Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Dmitry Borisovich Kabalevsky (1904-1987)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Dmitri Kabalevski   Mar 15 Aoû - 15:35

Dmitri Borisovitch Kabalevski (30 décembre 1904, Saint-Pétersbourg - 17 février 1987, Moscou) est un compositeur russe.

Il est issu d'une famille modeste (son père était employé d'assurances). En 1918, sa famille s'installe à Moscou, ville dans laquelle il effectue ses études secondaires, puis il suit les cours d'une école de peinture. En 1922, il entreprend des études économiques et sociales à l'Institut Engels, tout en suivant parallèlement des cours de musique à l'Institut Scriabine. Il intégrera le Conservatoire de Moscou en 1925. Ses maîtres seront Nikolaï Miaskovski (composition) et Alexandre Goldenweiser (piano).

Ses premières œuvres prennent forme à la fin des années vingt : trois mélodies d'Alexandre Blok d'après les poèmes de ce dernier (1927), une sonate pour piano (1927), le Quatuor n°1 (1928) et un concerto pour piano (1928), une sonatine pour piano en ut (1930).

Excellent pédagogue (il est nommé en 1932 professeur assistant de composition au conservatoire de Moscou et titularisé en 1939), il passera pour un musicien épris de l'enfance. Sa véritable personnalité apparaît dans ces œuvres pour piano à vocation pédagogique : De la vie d'un pionnier (1934), recueil de pièces faciles pour les débutants, Trente pièces enfantines (1937-1938), 24 préludes (1943), 24 morceaux faciles (1944). Des sonatines complètent cette œuvre. Dans ces petites formes, la simplicité de l'harmonie, le charme des thèmes séduisent le mélomane.

Dès les années Quarante, Kabalevski est une figure dominante de la vie musicale soviétique. Il sera successivement secrétaire de l'union des compositeurs de l'URSS (1940), rédacteur de la revue Sovietskaia Musika, lauréat à quatre reprises du Prix d'État (1946, 1949, 1951, et 1966), artiste du peuple en 1963, Président du Conseil scientifique d'Esthétique pédagogique à l'Académie des sciences pédagogiques de l'URSS (1969), et Président de l'International Society of Musical Association (1972).

Il fait partie de la première génération des compositeurs soviétiques, adhérent du parti communiste, suivant les orientations de la politique officielle en matière de création (décrets de 1948). Son œuvre s'intègre dans ce moule, trouvant sa place dans les formes traditionnelles et populaires de son pays : quatre concertos pour piano ( 1929, 1935, 1952,1975), un concerto pour violon (1948) et deux concertos pour violoncelle (1948-1949 et 1964) sont des œuvres empreinte d'un lyrisme intime teinté d'humour et de joie de vivre.

Les formes musicales plus développées (Symphonies, Opéras) l'intéressent mais il s'y trouve moins à l'aise. Quatre symphonies (1932,1933, 1934 et 1956), cinq opéras (Le Maître de Clamecy ou Colas Breugnon, tiré du roman de Romain Rolland (1937), Au feu, non loin de Moscou (1943), La Famille de Tarass(1947-1950), Nikita Verchinine (1953-1954) et les Sœurs (1967-1969) compose cette partie de son œuvre.

Kabalevski est également l'auteur d'une opérette écrite en 1957, le printemps chante. Les œuvres patriotiques composées pendant les années quarante (La Grande Patrie 1942, Les Vengeurs 1942) ou par la suite ( Les Léninistes 1959, le Requiem en mémoire de ceux qui ont péri dans la lutte contre le fascisme 1963 la lettre au XXX° siècle 1972) n'ont pas résisté à l'usure du temps. Il est également l'auteur de plusieurs musiques de scène (les comédiens 1933), de mélodies et de ballets
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16654
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Dmitry Borisovich Kabalevsky (1904-1987)   Lun 3 Déc - 12:11

Catalogue des oeuvres :

Stage
Opus 24: Colas Breugnon, opera in 3 acts (1936-1938)
Opus 25: Music to the play Two Songs, after N. Shestakov (1937)
Opus 28: Golden Ears, ballet in 3 acts (1939-1940)
Opus 37: In the Fire, opera in 4 acts (1942)
Opus 47: The Taras Family, opera in 4 acts (1947-1950)
Opus 53: Nikita Vershinin, opera in 4 acts (1954-1955)
Opus 58: Song of Spring, operetta in 3 acts (1957)
Opus 83: The Sisters, opera in 3 acts (1968-1969)
Opus 90: Colas Breugnon, opera in 3 acts (second version) (1967-1968)

Orchestral

Symphonies
Opus 18: Symphony No. 1 in C sharp minor (1932)
Opus 19: Symphony No. 2 in C minor (1934)
Opus 22: Symphony No. 3 Requiem, on texts of N. Assayev, for chorus and orchestra (1933)
Opus 54: Symphony No. 4 in C minor (1956)

Opus 24A: Suite from Colas Breugnon (1938)
Opus 26: The Comedians, suite for small orchestra (1938-1940)
Opus 28A: Suite from Golden Ears (1939-1940)
Opus 29: Suite for Jazz Orchestra (1940)
Opus 56: Romeo and Julia, musical sketches for large symphony orchestra (1956)
Opus 64: Pathetic Overture (1960)
Opus 65: Spring, symphonic poem (1960)
Opus 78: To the Memory of the Heroes of Gorlovka, symphonic picture (1965)
Opus 85: The Eternal Flame in Bryansk, symphonic poem
Opus 95: The Heroes of the Revolution of 1905, for wind orchestra (1974)
Opus 96: ISME-Fanfares (1974)

Concertante
Piano
Opus 9: Piano Concerto No. 1 in A minor (1928)
Opus 23: Piano Concerto No. 2 in G minor (1935)
Opus 50: Piano Concerto No. 3 in D major 'Youth' (1952)
Opus 75: Rhapsody on a Theme of the Song Schoolyears, for piano and orchestra (1963)
Opus 99: Piano Concerto No. 4 "Prague Concerto" (1975)

Opus 48: Violin Concerto in C major (1948)
Cello
Opus 49: Cello Concerto No. 1 in G minor (1948-1949)
Opus 77: Cello Concerto No. 2 in C minor (1964)

Vocal Orchestral
Opus 12: Poem of Struggle, after A. Sharov, for chorus and orchestra (1930-1931)
Opus 15: Music to the Radiocomposition Galitsiskaya Zacheria, after B. Yansens, for soloists, chorus and orchestra (1931)
Opus 31: Parade of the Youth, for children's chorus and orchestra (1941)
Opus 33: Three Vocal-Monologues, for voice and orchestra (1941)
Opus 35: Vast Motherland, cantata for mezzo-soprano, bass, chorus and orchestra (1941-1942)
Opus 36: Revenger of the People, suite on text by Y. Dolmatovski for mixed chorus and orchestra (1942)
Opus 57: Song of Tomorrow, Spring and Peace, cantata for children's chorus and orchestra (1957-1958)
Opus 63: The Leninists, cantata after Y. Dolmatovski for three choruses and large symphony orchestra (1958-1959)
Opus 72: Requiem, for soloists, mixed chorus, children's chorus and orchestra (1962)
Opus 82: On the Motherland, cantata after Z. Solodar, for children's chorus and orchestra (1965)
Opus 93: A Letter to the 30th Century, oratorio (1972)

Chamber/Instrumental

String Quartets
Opus 8: String Quartet No. 1 in A minor (1928)
Opus 44: String Quartet No. 2 in G minor (1945)

Violin
Opus 21: Improvisation for Violin and Piano (from the music of the film Night of St. Petersburg) (1934)
Opus 69: Rondo for Violin and Piano (1961)
Opus 80: Pieces for Violin and Piano (1965)

Cello
Opus 2: Two Pieces for Cello and Piano (1927)
Opus 68: Etudes in Major and Minor for Cello Solo (1961)
Opus 71: Sonata for Cello and Piano, in B major (1962)
Opus 79: To the Memory of Sergei Prokofiev, rondo for cello and piano (1965)

Piano
Opus 1: Three Preludes (1925)
Opus 3: Album of Children's Pieces (1927-1940)
Opus 5: Four Preludes (1927-1928)
Opus 6: Piano Sonata No. 1 in F major (1927)
Opus 13 No. 1: Piano Sonatina No. 1 in C major (1930)
Opus 13 No. 2: Piano Sonatina No. 2 in G minor (1933)
Opus 14: From the Life of a Pioneer, pieces for piano (1931)
Opus 20: Four Preludes (1933-1934)
Opus 27: Thirty Children's Pieces (1937-1938)
Opus 30: Three Pieces (1939)
Opus 38: Twenty-Four Preludes (decicated to N. Miaskovsky) (1943-1944)
Opus 39: Twenty-Four Easy Pieces (1944)
Opus 40: Easy Variations in D major (Toccata) and in A minor (1944)
Opus 45: Piano Sonata No. 2 in E flat major (1945)
Opus 46: Piano Sonata No. 3 in F major (1946)
Opus 51: Easy Variations, volume 2: Five Variations on Folk-Themes (1952)
Opus 59: Rondo in A minor (1958)
Opus 60: Four Easy Rondos (1958)
Opus 61: Preludes and Fugues (1958-1959)
Opus 81: Spring-Dances (1965)
Opus 84: Recitative and Rondo (1967)
Opus 86: In The Camp of the Pathfinders, six pieces (1968)
Opus 87: Variations on Folk-Themes (1967)
Opus 88: Six Pieces (1971)
Opus 89: Thirty-Five Easy Pieces (1972-1974)
Opus 93A: Lyric Melodies (1971-1972)

Vocal/Choral

Opus 4: Three Poems after A Block for singer and piano
Opus 7: Two Songs after M. Artamonov and V. Shukovski, for high voice and piano (1928)
Opus 10: Three Songs after M. Gerassimov, M. Artamonov and N. Kliuyev, for voice and piano (1929-1930)
Opus 11: Eight Merry Songs after V. Kataev, for voice and piano (1929-1930)
Opus 16: Three Songs after E. Musam, A. Sharov and A. Surkov, for low voice and piano (1931-1932)
Opus 17: Eight Songs after O. Vissotskaya, A. Prishelts and A. Barto, for children's chorus and piano (1932)
Opus 32: Two Songs after A. Bezemenski and N. Vladimirski, for voice and piano (1941)
Opus 34: Three Songs after S. Marshak, for voice and piano (1941)
Opus 41: Seven Merry Songs after S. Marshak, for voice and piano (1944-1945)
Opus 42: Four Funny Songs after S. Marshak and S. Michalkov, for voice and piano (1945)
Opus 43: Two Russian Folk-Songs, for bass or tenor and piano (1945)
Opus 43A: Two Russian Folk-Songs, version for mezzo-soprano and piano (1964)
Opus 52: Ten Shakespeare Sonnets, for voice and piano (1953-1955)
Opus 55: Two Romances after A. Kovalenkov, for tenor and piano (1956)
Opus 62: In Fairy Tail's Forrest, musical pictures for narrator, voice and piano (1958)
Opus 66: The Camp of Friendship, songs of the pathfinders of Artek, for voice or children's chorus and piano (1961)
Opus 67: A Kitchen-Garden on View, round dances for children's chorus and piano (1961)
Opus 70: Three Dance-Songs, for voice and piano (1960)
Opus 73: Three Songs of Revolutionary Cuba, for voice and piano (1963)
Opus 74: Three Eightlines of R. Gamsatov, for mezzo-soprano and piano (1963)
Opus 76: Five Romances after R. Gamsatov, for mezzo-soprano and piano (1963-1964)
Opus 91: Conversation with a Cactus, eight children's songs after V. Viktorov for voice and piano (1969)
Opus 92: Three songs about Lenin, for children's chorus and piano (1970)
Opus 94: Three Songs-Plays after I. Rachillo, for children's chorus and piano (1973)
Opus 97: Songs of Friendship, for female chorus, children's chorus and soprano or tenor (1975)
Opus 98: Two Youth-Songs after V. Viktorov, for voice and piano (1975)
Opus 100: Time, six romances after S. Marshak for baritone and piano (1975)
Opus 101: Cry of the Song", cycle of romances after O. Tumanian for voice and piano (1978-1979)
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16654
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Dmitry Borisovich Kabalevsky (1904-1987)   Lun 3 Déc - 12:15

Ouverture de l'opéra Colas Breugnon

http://www.youtube.com/watch?v=pCknIfoudD8
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16654
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Dmitry Borisovich Kabalevsky (1904-1987)   Lun 30 Mar - 11:39

Je viens d'écouter son Requiem opus 72 "à la mémoire de ceux qui ont péri dans la lutte contre le fascisme" (à ne pas confondre avec le Requiem pour Lenine, sa troisième symphonie op 22).

Il a été composé en 1962-63 sur un texte de Robert Rojdestvensky, et est écrit pour mezzo-soprano, baryton, choeur mixte, choeur d'enfants et orchestre. Oeuvre monumentale de 88 minutes, il se compose de 11 numéros réunis en 3 parties. Rien à voir avec un Requiem traditionnel en latin ! (en ce sens il se rapprocherait plutôt du requiem allemand de Brahms ou bien du requiem d'Hindemith).
La musique rappelle par moments Alexandre Newski de Prokofiev : on y retrouve la gloire de la Patrie, le désespoir d'une mère face à la mort des enfants, une partie martiale, l'avenir avec les choeurs d'enfants, la gloire éternelle...
Certes une oeuvre de circonstances mais magnifique ! (comme dans un autre registre le Chant des Forêts de Chostakovitch par exemple).
Revenir en haut Aller en bas
Olivier

avatar

Nombre de messages : 799
Age : 50
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Dmitry Borisovich Kabalevsky (1904-1987)   Lun 11 Juil - 22:03

J'ai écouté les préludes de Kabalesky, une oeuvre pour piano de 28 morceaux magnifiques. La pochette du CD montre une poupée russe, et cela correspond bien à ces pièces qui s'emboitent les unes dans les autres.
C'est un disque que j'ai découvert par hasard d'un emprunt à la médiathèque mais que je trouve très agréable.
En revanche, je ne connais rien d'autre de ce compositeur à l'exception de ses concertos pour violon et violoncelle.
Que valent ses symphonies ?
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16654
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Dmitry Borisovich Kabalevsky (1904-1987)   Lun 11 Juil - 23:09

Ses symphonies (4) valent l'écoute. Les deux premières sont les plus connues, le style est assez moderne (un peu le genre Prokofiev des symphonies 2, 3 ou 4)
La troisième est une sorte de cantate intitulée Requiem à la mémoire de Lénine, pas mal non plus, et la quatrième est peut-être la plus lyrique, la plus longue aussi (41 minutes).
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5938
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Dmitry Borisovich Kabalevsky (1904-1987)   Dim 14 Fév - 11:46



Dmitry Borisovich Kabalevsky, ( russe : Дмитрий Борисович Кабалевский), compositeur russe né en 1904 à Saint Petersbourg et décédé à Moscou, le 18 février 1987.

Il a aidé à mettre en place l' Union des compositeurs soviétiques à Moscou et est resté l'une de ses figures de proue. Il fut un compositeur prolifique de musique pour piano et de musique de chambre ; beaucoup de ses œuvres pour piano ont été interprétée par Vladimir Horowitz .
Il est probablement mieux connu en Occident pour le "Galop des Comedians " de la suite "Les Comédiens"  et pour son troisième concerto pour piano.


1909 – avec son père et sa sœur Elena / 1911 – avec sa mère et sa soeur

Biographie

Kabalevsky est né à Saint-Pétersbourg.  Son père était mathématicien et l'a encouragé à étudier les mathématiques.  Cependant, dès son jeune âge, il est fasciné pour les arts et devient un jeune pianiste accompli.   Il se tourne également vers la poésie et la peinture.
En 1925, contre la volonté de son père, il accepte une place au Conservatoire de Moscou , étudiant la composition avec Nikolaï Miaskovski et le piano avec Alexander Goldenweiser .
La même année, il rejoint PROKULL (Production Collective of Student Composer) un groupe d'étudiants affiliés au Conservatoire de Moscou visant à combler le fossé entre le modernisme et d'autres styles de musique. Il devient professeur au Conservatoire de Moscou en 1932.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale , il écrit de nombreux chants patriotiques, rejoint le Parti communiste en 1940 et devient  le rédacteur en chef de Sovetskaya Muzyka  
Il compose et joue également de nombreuses pièces pour films muets et de la musique de théâtre.

En 1948, lorsque Andrei Zhdanov déclare sa résolution sur les orientations que la musique soviétique doit prendre, Kabalevsky est à l'origine de la liste des compositeurs nommés comme étant les plus coupables du formalisme.  Toutefois, en raison de ses liens avec les milieux officiels, son nom n'apparaît pas.  Une autre théorie affirme que le nom de Kabalevsky était seulement sur la liste en raison de sa position dans la direction de l' Union des compositeurs soviétiques.

En général, Kabalevsky n'est pas aussi aventureux que ses contemporains en termes d'harmonie et préfère un diatonisme plus conventionnel.
Contrairement à son compatriote Sergueï Prokofiev , il a épousé les idées du réalisme socialiste , et ses œuvres d'après-guerre ont été caractérisées comme "populaire, fade, et réussie".

Sa contribution sans doute la plus importante dans le monde de la musique a été ses efforts constants pour intéresser les enfants à la musique.
Non seulement il a écrit de la musique spécifique mais il a mis en place un programme pilote d'enseignement de la musique dans vingt-cinq écoles soviétiques.  Il a lui-même enseigné pendant 7 ans afin d'apprendre aux enfants à écouter attentivement et à mettre leurs impressions en mots.
Ses écrits sur ce sujet ont été publiés aux Etats-Unis en 1988 : Music and education : a composer writes about musical education.

En 1961, Kabalevsky a fait quelques enregistrements stéréo, dirigeant son Overture Pathetique, Spring  et Song or Morning a été réalisé aux  USA en 1975 sous le label 'Westiminster Gold.  

Il a reçu un certain nombre de distinctions d'Etat pour ses œuvres musicales, dont trois Prix Staline. Kabalevsky a été reconnu également pour sa qualité d'enseignement : il a été élu à la tête de plusieurs commissions et académies et a reçu le diplôme honorifique de président de la Société internationale de l'éducation musicale.
Il a écrit pour tous les genres musicaux et a été constamment fidèle aux idéaux du réalisme socialiste. En Russie, Kabalevsky est surtout connu pour ses chansons vocales, cantates, opéras tandis qu'à l'étranger, il est surtout connu pour sa musique orchestrale.
Il a  fréquemment voyagé à l'étranger et a été membre du Comité soviétique pour la défense de la paix ainsi que représentant pour la promotion de l'amitié entre l'Union soviétique et les pays étrangers.
Un de ses étudiants connus est Leo Smit.
Il est mort à Moscou le 14 Février 1987.

Honneurs et prix

Artiste du peuple de la RSFSR (1954).
Artiste du peuple de l'URSS (1963).
Héros du Travail socialiste (1974).
Quatre ordres de Lénine (1964, 1971, 1974, 1984)
Ordre du Drapeau Rouge du Travail (1966)
Ordre de l'insigne d'honneur (1940)
Prix Lénine (1972) - une nouvelle version de l'opéra «Colas Breugnon» (1968)
Prix Staline :
première classe (1946) - pour la 2e quatuor (1945)
deuxième classe (1949) - Concerto pour violon et orchestre (1948)
deuxième classe - pour l'opéra "Taras famille" (1950)
Prix Etat de l'URSS (1980) - pour la 4e Concerto pour piano et orchestre ( "Prague") (1979)
Prix Glinka Etat de la RSFSR (1966) - pour "Requiem" pour solistes, deux chœurs et orchestre (1962)
Prix Komsomol de Lénine (1984)

Filmographie
 
Ivan Pavlov (1949)source : traduction personnelle de Wikipedia

source : traduction libre de Wikipedia


Dernière édition par Bel Canto le Dim 14 Fév - 13:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5938
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Dmitry Borisovich Kabalevsky (1904-1987)   Dim 14 Fév - 11:51

Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Stadler
Admin
avatar

Nombre de messages : 4199
Age : 47
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Dmitry Borisovich Kabalevsky (1904-1987)   Dim 14 Fév - 12:09

Je me suis permis de fusionner avec le sujet déjà existant Wink

J'avais pourtant fait une recherche approfondie avant ...  

A noter : les bios ont plusieurs points de différences ... il faudra que je creuse ! Wink

Bel Canto
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5938
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Dmitry Borisovich Kabalevsky (1904-1987)   Dim 14 Fév - 13:19

Quelques enregistrements ...





Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16654
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Dmitry Borisovich Kabalevsky (1904-1987)   Dim 14 Fév - 20:05

J'aime beaucoup son Requiem - qui comme j'écrivais ci-dessus n'est pas un requiem latin mais une sorte d'oratorio dédié "en mémoire de ceux qui ont péri dans la lutte contre le fascisme" (sic) - il date de 1962-1963 sur un texte de Robert Rojdestvensky et composé pour mezzo-soprano, baryton, choeur d'enfants, choeur mixte et orchestre:



https://www.youtube.com/watch?v=PloCRU_UlNM

https://www.youtube.com/watch?v=kCnNj-eJEQc
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6629
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Dmitry Borisovich Kabalevsky (1904-1987)   Dim 14 Fév - 20:34

j'aime beaucoup aussi...dommage qu'il ne semble exister en cd Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Stadler
Admin
avatar

Nombre de messages : 4199
Age : 47
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Dmitry Borisovich Kabalevsky (1904-1987)   Dim 14 Fév - 20:40

Jean a écrit:
j'aime beaucoup aussi...dommage qu'il ne semble exister en cd Crying or Very sad

Si mais il semble rare à trouver : http://www.allmusic.com/album/release/dmitri-kabalevsky-requiem-op-72-symphony-no-4op54-mr0002091438
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dmitry Borisovich Kabalevsky (1904-1987)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dmitry Borisovich Kabalevsky (1904-1987)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: