Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Education musicale et la manière d'apprécier la musique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MarcS

avatar

Nombre de messages : 408
Age : 44
Date d'inscription : 29/12/2014

MessageSujet: Education musicale et la manière d'apprécier la musique.   Sam 17 Oct - 17:02

Je n'ai aucune éducation musicale. Je ne connais absolument rien au solfège. A part avoir joué de manière forcée de la flûte au collège, je ne connais rien. Je suis incapable de reconnaître une note en l'entendant, mon oreille n'est clairement pas faite pour cela.

Malgré ça, pensez vous que je peux apprécier la musique, comme de vrais musiciens. N'y a t'il pas plein de choses qui m'échappent? Que seul un musicien confirmé arrive à sentir?

Vous êtes nombreux, chacun dans votre domaine, à baigner dans la musique, et ses différents aspects depuis votre enfance. quel est votre avis?
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Education musicale et la manière d'apprécier la musique.   Sam 17 Oct - 18:15

A mon avis cela ne gêne en rien ton écoute que tu sois musicien ou non. Simplement, le musicien à deux manière d'écouter. La première comme "tout le monde" et la seconde plus "intellectuellement" pour essayer d'en saisir et comprendre la subsantifique moelle. J'avoue que j'ai quasi toujours deux écoutes.

La première comme auditeur lambda et si la musique me plaît (je parle et en matière de goût et en matière de construction), dans ce cas je procéderai à une autre écoute pour essayer de sentir comment le morceau est fait, mais en général j'irai bien vite chercher la partition pour l'analyser tout simplement.

Donc, je pense que dans le cas d'un musicien l'écoute est double. Celle du plaisir et celle de l'intérêt intellectuel et musical.(si la musique l'intéresse bien sûr). C'est tout.

Mais pour réponde à ta question: je ne pense pas que tu l'apprécieras comme un musicien car le musicien verra, entendra et comprendra des trucs qui t'échappent. Mais cela ne signifie pas que tu l'apprécieras moins bien. Tu l'apprécieras simplement de manière différente.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
MarcS

avatar

Nombre de messages : 408
Age : 44
Date d'inscription : 29/12/2014

MessageSujet: Re: Education musicale et la manière d'apprécier la musique.   Sam 17 Oct - 18:38

Effectivement, en ce qui me concerne seul le plaisir, de l'écoute, est important. Et la seule chose que je perçois. Le coté "scientifique", ou technique ne me touche pas. Un exemple marquant est peut être les caprices de Paganini, qui sont écrit pour leur coté technique, plus que pour leur beauté. Il y en a que j'apprécie d'écouter, comme le 14 par exemple, mais de loin pas tous. Alors que je pense qu'un violoniste, prendra le plaisir, qui est apporté par la complexité technique.

Je peux me permettre un parallèle avec les échecs, une partie très technique avec une profondeur d'analyse, mais pas spectaculaire, va laisser de marbre bon nombre de personne qui regardent cette partie, pour ma part je vais le régaler à la décortiquer, et y trouver plein de choses extraordinaires.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Education musicale et la manière d'apprécier la musique.   Sam 17 Oct - 19:12

MarcS a écrit:
Un exemple marquant est peut être les caprices de Paganini, qui sont écrit pour leur coté technique, plus que pour leur beauté. Il y en a que j'apprécie d'écouter, comme le 14 par exemple, mais de loin pas tous. Alors que je pense qu'un violoniste, prendra le plaisir, qui est apporté par la complexité technique.

Pas toujours. Pour prendre l'exemple du piano, il y a plein de trucs qui sont très techniques, ça n'empêche que c'est chiant autant sur le plan musical qu'intellectuel. Moralité: je n'ai aucun plaisir à l'écoute pas plus qu'à le jouer ou essayer de comprendre l'oeuvre, ça ne m'intéresse pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11541
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Education musicale et la manière d'apprécier la musique.   Dim 18 Oct - 22:45

MarcS a écrit:
Je n'ai aucune éducation musicale. Je ne connais absolument rien au solfège. A part avoir joué de manière forcée de la flûte au collège, je ne connais rien. Je suis incapable de reconnaître une note en l'entendant, mon oreille n'est clairement pas faite pour cela.

Malgré ça, pensez vous que je peux apprécier la musique, comme de vrais musiciens. N'y a t'il pas plein de choses qui m'échappent? Que seul un musicien confirmé arrive à sentir?

Vous êtes nombreux, chacun dans votre domaine, à baigner dans la musique, et ses différents aspects depuis votre enfance. quel est votre avis?

Mon parcours est assez similaire au tien, et, comme toi, j'ai fait de la flûte au collège avec une prof qui ne m'a pas du tout transmis le goût de la musique. Ce sont des médias comme la radio et la télévision qui m'ont transmis un intérêt toujours croissant pour la musique. Mes vieux n'avait aucun goût pour ça même si ma mère prétendait aimer la trompette et détester le piano. Personne ne m'a jamais initié à la musique, je dis bien personne. En tant que mélomane, je me suis fait tout seul et ai toujours suivi mes intuitions. Dans la pratique, j'ai, une fois adulte, tenté des cours de guitare, mais financièrement, je n'arrivais pas à suivre. Je préfèrais mes cours de théâtre et d'"actor'studio"!

Je pense être totalement capable d'apprécier la musique comme de vrais musiciens à partir du moment où on est dans le domaine de l'écoute pure et du ressenti. Le musicien va avoir, comme le dit Snoopy, deux écoutes d'une oeuvre, va donc l'apprécier comme mélomane et comme musicien, d'autant plus s'il est amené à l'interpréter. Maintenant, le mélomane n'a nul besoin de cette écoute musicienne pour apprécier pleinement une oeuvre, et puis, il ne faut pas non plus partir de l'idée toute faite que le mélomane non-musicien fonctionne exclusivement au ressenti. C'est vrai en grande partie mais, généralement, il analyse aussi, à sa façon, ce qu'il écoute même s"il n'a pas forcément les termes musicaux adéquats pour exprimer son analyse et va le faire de manière plus naïve. Personnellement, bien que non-musicien, j'analyse ce que j'écoute, d'autant plus que chez moi, l'écoute a toujours été une action active et non passive. J'entends par-là que je pratique toujours une écoute exclusive. J'écoute peu dans une même journée mais j'écoute en me concentrant à fond sur la musique et sans rien faire d'autre à côté. Les seules musiques que je pourrais écouter en faisant autre chose, comme faire la vaisselle ou passer l'aspirateur, se trouveraient aisément dans la pop et la variété... Hehe...les symphonies et quatuors de Haydn, aussi... Laughing

Je baigne vraiment dans la musique depuis l'adolescence, quelques années après avoir plumé le corbeau. Hehe
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Education musicale et la manière d'apprécier la musique.   Dim 18 Oct - 22:59

Icare a écrit:
Dans la pratique, j'ai, une fois adulte, tenté des cours de guitare, mais financièrement, je n'arrivais pas à suivre.

C'est quand même dommage mais je comprends très bien. L'apprentissage de la musique c'est long donc ça revient cher il faut l'avouer. Sans parler de l'instrument lui même. J'avoue que j'ai été content quand ma prof de balalaïka, à la rentrée en septembre, m'a proposé d'échanger ses cours de balalaïka contre des cours de français.

Toutefois, je t'encourage vraiment à réessayer si la guitare te dit. Jouer d'un instrument c'est quand même super agréable. Je ne sais pas combien coûte un cours de musique maintenant, mais au pire tu peux en prendre un par semaine. Ca ne va pas te ruiner et ça te laissera du temps pour bien travailler et pratiquer ton instrument. (Au début j'étais à 2 cours par semaine, mais j'ai demandé 1 car j'ai vu que je n'avais pas le temps de travailler mes exercices et mes pièces. Maintenant j'ai plus de temps, quand j'arrive, je suis prêt et en plus d'être plus agréable je progresse plus vite car je prends bien le temps d'assimiler ce que j'apprends).

Citation :
Je préfèrais mes cours de théâtre et d'"actor'studio"!

Icare, comédien? Wink Perso si j'avais eu le choix, c'était à 100% pour des cours de musique. Mais bon, chacun son truc.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
avatar

Nombre de messages : 2021
Age : 24
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Education musicale et la manière d'apprécier la musique.   Dim 18 Oct - 23:11

Juste une ptite parenthèse pour répondre à vos derniers commentaires, théâtre et musique sont très liés ! Moi qui détestais le théâtre quand j'étais jeune, par timidité uniquement, maintenant cela m'intéresse de plus en plus. La gestuelle et le partage en musique est assez similaire à la démonstration et à l'interprétation au théâtre.

Sinon, je n'ose pas répondre à ce topic en profondeur, cela prendrait trop de temps, le sujet est très complexe et il y a trop de cas particuliers.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11541
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Education musicale et la manière d'apprécier la musique.   Lun 19 Oct - 17:42

<<Icare, comédien? Wink Perso si j'avais eu le choix, c'était à 100% pour des cours de musique. Mais bon, chacun son truc.>>

En même temps, à cette époque, je me sentais plus doué pour le théâtre que pour la musique et tous mes amis étaient des comédiens en herbe, aucun musicien...Quant à la passion, elle était de force égale pour l'un comme pour l'autre...
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6649
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Education musicale et la manière d'apprécier la musique.   Lun 19 Oct - 18:48

MarcS a écrit:
Je n'ai aucune éducation musicale. Je ne connais absolument rien au solfège. A part avoir joué de manière forcée de la flûte au collège, je ne connais rien. Je suis incapable de reconnaître une note en l'entendant, mon oreille n'est clairement pas faite pour cela.

Malgré ça, pensez vous que je peux apprécier la musique, comme de vrais musiciens. N'y a t'il pas plein de choses qui m'échappent? Que seul un musicien confirmé arrive à sentir?

Vous êtes nombreux, chacun dans votre domaine, à baigner dans la musique, et ses différents aspects depuis votre enfance. quel est votre avis?

Ma réponse est voisine de celles de Snoopy et Icare...
De mon coté mon "éducation musicale" est assez sommaire : solfège, histoire de la musique , niveau collège et lycée (si çà existe encore!?)...J'ai aussi participé à une chorale au collège dès l'âge de 11 ans ...J'aimais bien ces classes de musique (mais pas plus que l'histoire geo ou le français) et malgrè ma participation à une chorale (ce que j'aimais beaucoup - on chantait principalement des oeuvres a capella de la renaissance)...Je n'ai vraiment "accroché" à la musique classique qu'à l'âge de 17 ans et je pense que mes "connaissances" (solfège , histoire de la musique et chant, n'y sont pour rien!!)

D'autre part j'ai pu me rendre compte que pour des musiciens professionnels, leurs connaissances n'empêchaient pas (où étaient à l'origine?) d'un certain clivage : cantonnant leur "amour" de la musique à une période
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3465
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Education musicale et la manière d'apprécier la musique.   Lun 19 Oct - 19:27

Ma seule formation musicale en tant qu'enfant étaient les chants que mon père nous apprenait, chants folkloriques qu'il accompagnait au piano ou à l'orgue hammond.  Ensuite, j'ai toujours aimé la musique sans me poser de questions, surtout la musique poétique et française et les seules musiques classiques que j'entendais chez moi  : la "Truite" de Schubert  (que j'adorais) et la neuvième de Beethoven.  Je n'étais pas attirée par les groupes anglais, sauf un peu les Beatles...  J'ai inscrit mes enfants aux cours de formation musicale et d'instrument, deux d'entre eux ont été jusqu'au bout de la formation en piano et je suivais cela de loin, trop occupée par ailleurs.  Mon mari était zaïrois et il aimait beaucoup la musique de son pays, ce qui m'a donné une ouverture vers les musiques du monde en général.  J'ai encore chanté pendant quelques années en chorale sans lire les notes et c'était encore une découverte supplémentaire et enthousiasmante.
Ce n'est qu' il y a cinq  ans d'ici que j'ai voulu apprendre un instrument et très vite cet apprentissage m'a passionnée.  J'ai dû suivre les cours de solfège pendant trois ans et j'ai commencé ma troisième année d'histoire de la musique (obligation de suivre un cours en plus de l'instrument)
Le fait d'apprendre un instrument m'engage dans une toute nouvelle approche de la musique, petit à petit j'entends des choses que je n'entendais pas auparavant et c'est à chaque fois une joie pour moi de constater cet élargissement de mon écoute que je n'avais pas prévue, comme un cadeau !
Pourtant, je n'ai pas l'impression que cela change fondamentalement ma façon d'aimer la musique, ce sont plutôt de sensibilités nouvelles qui s'ajoutent à ce que je connaissais avant mais cela ne change pas grand-chose à mes attentes... maintenant je n'en suis qu'aux balbutiements par rapport à Pianoline et à Snoopy, d'ici quelques années je parlerai peut-être autrement...  Ce que j'aime avant tout c'est découvrir des nouveautés, des musiques, des instruments  que je ne connais pas encore, mon plaisir est là et donc, sans limites Hehe


Dernière édition par laudec le Mer 21 Oct - 9:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11541
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Education musicale et la manière d'apprécier la musique.   Lun 19 Oct - 19:47

a écrit:
Mon mari était zaïrois

Même nationalité que mon épouse. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3465
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Education musicale et la manière d'apprécier la musique.   Lun 19 Oct - 20:10

Mort jeune malheureusement, il avait 43 ans
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Education musicale et la manière d'apprécier la musique.   Lun 19 Oct - 21:13

Jean a écrit:

D'autre part j'ai pu me rendre compte que pour des musiciens professionnels, leurs connaissances n'empêchaient pas (où étaient à l'origine?) d'un certain clivage : cantonnant leur "amour" de la musique à une période

C'est pas faux. Je dirai "période" et "genres" aussi Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Education musicale et la manière d'apprécier la musique.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Education musicale et la manière d'apprécier la musique.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Communauté :: Discussions sur la musique-
Sauter vers: