Europalia à Bruxelles (1982), festival de la paix à Vienne (1983), festival de la jeunesse à Moscou (1985)) ainsi qu’au concert pour Amnesty International à Athènes, en 1988, lui permet de rencontrer de nombreux artistes de divers pays. En 1985, il entreprend sa première grande tournée européenne donnant 14 concerts en Norvège, Suède, Finlande, Grande-Bretagne, Allemagne, Belgique, Hollande et France. L'Olympia de Paris l’accueille pour la première fois en 1986. En 1987, il assure la deuxième partie d'une série de concerts organisés par l'Olympia, du 25 juin au 5 juillet, dans le cadre d'une semaine de musique grecque. Elles débutent par une tournée européenne de concerts, en compagnie du compositeur grec Mikis Theodorakis. La discographie s’enrichit d’un nouvel album consacré à la musique traditionnelle sur lequel Georges Dalaras partage la vedette avec Chronis Aïdonidis, un chanteur grec très connu et respecté, spécialiste de la chanson traditionnelle et du chant byzantin.Suivent d’importantes collaborations avec des compositeurs grecs renommés tel Stavros Xarhakos et Thanos Mikroutsikos. En 1992-1993, il donne une série de concerts ayant pour but d’attirer l’attention du public sur les problèmes de l’île de Chypre : New York, Chicago, Paris, Londres, etc. C’est en 1994 qu’ont lieu, au Palais de la musique à Athènes, plusieurs représentations d’un spectacle dirigé par son ami Costa-Gavras intitulé «….kai me fos kai me thanaton, akatapavstos… avec la lumière et la mort, sans cesse…. ». Ce spectacle qui évoque la mémoire et l’évolution de la musique grecque fait la part belle à la danse et à la chanson dite traditionnelle. C’est l’occasion pour Dalaras d’en interpréter plusieurs titres.Pendant la deuxième moitié de cette décennie, Georges Dalaras, toujours soucieux d’élargir son champ d’expérience, s’oriente vers de nouveaux choix : il donne plusieurs concerts dans lesquels il chante en soliste accompagné par un orchestre symphonique.


Dernière édition par Icare le Jeu 18 Fév - 13:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11549
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: George DALARAS   Jeu 18 Fév - 0:22



George Dalaras chante Mikis Theodorakis:

https://www.youtube.com/watch?v=aaOM4PzVJng
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3471
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: George DALARAS   Jeu 18 Fév - 9:19

La journée a démarré sur les chapeaux de roue avec cette musique si belle et intense et ce duo que je trouve magnifique de George Dalaras et Dulce Ponte , et puis, quelles belles personnes aussi .  J'adore
Pour le Canto General, quelle magnifique intro également à une musique si chargée d'émotion, avec une flûte qui m'enchante  Wink
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16725
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: George DALARAS   Jeu 18 Fév - 9:48

Georges Dalaras, je ne le connaissais même pas de nom ! Merci pour cette présentation, Icare Mains

Quant au Canto General, j'ai déjà dit tout le bien que j'en pense (voir le topic Theodorakis) : l'une des plus belles compositions du 20ème siècle !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: George DALARAS   

Revenir en haut Aller en bas
 
George DALARAS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Autres styles musicaux-
Sauter vers: