Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

  Javier NAVARRETE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11298
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Javier NAVARRETE   Ven 4 Déc - 19:10


A propos de "Sa Majesté Minor":

Avant de rencontrer Javier Navarrete, je lui ai transmis la note suivante: <<La musique que je souhaite doit être gaie, légère, rafraîchissante, enjouée, malicieuse, mélodieuse. Elle doit éviter d'être pompeuse, prétentieuse, emphatique, ésotérique. Je souhaite une forte signature sonore, en utilisant des instruments qui ne font pas partie du registre habituel des films hollywoodiens. Pour exemple: un orchestre à cordes composé exclusivement de koras solos et d'un pupitre de 10 ou 20 bouzoukis, une formation de percussions (tambours, tam-tams, marimbas, castagnettes, etc...) où la mélodie serait confiée à un ou plusieurs balafons, une formation de vents où le rythme serait assuré par un ensemble de trompes, tubas, hélicons, et la mélodie par un orgue à eau. Je ne veux pas d'un score "chic". Je souhaite une musique qui plaise aux oreilles populaires, une musique à la mélodie facile et mémorisable, simple comme les airs à succès, primaire comme les ritournelles qui enchantaient les bals campagnards du XIXème siècle. Je veux des arias qui pourraient être sifflées par des peintres, des boulangers et des maçons, dans le genre de celles que Dvorak, Brahms ou Grieg auraient trouvées dignes d'être orchestrées. Tous les instruments traditionnels du bassin méditerranéen seront les bienvenus, de la Roumanie au Portugal, de l'Afrique du Nord et du Sahel à la Turquie, de l'Espagne...à la Grèce - évidemment.>> Je suis fier de la B.O. de tous mes films. J'ai eu la chance de travailler avec des compositeurs d'exception. Pourtant, parmi toutes ses collaborations réussies, celle qui nous a unis, Javier et moi, sur "Sa Majesté Minor" a été la plus heureuse, la plus parfaite. Jean-Jacques Annaud.2007.

Eléments biographiques (source Wikipédia):

Javier Navarrete est un compositeur de musique de films né en 1956 en Espagne. Né à Teruel en 1956, il part à 19 ans à Barcelone. Il collabore avec Guillermo del Toro dans deux films de terreur en rapport avec la Guerre civile espagnole, L'échine du diable et Le Labyrinthe de Pan (El laberinto del fauno). Avec ce dernier film, dont les rôles principaux sont joués par Ivana Baquero, Sergi López et Maribel Verdú, il est nominé aux Premios Goya et aux Oscar en 2006, en plus de remporter le Premio Ariel. En 2012, il gagne le Premio Emmy pour son travail dans le téléfilm Hemingway & Gellhorn joué par Clive Owen et Nicole Kidman. Navarrete se rend ensuite à Los Angeles. Les ambiances musicales de Navarrete sont particulières, avec la musique électronique inspirée de compositeurs en lien avec la Fundación Phonos comme Eduardo Polonio ou Gabriel Brncic, son maître. Il est également influencé dans sa jeunesse par Carles Santos. "Je suis resté des années à composer de la musique électronique avec des critères d'ingénieur du son - précise-t-il -; puis je suis passé à la musique électronique minimaliste. Cette étape m'a marqué. Mais je n'ai jamais pensé faire de la musique expérimentale, pas même dans ma période électronique radicale. L'expérimentation n'existe pas. J'essayais simplement de réussir à composer des musiques écoutables. Comme maintenant".
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11298
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Javier NAVARRETE   Sam 5 Déc - 19:01


Je connais le compositeur Javier Navarrete au travers de ce qu'il composa pour Sa Majesté Minor, un film de Jean-Jacques Annaudainsi que pour Pan's Labyrinth, un film de Guillermo Del Toro. Ces deux partitions sont très différentes. Pour le film d'Annaud, Navarrete a composé une musique légère et enjouée invitant dans une même danse des sons des instruments tels que la fabiole, la lyre, le tible, la trompette, le trombone, la flûte de pan, le doudouk, l'erhu, le cymbalum, la clarinette basse, le contre-basson, etc.... Le compositeur n'hésite pas à écrire des parties solos pour certains de ces instruments. Un extrait avec flûte de pan solo, par exemple, n'est pas sans évoquer, du moins dans l'esprit, le thème connu que Vladimir Cosma composa pour Le grand blond et une chaussure noire. Une déclinaison du thème principal n'hésite pas à associer le doudouk et l'erhu. La combinaison est assez insolite et fonctionne très bien. Il en résulte une partition très agréable et fort divertissante. Sur Pan's Labyrinth, Javier Navarrete composa une musique beaucoup plus sombre, faisant appel à un orchestre symphonique et ponctuellement à des choeurs. L'oeuvre s'articule autour d'un superbe thème mélodique qu'il traitera de différentes manières tout au long de la partition. Ce que j'apprécie aussi, surtout dans les parties les plus climatiques et tendues, ce sont de judicieuses interventions du piano et aussi du concertino, le piano par Jaroslava Eliaasova et le concertino par Bohumil Kotmel. Le seul petit bémol est la longueur du cd qui dépasse les 73 minutes...un peu bourratif et étouffant même si les deux derniers morceaux reprenant le thème principal sont superbes.


A propos de "Sa Majesté Minor":

Travailler sur le score du film "Sa Majesté Minor" m'a fait découvrir un monde d'images et de sonorités nouvelles. Composer la musique d'une comédie ayant pour cadre une île méditerranéenne 4000 ans avant Jésus-Christ pouvait difficilement s'avérer ennuyeux. Il fallait pour se confronter à un homme-cochon innocent, un satyre, une truie jalouse, une mère réincarnée, des colombes sacrées, un poète à la lyre chantante et des intrigants de l'âge de bronze, une bonne dose d'humour, de fantaisie et de sensibilité. Jean-Jacques Annaud me les a décrits passionnément et j'ai tenter de les <musiquer> de mon mieux. Il me semble que cela a donné un certain nombre de morceaux étonnants, qui transposent cet univers d'images et de mots dans ma composition musicale. Vous découvrirez de grandes formations orchestrales, bien évidemment, mais aussi des solos de doudouk, de cymbalum, de lyre et de cythares anciennes, de magnifiques flûtes de pan, les notes émouvantes d'un violon chinois, l'erhu, et des morceaux interprétés par un ensemble unique d'instruments à vent remontant aux temps anciens sur les côtes catalanes, les coblas. Toutes ces couleurs seraient plus ou moins inconsistantes sans la présence de quelques thèmes forts - la première et la principale demande du réalisateur - mi-folkloriques, mi-savants, dans la lignée de ce style très latin d'airs mémorables et d'arrangements clairs et transparents, toujours légers et enjoués, caractéristiques de la plupart des musiques de films français, italiens et espagnols des années 50 et 60. Javier Navarrete.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Javier NAVARRETE   Sam 5 Déc - 19:13

J'aime beaucoup aussi ce compositeur que je connais depuis un moment. J'ai écouté pas mal de ses musiques de films. C'est très onirique souvent et j'y trouve une certaine ressemblance musicale avec le style d'Evanthia Reboutsika je trouve.

Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Jean

avatar

Nombre de messages : 6566
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Javier NAVARRETE   Sam 5 Déc - 20:02

En effet!!
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11298
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Javier NAVARRETE   Sam 5 Déc - 20:33

Très beau. J'aime bien le développement.
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3389
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Javier NAVARRETE   Sam 5 Déc - 20:52

J'aime déjà le solo de piano tout seul et le développement lui donne toute son ampleur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Javier NAVARRETE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Javier NAVARRETE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Musiques de films-
Sauter vers: