Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Krystof HARANT (1564-1621)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin


Nombre de messages : 15849
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Krystof HARANT (1564-1621)   Lun 7 Sep - 11:09

Kryštof Harant z Polžic a Bezdružic (1564 - 21 Juin 1621) était un noble, voyageur, humaniste, soldat, écrivain et compositeur tchèque.
En tant que compositeur, il a représenté l'école franco-flamande polyphonique en Bohême.  Son activité dans la révolte des protestants a abouti à son exécution par les catholiques après la bataille de la Montagne Blanche pendant les guerre de Trente Ans.


Il est né à Château Klenová, près de Klatovy, en Bohême. En 1576, il a étudié le chant et le contrepoint comme membre de l' harmonie de l'archiduc Ferdinand II à Innsbrück, et l'apprentissage de 7 langues, découvrant son talent pour la musique et les autres arts, et son intérêt pour l'histoire, la géographie et les sciences politiques. Il est retourné en Bohême en 1584 et, dans une vaine tentative pour obtenir un poste à la cour de Rodolphe II, il est ainsi enrôlé comme soldat, en participant à la campagne contre les Turcs entre 1593 et 1597.  En 1589, il épouse Eva Czernin von Chudenitz  - ils eurent deux enfants avant sa mort en 1597. Kryštof s'est remarié deux fois ; laissant une amie, Lidmila Markvartová z Hrádku pour élever les enfants, il est allé en Terre Sainte comme pèlerin en 1598-99, pour visiter le Saint-Sépulcre avec le frère d'Eva Hermann. Il a décrit ses expériences dans un livre intitulé Journées de la Bohême à la Terre Sainte, par la route de Venise et la mer, qui a été publié à Prague en 1608.

Après son retour, en 1599, on lui a donné un poste dans la cour de l'empereur et il a accédé en même temps à la pairie, et ses deux enfants sont morts cette année-là. En 1601 il a été nommé conseiller à la cour de Rodolphe et de son successeur Matthias  et d'une partie des chambres impériales. Lorsque la cour impériale a déménagé à Vienne, Harant a obtenu le château de Pecka grâce à sa nouvelle épouse, Barbara Mirkovská de Tropčice (mariée en 1604), et se consacra pendant quelques années à la musique, devenant ainsi le plus important compositeur de Bohême de son temps. Il a son propre orchestre au château et il commence à composer. Ses compositions - le motet à six voix "Qui confidunt in Domino" ou la messe à cinq voix "Maria Kron" appartiennent aux plus belles pièces de musique de la Renaissance tchèque. Barbara meurt à son tour peu de temps après, et il se remarie en 1608 avec Anna Salomena Hradisstsky von Horschitz mais ce mariage ne fut pas heureux.

Au cours de 1614 à 1615 il a voyagé en Espagne avec une mission diplomatique.

En 1618, il se convertit au protestantisme, retourna à Prague, et rejoint les forces déployées contre les catholiques comme officier d'artillerie et a combattu aux côtés des Etats de Bohême pendant les soulèvements. En 1619, il est devenu le commandant de l'unité militaire de Boleslav, Kouřim et Hradec Králové, et a été intégré dans un régiment de 50.000 hommes mais échoua dans la marche vers la Vienne impériale. Pendant la rébellion, il a bombardé le palais impérial de Vienne  -avec l'empereur à l'intérieur -, qui s'est avéré être une mauvaise décision.

Après que Friedrich V succédât au Palatinat, il a été nommé membre du Conseil privé et président de la chambre de Bohême, mais cette carrière fut de courte durée. Après la défaite des Tchèques protestants à la bataille de la Montagne Blanche en 1620 par les armes combinées de Maximilien et de Tilly, le saccage ultérieur de Prague par les troupes impériales, et la prise de fonctions de l'empereur Ferdinand II, Harant se retira dans son château. Il y fut capturé par Albrecht Wenzel Eusebius von Waldstein, arrêté et emmené à Prague, plaida en vain pour la miséricorde. Comme l'un des vingt-sept rebelles nobles de Bohême, il fut condamné à mort et décapité le 21 Juin 1621 par Jan Mydlář  dans le Vieux quartier de la Tour, Prague, ainsi que tous les autres chefs de l'insurrection.

Sa veuve  Anna Salomena (née von Horschitz, qui avait épousé Kryštof) a épousé Hermann Czernin von Chudenitz, le frère d'Eva en 1625.


Musique et 'influence

La musique de Harant était conservatrice, et dans le style des compositeurs les Pays-Bas de la génération précédente. Il a utilisé des techniques archaïques telles que cantus firmus dans les compositions de messes. Sept œuvres distinctes ont survécu, toutes des compositions vocales sacrées (le reste a été perdu lorsque ses biens furent confisqués comme étant celles d'un traître exécuté). Un de ses morceaux est un cantus firmus de messe basé sur un madrigal de Marenzio  (Missa quinis vocibus super Dolorosi martir) -une ironie musicale amusante en ce qu'elle combine une technique qui est passée de mode une centaine d'années auparavant avec la musique de l'un  des compositeurs populaires et progressistes italiens.

Harant avait la réputation d'être instrumentiste et chanteur en plus d'être un compositeur. Dans un autre ironie intéressante, une de ses messes catholiques romaines a été créée en 1620, juste avant son exécution, dans une église catholique à Prague, pour une grande cérémonie.


Les œuvres musicales

Missa quinis vocibus super Dolorosi martyr - sur le thème de madrigal de L. Marenzio "Dolorosi martir, Tormenti fieri"; La messe a été publié en 1905-6 par le musicologue tchèque Zdeněk Nejedlý.
Motet Maria Kron, die Engel schon - à cinq voix,  texte allemand 1604
Motet Qui confidunt in Domino - pour six voix, composée à Jérusalem en 1598
Crucifixus trium vocum


Fragments:

Dejž Tobe de Pan Bůh - chanson de mariage tchèque
Dies laetitiae Est - un arrangement d'une chanson de Noël pour huit voix
Motet Psallite Domino dans Cythara - à cinq voix
Motet Qui vult poste me venire - à cinq voix

Les œuvres complètes de Kryštof Harant ont été publiées en 1956, par la maison d'édition tchécoslovaque KLHU.

Plus de précisions dans cet article tchèque : http://www.radio.cz/fr/static/krystof-harant/




https://www.youtube.com/watch?v=V0jaU9GPjVo
Revenir en haut Aller en bas
laudec



Nombre de messages : 3068
Age : 64
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Krystof HARANT (1564-1621)   Lun 7 Sep - 21:01

Une messe qui plus est, polyphonie franco-flamande, voilà déjà beaucoup d'éléments pour me séduire, de plus composé par un compositeur tchèque... tiraillé entre protestantisme et catholicisme, le terreau parfait pour me plaire et cela n'a pas raté, c'est ce que j'aime effectivement drunken superbes motets qui me dynamisent et m'enchantent merci pour cette présentation !
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15849
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Krystof HARANT (1564-1621)   Mar 5 Jan - 20:00

On trouve sur ce CD presque toute l'oeuvre préservée de Krystof Harant (dont la Missa quinis vocibus super Dolorosi martir et ses motets) sur ce CD, avec d'autres morceaux de franco-flamands comme Luython ou Orologio et même deux motets de William Byrd et Peter Philips..

J'en avais un aperçu avec le lien youtube ci-dessus, et j'avoue que ces oeuvres me plaisent assez... mais il est vrai qu'il y a un accompagnement instrumental succinct, et que ce n'est donc pas a cappella, forme sur laquelle je suis souvent réservé... mais pas toujours. Wink




1. ALESSANDRO OROLOGIO (c.1555-1633) - Intrada a 5 1:37

2. LUCA MARENZIO (1553-1599) - Dolorosi martir 2:53

KRYSTOF HARANT Z POLZIC (1564-1621) - Missa quinis vocibus super Dolorosi martir 18:18
3. Kyrie 2:42
4. Gloria 4:06
5. Credo 6:55
6. Sanctus. Benedictus 3:04
7. Agnus Dei 1:19

8. ONDREJ CHRYSOPONUS JEVICSKY (a.1515) - Crux Christi 1:25

9. KRYSTOF HARANT Z POLZIC (1564-1621) - Crucifixum trium vocum 2:16

10. CHARLES LUYTHON (c.1556-1620) - Canzon a 4 1:52

KRYSTOF HARANT Z POLZIC (1564-1621)
11. Qui confidunt in Domino 3:18
12. Maria Kron, die Engel schon 2:22

13. FRANZ SALE (c.1515-1599) - Maria klar, du bist fur Wahr 1:58

14. ONDREJ CHRYSOPONUS JEVICSKY (a.1550) - Modestia est laudabilis 1:02

15. JACOB REGNARD (c.1540-1599) - Stetit Jesus in medio 2:33

16. BREWSTER (a.1550) - In nomine a 5 2:19

17. WILLIAM BYRD (1543-1623) - Ego sum panis vivus 1:44

18. PETER PHILIPS (c.1560-1628) - O beatum et sacrosanctum diem 4:00

19. ANONYMOUS (b.1600) - Cancer cansrisat - Miraris mundum - Svet se toci 1:20

20. ALESSANDRO OROLOGIO (c.1555-1633) - Intrada a 5 1:20

Duodena Cantitans
Capella Rudolphina
Michael Consort
Petr Danek conductor
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Krystof HARANT (1564-1621)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Krystof HARANT (1564-1621)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: