Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Nicola FAGO (1677-1745)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16539
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Nicola FAGO (1677-1745)   Jeu 10 Sep - 12:30

Francesco Nicola Fago, dit il Tarantino (né le 26 février 1677 à Tarente, mort le 18 février 1745 à Naples) est un compositeur et pédagogue italien.

Fils de Cataldo et de Giustina Tursi, Nicola Fago est né à Tarente, et a commencé ses études musicales à Naples au Conservatoire de la "Pietà dei Turchini" (1693-1695) avec comme professeur Francesco Provenzale. En 1697, il est nommé maître suppléant au sein de ce Conservatoire et quelques années après, en (1705), il succède au vieux Provenzale comme premier maître de contrepoint et de composition, charge qu'il a assumée jusqu'à la fin de 1740. Dans le même temps, en 1709, il a été nommé maître de chapelle du Tesoro di San Gennaro, charge qu'il a conservée jusqu'à la fin de 1731. En 1736, il devient maître de chapelle de San Giacomo degli Spagnoli. Le 23 novembre 1701, il épouse Caterina Speranza Grimaldi, sœur du célèbre chanteur castrat Nicola detto Cavalier Nicolino. De cette union sont nés 11 enfants : Lorenzo (1704), Francesco (1705), Cristoforo (1707), Teresa (1708), Gennaro (1709), Caterina (1710), Federico (1712), Giuseppe (1714), Domenico (1718), Carlo (1719) et Saverio (?) ; de ceux-ci, 5 sont morts très jeunes.
Seul l'aîné, Lorenzo (1704-1793), a suivi les traces de son père et a été également compositeur et enseignant au Conservatoire de la Pietà dei Turchini. Lorenzo a composé de la musique religieuse (Messe et Requiem à 10 voix et instruments, Credo, motets) et des cantates profanes. Son fils Pasquale Fago (1740-1794) admis à la chapelle Tesoro di San Gennaro de 1762 à 1771 composa quelques opéras et pièces vocales puis abandonna la musique pour se consacrer à des tâches politiques dans le royaume de Naples.

Parmi les élèves de Nicola Fago, on trouve Nicola Sala, Leonardo Leo, Niccolò Jommelli, Giuseppe de Majo, Carmine Giordano et Francesco Feo. Fago a composé de la musique sacrée et de la musique pour le théâtre dans un style élégant et pur mais qui manque d'originalité.


Œuvres

Opéras

Il Radamisto, dramma (1707)
L'Astratto, dramma (1709)
Le Fenzejune abbendurate, commedia per musica (1710)
Cassandra Indovina, dramma (1711)
La Cianna, commedia per musica (1711)
Lo Masiello, dramma (1712)
La Dafne, favola pastorale in stile arcadico (1714)


Musique religieuse

Missa breve a dieci voci con strumenti
Kyrie-Gloria à 10 voix et instruments
Kyrie-Gloria à 5 voix et instruments
Credo a quatro i cinco voci con strumenti
Requiem a dieci voci con strumenti
Magnificat a dieci voci con strumenti
Magnificat a cinco voci
Te Deum a dieci voci con strumenti (1700)
Te Deum a dieci voci con strumenti (1712)
Stabat Mater a quattro voci con quartetto
Litanies à 4 Voix et instruments, et autres à 5 voix et instruments
Hymne pour St Michel Archange à 2 voix et b.c.
Repons de la Semaine Sainte à 4 voix et orgue


Oratorios

Il Monte Fiorito (1707)
Il Faraone Sommerso, oratorio (1709)
Il Sogno Avventurato o Il Trionfo della Providenza (1711)


Motets et Psaumes

Beatus vir : 2 voix
Beatus vir : 3 voix
Beatus vir : 4 voix
Benedictus Dominus : 10 voix-instruments
Benedictus Dominus : 9 voix-instruments
Confitebor tibi : 3 voix-violons
Confitebor tibi : 5 voix-basse continue
Confitebor tibi : 5 voix-violons
Confitebor tibi : voix-choeur
Confitebor tibi : voix-cordes
Confitebor tibi : 2 voix-basse continue (1723)
Credidi : 9 voix-cordes
Dixit Dominus : 9 voix-violons
Dixit Dominus : 10 voix-instruments (1735)
Faestum diem triumfalem : 10 voix-instruments
Laetatus sum : 4 voix-basse continue (1705)
Laudate pueri : 5 voix-instruments
Misericordias : 4 voix-violons
Nisi Dominus : 2 voix-basse continue
Nisi Dominus : 4 voix-violons
Pange lingua : 4 voix-basse continue
Quid hic statis pastores
Sacrificium Deo Spiritus : 5 voix-basse continue


Autres musiques religieuses

Et egressus est "per Mercoledi Santo"
Et egressus est : voix-violons
Sicut erat/Amen : 10 voix-instruments
Sicut erat/Amen : 4 voix-basse continue
Tecum principium : 4 voix-instruments
Tu es sacerdos : 4 voix-instruments
Tantum ergo "Londres"
Tantum ergo : voix-violons (1736)


Cantates profanes

Le Quattro Monarchie, sérénade à 6 voix et instruments (1705)
D'Aretusa à Sul Lito
Sapesse il core almen
Se gelosia crudele
Sia con me Fillide ingrata
Sopra del bel Sebeto
Trà cento belle
Tormento


Musique instrumentale

Partimente et Toccata pour clavecin



https://www.youtube.com/watch?v=bT0CpVFY05E
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16539
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Nicola FAGO (1677-1745)   Jeu 12 Oct - 10:52

Une musique qui ne me procure aucune émotion. Bof...



All'or ch'in dolce oblio
Questo povero cor
Tormentata, piagata schernita
Come viver poss'io
Lagrime di cordoglio
Quanto invidio la tua sorte
Lusinga di chi pena
Quall'or non veggio



https://www.youtube.com/watch?v=Mgc4BkZPVsw
Revenir en haut Aller en bas
 
Nicola FAGO (1677-1745)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: