Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Guy WEITZ (1883-1970)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16383
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Guy WEITZ (1883-1970)   Sam 31 Oct - 19:26

Guy Weitz, né Guillaume Waitz, (Verviers, 1883 - Londres, 1970) est un organiste et compositeur belge.

Il naît à Verviers en 1883, dans la maison familiale de Chapuis, 25 rue Sécheval. Son père, Heinrich, d’origine allemande, y tient un commerce de teinturier-dégraisseur, avec son épouse, Agnès Breuer, dont le père avait été influent dans l’importante paroisse allemande de Verviers. Après Guy, deux filles viendront compléter la famille : Maria (née en 1891), célibataire, qui sera la gouvernante du doyen Matthieu Thimister et donnera des cours particuliers de piano, et Bertha, qui épouse Emile Krings en 1914.

Ses humanités terminées au collège Saint-François-Xavier, Guy continue des études musicales supérieures. En 1906, il est lauréat du conservatoire royal de Liège et, un an plus tard, reçoit la médaille de vermeil, avec la plus grande distinction, au concours supérieur d’orgue de cette même institution. Boursier, il étudie ensuite deux ans à la Schola Cantorum à Paris, avec les plus grands organistes, Widor et Guilmant, sans oublier la composition avec d’Indy, disciple de Franck, et le piano avec Nin.

Quand il revient à Verviers en 1909, il enseigne au conservatoire de Liège, est organiste à Saint-Remacle et à l’église des jésuites de la rue de Rome, commence déjà à composer (mars 1914 : une sonate pour piano et violon), et donne des cours de chant grégorien.

Avec son épouse, née Soumagne, il habite chaussée de Heusy 204. Le couple aura six enfants : trois fils se feront bénédictins (Vincent, Raymond et Albert), deux autres enfants connaîtront un sort que nous ignorons et le dernier, Francis, comptable, vit encore en Grande-Bretagne, dans le Dorset.

Comme Joseph Jongen, Weitz émigre en Grande-Bretagne avec sa famille en 1914 mais lui ne reviendra pas : il s’établira outre-Manche. Fort de la protection de la duchesse de Vendôme, il devient organiste de l’église des jésuites de Mayfair à Londres, l’Immaculée Conception, Farm Street (1917-1967) et organiste honoraire de la cathédrale de Westminster. Il prend sa retraite en 1967, son élève Nicholas Danby lui succède à Church Farm.

Il enseignera au prestigieux Royal College of Music et déploiera une carrière internationale, jouant à l’Albert Hall de Londres aussi bien qu’aux USA et dans diverses capitales européennes. Il forme de nombreux disciples, dont son successeur à Farm Street, Nicholas Danby et le Dr James Drake (University of Utah, Logan) tandis que le Dr Elroy Stewart-Cook (Oregon) lui consacrera sa thèse de doctorat. Il meurt en Grande Bretagne en 1970.

Source : http://www.svah.be/Chronique/Chronique006.htm

Son style de composition est influencé par la musique d'orgue française, en particulier de Widor et Vierne. Il s'inspirait souvent de chants grégorien comme sujets, comme dans sa symphonie n° 1 sur des phrases de l'Ave Maria, Stabat Mater, Ave Maris Stella.


Parmi les oeuvres pour orgue

Symphonie n° 1 (1932)
Symphonie n° 2 (1949)
Grand Choeur (1939)
Fanfare et marche gothique
Sicilienne
Ave Regina
Priere, prélude sur Salve Regina (1966)



https://www.youtube.com/watch?v=4AwO5v9zsvQ

Revenir en haut Aller en bas
 
Guy WEITZ (1883-1970)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: