Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 L'oreille absolue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Hector Berlioz

avatar

Nombre de messages : 1705
Age : 34
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Dim 18 Fév - 14:38

confused Je ne vois pas comment on peut faire une mauvaise plaisanterie avec ce que j'ai écrit... Je dois être trop innocent... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://www.violoniste-en-herbe.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Dim 18 Fév - 22:25

En quoi l'oreille absolue est un avantage?
J'aurais même plutôt tendance à dire l'inverse. imaginez pour les improvisateurs. Quand on leur donne un thème connue, cela ne doit pas être évident.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Dim 18 Fév - 23:28

Jéhenne a écrit:
1.En quoi l'oreille absolue est un avantage?

2.J'aurais même plutôt tendance à dire l'inverse. imaginez pour les improvisateurs. Quand on leur donne un thème connue, cela ne doit pas être évident.

1. C'est certain que cela n'empêche pas les autres de jouer du piano sans l'avoir mais bon...Ca permet au moins de pouvoir rejouer une oeuvre sans la partition, rien que grâce à sa mémoire auditive doublée de l'oreille absolue. Mozart l'a fait plus d'une fois.

2. Pourquoi? Je ne vois pas trop en quoi cela peut gêner. Il suffit de mettre son oreille en "off" et improviser. D'ailleurs si on s'en tient au sens strict du terme, avoir l'oreille absolue n'aide en rien ( pas plus qu'elle ne désavantage ) pour l'improvisation, non?
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Hector Berlioz

avatar

Nombre de messages : 1705
Age : 34
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Lun 19 Fév - 0:07

Citation :
Ca permet au moins de pouvoir rejouer une oeuvre sans la partition, rien que grâce à sa mémoire auditive doublée de l'oreille absolue.

D'un autre coté, je n'ai pas l'oreille absolue mais j'arrive à le faire (avec quelques erreurs quand même). Je suis relativement bon en dictée musicale, à condition que l'on me donne la première note jouée.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.violoniste-en-herbe.com/
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Lun 19 Fév - 0:13

Hector Berlioz a écrit:
Citation :
Ca permet au moins de pouvoir rejouer une oeuvre sans la partition, rien que grâce à sa mémoire auditive doublée de l'oreille absolue.

1.D'un autre coté, je n'ai pas l'oreille absolue mais j'arrive à le faire (avec quelques erreurs quand même).

2.Je suis relativement bon en dictée musicale, à condition que l'on me donne la première note jouée.

1.Oui moi aussi et je n'ai pourtant pas l'oreille musicale donc... Wink

2. Dans ce cas c'est plus simple car on a un référent. Je pense me tromper moins aussi si je connaissais la pemière note.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Lun 19 Fév - 9:06

Biensur que c'est possible d'être bon en dictée musicale quand on a pas l'oreille absolue! l'enseignement musical est adapté, je pense, puisque vous dites qu'il n'y a pas beaucoup de personnes qui l'ont.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Lun 19 Fév - 9:12

Un article intéressant à ce sujet. J'avais déjà lu qu'1 une personne sur mille possède l'oreille absolue, ce qui, je trouve, en fait quand meme pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Lun 19 Fév - 12:18

Snoopy a écrit:

2. Pourquoi? Je ne vois pas trop en quoi cela peut gêner. Il suffit de mettre son oreille en "off" et improviser. D'ailleurs si on s'en tient au sens strict du terme, avoir l'oreille absolue n'aide en rien ( pas plus qu'elle ne désavantage ) pour l'improvisation, non?


Car cela t'oblige involontairement à t'orienter vers une tonalité.
Il s'uffit de mettre son oreille en "off", je pense que cela est très dur.
D'ailleur je connais un organiste qui avait l'oreille absolue, et qui a tout fait pour pouvoir la perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Lun 19 Fév - 12:22

Jéhenne a écrit:
Snoopy a écrit:

. Pourquoi? Je ne vois pas trop en quoi cela peut gêner. Il suffit de mettre son oreille en "off" et improviser. D'ailleurs si on s'en tient au sens strict du terme, avoir l'oreille absolue n'aide en rien ( pas plus qu'elle ne désavantage ) pour l'improvisation, non?


1.Car cela t'oblige involontairement à t'orienter vers une tonalité.

2.Il s'uffit de mettre son oreille en "off", je pense que cela est très dur.

3.D'ailleur je connais un organiste qui avait l'oreille absolue, et qui a tout fait pour pouvoir la perdre.

1. En effet, c'est très juste sauf si l'orchestre ou les instruments sont au diapason avec ta fréquence.

2. J'avoue que ça ne doit pas être facile.

3. Ben dis donc. Après ton message, j'ai fait quelques recherches sur le web qui semblent te donner raison: pour ceux qui possèdent l'oreille absolue, ça à l'air d'etre plus souvent un handicap qu'un avantage. Comme quoi...
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Talisker

avatar

Nombre de messages : 157
Age : 57
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Mar 3 Avr - 16:21

Je suis nouveau sur ce forum. Ce sujet attirait mon attention, peut-être parce que j'ai une chance immense d'avoir l'oreille absolue dans n'importe quel diapason. Je suis ingenieur de son (également compositeur) et j'ai remarqué que j'entends les oeuvres "avec les bonnes notes écrites" sans distinction aucune. Je me suis demandé comment ça marche, et je crois que je n'entends pas des "notes" mais des timbres. Dans les diapasons anciens on accorde les instruments (à clavier) de façons différentes, et c'est cela qui donne aux tonalités leurs couleurs et/ou caractères. C'est peut-être cela que je perçois et que je "codifie" par après. Y a-t'il d'autres gens par ici qui ont la même expérience ?
Pour le reste je ne suis pas sûr que l'oreille absolue est nécessairement un avantage. Il me semble clair qu l'on n'en devient pas meilleur musicien.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lucbrewaeys.com
Invité
Invité



MessageSujet: L'oreille absolue   Mar 3 Avr - 16:33

Bonjour et bienvenue sur ce Forum Talisker, je n'ai aucune expérience sur le sujet, mais je suis particulièrement intéressée, en tant qu'ingénieur du son, pouvez-vous me donner une explication sur la relation entre la physique du son et la musique ? merci
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Mar 3 Avr - 16:36

Talisker a écrit:
1.Je suis nouveau sur ce forum.

2. Ce sujet attirait mon attention, peut-être parce que j'ai une chance immense d'avoir l'oreille absolue dans n'importe quel diapason.

3.Pour le reste je ne suis pas sûr que l'oreille absolue est nécessairement un avantage. Il me semble clair qu l'on n'en devient pas meilleur musicien.

1. Bienvenue ( j'aime bien ton avatar, très rigolo Wink )

2. Moi je trouve ça quand même bien.

3. Je ne sais pas. On dit que ce n'est pas un avantage mais j'aurais bien aimé l'avoir rien que pour voir (ou plutot entendre )
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Mar 3 Avr - 16:42

Bienvenue Talisker!!
Pour ma part, je n'ai pas l'oreille absolue mais simplement l'oreille "relative". Par exemple, lors d'une dictée de notes, il faut que l'on me donne la note de départ pour que je puisse trouve les autres.
Je marche plus par reconnaissance des intervalles!
Avoir l'oreille absolue doit être pratique dans ce cas là mais je me demande toujours si on a le même plaisir à écouter un morceau lorsque l'on entend défiler toutes les notes?
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Mar 3 Avr - 16:47

Cécile a écrit:

Pour ma part, je n'ai pas l'oreille absolue mais simplement l'oreille "relative". Par exemple, lors d'une dictée de notes, il faut que l'on me donne la note de départ pour que je puisse trouve les autres.

Oui, moi aussi, je suis plutôt comme ça. ( mais j'arrive encore à me planter quand même parfois... )
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Mar 3 Avr - 16:53

Snoopy à écrit:

Citation :
Oui, moi aussi, je suis plutôt comme ça. ( mais j'arrive encore à me planter quand même parfois... )

Moi aussi c'est pareil... Je fait pas mal de fautes. En général je décale tout d'une note ou deux...
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Mar 3 Avr - 16:55

Ben je suis exactement comme toi en fait!
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Mar 3 Avr - 16:57

Et bien au moins c'est rassurant!! Nous sommes dans la norme Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Talisker

avatar

Nombre de messages : 157
Age : 57
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Mar 3 Avr - 17:14

Ludwig a écrit:
pouvez-vous me donner une explication sur la relation entre la physique du son et la musique ?

En fait c'est assez simple : la musique n'est scientifiquement parlant pas plus que des sons organisés, ou comme disait le deuxième roi des Belges (Léopold II) : "la musique est un bruit qui coûte cher". Tout ce qu'on "entend" de plus dans ce qui s'appelle musique est une donnée culturelle/personnelle, ce qui explique ce qu'on nomme les "goûts et les couleurs", dont -paraît-il- on ne discute pas (moi si). J'aime par exemple beaucoup de musiques allant du Moyen-Age juqu'à aujourd'hui, avec par ailleurs une prédilection pour la musique composée avant 1750 et après 1900. Mais en fait mon occupation d'ingénieur du son est pour l'instant axée sur l'enregistrement de musique (et sur la composition).

Pour revenir à l'oreille absolue, je n'entends pas les notes défiler quand j'écoute de la musique, mais il est vrai que je "vois" les notes : je visualise directement une partition possible de ce que j'entends. Quand je compose c'est pareil : j'entends (je compose) ma musique dans ma tête, puis je "vois" la partition et après il ne me reste plus qu'à la mettre sur papier, comme une dictée énorme. Mais je reste convaincu qu'une oreille absolue n'est en rien nécessaire ou même souhaitable pour devenir/être un bon musicien. Dans le meilleur des cas c'est pratique, rien de plus.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lucbrewaeys.com
Invité
Invité



MessageSujet: L'oreille absolue   Mar 3 Avr - 17:29

Merci Talisker, je posais cette question, car je préparais en équipe avec un musicien une série de débats-conférences dont un des principal sujet était justement la physique du son, je ne suis qu'une mélomane, m'intéressant à tout ce qui a trait à la musique, ces projets sont tombés à l'eau, mais je ne desespère pas les revoir faire surface, nous cherchions justement un physicien du son.

Mon père était aussi compositeur, mais je n'ai pas hérité de ses dons ni des mêmes goûts, les goûts et les couleurs n'est-ce pas, je suis passionnée par Beethoven, à qui je voue une admiration sans borne, ensuite le 17ème, 18ème (surtout) et le début 19ème siècles sont ceux que j'aime, lui aimait aussi la suite du 19ème siècle.

En matière de son, ceci est difficilement accessible lorsque l'on est pas musicien, et lors d'une conférence, devant un public non averti, il faut employer et donner des explications leur permettant une meilleure compréhension.

Encore merci
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Mar 3 Avr - 19:45

Talisker a écrit:
Mais je reste convaincu qu'une oreille absolue n'est en rien nécessaire ou même souhaitable pour devenir/être un bon musicien. Dans le meilleur des cas c'est pratique, rien de plus.

Je suis d'accord aussi sur cette idée.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Mar 3 Avr - 21:50

Si uno e perfetto, il grande BEETHOVEN


Ce sourd entendait l'infini - Victor Hugo
Revenir en haut Aller en bas
Talisker

avatar

Nombre de messages : 157
Age : 57
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Mer 4 Avr - 14:27

Ludwig a écrit:
Si uno e perfetto, il grande BEETHOVEN

Désolé, même pas lui : il a quand même composé des pièces d'une qualité très douteuse... N'empêche qu'il en est proche.
PS : Si en italien se dit "se" : se uno sarebbe perfetto...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lucbrewaeys.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Lun 30 Avr - 13:41

Snoopy a écrit:
Bon, on va voir...

Voilà un test pour savoir si vous avez l'oreille absolue! Wink

Pfff, trop faciles ces tests ! drunken Seule la 3eme série pose quelques difficultés
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Lun 30 Avr - 22:19

Je me trompe ou Talisker est italien? Si c'est le cas de quelle région viens-tu?


Pour le test j'ai réussi les 2 premiers mais le 3ème j'entendais rien du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Stadler
Admin
avatar

Nombre de messages : 4195
Age : 47
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Lun 30 Avr - 22:57

Prince Hodecrif a écrit:
Je me trompe ou Talisker est italien? Si c'est le cas de quelle région viens-tu?

Talisker est belge, comme son nom ne l'indique pas Laughing Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'oreille absolue   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'oreille absolue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Histoire de la musique-
Sauter vers: