Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 John POWELL (1882-1963)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16304
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: John POWELL (1882-1963)   Ven 5 Fév - 19:01

(ne pas confondre avec John Powell, compositeur de musiques de film)

John Powell (né le 6 Septembre 1882, mort le 15 Août, 1963) était un pianiste américain, ethnomusicologue et compositeur. Il a aidé à fonder le White Top Folk Festival, qui a favorisé la musique des habitants des montagnes des Appalaches.

Powell est né et a grandi à Richmond, en Virginie. Il est diplômé de l'Université de Virginie en 1901, et a étudié le piano avec Theodor Leschetizky et la composition à Vienne avec le compositeur Karel Navrátil. Il a fait ses débuts comme pianiste de concert en 1908 à Berlin.

Powell est devenu un compositeur de renommée mondiale. Il avait une approche raciste de la musique, qu'il a exprimée dans ses écrits. Il était intéressé par la musique folk des Appalaches et de sa conservation. Il fut l'un des fondateurs de la White Top Folk Festival, tenue à Grayson County, Virginia chaque année de 1931 à 1939.

Powell est mort dans le comté de Albemarle, Virginia près de Charlottesville, et a été enterré au cimetière Hollywood à Richmond.


L'activisme politique

Croyant fermement à la ségrégation et la suprématie blanche, Powell a également participé à des clubs anglo-saxons d'Amérique, qui eurent de nombreux adeptes en Virginie. Il a contribué à la rédaction et l'adoption de la Loi sur l'intégrité raciale de 1924, qui a institutionnalisé le one-drop rule en classant en noir (colored) toute personne d'ascendance africaine.

L'idéologie de Powell - et musicologique - étaient fortement raciste et anti-noire, un sujet qui a servi de sujet pour un grand nombre de ses essais.  À l'automne de 1922 avec Earnest Sevier Cox (un auto-proclamé ethnologue et explorateur) et Dr. Walter Plecker, Powell a fondé les clubs anglo-saxons de l'Amérique à Richmond, en Virginie. Ils ont travaillé en étroite collaboration avec Walter Ashby Plecker pour promouvoir la législation de l'Etat afin de classer les gens simplement comme "blanc" ou "nègre", et la fin des "fusion raciales" par les mariages mixtes. Les activités du club se séparent de l'élite en Virginie, qui avait essayé de rendre la fierté dans son "paternalisme distinguée" dans le contrôle des relations raciales. Les clubs ont attiré plus de racistes.

En un an, plus de 400 hommes blancs se sont joints aux membres et le club avait 31 "postes" en Virginie, dont deux à Charlottesville, un pour la ville et l'autre à l' Université de Virginie. Powell a travaillé avec le Dr Plecker, registraire de l'état des statistiques, pour rédiger la Loi sur l'intégrité raciale de 1924. Les membres du club ont réussi à faire pression sur le législateur pour obtenir le passage de la loi, qui a classé noire toute personne ayant une ascendance africaine, bien que la loi précédente ait reconnu les personnes avec un seizième d'ascendance noire, ou moins, étaient blanches.


Compositions sélectionnées

Piano music:

Variations and double-Fugue on a thème of F. C. Hahr (1906)
Sonate psychologique (1907)
In the South (Dans le sud), 4 pièces, op. 16 (1909)
At the Fair (A la foire), suite en 6 mouvements (1907)
Sonata noble, op. 21 (1907-8)
Sonata Teutonica pour piano, op. 24 (admirée par Kaikhosru Shapurji Sorabji). Créée par Benno Moiseiwitsch à Londres en 1914. publié et enregistré dans une version abrégée.
In the Hammock, pour 2 pianos à 8 mains (1915)
Dirge, sextuor pour 2 pianos à 12 ùains (1928)


Orchestre et chambre

Sonata virginianesque pour violon et piano, Op. 7 (1906)
Piano Concerto, Op.13
Violin Sonata, Op.19 (1918)
Violin Concerto in E, Op.23 (créée par Efrem Zimbalist, 1912, New York)
2 Quatuors à cordes (1907, 1922)
Rhapsodie Nègre pour piano et orchestre, Op. 27 (1918)
Dans l'ancienne Virginie, ouverture pour orchestre (1921)
From a loved Past, pour violon et piano (1930)
Natchez on the Hill, 3 danses paysannes virginiennes pour orchestre (1932)
A Set of Three, pour orchestre (1935)
Symphonie en la majeur (Virginia Symphony on folk thèmes) (1945, rév. 1951) (enregistrée)


Musique vocale

The Babe of Bethlehem, noël pour choeur (1934)
The Deaf Woman's Courtship, pour soprano, baryton et choeur (1934)
Chants folkloriques de Virginie, pour baryton et piano (1938)
Judith et Holopherne, opéra

Daniel Gregory Mason a écrit un quatuor à cordes sur un thème de Powell.

L'Université de Radford a nommé ses arts et music-hall d'après Powell, honorant sa défense de la musique des Appalaches. Cependant, en 2010, le conseil d'administration de l'université a découvert son rôle dans la suprématie blanche et a voté pour retirer son nom de l'immeuble.

Une bien jolie symphonie, bien que l'enregistrement de 1947 ne soit pas fameux.



https://www.youtube.com/watch?v=Qax0LNvqyME
Revenir en haut Aller en bas
 
John POWELL (1882-1963)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: