Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Emile JAQUES-DALCROZE (1865-1950)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin


Nombre de messages : 15719
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Emile JAQUES-DALCROZE (1865-1950)   Jeu 17 Déc - 10:55

Emile Jaques-Dalcroze (né à Vienne, le 6 Juillet 1865 - mort à Genève, le 1er Juillet 1950) était un compositeur et pédagogue suisse.

Il a étudié la musique au Conservatoire de Genève, où il reçu un prix dans la musique et la poésie. Peu de temps après, il se rend à Paris, où il étudie avec Fauré, Delibes et Lussy, et à Vienne, où il a étudié avec Fuchs et Bruckner. En 1892, il devient professeur d'harmonie au Conservatoire de Genève, où il a remplacé la méthode traditionnelle par une nouvelle méthode plus moderne et complexe, avec l'idée de relier le rythme avec les mouvements du corps. Pour cette raison, il a été officiellement reconnu en 1905 par l'Association des musiciens suisses. En 1910, il a reçu une invitation de Wolf Dohrn pour fonder une école de musique près de Dresde. En 1914, il rentre en Suisse où il a fondé l'Institut Jaques-Dalcroze à Genève.
Il a continué à travailler dans sa ville suisse le reste de sa vie jusqu'à sa mort en Juillet 1950.


Oeuvres

Musique vocale

La Soubrette, opéra-comique (1880)
Riquet à la houppe (operetta, R. Yve-Plessis) (1883);
Par les bois, opéra, op.6 (P. Monnier) (1888);
La Veillée, op 36 (suite lyrique, J. Thoiry) (1893);
Le Violon maudit, opéra-comique (1893)
Janie (idylle musicale, 3, P. Godet, after G. de Peyrebrune) (1894);
Printemps (kermesse, E. Jaques-Dalcroze) (1895);
Sancho Pança (comédie lyrique, 4, Yve-Plessis) (1896);
Le jeu du Feuillu, op 43 (poème printanier, Jaques-Dalcroze) (1900);
Festival vaudois, op 55 (Jaques-Dalcroze) (1903);
Le bonhomme jadis ou Onkel Damuzal (opéra comique, Franc-Nohain, after H. Murger) (1905)
Les jumeaux de Bergame (opéra comique, 2, M. Léna, after Florian) (1908);
Fête de juin (spectacle patriotique, 4, D. Baud-Bovy, A. Malche) (1914);
Les belles vacances (cant., P. Girard) (1920);
La fête de la jeunesse et de la joie (J. Chenevière, Girard) (1923);
Les premiers souvenirs (poème en images, Chenevière) (1924);
Le petit roi qui pleure (féerie enfantine, 3, Jaques-Dalcroze) (1932);
Le savetier et le financier (saynète, M. Grange) (1933);
Le joli jeu des saisons (revue, Jaques-Dalcroze) (1934);
Ces bonnes dames (saynète enfantine, Grange) (1935)


Orchestre

Janie : prélude et danse villageoise (1894)
Petites Variations sur "La Suisse est belle" (1895)
Suite de ballet de "Sancho Pança" (1896)
Poème alpestre (1898)
Nocturne pour violon et orchestre, op.49
Concerto pour violon et orchestre no.1, op.50 (1902);
Poème (Concerto pour violon no.2) (1911)
Suite de Danses (1911)
1914, Impressions tragiques, avec choeur d'hommes (1916)
Tableaux Romands, suite
Danses romandes


Musique de chambre

2 pièces, pour violon et piano : romance et chant mélancolique, opus 2
Petite Suite pour violon et piano, op 6
Suite, pour violoncelle et piano, opus 9 (1891)
Canzonetta pour violon et piano, opus 11
Rondo scherzando pour violon et piano, op 16 (1892)
Quatuor à cordes en mi mineur (1899)
Romance pour violon et piano, 27 (1899)
Berceuse pour violon et piano, op 28 (1899)
3 morceaux, pour violoncelle et piano, opus 48 (1902)
Nocturne pour violon et piano, op 49 (1902)
Fantasia appassionata, pour violon et piano, opus 53 (1902)
Sérénade pour quatuor à cordes, op 61 (1905)
Canzone et Allegro scherzando pour flûte, violon et piano (1906)
Novellettes et Caprices pour piano, violon, violoncelle (1920);
Rythmes de danse, pour violon et quatuor à cordes (ou piano) (1922)
Danses frivoles pour violon et piano (1924)


Piano

Impromptu-scherzetto, op 3 (1895)
Feuillets d'album, op 7 (1894)
Morceaux opus 44, 45, 46, Polka enharmonique op 47 (1902)
Scènes d'Enfants, op 54 (1905)
Bagatelles, op 67 (1905)
12 Danses (1913)
20 Caprices et études rythmiques (1920)
Les Vieux de la Vieille (1931)


Mélodies

Mélodies, op 1 (1894)
Chansons populaires romandes, op 33 (1899)
Chansons religieuses, op 40 (1901)
Chansons d'enfants, opus 42
Chansons rustiques
La chère maison
Les Chansons du Coeur qui vole, op 56 (1903)
Les propos du Père David la Jeunesse, opus 57
La ronde du petit agneau bêlant
Le Bel Oiseau, cantate pour voix et instruments (1906)
Premières rondes et enfantines, opus 34
New Children's Songs and Dances, opus 37

D'autres morceaux, dont des extraits et arrangements de ses pièces dramatiques, des oeuvres chorales et environ 600 mélodies accompagnées au piano ou autres instruments


Exercices pratiques d'intonation

12 kleine melodische et rhythmische Studien, pour le piano, Simrock, Berlin, 1913.
16 plastische Studien, pour le piano, Simrock, Berlin, 1913.
20 Caprices and Rhythmic Studies pour le piano, Augener, Londres, 1920.
50 Études miniatures de métrique et rythmique pour le piano, Senart, Paris, 1923.
10 mehrstimmen Gesange. ohne Worte zu plastischen Studien, Simrock, Berlin.
3 Vocalises, Heugel, Paris.
6 Exercices pratiques d'intonation, Foetisch, Lausanne.
6 Jeux rythmiques pour enfants et adolescents pour le piano, Heugel, Paris.
6 petites Pièces en rythmes alternés pour piano, Foetisch, Lausanne.
Esquisses rythmiques pour piano, Foetisch, Lausanne.
Exercices de disordination pour le piano, Enoch, Paris.
La jolie musique, jeux et exercices pour les tout petits (chant), Huguenin, Le Locle.
Marches rythmigues, chant et piano, Foetisch, Lausanne.
Métrique et rythmique, 200 études pour piano, Lemoine, Paris.
Moderne Tonleiterschule (avec R. Ruynemann), Chester, London.
Petites pièces de piano avec instruments à percussion, Enoch, Paris.
Rythmes de chant et de danse, piano et chant Heugel, Paris.


Ecrits

Le coeur chante: sensations d'un musicien (Geneva, 1900)
‘La réforme de l'enseignement musical à l'école’, Congrès de l'enseignement musical: Soleure 1905
Méthode Jaques-Dalcroze, pt i: Gymnastique rythmique (Paris, 1906; suppl., La respiration et l'innervation musculaire planches anatomiques, 1906); replaced by La rythmique (Lausanne, 1916–17; Eng. trans., 1920); pt ii: Etude de la portée musicale (Paris, 1907); pt iii: Les gammes et les tonalités, le phrasé et les nuances (Paris, 1906–7); pt vi: Exercices de plastique animée (Paris, 1917) [pts iv–v unpubd]
ed. P. Boepple: Der Rhythmus als Erziehungsmittel für das Leben und die Kunst: sechs Vorträge zur Begründung seiner Methode der rhythmischen Gymnastik (Basle, 1907)
Introduction à l'étude de l'harmonie (Geneva, n.d.)
La rythme, la musique et l'éducation (Paris and Lausanne, 1920, 2/1965; Eng. trans., 1921/R, 2/1967)
ed. C. Cox: Eurhythmics, Art and Education (London, 1930/R) [essays written 1922–5; trans. by F. Rothwell]
Solfège rythmique vocal (Lausanne, 1925; Eng. trans., 1994)
Métrique et rythmique (Paris, 1937–8)
La jolie musique (Le Locle, 1939)
Souvenirs: notes et critiques (Neuchâtel, 1942)
La musique et nous: notes sur notre double vie (Geneva, 1945/R)
Notes bariolées (Geneva, 1948)


1914, Impressions tragiques



https://www.youtube.com/watch?v=CUdgGFRHGIg


Poème alpestre

https://www.youtube.com/watch?v=IjhjHCtLx-w


Concerto pour violon n° 2

https://www.youtube.com/watch?v=GgRcTWe2FzE
Revenir en haut Aller en bas
Jean



Nombre de messages : 6350
Age : 73
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Emile JAQUES-DALCROZE (1865-1950)   Jeu 17 Déc - 15:45

"L'institut Jacques Dalcroze existe toujours à Genève...En fait une école de musique assez réputée et "particulière" pour enfant et adulte ....rien à voir avec une sorte de "conservatoire" ou école de musique classique.

J'en connais un peu les locaux : c'est là que répétait "le choeur universitaire de Genève" et la Psalette de Genève...souvenirs..;souvenirs! Wink
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15719
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Emile JAQUES-DALCROZE (1865-1950)   Jeu 17 Déc - 17:23

Jean a écrit:
"L'institut Jacques Dalcroze existe toujours à Genève...En fait une école de musique assez réputée et "particulière" pour enfant et adulte ....rien à voir avec une sorte de "conservatoire"  ou école de musique classique.

J'en connais un peu les locaux : c'est là que répétait "le choeur universitaire de Genève" et  la Psalette de Genève...souvenirs..;souvenirs! Wink

Si je comprends bien, tu y as chanté ?
Revenir en haut Aller en bas
laudec



Nombre de messages : 3001
Age : 64
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Emile JAQUES-DALCROZE (1865-1950)   Jeu 17 Déc - 19:19

A Bruxelles, l y a également un Institut de rythmique Jaques-Dalcroze qui existe depuis le début des années 1950 et, en 1975, il a été reconnu comme institution subventionnée de pédagogie musicale par la Communauté française de Belgique.
C'est un Institut fort réputé, cette pédagogie semble sympa, fort créative, liée au rythme corporel.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Emile JAQUES-DALCROZE (1865-1950)   Aujourd'hui à 17:07

Revenir en haut Aller en bas
 
Emile JAQUES-DALCROZE (1865-1950)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: