Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Cyrille AUFORT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11541
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Cyrille AUFORT   Lun 1 Fév - 23:08


La Glace et le Ciel est le dernier film de Luc Jacquet mettant en scène l'aventure exceptionnelle de Claude Lorius, parti en 1957 étudier les glaces de l'Antarctique. Imaginant déjà les magnifiques paysages pouvant être aussi fascinants que hostiles, avec ces glaciers à perte de vue, je me suis dit que Cyrille Aufort a eu tout l'espace nécessaire pour s'exprimer ainsi qu'une excellente matière à inspiration. Le film nous relate l'histoire d'une vie extraordinaire de science et d'aventure, dévouée à décrypter au plus profond des glaces de l'Antarctique les secrets bien conservés du climat: <<1955. Claude Lorius répond à une petite annonce et part avec deux compagnons pour un hivernage d'un an en Antarctique, sans possibilité de retour ni d'assistance. Cette première campagne dans le Grand Sud est l'acte fondateur de son existence. Sur ces terres vierges de toute expérimentation, le jeune homme réalise que chaque bulle enserrée par les glaces des pôles est un échantillon de l'atmosphère de l'époque où elle fut emprisonnée. Autrement dit, à une profondeur de quelques mètres, la glace contient l'air que respiraient les Romains. Températures, bulles d'air...Ces découvertes vont conduire à des forages qui vont lui permettre de remonter à plus de 400 000 ans dans notre histoire climatique, ce qui n'avait jamais été réalisé auparavant.>>

De cette musique pleine de contrastes où formes classiques s'entremêlent avec des expressions musicales plus atmosphériques, d'autres plus oniriques, déambule ponctuellement un violoncelle solo que le compositeur associe au principal protagoniste de cette fabuleuse aventure, Claude Lorius. La partition de Cyrille Aufort invite un orchestre symphonique (Philharmonia Orchestra - London). Les cordes y ont, du moins dans un premier temps, une grande importance, les choeurs domineront d'autres parties de l'oeuvre, sans compter un usage assez heureux de l'électronique qui se marie bien avec l'orchestre. On pourrait croire à une musique un peu convenue au départ, puis, dès la première plage, la musique prend une tournure plus fouillée et j'estime que le thème principal est développé de façon intéressante, entre valse et marche, aussi bien dans sa première exposition, en tête de la partition, "Il était une fois un jardin" que dans ce qui devient sa meilleure conclusion possible; "Thème de la Glace et le Ciel". Entre les deux expositions du thème-phare, se déplie une musique tantôt nostalgique, tantôt héroïque, tantôt climatique, tantôt onirique, tantôt lyrique et épique, avec ses moments plus intimes...ce fameux violoncelle solo qui peut éventuellement décrire la solitude ou l'errance qui ont pu saisir le scientifique durant cette aventure de recherche qui aurait pu lui coûter la vie. Je ne sais pas pourquoi je me souviens d'un extrait qui débute par un piano un peu banal mais qui prend une physionomie plus singulière dès que la flûte de June Scott lui succède: j'aime le son de cette flûte même si ça peu paraître un détail au sein de la vaste partition d'Aufort. Pour en revenir au piano, il peut s'avérer moins prévisible à d'autres passages, notamment dans un contexte plus onirique, après un violon solo qui décolle l'auditeur de la glace pour le mener vers le ciel, le meilleur moment de cette B.O. selon mon humble avis.

Parole au compositeur!

https://www.youtube.com/watch?v=YEDI-X2DjT0
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11541
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Cyrille AUFORT   Mar 2 Fév - 23:30


Eléments biographiques:

Titulaire de plusieurs premiers prix du Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon et de Paris, Cyrille Aufort commence sa carrière en composant pour le théâtre, des courts-métrages, des films d'animation avant de faire ses premières armes au cinéma. En 2006, il se voit confier la composition de la bande originale des films 9A de Reza Rezaï et Hell de Bruno Chiche. Il compose également pour la télévision: La Maison Tellier et Cet Eté-là d'Elisabeth Rappeneau. De 2009 à 2010, Cyrille Aufort écrit la musique du film de Vincenzo Natali; Splice et celle de L'Empire du Milieu du Sud, un film réalisé par Jacques Perrin & Eric Deroo. Il signe également la partition du film de Yann Samuell; L'Âge de Raison. En 2011, il compose la musique du long métrage de Stéphane Cazes, Ombline. Il fut nominé pour le Prix "France Musique - Sacem 2011", récompensant chaque année les meilleurs auteurs de musiques de films. J'ignore s"il l'a obtenu. En 2012, il co-écrit avec Gabriel Yared la musique de A Royal Affair, un film réalisé par Nikolaj Arcel qui reçut plusieurs récompenses. Il signe en 2014 la musique originale de Farafin Ko, un long métrage documentaire réalisé par Vincent Schmitt & Aïcha Boro Leterrier, la musique de Un Homme Idéal de Yan Gozlan ainsi que celle par laquelle j'aurai découvert ce jeune compositeur talentueux; La Glace et Le Ciel, le nouveau film du réalisateur Luc Jacquet qui avait précédemment réalisé le film animalier Le Dernier Empereur.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16718
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Cyrille AUFORT   Mer 3 Fév - 9:24

Un article qui apporte d'autres précisions : http://kinoscore.com/cyril-aufort


Né en 1974 à Paris, Cyrille Aufort entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon en 1993 et en ressort avec un diplôme National d’Étude Supérieure Musicale. Titulaire de plusieurs premiers prix du Conservatoire National de Musique de Lyon et de Paris, ce musicien a tout d’abord composé la musique de films documentaires et de court-métrages, avant de faire ses premières armes dans le cinéma en qualité d’orchestrateur et tout en poursuivant une brillante carrière d’arrangeur pour Charles Aznavour, Serge Lama, Michel Fugain, Michel Sardou, Bernard Lavilliers et bien d’autres.

De plus, Cyrille Aufort a composé pour la télévision et collabore également régulièrement avec l’Ensemble de Basse-Normandie à la création de musiques originales sur des films muets. Récemment, il a composé la musique du film de Vincenzo Natali, "Splice" et celle de "L'Empire du Milieu du Sud" un film réalisé par Jacques Perrin et Éric Deroo.

Orchestrateur renommé, il a travaillé aux côtés d'Alexandre Desplat, d’Yvan Cassar et de Gabriel Yared, entre autres. Cyrille Aufort a composé sa première musique de long-métrage pour le film 9A, de Reza Rezaï. Depuis, il a notamment signé la musique originale de "Hell" (Bruno Chiche), de "Splice" (Vincenzo Natali) et de "L'empire du milieu du sud" (Jacques Perrin et Eric Deroo).

En 2010, il a dirigé la Master Class de Composition musicale à l'image du Festival International du Film d'Aubaine.


Filmographie


Cinéma

2006 : 9A de Reza Rezai
2006 : Hell de Bruno Chiche
2009 : Splice de Vincenzo Natali
2010 : L'Âge de raison de Yann Samuell
2012 : Ombline de Stéphane Cazes
2014 : Farafin Ko de Vincent Schmitt et Chloé-Aïcha Boro (film-documentaire)
2015 : Un homme idéal de Yann Gozlan
2015 : La Glace et le Ciel de Luc Jacquet


Télévision

2002 : L'Empire du milieu du sud d'Eric Deroo et Jacques Perrin (documentaire)
2008 : La Maison Tellier d'Élisabeth Rappeneau
2009 : Cet été-là d'Élisabeth Rappeneau
2013 : Je vous présente ma femme d'Élisabeth Rappeneau


Courts métrages

2003 : Le Monde de Raoul de Fabien Montagner
2005 : La Tête dans les étoiles de Sylvain Vincendeaut
2011 : Le Passage de Fabien Montagner
2012 : Cold Warrior d'Emily Greenwood
2013 : Douce nuit de Stéphane Bouquet


Orchestrations

2002 : Ah, si j'étais riche, de Michel Munz et Richard Bitton (musique de Michel Munz)
2003 : San Antonio, de Claude Berri (musique de Jean-Yves d'Angelo)
2003 : L'odyssée de l'espèce, de Jacques Malaterre (musique d'Yvan Cassar)
2004 : Massaï, les guerriers de la pluie, de Pascal Plisson (Musique d'Yvan Cassar)
2005 : Quartier V.I.P. , de Laurent Firode (musique d'Yvan Cassar)
2005 : Otage, de Florent Emilio Siri (musique d'Alexandre Desplat)
2005 : Le cactus, de Gérard Bitton et Michel Munz (musique de Michel Munz)


Très belle musique !

https://www.youtube.com/watch?v=UcsSsB90HHA

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cyrille AUFORT   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cyrille AUFORT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Musiques de films-
Sauter vers: