Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Francesco FOGGIA (1603-1688)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16543
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Francesco FOGGIA (1603-1688)   Mer 18 Nov - 12:35

Francesco Foggia (Rome, baptisé le 17 novembre 1603 – Rome, 8 janvier 1688) est un compositeur italien de l'époque baroque.

Francesco Foggia, fils de Giacomo et de la romaine Angela Albericia, est né à Rome, où il a été baptisé le 17 novembre 1603 à l'église Saint-Louis-des-Français. Il est possible que sa famille ait été en contact avec Giovanni Bernardino Nanino, maître de chapelle à Saint-Louis-des-Français. Francesco a été de 1611 à 1613 un petit chanteur soprano au sein du Collegium Germanicum et Hungaricum des Jésuites à Rome avec comme maître Ottavio Catalano, et a ensuite été envoyé à Bonn comme choriste à la Chapelle Musicale de Ferdinand de Bavière. Retour à Rome, il a poursuivi ses études avec Antonio Cifra et Paolo Agostini, deux élèves de Nanino. Comme l'avait fait déjà Paolo Agostini, qui avait épousé Victoria, fille de son maître Bernardino Nanino, de même Foggia, en octobre 1631, a épousé Eugenia, fille de feu Agostini.

Francesco Foggia a été l'un des maîtres de chapelle les plus importants du xviie siècle à Rome. Il a d'abord occupé cette fonction à l'église Santa Maria in Aquiro, à Narni et à Montefiascone. Il est revenu définitivement à Rome obtenant ce même poste d'abord à la Basilique Sainte-Marie-du-Trastevere, puis à partir de 1637 à la Basilique Saint-Jean-de-Latran, où il restera jusqu'en 1660. Il a encore été maître de chapelle dans plusieurs autres églises importantes à Rome. Son activité de compositeur, menée entre 1642 et 1681, a été particulièrement intense dans les années 1655 à 1675. Le 13 juin 1677, il est nommé professeur à la Basilique Sainte-Marie-Majeure, succédant à Antonio Maria Abbatini. En même temps, il a demandé et obtenu que son fils Antonio devienne son collaborateur.

Francesco Foggia a été un héritier direct et un représentant célèbre de la tradition musicale de l’École romaine. Il a écrit des messes, des motets, des oratorios (en italien et en latin), des litanies, des psaumes, etc. Parmi ses élèves, on trouve Giovanni Battista Bianchini, Giuseppe Ottavio Pitoni et son fils Antonio Foggia, qui en 1688 lui succéda à son poste de Sainte-Marie-Majeure.


Œuvres

Oratorios

David fugiens a facie Saul (David s'enfuyant devant Saül) ;
Tobiae Oratorium (Oratorio de Tobias, ou Tobie) ;
San Giovanni Battista (Saint Jean-Baptiste) (perdu ; publié dans Sacra melodia d’oratorii musicali, Rome, 1678) ;
Daniele (Daniel) (attribution douteuse).


Autres compositions (sacrées)[

Concentus ecclesiastici (Harmonies ecclésiastiques - ou Concerts pour l'Église) (1645) ;
Missa et Sacrae cantiones (Messe et Chants sacrés), op. 3 (1650) ;
Litani[a]e et Sacrae cantiones (Litanies et Chants sacrés), op. 4 (1652) ;
Psalmi (Psaumes, 1660) ;
Sacrae cantiones, op. 6 (1661) ;
Octo missae (Huit messes, 1663) ;
Sacrae cantiones, op. 8 (1665) ;
Psalmodia vespertina. Liber 2 (Psalmodie de Vêpres. Livre 2), op. 13 (1667) ;
Messe (Messes), op. 15 (1672) ;
Litanie (Litanies), op. 16 (1672) ;
Motetti et Offertorii (Motets et Offertoires), op. 16 ;
Offertoria (Offertoire), op. 18 (1681).


S'ajoutent à cette liste diverses compositions, certaines encore manuscrites, d'autres perdues, dont :

Beatus ille servus, 4-part motet for men's chorus and basso continuo, Braun-Peretti Bonn 1984
Beatus vir qui timet dominum, Manuscript in the papers of Gustav Düben, edited by C. Hofius Ammerbuch, 2007
Celebrate o fideles (1646), Manuscript in the papers of Gustav Düben
Cessate, deh, Cessate for soprano and basso continuo, Cantio Sacra, vol. 38, ed. Rudolf Ewerhart, Verlag Edmund Bieler Köln 1976
Confitebor tibi domine, Manuscript in the papers of Gustav Düben, edited by C. Hofius Ammerbuch, 2007
David fugiens a facie Saul, oratorio
De valle lacrimarum for soloists and basso continuo, Cantio Sacra, vol. 28, ed. Rudolf Ewerhart, Verlag Edmund Bieler Köln
Dixit Dominus Domino meo, C. Hofius Ammerbuch, 2007
Domine quinque talenta, Manuscript in the papers of Gustav Düben
Egredimini addicte Christi nomini, Manuscript in the papers of Gustav Düben
Eccelsi lumini cultures, Manuscript in the papers of Gustav Düben
Exultantes et laetantes, Manuscript in the papers of Gustav Düben
Gaudete jubilate o gentes, C. Hofius Ammerbuch, 2007
Hodie apparuerunt voluptates, Manuscript in the papers of Gustav Düben
Laetamini cum Jerusalem, Manuscript in the papers of Gustav Düben
Laeta nobis refulget dies, Manuscript in the papers of Gustav Düben
Laetantes canite diem laetitia, Manuscript in the papers of Gustav Düben, edited by C. Hofius Ammerbuch, 2008
Laetatus sum in his, Manuscript in the papers of Gustav Düben
Laudate Dominum omnes gentes, Manuscript in the papers of Gustav Düben, edited by C. Hofius Ammerbuch, 2007
Laudate Pueri Dominum, C. Hofius Ammerbuch, 2007
Magnificat for 5 voices and basso continuo
Magnificat concertata con instromenti di 6 tono for 9-voice choir and instruments, C. Hofius Ammerbuch, 2007
Quare suspiras in dolore anima mea
Serve bone et fidelis
Tobiae oratorium, oratorio
Victoria Passionis Christi, oratorio

https://www.youtube.com/watch?v=d9PUwUlSwDQ

Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16543
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Francesco FOGGIA (1603-1688)   Dim 21 Mai - 12:00

Voici un disque de Foggia, avec ses Psalmodia Vespertina

Je n'ai pas été jusqu'au bout, tellement ça m'a semblé ennuyeux Embarassed

Revenir en haut Aller en bas
 
Francesco FOGGIA (1603-1688)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: