Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Graciane FINZI, née en 1945

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
laudec

avatar

Nombre de messages : 3325
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Graciane FINZI, née en 1945   Mar 23 Juin - 22:51

Graciane FINZI  est une compositrice née à Casablanca le 10 juillet 1945, dans une famille de  musiciens.  Elle fait ses études musicales au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (classe de piano de Joseph Benvenuti) d’où elle sort avec quatre Premiers Prix :
Harmonie (1962),
Contrepoint et Fugue (1964),
Composition (1969).

De 1975 à 1979, elle est directeur musical du Festival de La Défense.

Depuis 1979, Graciane Finzi est Professeur au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.
Elle a obtenu en 1982 le Grand Prix de la Promotion Symphonique de la SACEM, le Prix Georges Enesco de la SACEM en 1989 puis le Prix de la S.A.C.D. pour son opéra Pauvre Assassinen 1992.

Elle est en résidence à l’Orchestre national de Lille de 2001 à 2003.
2006 : Prix Chartier décerné par l’Institut de France

Le répertoire de Graciane Finzi se compose d’une centaine d’œuvres et de sept Opéras. Citons:”La tombée du jour”,pour voix et orchestre créé par José Van Dam, le concerto pour piano et orchestre, soliste : Jean-Claude Pennetier”, Errance dans la nuit” pour violoncelle et orchestre par Gary Hoffman, texte dit par Michel Piccoli pour “Univers de Lumière”.....
Ses œuvres lui ont, pour la plupart, été commandées (Ministère de la Culture, Radio France, festivals de musique contemporaine

Brume de sable pour percussions et orchestre par Adrien Perruchon direction Myung Whun Chung

Les œuvres de Graciane Finzi ont été jouées dans le monde entier par de grands solistes et orchestres(Paris, New-York, Londres, Rome, Moscou, Manchester,  Helsinki, Vancouver, Nuremberg,  Buenos Aires, Cologne, Banff, Calgary, Brême, Rio de Janeiro, Mayence...)

Graciane Finzi utilise les instruments, qu'il s'agisse de masses orchestrales ou de solistes en tenant compte de leur individualité, puis les unit par groupes juxtaposés dont chacun possède son propre dynamisme, ses pulsions, sa couleur, son rythme de vie, multipliant ainsi les parties réelles.

La multiplicité des couches sonores va s'organiser pour former des harmonies géantes et des couleurs insoupçonnées.

Dans un langage moderne qui utilise des progressions harmoniques et chromatiques hors de la tonalité, elle établit des pôles d'attraction entre les notes; Cela guide à la compréhension d'une musique jamais abstraite mais visant l'expression immédiate de la vie et des sentiments profonds de l'homme.



Gracia FINZI a écrit:
La musique : la lire, la jouer, l'inventer, l'improviser, la travailler, l'aimer, la chanter la pleurer, l'oublier, la retrouver, toujours la retrouver. Je pense que c'est le seul art où le phénomène de plaisir est perpétuellement en expansion lorsque l'on écoute à plusieurs reprises un même motif, un même passage ou une même œuvre.

Le domaine de la chanson a bien compris ce phénomène : le plaisir est décuplé à chaque nouvelle audition d'un thème souvent " archi-connu ". Mozart ne s'y prend pas mal non plus dans ce domaine... !

Je pense que l'un des plus grands pêché de notre siècle a été de ne pas avoir su dire les choses plusieurs fois de suite, de ne pas avoir su les répéter, bref d' avoir eu honte d'en éprouver du plaisir, et cela quelque soit le langage utilisé. Cela ne veut pas dire qu'il faut retourner à un langage tonal, je pense que c'est surtout une question de forme, de geste créateur large, au sens passionné ou romantique du terme. En résumé donc, je ne me gêne plus ! Une cellule me plait ? Je la tords, la disloque, l'énerve, l'embellis, la dis et redis...

Est-ce une bonne idée musicale ? Je l'exploite a fond, je la construis, la casse l'étire la superpose...


Son site : ICIhttp://www.graciane-finzi.com/index.html



Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3325
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Graciane FINZI, née en 1945   Mar 23 Juin - 22:59

Une œuvre d'elle que je trouve très belle : "Impression Tango" violon et piano


https://youtu.be/vR_gU4FVUM4
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11086
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Graciane FINZI, née en 1945   Mer 24 Juin - 9:09

Je suis en total accord avec ce qu'elle exprime et c'est une des principales raisons pour laquelle j'aime une certaine musique de film:

<<La musique : la lire, la jouer, l'inventer, l'improviser, la travailler, l'aimer, la chanter la pleurer, l'oublier, la retrouver, toujours la retrouver. Je pense que c'est le seul art où le phénomène de plaisir est perpétuellement en expansion lorsque l'on écoute à plusieurs reprises un même motif, un même passage ou une même œuvre.

Le domaine de la chanson a bien compris ce phénomène : le plaisir est décuplé à chaque nouvelle audition d'un thème souvent " archi-connu ". Mozart ne s'y prend pas mal non plus dans ce domaine... !

Je pense que l'un des plus grands pêché de notre siècle a été de ne pas avoir su dire les choses plusieurs fois de suite, de ne pas avoir su les répéter, bref d' avoir eu honte d'en éprouver du plaisir, et cela quelque soit le langage utilisé. Cela ne veut pas dire qu'il faut retourner à un langage tonal, je pense que c'est surtout une question de forme, de geste créateur large, au sens passionné ou romantique du terme. En résumé donc, je ne me gêne plus ! Une cellule me plait ? Je la tords, la disloque, l'énerve, l'embellis, la dis et redis...

Est-ce une bonne idée musicale ? Je l'exploite a fond, je la construis, la casse l'étire la superpose...
>>
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16383
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Graciane FINZI, née en 1945   Mer 24 Juin - 9:43

Oeuvres principales

Trio pour piano, violon, violoncelle (1975)
Edifice, concerto pour violon et orchestre (1976)
Il était tant de fois, pour violoncelle et 15 cordes (1979)
De la Terre à la Vie, pour clarinette et 12 cordes (1979)
Concerto pour 2 violons et orchestre (1981)
Les chiens qui rêvent dans la nuit, trio pour flute, alto et harpe (1982)
Soleil vert pour grand orchestre (1983)
Non si muove una foglia, pour guitare (1985)
Orchestra pour 2 orgues (1986)
Cadenza, concerto pour basson et orchestre (1987)
Justaposition, pour 12 cordes (1988)
Phobie, pour violon solo (1990)
Pauvre assassin, opéra en 2 actes, livret de Henry Christophe (1990)
Concerto pour flûte, harpe et orchestre (1990)
Ainsi la Vie pour alto solo (1991)
Univers de lumière pour voix et orchestre (1991)
Engrenage, pour quintette de cuivres (1992)
Sud, pour orchestre (1992)
Terre, mer, soleil, pour 12 cordes, 2 trompettes, clavecin et percussion (1993)
La Robe de l'Univers pour baryton basse et piano, texte de Michel Cassé (1994)
9'30, pour clarinette basse et violoncelle (1994)
Espressivo pour clavecin et sons fixés (1996)
Le dernier jour de Socrate, opéra, livret de Jean-Claude Carrière (1997)
Concerto pour piano et orchestre (1997)
La tombée du jour pour voix et orchestre, texte de Michel Schneider (1998)
Brume de sable, concerto pour percussions et orchestre (1999)
Le Clavier Fantastique, Opera pour enfants sur un texte de Jules Verne (2000)
Ode à Dalí pour récitant cantaor, guitare flamenca et ensemble instrumental(2000) texte de Federico Garcia Lorca
Osmose pour alto et guitare (2001)
Barcarolle du souvenir, pour piano (2002)
Errance dans la nuit, pour violoncelle et orchestre (2002)
Nomade, duo pour percussions (2002)
Et si tout recommençait, pour violon et piano (2003)
Là-bas, peut-être, Opera en 1 acte pour adolescents, livret Emmanuelle Marie (2003)
Moments pour orchestre (2003)
Oratorio, 5 Inventions pour trompette et orgue (2004)
Quand un enfant voyage, opéra pour solistes, choeur d'enfants, récitant et ensemble instrumental, livret Gilbert Lévy (2004)
Impression Tango, pour violon (ou alto, ou violoncelle) et accordéon (ou piano) (2005)
Alma Mareira, pour 2 récitants, soprano et orchestre, texte de Luís Rei Núñez (2006)
Concerto pour clavecin amplifié et orchestre avec cymbalum (2007)
L'Attente et le Retour, pour erhu, suonà et orchestre, d’après un thème populaire chinois (2007)
Toccata pour piano et percussions (2007)
Drôle de vie, drôle de jeu, oratorio pour récitant, mezzo, ténor, choeur, choeur d'enfants et orchestre, texte de Philippe Lacoche (2008)
Kaddish, mélodie hébraïque pour voix, piano et violoncelle (2009)
Le Crépuscule du Kol Nidré, thème et variations pour violoncelle solo (2009)
Et nous le monde, drame lyrique pour orchestre, choeurs et récitant, livret de Jacques Descorde (2011)
Interrupted Moments, pour quatuor de clarinettes (2013)
Scénographies de Edward Hopper, ménologe pour récitant et 11 cordes, texte de Claude Esteban (2014)
Jin Ping Mei, opéra mandarin en 2 actes (2014)
Fantaisie Toccata, pour piano à 4 mains (2015)



http://www.dailymotion.com/video/xmp6sh_et-si-tout-recommencait_creation
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Graciane FINZI, née en 1945   

Revenir en haut Aller en bas
 
Graciane FINZI, née en 1945
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: